Vous êtes sur la page 1sur 50

Dr Mor DIAW,

MD, PhD
Laboratoire de Physiologie et Explorations Fonctionnelles
FMPO-UCAD
DEFINITIONS:

RESPIRATION:
Ensemble des mécanismes = Transport/Échanges Gazeux
entre milieu ambiant et cellules vivantes (organisme)

Dans les cellules vivantes :


 Mitochondrie pour la consommation d’O2 (production
d’énergie) et dégagement du CO2
= ...RESPIRATION CELLULAIRE (TISSULAIRE)

2
ETAPES DE LA RESPIRATION

1. Ventilation pulmonaire
2. Échanges gazeux air/sang
3. Transport sanguin des gaz
4. Respiration tissulaire
5. Contrôle de la ventilation

3
MECANIQUE
VENTILATOIRE

ECHANGES : à 2 niveaux
1) Échanges Air / Sang =
Échanges Pulmonaires
Poumon : interface entre
milieu externe / sang
Transport sanguins des gaz: Hémoglobine

2) Échanges Sang / Tissus =


Échanges Tissulaires

4
MECANIQUE VENTILATOIRE
1-DEFINITIONS:
 Etude de l’ensemble des mécanismes qui
permettent ou qui s’opposent à la ventilation
pulmonaire c’est-à-dire le renouvellement de l’air
dans les poumons.
 Elle fait intervenir deux systèmes:
- Système actif (muscles respiratoires)
- Système passif (voies aériennes, poumon et le
thorax)
5
I- GENERALITES

2- INTERETS:

- Respiration: fonction vitale (partie des fonctions


essentielles de la vie)
- Longue chaine (poumons–tissus): possibilité de
rupture de la chaine respiratoire à plusieurs niveaux
(poumons, sang, commande nerveuse et tissus).
- Plusieurs pathologies : retentissement respiratoire
- Explorations: méthodes d’évaluation de la fonction
respiratoire.

6
I- GENERALITES

4- RAPPELS ANATOMIQUES
1. Cage thoracique
2. Voies aériennes supérieures (VAS)
3. Voies aériennes inférieures (VAI)

7
I- GENERALITES

4- RAPPELS ANATOMIQUES

8
I- GENERALITES

4- RAPPELS ANATOMIQUES

9
I- GENERALITES

4- RAPPELS ANATOMIQUES

- Thorax-Poumon solidarisés par la plèvre chez


l’homme

- Plèvre : Séreuse délimitant un espace virtuel entre les


poumons (P) et Thorax (T) (vide normalement)

- 2 feuillets :
- Plèvre pariétale: contre paroi Thorax.
- Plèvre viscérale : accolée aux Poumon.
Pas de relation entre cavités pleurales droite et gauche

10
I- GENERALITES

4- RAPPELS ANATOMIQUES

- Rôle :  Frottements causés par les mouvements


respiratoires (grâce au lubrifiant sécrété = Liquide pleural)

- Cavité pleurale : Pression intrapleurale (Pip) négative


(dépression )
- Pip < à pression atmosphérique (- 5 mmHg)
 variations des dimensions pulmonaires

- Pip = maintien les 2 plèvres collées l’une à l’autre


(comme Lame et Lamelles)
11
I- GENERALITES
4- RAPPELS ANATOMIQUES

• Muscles Respiratoires Inspiratoires (MRI)


• Muscles Respiratoires expiratoires (MRE)
MRI :
1. Diaphragme
2. M. Intercostaux Externes
3. Scalènes
4. Sternocléidomastoïdiens

MRE :
1. M. Intercostaux Internes
2. M. Abdominaux
12
12
I- GENERALITES
4- RAPPELS ANATOMIQUES

MUSCLES RESPIRATOIRES
2. Muscles intercostaux
1. Diaphragme (externes/internes)

3. Sterno-cleido-mastoïdien
4. Scalènes
5. M. abdominaux, …

13
13
I- GENERALITES

4- RAPPELS PHYSIQUES

Principes physiques:

 Loi de Boyle-Mariotte : À température constante, pour


une quantité de gaz donnée contenue dans un milieu
fermé, le produit de la pression (P) par le volume (V) de
ce gaz est constant (K):
P × V = K.
Ainsi: si V diminue P augmente et vice versa
 L’air se déplace toujours des zones de hautes pressions
vers les zones de basses pressions
14
I- GENERALITES

4- RAPPELS PHYSIQUES

- Corps élastique : Déformabilité par variation de Longueur


(L), Volume (V) sous l’action d’une Force ( F), et/ou d’une
pression (P)
- Si Ressort : Distensibilité = L / F
- Si corps 3 dimensions 3D (POUMON) :
Compliance = V / P
Cas du Système Thorax – Poumons (STP) :
Compliance = V / P
- Retour à l’état initial = Force de Rappel
15
II- CYCLE VENTILATOIRE

Cycle Respiratoire (respiration calme) est composé:

• Inspiration = phénomène actif


• Expiration = phénomène passif (grâce à Energie
élastique stockée dans la paroi et poumons pendant
l’inspiration)
Si respiration forcée :

• expiration = phénomène actif

16
16
II- CYCLE VENTILATOIRE

Mouvements inspiratoires Mouvements expiratoires


17
II- CYCLE VENTILATOIRE

1. INSPIRATION

MECANISMES

Inspiration = entrée de l’air dans les poumons à partir du


milieu atmosphérique

Applications des principes physiques:

 L’air entre dans les poumons lorsqu’il existe une


différence de pression entre la pression alvéolaire (Palv.
ou intra-pulmonaire) et la pression atmosphérique
(Patm.).
 P alv. diminue si le volume pulmonaire augmente. 18
II- CYCLE VENTILATOIRE

1. INSPIRATION

MECANISMES

Donc rôle des muscles inspiratoires: augmentation du volume


intra-pulmonaire.

MRI :
1. Diaphragme
2. Muscles intercostaux Externes
3. Scalènes
4. Sternocléidomastoïdiens

19
II- CYCLE VENTILATOIRE

1. INSPIRATION

MECANISMES
DIAPHRAGME :
- Sépare cavité thoracique /cavité abdominale
- Muscle strié inspiratoire principal
- Innervé par nerfs phréniques (droit et gauche)
Rôle : volume de la cage thoracique (par sa contraction) et
crée Pression Pleurale (-)  Distension pulmonaire

Variations :

Respiration normale : 1 cm
Respiration forcée : 10 cm
20
20
II- CYCLE VENTILATOIRE

1. INSPIRATION

MECANISMES

Muscles intercostaux Externes (MIE)

MIE:
 Rôle : écartement et
élévation des cotes
(contraction des M.I.E)
 Innervation par les nerfs
intercostaux

21
II- CYCLE VENTILATOIRE

1. INSPIRATION
SCM
MECANISMES
Sterno-cléidomastoïdiens (SCM) :
- Insertion sur clavicule
- Rôle: Elévation partie supérieure
cage thoracique (CT).

Scalènes : Scalènes
- insertion: 2ères côtes et vertèbres cervicales
- Rôle : Fixer/Elever partie supérieure de la (CT)

22
II- CYCLE VENTILATOIRE
1. INSPIRATION Air atmosphérique
(PB = 760 mmHg)

23
II- CYCLE VENTILATOIRE

1. INSPIRATION

Conditionnement de l’air inspiré


par les voies respiratoires
supérieures (VAS):
- Muqueuses des fosses
nasales et du larynx +++++
- Salivation +/-

24
II- CYCLE VENTILATOIRE

2. EXPIRATION
MECANISMES:

 Expiration calme : passive , due au retour à la position


initiale des muscles inspiratoires (diaphragme,
intercostaux externes, sterno-cleido- mastoidiens
scalènes)

25
II- CYCLE VENTILATOIRE

2. EXPIRATION
MECANISMES:

 Expiration forcée : active


Mise en jeu des muscles expiratoires :
 Abdominaux
 Intercostaux internes:
innervés par les nerfs intercostaux
Rôle: diminution +++ du volume
de la cage thoracique

26
II- CYCLE VENTILATOIRE
2. EXPIRATION
MECANISMES:
Muscles abdominaux : mis en jeu en expiration forcée
- Si contraction :
Diaphragme vers haut  diminution des diamètres
(vertical et latéral), diminution du volume de la cage
thoracique (CT)
- Si relâchement :
Diaphragme vers bas  augmentation, augmentation
du volume de la CT

27
27
II- CYCLE VENTILATOIRE

2. EXPIRATION
MECANISMES:
Intercostaux internes: mis en jeu en expiration forcée
- Si contraction :
Rapprochement des cotes  diminution des diamètres
(vertical et latéral), diminution du volume de la CT
- Si relâchement :
Ecartement des cotes  augmentation, augmentation
du volume de la CT

28
28
II- CYCLE VENTILATOIRE
2. EXPIRATION

29
II- CYCLE VENTILATOIRE

Explorations:
Spiromètre (à cloche) : Mesure des Volumes d’air
mobilisé au cours de la ventilation (inspiration et
expiration)
Ventilation: calme ou forcée

Cycle
respiratoire 30
30
II- CYCLE VENTILATOIRE

Explorations:
Spiromètre (à cloche)
Volumes et capacités pulmonaires

31
II- CYCLE VENTILATOIRE

Explorations:
Spiromètre (à cloche)
Volumes et capacités pulmonaires

32
II- CYCLE VENTILATOIRE

Explorations
Autres techniques

2. Pneumotachographe :

Résultats: Débit de l’air +++

33
II- CYCLE VENTILATOIRE
3. DEBITS VENTILATOIRES
- Débit ventilatoire pulmonaire (Vp)

Fréquence respiratoire (Fr) = 12 cycles/min (calme)

VC Respiration Normale (Eupnée)

Tachypnée

Dyspnée

Apnée
Ventilation pulmonaire totale (L/min) = VC x Fr
VT = VC x Fr = 0,5 x 12 = 6 L/min

NB: Tout l’air inspiré n’arrive pas jusqu’au niveau des alvéoles:
espace mort anatomique 34
34
DÉBITS VENTILATOIRES
II- CYCLE VENTILATOIRE
- Débit ventilatoire alvéoliare
500 ml DÉBIT
Volume Courant Ventilation totale
6 L/min
Espace Mort Anatomique 150
++++++++ ml
Ventilation
alvéolaire
(4,2 L/min)
Air alvéolaire 350 ml Alvéoles non
perfusés: espace
Alvéole mort alvéolaire ++

Sang capillaire Capillaire


pulmonaire Débit sanguin
(70 ml) pulmonaire
(4 à 4,5 L/min) 35
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE

1- Propriétés élastiques

Le système poumon-cage thoracique est une structure


élastique.

En effet:
 Inspiration calme: étirement des parois de la cage
thoracique et augmentation de la capacité pulmonaire/
effets des muscles inspiratoires

36
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE

1- Propriétés élastiques

 Expiration calme:
– arrêt de la contraction des muscles inspiratoires
– la force de rétraction élastique du poumon ramène le
système à sa position de repos, sans contraction
musculaire expiratoire

Etirement ou compression d’une structure


élastique →pression qui tend à ramener la structure à
son état initial (volume de relaxation ou de repos)

37
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE

1- Propriétés élastiques

Mise en évidence de l’élasticité thoraco-pulmonaire

Brèche communicante:
pneumothorax

Poumon ≈ ballon gonflable


38
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE

1- Propriétés élastiques

A l’intérieur d’une structure élastique à 3 dimensions (3D)


comme le poumon :
– le volume est directement proportionnel à la différence
de pression de part et d’autre de la paroi (Pr.int – Pr.ext)
–ΔP = pression trans-murale(PTM) = pression de
distension pariétale.
Et..
Si pression inter. – pression ext. < 0, volume diminue
Si pression inter. – pression ext. > 0, volume augmente

39
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE

1- Propriétés élastiques
Les propriétés élastiques d’une structure tridimensionnelle
(3D) sont étudiées par la courbe pression transmurale–
volume

 Pente de la courbe = Compliance


(C) de la structure = distensibilité

 Elastance (E) = 1/C = force de


retour à l’état initial= ΔP/ ΔV

Applications: Fibrose pulmonaire

40
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE
1- Propriétés élastiques
Structures biologiques: volume de relaxation ≠ 0

Poumon: même après une expiration forcée, il reste toujours


un certain volume dans les poumons (Volume résiduel:
VR)….et le poumon n’atteint pas son volume de relaxation
(Vopul) :
VR > Vopul.
 Force de rétraction pulmonaire tend à ramener le
poumon à son volume de relaxation.
ET…..
Thorax : dans cette même condition (fin expiration), le
thorax est dans une position très différente de sa position de
relaxation: VR < Vo Thorax.
41
 Force de distension tend à écarter le thorax
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE
1- Propriétés élastiques

42
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE

1- Propriétés élastiques
Poumon -Thorax:
Propriétés élastiques:
- Poumon a tendance toujours à se rétracter.
- Thorax a tendance toujours à s’écarter.

 Au repos ventilatoire:
- Equilibre entre les deux forces de (rétraction et de
distension).
- Correspond à CRF (capacité résiduelle fonctionnelle).

43
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE

1- Propriétés élastiques
Origine de l’élasticité du poumon:

- Parenchyme pulmonaire: Tissu élastique ++++

Application: Fibrose pulmonaire (remplacement du tissu


élastique/tissu fibreux): compliance (distensibilité) diminue et
élastance augmente.

- Rôle du Surfactant:
- Sécrétion par les pneumocytes II.
- Béance des alvéoles ++++

44
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE
2- Propriétés résistives (dynamiques)

Tout écoulement de gaz dans un tube est associé à une


différence entre les pressions qui s'exercent entre les deux
extrémités du tube.
Cette différence de pression (ΔP)dépend du mode
d’écoulement. Si écoulement laminaire:

Formule de Poiseuille:
ΔP = Q (débit) X R ; R= résistances

R = ΔP/ Q; η: viscosité du gaz


l: longueur du tube
r = rayon du tube
Rayon (r)= facteur déterminant dans l’écoulement laminaire 45
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE

2- Propriétés résistives (dynamiques)

Ventilation = condition dynamique.


En effet, l’air s’écoule du milieu ambiant vers les poumons
(et vice versa )/ voies respiratoires.

Effet des muscles respiratoires:


- Vaincre les résistances pulmonaires qui sont:
- Résistances tissulaires (≈20%):
frottements du tissu pulmonaire
- Résistances des voies aériennes (≈80%):
Résistance à l’écoulement des molécules

46
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE

2- Propriétés résistives (dynamiques)

47
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE

2- Propriétés résistives (dynamiques)

Résistance (R) au passage de l’air:

– proportionnelle au diamètre (d)


des voies aériennes
– présente à l’inspiration et à
l’expiration
– faible chez le sujet normal

48
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE
2- Propriétés résistives (dynamiques)

Mécanismes des variations des diamètres/ bronches:

BRONCHOMOTRICITE.

En effet:

 Bronches sont entourées d’un muscle lisse bronchique


(MLB).
 Présence de récepteurs sur les MLB

 Contrôle: nerveux, hormonal

49
III- PROPRIETES DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE

2- Propriétés résistives (dynamiques)

Moyens d’étude des résistances bronchiques (R):

 Principe: relation entre courbe pression –débit :

R = P/Q

R = résistance; P = pression; Q = débit

 Moyens : Plétysmographe, spiromètre

50