Vous êtes sur la page 1sur 7

Point de commande 

: Enjeux
Bien s’approvisionner, c’est savoir quelle quantité commander et à quel moment,
dans l'objectif d'atteindre l'équilibre entre un faible coût de stockage et la capacité de
répondre à la demande des clients.
En clair, comment faire pour que vous ayez suffisamment de stock pour satisfaire la
demande client mais que ce stock ne soit pas trop important pour ne pas impacter
directement votre rentabilité.

Un excès dans un sens ou un autre est néfaste pour l’entreprise et voici comment : 

LES CONSEQUENCES D’UNE MAUVAISE GESTION DES STOCKS


 

LE SOUS-STOCKAGE

 Rupture de stock donc incapacité à vendre 


 Baisse du chiffre d’affaires 
 Insatisfaction clients avec risque de les laisser partir vers la concurrence
 Choix trop restreint n’incitant pas à l’achat 
 Détérioration de l’image
 Incidence sur la notation Google concernant la qualité d’un site de e-
commerce

LE SURSTOCKAGE
 Accroissement du BFR (Besoin en Fonds de Roulement) : besoins en
financement supplémentaires
 Immobilisation de capitaux et problèmes de trésorerie 
 Augmentation des charges (fixes et variables) : location d’espace de stockage
supplémentaire, personnel et assurance entre autres 
 Baisse de la marge lors de la vente du surplus à prix réduit 
 Obsolescence pour certaines catégories de produits (denrées alimentaires par
exemple) pouvant conduire à devoir jeter son stock
 

Point de commande : définition


La méthode du point de commande est utilisée dans un système de flux tendus. Elle
consiste à définir un stock minimum qui, une fois atteint, déclenche l'approvisionnement :
cela permet de réduire le stockage et les coûts associés.

La gestion économique des stocks consiste à répondre à deux questions essentielles : quand et
combien commander ? Pour cela, tout gestionnaire doit évaluer avec précision en fonction des
besoins : - le stock moyen, - le stock de sécurité, - le stock minimum, - le stock d’alerte.

Quand commander

Cette question concerne la définition du meilleur moment pour faire la commande. Pour y répondre,
on doit passer par l'utilisation d'un seuil de commande ou d'une période fixe de commande. Dans le
premier cas, l'approvisionnement est déclenché lorsque le niveau de stock, auquel on ajoute
éventuellement les commandes attendues, descend au dessous du seuil de commande. Dans le
deuxième cas, l'approvisionnement est déclenché à intervalles réguliers quel que soit le niveau de
stock atteint, auquel cas on parle de gestion calendaire des stocks et des approvisionnements.

Combien commander Cette question concerne la quantité de commande. Pour y répondre, on doit
passer par l'utilisation d'un niveau de recomplètement du stock ou d'une quantité fixe de
commande. Dans le premier cas, la quantité commandée est égale à la différence entre le stock
observé et un niveau prédéfini, qu'on appelle le niveau de recomplètement. Dans le deuxième cas, la
commande porte sur une quantité fixée à l'avance.

Mise en œuvre de la méthode


Calcul du point de commande

Le calcul du point de commande implique une parfaite connaissance :

 de la consommation ;
 du délai d’approvisionnement

Le délai d'approvisionnement ou de livraison


Le délai d'approvisionnement doit être connu car il représente un élément clé de la
méthode de point de commande.
Avantages de la méthode du point de commande

Les différents types de stocks ?

Bien gérer son stock est primordial afin d’éviter le sur-stockage ou le sous-
stockage comme nous l’avons vu dans l’article précédent disponible ici. La
gestion des stocks a un impact non négligeable sur la trésorerie de l’entreprise
et c’est pour cela qu’il est important d’utiliser les méthodes les plus adaptées
aux besoins de votre entreprise.

Voyons tout d’abord la signification de quelques termes primordiaux à


connaître:
 Le stock minimum: C’est le stock qui permet à l’entreprise de couvrir ses besoins
durant un délai de réapprovisionnement.

 Trois cas peuvent se présenter:

 * Le délai de livraison est constant mais la consommation est supérieure


à la consommation moyenne, seul un stock de sécurité peut éviter la
rupture de stock

 * La consommation est normale, mais le délai de livraison est plus grand


que prévu, le stock de sécurité est indispensable.

* La combinaison des deux paramètres ci-dessus nécessite bien sûr


ègalement un stock de sécurité


 Le stock de sécurité: est la quantité de matières ou produits
nécessaires pour couvrir :

 Le risque de retard de livraison, et

 Le risque de surconsommation inattendue


 Le stock d’alerte: est le point de déclenchement d’une commande. Il est égal au stock
minimum augmenté du stock de sécurité.