Vous êtes sur la page 1sur 7

VALEUR TEMPORELLE DE

L’ARGENT
Remplissez les blancs avec les mots suivants: (actualiser, annuité, capital, capitalizer,
constante, croissante, date d’opération, date de valeur, dates, débiteurs, intérêt, intérêts
composes, intérêts simples, nominaux, période, réel, réels, temps de l’argent, valeur, valeur
actuelle nette)
• L’interet est la rémunération d’un prêt. Cette rémunération est dite à ……………interet
simple….. lorsque les intérêts ne s’ajoutent pas au capital pour porter eux-mêmes intérêt.

• Il s’agit de comptes sur lesquels les sommes produisent des intérêts créditeurs ou
………debiteurs……….. selon le sens de l’opération, à partir d’une date dite
……date du valeur…………... La date de ………………..?……………….. est celle où
l’opération est prise en compte. Elle peut être différente de la ………..?………………

Mevduatta işlemin başladığı valuer operation

• Un capital est dit placé à ………interet composées………….. lorsque, à l’issue de


chaque période de placement, les intérêts s’ajoutent au ………………capital…………..
et portent eux-mêmes intérêt au taux du contrat initial.

• Les décisions financières impliquent le plus souvent de comparer des flux se produisant à
différentes ………dates…………... Ces comparaisons doivent suivre trois règles:
(1) Pour comparer des flux se produisant à différentes dates, il faut tenir compte de la
valeur
temps de l’argent……… (2) Pour transposer un flux dans le future, il faut le
………………... capitalisé………. (3) Pour transposer un flux dans le passé, il faut
l’……………………actualisé ………..

• Une …………annuité………….. est une séquence de N flux égaux se produisant à


intervalles réguliers. L’intervalle de temps séparant deux flux consécutifs est la
…………periode……………... Souvent la période est d’un an, mais on utilise le terme
d’annuité même lorsque la période est d’un trimestre, d’un mois…

• La ……………baleur actuel nette…………….. d’une opportunité d’investissement est


égale à la valeur actuelle de ses bénéfices moins ses coûts.

• En cas d’annuité …………constante………….., le flux versé à la fin de chaque période


pendant N périodes est le même.

• En cas d’annuité ………croissante……….., perpétuelle ou non, les flux croissent au taux


constant g à chaque période.
• Il est important de distinguer entre les flux monétaires …………nominon………….. (le
nombre effectif de dollars que vous payerez ou recevrez) et les flux monétaires
…………reelle…………….., qui sont déflatés. De la même manière, un investissement
peut promettre un taux d’intérêt nominal élevé, mais si l’inflation l’est également, le taux
d’intérêt ……………reelle…………….. peut être faible voire negatif.

1. Un capital de 300 000 € a rapporté des intérêts semestriels de 12 000 €. Quel est le taux
annuel equivalent de ce placement?

2. Un investisseur doit choisir entre deux types de contrats pour un versement initial de 100 000
€:
a. percevoir 150 000 € dans quatre ans;
b. percevoir 165 000 € dans cinq ans
Quelle solution doit-il retenir?

3. Monsieur Jacques vient de fêter son quarantième anniversaire. Il souhaite disposer à


partir de ses 61 ans d’une rente annuelle pendant vingt-cinq ans. Pour cela, une
compagnie d’assurances lui propose d’effectuer des versements constants garantissant un
taux actuariel de 5% sur toute la durée du contrat. Ces versements seront effectués à la fin
de chaque année pendant les vingt ans à venir. Il y aura donc 20 versements. Il est
convenu que Monsieur Jacques percevra pour la première fois 6 420 € un an après le
dernier versement effectué. Dans ces conditions, quell est le montant de chaque
versement à effectuer?

4. Calculer le montant de l’intérêt rapporté par un capital de 15 000 €, place du 14 août


2015 au
10 novembre 2015 sur un compte rémunéré à 1,5%. (On travaillera sur une base de 360
jours).

5. L’entreprise EHG décide de refinancer son crédit. Le montant actuel de ses mensualités
est de 2 000 €. L’emprunt a été contracté il y a 3 ans et 9 mois. Sa durée initiale est de 15
ans. Le taux annuel proportionnel est de 6%. (a) Quel est le taux d’intérêt mensuel
proportionnel? (b) Quelle somme doit verser l’entreprise aujourd’hui pour rembourser
son crédit?

6. La valeur actuelle d'un investissement est égale ……….?..........


a. Au montant du capital investi plus les bénéfices annuels générés par les
placements, ajustés en fonction du taux d'inflation.
b. Au montant du capital investi moins le montant des pertes espérées en raison du
risqué.
c. Aux flux de paiement futurs générés par l’investissement, ajustés en fonction du
coût d'opportunité du capital.
d. Au montant du capital investi plus les bénéfices annuels générés par
l'investissement.

7. La valeur présente actualisée des flux de paiement futurs de 500 $ payés maintenant, 500
$ payés dans un an à partir d’aujourd’hui et 500 $ payés dans deux ans à partir
d’aujourd’hui, sur la base d'un taux d'intérêt de 5 %, est égale à ……….?..........
a. VPA=500$+500$/(1+5%)+500$/(1+5%)2
b. VPA=-500$+500$/(1+5%)+500$/(1+5%)2
c. VPA=500$+500$/(1+5%)2
d. VPA=500$/(1+5%)+500$/(1+5%)2
8. Si vous vous attendez à recevoir 1 000 $ par an pendant les 10 prochaines années, la
valeur actuelle nette des flux de paiement ……….?..........
a. Diminue avec l'augmentation du taux d'intérêt
b. Ne varie pas avec le taux d'intérêt pour des paiements futurs fixés à 1 000 $
c. Augmente avec le taux d'intérêt
d. Diminue à mesure que le taux d'intérêt baisse

9. Le critère de la valeur actuelle nette des investissements en capital consiste à


……….?..........
a. investir dans un projet si la somme des flux financiers futurs est supérieure ou
égale au coût de l'investissement en capital.
b. ne pas investir dans le projet s'il est impossible de calculer la valeur actuelle nette
des flux financiers futurs en raison de l'incertitude sur les rendements du projet.
c. investir dans le projet si la valeur présente actualisée des flux financiers espérés
pour un investissement est supérieure à son coût.
d. ne pas investir si la valeur actuelle nette des flux financiers futurs espérés est
supérieure au coût de l'investissement en capital.

10. Le taux d'actualisation utilisé par l’entreprise pour calculer la valeur actuelle nette
est
……….?..........
a. Le coût d'opportunité du capital.
b. Le taux de rendement que l'entreprise pourrait gagner dans un investissement
similaire.
c. Dans le cas d’un investissement sans risque, égal au rendement d’un emprunt
d'État.
d. Tout ce qui précède.

11. La prime exigée par l'investisseur est ……….?..........


a. plus élevée pour le bon entrepreneur
b. plus élevée pour le mauvais entrepreneur
c. équivalente que l'entrepreneur soit bon ou mauvais
d. il n'y a pas de prime exigée par l'investisseur

12. Une entreprise envisage d’investir un million d’euros afin de rendre plus performante
l’une de ses chaînes de production. On estime que les flux d’exploitation supplémentaires
générés par cet investissement, comptabilisés à la fin de chaque année, seront de 130 000
€ par an pendant dix ans, puis nuls ensuite. Pour un taux d’actualisation de 4%, la valeur
actuelle nette (VAN) de cet investissement est, environ ……….?..........
a. 52 416 €
b. 54 416 €
c. 300 416 €
d. 560 816 €

13. L'investissement de productivité s'appelle également ……….?..........


a. investissement de remplacement
b. investissement de capacité
c. investissement de produits
d. investissement de modernisation
14. Comment appelle-t-on la période pendant laquelle une obligation rapporte des revenus à
son détenteur ?
a. le rendement à maturité
b. la période de detention
c. la valeur faciale
d. la structure par terme des taux d’intérêt
e. aucune réponse n’est correcte

15. Une “obligation pourrie” (junk bond) est une obligation caractérisée par ……….?..........
a. un faible rendement à maturité
b. une maturité très faible
c. un fort risque de défaut
d. une valeur nulle
e. une faible valeur faciale, mais un coupon élevé

16. Les obligations notées AAA ……….?..........


a. sont des obligations avec un risque élevé de non-remboursement
b. présentent des primes de risque faibles
c. sont également appelées « junk bonds » (obligations pourries)
d. offrent un rendement supérieur à celui des emprunts offrant la prime de risque la
plus basse

17. Quel est le taux de rendement à maturité d’une obligation zéro-coupon à échéance de
deux ans, d’une valeur faciale de 200 € , et dont le cours s’élève à 170 € ?
a. 5,4%
b. 5,5%
c. 5,6%
d. 8,5%

Vous aimerez peut-être aussi