Vous êtes sur la page 1sur 14

Chapitre 9 

: SYSTEME POULIE ET COURROIE

I. INTRODUCTION  :

Les courroies sont des organes de transmission. Leur rôle est de transmettre la puissance d’un organe
tournant à un autre, c’est-à-dire le produit d’un effort par une vitesse ou un couple.

Les courroies se sont considérablement améliorées depuis leur origine. Il y eut d’abord la courroie plate,
toujours appréciée pour les vitesses linéaires élevées et les faibles diamètres d’enroulement. Puis la recherche
constante d’amélioration des performances et de l’encombrement des transmissions a conduit à la création de la
courroie trapézoïdale en 1900, mais il fallut attendre la production industrielle des matériaux synthétiques,
fibres et élastomères, pour assister à la percée technologique de cette solution dans les années cinquante.

Actuellement, on peut dire qu’aucun domaine n’échappe à la courroie : de l’électroménager aux plus gros
variateurs industriels, où une seule courroie de 100 mm de largeur supporte jusqu’à 100 kW. Et le plus
remarquable est que la fiabilité a évolué dans le même sens que la capacité de transmission de puissance.

II. LE  PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Les courroies reposent sur deux éléments principaux :

 une surface de contact, dont l’importance est fonction de son coefficient de frottement,
permettant de transmettre la traction aux poulies réceptrices de la transmission ;
 une armature, capable de transformer l’effort tangentiel de la poulie motrice en un effort
longitudinal de traction entre les poulies.

La combinaison de ces deux éléments caractérise l’effort transmissible, celui-ci étant directement lié à l’absence
de glissement du premier et à la résistance à la traction du second. C’est pourquoi, actuellement, ces éléments
sont le plus souvent constitués, d’une part, d’un élastomère et, d’autre part, de fibres synthétiques.

1. Avantages

La transmission par courroie permet différentes possibilités :

 multiplication ou réduction du mouvement selon le diamètre des poulies ;


 variation de vitesse avec des poulies à flasques mobiles ;
 transmission à axes non parallèles avec des galets de renvoi ;
 pour un arbre moteur d’avoir plusieurs arbres récepteurs. 
 un montage économique et une maintenance aisée. 
 d’amortir les vibrations et les chocs de transmission ce qui augmente la durée de vie des organes moteur
et récepteur. 
 d’assurer un fonctionnement silencieux. 
2. Inconvénient

 Par contre les courroies ont une durée de vie plus limitée que la plupart des organes mécanique, il faut
donc surveiller l’usure et prévoir un plan d’entretien périodique (Maintenance préventive) pour palier
au vieillissement de la courroie.
 un glissement en cas de surcharge,

3. Principe de transmissions par poulies et courroies

Silencieuses, elles sont surtout utilisées aux vitesses élevées avec de grands entraxes possibles entre
poulies. La tension initiale des courroies est indispensable pour garantir l'adhérence et assurer la transmission du
mouvement.

Un système à entraxe réglable ou un dispositif annexe de tension (galet enrouleur, etc.) est souvent
nécessaire pour régler la tension initiale et compenser l'allongement des courroies au cours du temps.

Règle de montage du galet tendeur qui doit  


toujours être montée sur le brin mou et plus proche  
de la grande roue pour augmenter l’arc  
d’enroulement de celle-ci et éviter le glissement.  
(voit figure en face).  
 
 
 
 
 
 

III. DIFFÉRENTS TYPES DE COURROIES


 
1. Courroies rondes : elles sont surtout utilisées dans les petits mécanismes
 
 
 
 
Courroiecourroies rondes : exemple de configuration

2. Courroies plates

Très silencieuses, elles permettent de grands rapports de réduction et sont surtout utilisées aux grandes
vitesses (80 à 100 m/s) sous de faibles couples. Elles absorbent bien les vibrations, ce qui autorise les grands
entraxes et les grandes longueurs. Elles ont un très bon rendement (≈ 98 %, comparable aux engrenages). Le
bombé des poulies permet un meilleur guidage et une meilleure stabilité de la courroie.
 Il existe un très grand nombre de courroies plates mais, cependant, nous pouvons les diviser en deux
catégories

a. les courroies dites sans fin caractérisées par leur largeur, leur épaisseur et leur longueur intérieure
mesurée sous tension normale de montage (norme ISO 63) ;

b. les courroies jonctionnables coupées à la longueur voulue mesurée à plat, et dont les extrémités sont


réunies par un joint de précision soudé, par une couture, par collage ou par une agrafe en métal.

c. Constitution Traditionnellement, le cuir a été à l’origine le matériau favori pour la fabrication des
courroies plates avec, comme autres matériaux, le coton. Actuellement, les courroies plates sont en règle
générale constituées par :

 une surface de frottement en tissus imprégnés d’élastomère ;

 un élément de traction (carcasse ou armature) fait de matériaux synthétiques tels le polyamide, le


polyester ou, dans les transmissions très sévères, les fibres aramides ; ce sont des tissus dans le cas des
courroies jonctionnables et des câbles enroulés en hélice dans le cas des courroies sans fin.
d.  Rapport de transmission

   

Nd : vitesse de la petite poulie en tr/min


ND : vitesse de la grande poulie en tr/min
ωd et ωD : vitesses en rad/s
d : diamètre d'enroulement petite poulie
D : diamètre d'enroulement grande poulie
Cd : couple sur la petite poulie en N.m
CD : couple sur la grande poulie en N.m

   
3. Courroies trapézoïdales

Les courroies trapézoïdales sont les plus utilisées ; à tension égale elles transmettent une puissance plus
élevée que les courroies plates (conséquence de la forme en V augmentant la pression de contact et par là
l'effort transmissible).
Si une puissance élevée doit être transmise on peut utiliser plusieurs courroies en parallèles sur la même poulie
(avec 1, 2, 3..., 10 gorges).
Le montage nécessite un bon alignement des poulies et un réglage de l'entraxe pour le montage et le démontage.

 
 

Remarques  :
-          Pour obtenir de bons résultats et une bonne transmission, la courroie doit aller suffisamment vite
(environ 20 m/s).
- Les problèmes apparaissent au-dessus de 25 m/s et en dessous de 5 m/s (schématiquement 4 000 tr/min
est une bonne vitesse ; des problèmes au-dessus de 5 000 tr/min et au-dessous de l000 tr/min).
-          Contrairement aux courroies plates, les grands entraxes sont à éviter car les vibrations excessives du brin
mou diminue la durée de vie et la précision de la transmission.
 

   
 
Montage sur une poulie
Séries classiques et étroites
(β = 32°, 34°, 36°, 38°)
 

 
La série étroite (SPZ, SPA...) permet des transmissions plus compactes que la série classique (Z, A, B...) ;
les courroies sont plus flexibles et les calculs identiques. Un crantage intérieur augmente la flexibilité et la
capacité à dissiper la chaleur aux hautes vitesses.
Les courroies striées ont une action coinçante moins marquée et leur fonctionnement se rapproche plus de celui
des courroies plates.
a. Calcul de longueur primitive  :

Elle est identique à celle des courroies plates sauf


que d et D sont remplacés par dp et Dp , diamètres
primitifs
 
 
 

b. tablea
ux des diamètres primitive  :

4.  Courroies crantées (ou synchrones)

On peut les considérer comme des courroies plates avec des dents. Elles fonctionnent par engrènement, sans
glissement, comme le ferait une chaîne mais avec plus de souplesse. Contrairement aux autres courroies, elles
supportent bien les basses vitesses et exigent une tension initiale plus faible.
 

Exemple de transmission Caractéristiques


par courroie crantée des courroies crantées
IV.
IV.
IV.
IV.
IV.
IV.
IV.
RAPPORT DE TRANSMISSION  :
Le rapport de transmission (r) est égal :
r  n (poulie menée)  d (poulie menante)
n (poulie menante) d (poulie menée)

Poulie menante = poulie motrice. Poulie menée = poulie réceptrice.

 Si le rapport r = 1 vitesse d’entrée = vitesse de sortie


 Si le rapport r < 1 vitesse d’entrée > vitesse de sortie
 Si le rapport r > 1 vitesse d’entrée < vitesse de sortie

V.   VITESSE LINEAIRE D’UNE COURROIE :

V ω (poulie menante)  r (poulie menante)


V  ω (poulie menée) x r (poulie menée)
(avec  en rd/s)= 2n/60 (avec n tour/min)

EXEMPLE :
Exprimer et calculer le rapport de transmission et la vitesse linéaire (V) de la courroie

r (2/1) = (n2/n1) = (d1/d2) r(2/1) = 300 / 750 = 0,4

r(2/1) < 1 : C’est un réducteur de vitesse.


V = ω1 x r1 = ω1 x (d1)/2 = 238 x 150

V= 35700 mm/s = 35,7 m/s

VI. ALIGNEMENT DES COURROIES  :

  L’une des causes les plus fréquentes d’arrêt non planifié des machines entraînées par courroie est un
défaut d'alignement de la poulie. Ce défaut d'alignement peut augmenter l'usure des poulies et des courroies
ainsi que le niveau sonore et vibratoire, risquant ainsi d'entraîner un arrêt machine imprévu. Un autre effet
secondaire d'une augmentation des vibrations est la défaillance prématurée des roulements, qui peut, elle aussi,
entraîner un arrêt imprévu de la machine. 
1. Méthodes traditionnelles d'alignement des courroies 

Ces méthodes, très largement utilisées, reposent soit sur la seule évaluation visuelle soit sur l’évaluation
visuelle combinée à l’emploi d’une règle et/ou d’une corde. L'avantage de ces méthodes traditionnelles est
qu'elles demandent peu de temps. Le principal inconvénient est le manque de précision.

Mesure des défauts d'alignement parallèles (A) et angulaires (B) à l'aide d'une règle ou d'une corde (C).
Un alignement parfait implique l’alignement des gorges de poulies (D). 

2. Méthodes d'alignement au laser des courroies

L'utilisation d'un outil laser d'alignement de


courroies est plus rapide et plus précise que les
méthodes traditionnelles. Les outils
d'alignement de courroies peuvent aligner les
faces ou les gorges des poulies. 

L’alignement précis des poulies et des


courroies présente les avantages suivants : 

 Augmentation de la durée de service des roulements


 Réduction de l'usure des poulies et des courroies
 Réduction des frottements et, par conséquent, de la consommation d'énergie
 Réduction du niveau sonore et des vibrations 
 Réduction des coûts de remplacement des composants et des arrêts machines
A. Défaut d’alignement angulaire vertical
B. Défaut d’alignement angulaire horizontal
C. Défaut d'alignement parallèle
D. Alignement correct

VII. PROBLEMES RELATIVES AUX COURROIES ET POULIES

Tension de courroie :

 Trop basse : elle entraîne un glissement qui engendre une usure accélérée de la courroie et de la poulie
 Trop élevée : elle entraine une défaillance prématurée de la courroie et des poulies, mais aussi des
paliers

L’alignement des poulies :

 Il est souvent négligé dans l’entretien préventif.Il y a 2 types d’erreurs, le désalignement parallèle et
angulaire. Conséquences, usure exagérée et perte de puissance par échauffement de la courroie.
 En règle générale le désalignement maximum des poulies sur les courroies trapézoïdales ne doit pas
dépasser 5mn par 500 mn d’entraxe.

L’état des poulies :

 Les poulies aussi sont soumises à l’usure et ont une durée de vie bien déterminée.

Stockage des courroies :

 Stockées correctement les courroies de bonne qualité maintiennent leurs performances et leurs
dimensions. Elles doivent être stockées dans un endroit frais et sec, surélevées par rapport au sol et sans
contact direct avec la lumière.

VIII. DIAGNOSTIC ET REPARATION DES COURROIES  :

1. Les courroies crantées  :


Diagnostic des courroies Cause: Actions:
Rupture nette
 Eviter de tordre ou de plier excessivement la
courroie pendant les opérations d'installation
 Manipulation incorrecte  Pendant le montage, éviter d'utiliser des outils
pendant l'installation inadaptés ou des leviers pour enfiler la courroie sur
 Utilisation d'outils les poulies; en présence de brides sur les poulies, ne
inadaptés pendant pas forcer la courroie et desserrer complètement le
l'installation galet tendeur pour garantir une course minimum de
la transmission
 Remplacer la courroie défectueuse

Rupture déchiquetée
 Pénétration de corps  Vérifier la fixation correcte des éléments de la
étrangers dans la transmission et du carter de protection, ainsi que
transmission son intégrité
 Blocage d'un élément de  Vérifier l'état d'usure des composants et
la transmission contrôler leur fonctionnement correct
 Tension de montage  Tendre la courroie correctement
excessive  Remplacer la courroie défectueuse
 Contact avec de
l'essence, des dérivés de
pétrole ou des solvants

Usure latérale
 Vérifier l'intégrité et la fixation correcte du galet
 Désalignement du galet tendeur et des autres éléments de la transmission, et
tendeur ou de l'un des rétablir leur alignement si nécessaire
éléments de la transmission  Remplacer le galet tendeur et/ou la poulie s'ils
sont usés
 Remplacer la courroie défectueuse

Usure de la nappe

 Remplacer l'élément rigide usé


 Tension excessive
 Remplacer la courroie et rétablir sa tension de
 Poulies usées
travail correcte
 Remplacer la courroie défectueuse
Glissement du dos
 Remplacer l'élément rigide usé
 Blocage d'un élément de
 Remplacer la courroie et rétablir sa tension de
la transmission
travail correcte
 Poulies usées
 Remplacer la courroie défectueuse

 Tension irrégulière
Usure des dents  Poulies dont la denture  Rétablir la tension correcte de la courroie
est usée
 Remplacer l'élément rigide usé
 Profil de la dent de
 Vérifier la compatibilité entre le profil de la dent
poulie incompatible avec
de courroie et les encoches des poulies
les encoches des poulies
 Remplacer la courroie défectueuse

Craquelures sur le dos


 Vérifier la température de l'environnement de
 Travail à des
travail et utiliser des courroies produites avec un
températures trop élevées
mélange résistant à la chaleur
ou trop basses
 Remplacer la courroie défectueuse

Gonflement des dents  Manipuler avec des mains propres dans la


 Contamination par des
mesure du possible
solvants, des lubrifiants ou
 Eliminer d'éventuelles pertes de contaminant du
du liquide de
moteur
refroidissement
 Remplacer la courroie défectueuse

2. Les courroies trapézoïdales  :


Diagnostic des courroies Cause: Actions:

Rupture de la courroie après une


courte durée de fonctionnement
(courroie déchirée)
Montage en force de la
courroie, d’où
détérioration des câbles Rendre possible la mise en place sans contrainte
de traction. suivant les instructions de montage.
Eliminer la cause du blocage. Installer un carter
Transmission bloquée. de protection.
Action de corps
étrangers en cours de
fonctionnement.
Vérifier les dimensions de la transmissi- on et
Courroie sous- corriger.
dimensionnée, nombre de
courroies trop faible.

Usure anormale des flancs Tension initiale insuffisante Vérifier la tension initiale et retendre.
Couple de démarrage trop Vérifier les dimensions de la transmissi- on et
important corriger.
Gorge de poulie usée Remplacer les poulies.
Mauvaise section de Faire concorder les sections de cour- roies et de
courroie ou de gorge de gorges.
poulie
Retoucher les poulies ou les remplacer. Aligner
Mauvais angle de gorge de les poulies.
poulie Poulies non alignées
Augmenter le diamètre des poulies
Diamètre minimum de
poulie recomman- dé non (re-dimensionnement de la transmission); monter
respecté des courroies d’une exécution spéciale ou des
courroies Super TX M=S.
La courroie frotte ou bat
contre un composant de la Ecarter les composants gênants; ré-aligner la
machine. transmission.

Présence de cassures et fissures


dans la partie inférieure de la
Respecter les prescriptions aug- menter par
courroie (fragilisation)
exemple le diamètre du galet; installer le galet
sur le brin mou avec son action dirigée de
Influence d’un galet tendeur l’intérieur vers l’extérieur; monter des courroies
dont la position ou le Red Power II ou des courroies d’une exécution
diamètre ne répondent pas à spéciale.
nos prescriptions.
Retendre la transmission conformément aux
Glissement important de la instructions de montage, vérifier les dimensions
courroie. de la transmission et corriger le cas échéant.
Non-respect du diamètre Respecter le diamètre minimum de poulie; mon-
minimum de poulie. ter des courroies d’une exécution spé- ciale ou
des courroies Super TX M=S.
Effets d’une température
trop élevée. Eliminer la source de chaleur, isoler; améliorer la
ventilation; monter des courroies (résistant aux
Effets d’une température
hautes températures) ou des courroies
trop basse. Action de
trapézoïdales avec une construction aramide.
produits chimiques.
Réchauffer les courroies avant la mise en
service; Protéger la transmission par un carter;
monter des courroies en exécution spéciale.
Diagnostic des courroies Cause: Actions:

Courroies spongieuses et collantes


Action d’huiles, de Protéger la transmission des influences
graisses, de produits étrangères ; monter des courroies Super TX
chimiques. M=S ou en exécution spéciale «05» ; nettoyer
les poulies avec de l’essence ou du benzène
avant de monter de nouvel- les courroies.

Les courroies se retournent Mauvaise section de


courroie ou de gorge de Faire concorder les sections de courroies et de
poulie gorges.
Les poulies ne sont pas Aligner les poulies. Remplacer les poulies.
alignées. Gorges de Retendre la transmission.
poulies usées.
Installer un galet de guidage agissant de
Tension initiale l’intérieur vers l’extérieur sur le brin mou;
insuffisante. Vibrations monter des courroies jumelées.
excessives.
Retirer le corps étranger et protéger la
Corps étranger dans les transmission par un carter.
gorges de poulie.
Fortes vibrations Transmission sous-
dimensionnée. Vérifier les dimensions de la transmissi- on et
Entraxe nettement plus corriger.
grand que recommandé. Réduire l’entraxe; installer un galet de guidage
Fonctionnement avec à- agissant de l’intérieur vers l’extérieur sur le brin
coups importants. mou; monter des courroies jumelées.
Tension initiale trop Monter des courroies jumelées; installer un
faible. galet de guidage; Corriger la tension initiale.
Poulies à gorges non Equilibrer les poulies.
équilibrées.
Les courroies ne peuvent plus être Possibilités de réglage
retendues de l’entraxe
insuffisantes.
Modifier les possibilités de réglage en fonction
Allongement excessif de des prescriptions d’Optibelt.
la courroie en raison
Calculer la transmission et la re-dimensi- onner.
d’un sous
dimensionnement. Monter des courroies plus courtes.
Longueur de courroie
incorrecte.
Bruit de fonctionnement excessif Les poulies ne sont pas Aligner les poulies.
alignées. Tension
initiale insuffisante. Vérifier la tension initiale et retendre.
La transmission est trop Vérifier les dimensions de la transmissi- on et
sollicitée. corriger.

Allongement irrégulier des Les gorges de poulies


courroies présentent une
anomalie. Remplacer les poulies.
Des courroies usagées et Changer la totalité du jeu de courroies.
des courroies neuves ont
été montées ensemble. Ne monter ensemble que des courroies d’un
même fabricant .
Des courroies de
fabrications différentes
ont été montées
ensemble.
3. Les courroies striées :

Diagnostic des courroies Cause: Actions:

Usure anormale des stries


Tension initiale insuffisante. Corriger la tension initiale.
Installer un carter de
protection.
Action de corps étrangers en
cours de fonctionnement. Aligner les poulies.
Les poulies ne sont pas Retoucher les poulies ou les
alignées. Poulies défectueuses. remplacer.
Mauvaise section de courroie Faire concorder les sections de
ou de poulie. courroie et de poulie.

Rupture de la courroie striée


après une courte durée de
fonctionnement (courroie déchirée)
La courroie striée frotte ou bat Ecarter les composants gênants; ré-
contre un composant de la machine. aligner la transmission.

Transmission bloquée. Transmission Eliminer la cause du blocage.

trop sollicitée. Vérifier les dimensions de la


transmission et corriger.

Effets d’huile, de graisse, de Protéger la transmission des


produits chimiques. influences de l’environnement.

Cassures et fissures des stries Influence d’un galet tendeur dont


(fragilisation) la position ou le diamètre ne augmenter par exemple le diamètre
répondent pas à nos prescriptions. du galet ; installer le galet sur le
brin mou avec son action dirigée
de l’intérieur vers l’extérieur.
Respecter le diamètre minimum de
Non-respect du diamètre minimum poulie.
de poulie. Eliminer la source de chaleur,
Effets d’une température trop isoler; améliorer la
élevée. Effets d’une ventilation.
température trop basse. Réchauffer les courroies avant la
Glissement important de la mise en service.
courroie.
Retendre la transmission
conformément aux instructions de
Action de produits chimiques. montage, vérifier les dimensions
de la transmission et corriger le cas
échéant.
Protéger la transmission par un
carter.