Vous êtes sur la page 1sur 3

CAETANO José

BEN TEMAN Nahël

Activité de thermodynamique

1)a) Lors d’une convection thermique, les particules contenues dans le liquide ou le gaz, ont
tendance à bouger selon des mouvements circulaires. Formant à la fois des mouvements internes
verticaux et horizontaux. En effet, les particules chaudes sont beaucoup plus dilatées et ont
tendance à rejoindre la surface alors que celles qui sont froides ont tendance à descendre du fait de
leur densité plus élevée. C’est tout ceci qui forme ces mouvements (il y a déplacement
macroscopique de matière).

Lors d’une conduction thermique, il n’y a pas des déplacements macroscopiques de matière. Elle
s’effectue principalement sur les corps solides. C’est dans un souci d’homogénéisation de la
température que par le biais de collisions, les particules chaudes augmentent de proche en proche
l’agitation thermique de celle de la partie froide.

2) La particularité du transfert thermique par rayonnement est que la chaleur peut se transmettre
dans le vide. On sait qu’une convection thermique se base essentiellement sur le déplacement des
particules, et que la conduction thermique, elle, est basée sur la vibration des particules, le
rayonnement utilise rayonnement électromagnétique émis par une source chaude pour diffuser
l’énergie qu’elle possède.

Synthèse :

1 cas :

La casserole remplit d’eau sur la plaque électrique subit un transfert de chaleur par conduction
puisque la casserole est directement en contact avec la plaque électrique. Suite à l’augmentation de
la chaleur, l’eau va subir des mouvements de convection puisqu’elle va se mettre à bouillir et que
l’eau chaude va monter à la surface ce qui aura tendance à pousser l’eau froide vers le bas. La
plaque électrique elle dégage de l’énergie thermique dans l’air ce qui chauffe aux alentour. On parle
alors de rayonnement thermique.

2eme cas :

Lorsqu’une microonde est en action sur un plat, il projette des ondes. On parle alors de
rayonnement. Après que les molécules d’eau soient chauffées, elles transmettent immédiatement
leur chaleur aux autres aliments par conduction.

3eme cas :
Nous ne pouvons pas répondre correctement à cette question sans définir de quel type de chauffage
il s’agit. Nous allons donc exposer tous ceux disponible sur le marché.

-Le chauffage par conduction permet de transférer de la chaleur au milieu par le biais d’un contact
entre les différentes molécules d’air et le chauffage.

-le chauffage par convection permet également de fournir de la chaleur au milieu par le biais d’un
processus qui consiste à chauffer l’air ambiant, puis grâce à des mouvements spécifiques, l’air chaud
va monter et l’air froid va descendre pour ensuite être chauffé.

-Le chauffage par rayonnement permet de chauffer une pièce en émettant des ondes dans
l’intégralité du lieu et dans toutes les directions.

4erme cas :

La piscine se réchauffe par le biais du soleil. C’est ainsi que les rayons solaires vont directement faire
chauffer l’eau de la piscine. En effet, en contact avec les ondes solaires les molécules d’eau de la
piscine vont s’agiter et donc à se mettre à vibrer ce qui va les réchauffer.

Ça refroidit dedans et ça chauffe dehors

1) Pour le système {frigorigène}, et donc pour effectuer une compression il faut fournir de l'énergie.
Le signe du travail échangé est positif.

2) Pour une vaporisation il faut une rupture d’interaction entre les molécules de sorte à les faire
changer d’état puisqu’elles sont présentes dans un liquide. Elle nécessite donc forcément de
l’énergie. Il s’agit alors forcément d’une réaction endothermique.

Pour une liquéfaction, il faut provoquer la formation de nouvelles interactions entre les différentes
molécules du milieu. Il s’agit d’un processus qui s’accompagne d’une libération d’énergie. On peut
alors parler de réaction exothermique.

3) a) Le principale mode de transfert thermique est la conduction thermique.

b) On sait que le liquide de frigorifique se condense. Or nous savons qu’en se condensant, de


l’énergie est libéré vers l’extérieur.

4) On peut, au cours du processus, voir que la température de l'armoire va diminuer. En effet, le


transfert thermique s’opère lors de la vaporisation. Il s’agit alors d’une réaction endothermique.
C’est donc l’armoire chaude qui va fournir son énergie au système, ce qui va contribuer à sa perte
d’énergie.
5) ΔU = W + Q = m · c · ΔT
Données pour l’eau liquide :
c = 4,18 kJ.kg-1.K-1 : capacité calorifique
ρ = 1,00 kg.L-1 : masse volumique
Puisque la variation de l’énergie interne de l’eau liquide s’écrit : ΔU = W + Q = m · c ·ΔT
On a :
W=0 et Q= -4,75
Le transfert eau vers liquide frigorifique donne alors :
ΔT = Q/(m x C) = 4 750 / (4,1 x 1,00 x 4 180 ) = -0,28 °C