Vous êtes sur la page 1sur 26

Installation Électrique industrielle

Calcul de court circuit

Mouhamadou Falilou NDIAYE

ÉCÔLE SUPÉRIEURE POLYTECHNIQUE DE DAKAR

30 mai 2020

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 1 / 26


CONTENU

1 Généralités

2 Méthode conventionnelle

3 Méthode des impédances

4 Réglage des protection

5 Générateur Synchrone

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 2 / 26


Généralité
Intérêt

Pouvoir de coupure PDC

Coordination des protections. :

Vérification des conditions de coupure en cas de court-circuit

Vérification des contraintes thermiques des conducteurs

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 3 / 26


Généralité
Types de court circuit

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 4 / 26


Généralités
Répartition des court circuit

Défaut triphasé :

les trois phases sont réunies ensemble (5% des cas) ;

Défaut biphasé :

deux phases sont raccordées ensemble (15% des cas).

Il est distingué entre défaut biphasé/terre et biphasé isolé ;

Défaut monophasé :

une phase est reliée au neutre ou à la terre (80% des cas).

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 5 / 26


Généralités
Courants de court circuit

1 Courant de court-circuit minimal

Il correspond à un court-circuit à l’extrémité de la liaison protégée

2 Courant de court-circuit maximal

Il correspond à un court-circuit à proximité immédiate des bornes aval de


l’appareil de coupure

3 Courant de court-circuit crête

Elle détermine le pouvoir de coupure et de fermeture des disjoncteurs et


interrupteurs, et la tenue électrodynamique des jeux de barres

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 6 / 26


Généralités
Méthodes de calcul

1 Méthode des impédances

UTE C 15-105 et UTE C 15-500

2 Méthodes des composantes symétriques

CEI 781 et 909

3 Méthode de composition

UTE C 15-10

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 7 / 26


Méthode conventionnelle
Validité et expression

Validité

La tension à l’origine du circuit est égale à 80 % de la tension assignée.


la boucle de défaut en amont représente 20 % de l’impédance totale de la boucle
de défaut

Expression
0, 8 · U0
Ik =
L
2·ρ·
S

U(V ) Tension, en service normal


L(m) longueur des conducteurs de la canalisation
ρ(Ωmm2 ) Résistivité de l’âme du conducteur
2
S(mm ) Section des conducteurs

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 8 / 26


Méthode conventionnelle
Distance maximale de protection

0, 8 · U0 · Sph
Lmax =
ρ · (1 + m) · Ia

U0 (V ) tension simple par phase


Sph(mm2 ) section
m Sph/Spe
ρ(Ωmm2 ) Resistivité du métal : 0,0225 (Cu) et 0,035 (Al)
Ia courant de déclenchement du disjoncteur

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 9 / 26


Méthode des impédances
Méthodologie

Il consiste à

1 Calculer les résistances et réactances des boucles de défaut depuis la source


jusqu’au point considéré

2 Déduire par la loi d’Ohm les différents courants de court-circuit et de défaut

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 10 / 26


Méthode des impédances
Méthodologie

ZQ Impédance en amont de la source


ZT Impédance de la source
ZS ZQ + ZT
ZU Impédance des canalisations en amont du circuit considéré

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 11 / 26


Méthode des impédances
Impédance en amont de la source

2
(1, 05 × Un )
ZQ =
Scc
Un tension nominale entre phase
Scc Puissance de court circuit en kVA
R = 0, 1 × Z X = 0, 9951 × Z

Exemple : Réseau amont Scc = 500MVA, Un = 400V


2
(1, 05 × 400)
ZQ = = 0, 35280 mΩ
500 · 106

R = 0, 1 × 0, 35280 = 0, 035280 mΩ
X = 0, 9951 × 0, 35280 = 0, 35107 mΩ

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 12 / 26


Méthode des impédances
Transformateur

2
(1, 05 × Un ) × ucc
ZT =
Sn × 100
Sn Puissance nominale du transformateur en kVA
ucc Tension de court circuit exprimée en %
R = 0, 31 × Z X = 0, 95 × Z

Exemple : Transformateur S=400 kVA, ucc = 4%


2
(1, 05 × 400) × 4
ZQ = = 17, 6 mΩ
400 · 103 × 100
R = 0, 31 × 17, 6 = 5, 5 mΩ
X = 0, 95 × 17, 6 = 16, 8 mΩ

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 13 / 26


Méthode des impédances
Résistance câble

S Section de câblemm2
L n nombre de conducteurs en parallèle
R =ρ× (mΩ)
n×S ρ Résistivité Ωmm2 /m
L Longueur du câble en m

Tableau – Valeur de ρ
Court circuit maximaux Court circuit minimaux
Cuivre 18, 5mΩmm2 (ρ0 ) 1, 20 × ρ0 câble PVC
2
Aluminium 29, 41mΩmm (ρ0 ) 1, 28 × ρ0 câble PR

Exemple : Câble PVC d’épaisseur 70 mm2 de longueur égale à 25 m


25
Court circuit maximal R = 18, 5 × = 6, 61 mΩ
70
25
Court circuit minimal R = 1, 20 × 18, 5 × = 7, 93 mΩ
70
Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 14 / 26
Méthode des impédances
Résistance câble

Autres valeur de la résistivité ρ


(Extrait du guide UTE 15-105)

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 15 / 26


Méthode des impédances
Réactance câble

S Section de câblemm2
L n nombre de conducteurs en parallèle
X =λ× (mΩ)
nc λ Réactance linéique en mΩ/m
L Longueur du câble en m

Tableau – Valeur de λ
Câbles multiconducteurs ou câble monoconducteurs en trèfle : λ = 0, 08mΩ/mm
Câbles monoconducteurs jointifs en nappes λ = 0, 09mΩ/mm
Câbles monoconducteurs séparés de plus d’un diamètre λ = 0, 13mΩ/mm

Exemple : Câble PVC d’épaisseur 70 mm2 de longueur égale à 25 m

Câbles réunies en trèfle : X = 0, 8 × 70 = 5, 6 mΩ

Cables monoconducteurs jointifs en nappes X = 0, 8 × 70 = 6, 3 mΩ

Câbles mono séparés de plus d’un diamètre X = 0, 9 × 70 = 9, 1 mΩ


Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 16 / 26
Méthode des impédances
Réactance câble

Les valeurs pour les câbles armés devront être obtenues auprès du
constructeur.

Les valeurs de réactances sont données pour des circuits monophasés ; elles
peuvent être utilisées comme valeurs moyennes pour des circuits triphasés.

Pour les câbles mon conducteurs espacés, l’espacement est d’un diamètre de
câble.

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 17 / 26


Méthode des impédances
valeurs Ik court-circuit en un point

L’impédance totale Z vaut


r
X 2 X 2
Z= R + X

c ×m×V
Ik =
Z

c facteur de tension :
cmax = 1,05 pour les courants maximaux
cmin = 0,95 pour les courants minimaux
m facteur de charge pris égal à 1,05
V tension nominale phase et neutre
Z étant l’impédance de la boucle de défaut

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 18 / 26


Méthode des impédances
Tableur

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 19 / 26


Réglage des protection

If
Irm ≤
1, 2

Irm courant de réglage magnétique


If courant de défaut phase PE

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 20 / 26


Pouvoir de fermeture :
Courant crête normatif

CEI :Ip = 2, 5 × Isc en 50 Hz

CEI : Ip = 2, 6 × Isc en 60 Hz

ANSI Ip = 2, 7 × Isc en 50 Hz

Isc : courant de court-circuit calculé en un point donné d’un réseau

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 21 / 26


Pouvoir de fermeture : Courant crête


Ip = κ× 2 × Iceff

R
κ = 1, 02 + 0, 98 × e −3 X

R Résistance du circuit

X Réactance du circuit

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 22 / 26


Générateur Synchrone
Caractéristique

1 Subtransitoire
Détermine le pouvoir de fermeture des disjoncteurs et les contraintes
électrodynamiques : durée moyenne 10 ms

2 Transitoire
fixe les contraintes thermiques du matériel durée moyenne 250 ms

3 Permanent
Valeur du courant de court-circuit en régime établi.

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 23 / 26


Générateur Synchrone
Expression du courant

√ t t
    −

1 1 − 1 1 0 1
τ” τ
ic (t) = −E 2 ”
− 0 ·e d + 0 − ·e d + × cos(ωt)
Xd Xd Xd Xd Xd

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 24 / 26


Générateur Synchrone
Expression du courant

c ×m×V
Icc3 = 0
Xd
√ Un2 x0
3 X0 = ×
Icc2 = × Icc3 SG 100
2
0
3×c ×m×V 0 U2 x
Icc1 = 0 Xd = n × d
2 × Xd + X0 SG 100
m facteur de charge à vide, pris égal à 1,05
c facteur de tension, pris égal à
1,05 pour les valeurs maximales et 0, 95 pour les valeurs minimales
Un tension nominale entre phases, en V
V tension entre phase et neutre, en V
SG puissance de l’alternateur, en kVA
0
x d réactance transitoire, en %
prise égale à 30 % en l’absence d’informations plus précises
x0 réactance homopolaire, en %
prise égale à 6 % en l’absence d’informations plus précises
Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 25 / 26
r
0,5 0,39 θ0,61 Rc 1
I = 24, 9 · S ·P ×p × ×r
1 + α · ρ · (θ + 25) Ra 0, 015 · (θ + 25)
1−
10
Contrainte r
Rc 1
×r ≤1
Ra 0, 015 · (θ + 25)
1−
10
S section d’une barre en cm2 )
P périmètre (cm)
θ échauffement (◦ C ) au-dessus de la température ambiante 45(◦ C ) (températur
ρ résistivité du métal à (20◦ C ) (µΩ.cm), soit :
1,75 pour le cuivre 2,80 pour l’aluminium
α coefficient de température (◦ C ) , soit :
- 0,00393 pour le cuivre, - 0,0036 pour l’aluminium
Ra résistance en courant alternatif
Rc résistance en courant continue

Mouhamadou Falilou NDIAYE Installation Électrique industrielle 30 mai 2020 26 / 26