Vous êtes sur la page 1sur 1

On considère un pendule simple constitué d’un

objet 𝑀, supposé ponctuel et de masse 𝑚,


accroché à un fil inextensible de longueur 𝑙 et
de masse négligeable. Son mouvement a lieu
Université Cheikh Anta Diop de Dakar dans le plan vertical 𝑂x𝑦 du référentiel fixe
Faculté des Sciences et Techniques ℜ(𝑂 ; 𝑥, 𝑦, 𝑧). On écarte le pendule d’un angle
Année universitaire 2018-2019 𝜃 de sa position d’équilibre (𝜃 = 0) et on le
Mécanique 1 – L1MPI lâche sans vitesse initiale. Les forces de
Examen du Premier Semestre frottement sont supposées inexistantes.
Durée 02 Heures L’ensemble est situé dans le champ de
pesanteur terrestre 𝑔 (Figure 1).
I- Mouvement du pendule simple
On se propose de travailler dans le système de
coordonnées polaires planes (O;𝑒 ⃗, 𝑒 ⃗).
1)- Exprimer les forces appliquées au point 𝑀 dans
la base polaire.
2)- Calculer les vecteurs, vitesse 𝑉⃗ et
accélération (𝑎 ⃗) dans le référentiel R.
3)- En appliquant la relation fondamentale de la
dynamique dans le référentiel galiléen R :
a) Etablir l’équation différentielle du mouvement
dans le cas de faibles oscillations.
b) Résoudre cette équation différentielle.
4)- Etablir l’expression de la tension 𝑇 du fil.
5)- Retrouver l’équation différentielle du mouvement
en appliquant le théorème du moment cinétique.

II- Energie du pendule


On considère comme plan de référence de l'énergie potentielle le plan horizontal contenant
la position d’équilibre du pendule (=0). On lâche le pendule sans vitesse initiale à partir
𝜋
d'un angle  (très proche de 2).
1)- Déterminer l'expression de l'énergie potentielle du pendule en fonction de .
2)- En partant de considérations sur l’énergie mécanique du pendule, donner l'expression
de l'énergie cinétique du pendule en fonction de .
3)- Tracer sur un même graphique les courbes représentant l'énergie potentielle, l'énergie
cinétique et l'énergie mécanique du pendule.

III- Pendule soumis à une accélération constante


On place le pendule (au repos) sur un chariot qui se déplace sur un rail rectiligne confondu
avec l’axe Oy. Le chariot est soumis à une accélération constante orientée dans le sens des
y négatifs et d’intensité égale à celle de l’accélération de la pesanteur.
a)- Montrer que le pendule est soumis à une accélération de la pesanteur apparente (𝑔 ⃗).
Déterminer la valeur de cette accélération de la pesanteur apparente.
b)- Déterminer l’angle  que fait le pendule avec l’axe Ox au repos.
c)- Discuter (sans faire de calculs) du mouvement du pendule si on l’écarte de sa position
d’équilibre dans l’hypothèse des faibles oscillations.
_________________________