Vous êtes sur la page 1sur 1

LA CUISINE HONGROISE ET FRANCAISE

Selon les statistiques les hongrois consomment beaucoup d’alcool. Il existe une explication
intéressante/particulière: au Moyen Age en Hongrie l’eau était souvent contagieuse.
Les hongrois consomment beaucoup de spiritueux par exemple l’eau de vie qui aide la disgestion des
graisses.
En Hongrie on ajoute à beaucoup de plats de la crème fraîche ou du fromage par contre en France on
connaît plus de 360 sortes de fromage et comme dessert/ avant le dessert on se sert juste une petite
lamelle arrosée avec du vin rouge.
Dans des restaurants francais on trouve des carafes d’eau, c’est un geste sympa mais en Hongrie on
achète de l’eau minérale.
Si on regarde les Hongrois, ils mangent beaucoup plus que les Français. Peut être que les Français
passent des heures à table, mais souvent pour discuter et ne pas manger, tandis que les Hongrois
mangent des plats lourds, copieux en moins de temps.
Les Français prennent toujours quelque chose de sucré au petit déjeuner (une tartine de beurre ou de
confiture, une biscotte ou du pain grillé) et les Hongrois mangent quelque chose de plus lourd, la
charcuterie est souvent le plus important au petit déjeuner. Les Hongrois mangent rapidement le matin
alors que les Français prennent leur temps pour se réveiller.
Il arrive que les Français boivent un ou deux verres de vin à table, parce qu’en France il est permis de
conduire après avoir bu un verre de vin ou une demi-pression.
Les Français mangent une soupe le soir avec un dessert et c’est l’heure où la famille se réunit et tout le
monde raconte sa journée. C’est le cas en Hongrie aussi, mais le Hongrois ne prennent pas de soupe le
soir. Leur repas du soir se compose d’un plat chaud ou simplement des sandwiches comme le matin.

LES HABITUDES ALIMENTAIRES DES FRANCAIS


Longtemps croquée en béret avec une baguette sous le bras, la caricature du Français a un peu
jauni. On consomme presque deux fois moins de pain qu'il y a 40 ans. On en grignote 130
grammes par jour, soit une demi-baguette. Et pour l'accompagner, il faut bien du fromage. En
la matière, les Français restent champions du monde : 26 kilos par an, on savoure l'équivalent
d'une centaine de camemberts.Dans l'hexagone, c'est donc plutôt fromage et dessert : en
moyenne 2000 yaourts et autres crèmes desserts engloutis chaque année.Le lait, lui, est
pourtant à la peine : le Français en consomme trois fois moins qu'un Irlandais. Le régime
alimentaire a changé en un demi-siècle. Les Français sont moins carnassiers : 86 kilos de
viande par an, ça baisse. Le porc est numéro 1 : chaque Français dévore l'équivalent de 500
tranches de jambon et 40 côtes de porc ou encore l'équivalent de 110 cuisses de poulet par an.
Mais la viande rouge, elle a perdu des couleurs : le bœuf est troisième, 24 kilos par an. Très
demandée, la viande hachée, car simple à préparer. Les plats cuisinés ayant la cote, les
légumes frais l'ont un peu moins. Si les Français gardent la patate comme légume préféré, ils
en consomment quand même 43 kilos de moins qu'il y a 40 ans. Les fruits, eux, sont en vogue
: la fraise est la préférée, suivie de la pomme et de la banane. Le slogan « manger cinq fruits
et légumes par jour » porte donc un peu ses fruits. Seule ombre au tableau : la consommation
de boissons sucrées, elle progresse. Et pour le régime, c'est pas top.

Vous aimerez peut-être aussi