Vous êtes sur la page 1sur 6

Parent Félix

(111 046 479)

Génie et développement durable


PHI-2910

Exercice d’argumentation

Travail présenté à
Jimmy Voisine

Département de philosophie
Université Laval
(14 février 2018)
Position : Est-ce que l’élevage des poules pondeuses en batterie devrait être interdit ?

(Rapport à la nature)

Pour la production en batterie

1er argument

Faits :

• Les poules sont des êtres sensibles pouvant ressentir la souffrance et la douleur.
• De par le statut moral d’être sensible octroyé aux poules pondeuses découle le devoir de
l’être humain de respecter leurs besoins (ou intérêts).
• L’élevage en batterie, comparativement aux autres méthodes d’élevage, réduit les taux de
maladies, de mortalité, d’infection par des parasites et la prédation par d’autres espèces.

Valeur morale : Qualité de vie des formes de vie sensibles (Santé)

Les poules pondeuses sont des êtres sensibles dont l’être humain à le devoir de respecter les besoins
et intérêts. L’élevage des poules pondeuses en batterie devrait être autorisé, car cette méthode
d’élevage minimise la mortalité, les infections par les parasites, la prédation et la maladie,
favorisant ainsi la santé de cette forme de vie sensible.

2e argument

Fait :

• Les poules pondeuses élevées en batterie, comparativement aux autres méthodes


d’élevage, produisent des œufs moins chargés en contaminants.
• Les être humains sont par conséquent moins à risque d’être contaminés lors de la
consommation.

Valeur morale : Sécurité alimentaire (qualité)


L’élevage des poules pondeuses en batterie devrait être autorisé, puisqu’en générant des œufs
moins chargés en contaminants, il diminue les risques de sécurité alimentaire pour le
consommateur.

3e argument

Faits :

• La production en batterie génère des rendements de production plus élevés à plus faible
coût que les autres méthodes d’élevage.
• La production en batterie est plus efficace économiquement que les autres méthodes
d’élevage, donc elle engendre une diminution du prix à la consommation.

Valeur morale : Sécurité alimentaire (quantité)

Puisque la production en batterie génère des rendements supérieurs à plus faible coût que les
méthodes alternatives d’élevage des poules pondeuses, cette méthode de production devrait être
autorisée pour favoriser la sécurité alimentaire des êtres humains en augmentant l’offre et
l’accessibilité des œufs.

Contre la production en batterie

1er argument

Faits :

• Les poules sont des êtres sensibles ayant la capacité de ressentir la souffrance et le plaisir
• De par le statut moral d’être sensible octroyé aux poules pondeuses découle le devoir de
l’être humain de respecter leurs besoins (et intérêts).
• Les poules ont besoin d’exprimer leurs comportements naturels.
• Les poules pondeuses en batterie ne peuvent pas exprimer leurs comportements naturels
(battre des ailes, se percher, faire des bains de sable, fabriquer un nid, pondre dans un
endroit retiré).
Valeur morale : Qualité de vie des êtres sensibles (Besoins psychologiques)

Puisque les poules pondeuses en batteries font partie de la communauté des êtres sensibles, l’être
humain a le devoir de respecter leurs besoins et intérêts. L’élevage des poules pondeuses en batterie
ne permet pas le respect de leur besoin d’exprimer leurs comportements naturels. Par conséquent,
pour favoriser la qualité de vie des êtres sensibles, l’élevage des poules pondeuses en batterie
devrait être interdit.

2e argument

Faits :

• Les poules sont des êtres sensibles pouvant ressentir la souffrance physique,
psychologique et le stress.
• De par le statut moral d’être sensible octroyé aux poules pondeuses découle le devoir de
l’être humain de respecter leurs besoins (et intérêts).
• Les poules pondeuses sont des animaux ayant une dynamique sociale hiérarchisée
renforcées via des comportements d’agression physique.
• Les poules pondeuses en batteries sont élevées à haute densité dans des cages fermées.
• Les poules pondeuses en batteries ne peuvent s’enfuir des agressions des autres poules.
• La manipulation du cycle de lumière utilisé pour les poules pondeuses en batterie aggrave
ces comportements d’agression.
• Plusieurs poules se font agresser. Ne pouvant s’enfuir, elles sont blessées ou tuées par les
autres poules et beaucoup ressentent de l’anxiété.

Valeur morale : Qualité de vie des êtres sensibles (Sécurité)

La dynamique sociale hiérarchisée des poules est renforcée par des comportements d’agression
entre les poules, un comportement aggravé par la manipulation du cycle d’éclairage. Dans des
conditions d’élevage à haute densité, comme dans l’élevage en batterie, les poules ne peuvent
s’enfuir de leur agresseur. Par conséquent, certaines sont blessées ou tuées et beaucoup ressentent
de l’anxiété. Les poules sont des êtres sensibles et de leur statut moral découle le devoir de
respecter leurs besoins et leurs intérêts. L’élevage des poules en batterie devrait être interdit. Il ne
respecte pas les besoins et intérêts des poules, puisqu’il n’assure pas leur sécurité, générant de la
souffrance physique et psychologique, en les empêchant de se réfugier des agressions naturelles
des autres poules.

3e argument

Faits :

• Les poules sont des êtres sensibles pouvant ressentir la douleur physique et
psychologique.
• De par le statut moral d’être sensible octroyé aux poules pondeuses découle le devoir de
l’être humain de respecter leurs besoins (et intérêts).
• Les poules pondeuses en batterie sont débecquées pour réduire les problèmes d’agression.
• Le débecquage est une pratique considérée par beaucoup de scientifiques comme une
pratique pouvant causer des douleurs aiguës, du stress et dans plusieurs cas de la douleur
chronique.

Valeur morale : Qualité de vie des êtres sensibles

Pour favoriser la qualité de vie des êtres sensibles, l’élevage des poules pondeuses en batterie
devrait être interdit, puisqu’il implique une pratique de débecquage générant des douleurs aiguës
et chroniques pour des êtres sensibles dont l’être humain a le devoir de respecter les besoins et
intérêts.

Position personnelle

Puisque les poules pondeuses en batteries font partie de la communauté des êtres sensibles, l’être
humain a le devoir de respecter leurs besoins et intérêts. L’élevage des poules pondeuses en
batterie ne permet pas le respect des besoins et intérêts des poules en les empêchant d’exprimer
leurs comportements naturels, en n’assurant pas la sécurité des poules et en impliquant des
pratiques de débecquage générant de la souffrance. La valeur morale de la qualité de vie des êtres
sensibles doit, à mon avis, primer sur les valeurs morales de sécurité alimentaire reliées à la qualité
(réduction du risque de contamination) et à la quantité (augmentation de l’offre et de
l’accessibilité). Selon moi, l’argument à prioriser est que l’élevage des poules pondeuses en
batterie ne permet pas le respect de leur besoin d’exprimer leurs comportements naturels,
contrevenant à notre devoir d’être humain de respecter les besoins et intérêts des êtres sensibles.
Par conséquent, ma position personnelle est que, pour favoriser la qualité de vie des êtres sensibles,
l’élevage des poules pondeuses en batterie devrait être interdit.