Vous êtes sur la page 1sur 7

Université Badji Mokhtar de Annaba

Département de chirurgie dentaire

Chapitre II
Anatomie descriptive des dents permanentes : 

Les incisives mandibulaires


(Ou inférieures)

Réalisé par: Dr. Terra


I. L’incisive centrale mandibulaire :
C’est un organe vivant, constituée d’une couronne et d’une racine; avec :

- Début de calcification: 3 - 4 mois;

- Age d’éruption: 6 - 7 ans;

- Racine achevé: 9 ans;

- Hauteur totale: 21,5 mm- 22mm (C : 9 mm / R : 12,5 mm);

- Diamètre MD coronaire: 5,4 mm;

- Diamètre VL coronaire: 6 mm;

C'est la plus petit de toutes les dents, elle est plus étroite, plus symétrique, elle est aplatie dans
le sens mésio-distal.

1. La couronne:

1.1 La face vestibulaire :


a) La silhouette:

Elle s'inscrit dans un trapèze (quadrilatère plan qui possède deux côtés non consécutifs
parallèles) à grande base supérieure, Symétrie par rapport au grand axe de la dent, axe
perpendiculaire au bord libre qui est à peu près rectiligne.

Plan sagittal médian


trapèze

1/3 OCCLUSAL

Figure 1 : la Face vestibulaire, silhouètte.

Les angles incisifs mésial et distal aigus ; les flancs mésial et distal parallèles dans le 1/3
occlusal jusqu’au point de contact, puis convergent jusqu’au collet.

Le bord cervical est en demi-cercle commun pour les incisives supérieures; et le bord libre est
à peu près horizontal.
Il y a 3 festons à l'éruption comme pour l'incisive supérieure, l'usure lui donne son aspect
rectiligne mais dans ce cas, le bord distal est plus long que le bord mésiale ce qui nous donne
une obliquité de bas en haut dans les sens mésio-distal

b) Le modelé :

Le modelé de cette face est plus simple que celui des incisives supérieures.

Même bosse au tiers cervical. Deux sillons très atténué séparent la face vestibulaire en lobes
d’égale valeur.

Figure 2: Modelé de la Face vestibulaire

1.2 La face linguale :


a) Silhouette:

Elle presque semblable à celle de la face vestibulaire, mais plus étroite. Même hauteur.

Les éléments constituant cette face sont les même que pour les incisives supérieures.

b) Modelé:

Il est très doux, comme effacé. Le cingulum et les crêtes marginales se fondent sans aucune
démarcation, << Jamais de trou borgne>>.

Figure 3: Face palatine, silhouette et Modelé

1.3 La face mésiale  et distale:

Elles sont toutes semblables. Leur silhouette rappelle celle des incisives supérieures et leur
modelé présente un contour vestibulaire fortement convexe dans 1/4 cervical et qui s’aplatit
du sommet vestibulaire au bord libre.

Le contour lingual forme de « S », passage de convexité cervicale à concavité centrale se fait


régulièrement par une zone de transition.

La couronne a une surface fortement convexe et arrondie dans son 1/3 cervical, les 2/3
occlusaux sont aplatis.
1/4 cervical

2/3 Occlusaux
Concavité
1/3 Cervical
Convexité

Figure 4: Face Mésiale et distale, silhouètte-modelé.

1.4 Bord libre ou bord tranchant :

Il est plus symétrique par rapport à celui des incisives supérieures, l'usure lui imprime une
obliquité de bas en haut dans le sens vetibulo-linguale.

Figure 5: bord libre.

2. La racine :
a. La forme :
Elle présente 4 faces sur une coupe horizontale:

- La face vestibulaire et linguale présente une forme très arrondie en demi-cercle,


elles sont d'égale hauteur, mais La face vestibulaire est légèrement plus large que la
face linguale;
- Les faces mésiales et distales sont plates parcourues par un léger sillon vertical plus
accentuer au centre qu'aux extrémités La chambre pulpaire
Figure 6: Racine des incisives centrales supérieure

b. La chambre pulpaire :

Elle est plus petite que celle des incisives supérieures, elle présente: 3 cornes, le canal
radiculaire qui lui fait suite n’est cylindrique mais aplati dans le sens mésio-distal.

Figure 7: chambre pulpaire

3. Situation en bouche :

La face vestibulaire de la couronne est fortement inclinée du coté linguale. Sa racine s’incline
très légèrement dans le sens distal d’un degré environ avec la verticale. Dans le sens lingual
son inclinaison est loin d’avoir la même valeur que pour les incisives supérieures, elle est
presque verticale, trois degrés seulement d’écart.

II. Incisives latérales inférieures :

- Début de calcification se fait à la première année;


- Calcification complète de 10 ans et demi;
- Âge d'éruption est de 7-8 ans;
- Hauteur totale est de 22,1 mm (C : 9,5 mm / R : 14 mm);

1. Couronne:

1.1 Face vestibulaire :

Son volume légèrement plus important que l’incisive centrale inférieure; mais identique en
tous points à l’incisive centrale inférieure, tout au moins dans sa portion mésiale;

En distal, la couronne est plus développée et arrondie que l’Incisive centrale inférieure.

Le point de contact distal plus cervical que point de contact mésial.

Le Bord libre s’affaisse dans sa partie distale formant un angle Émoussé.


1.2 Face linguale: Mêmes remarques que la vue vestibulaire.
1.3 vue occlusale:

Le flanc coronaire mésio-lingual plus long que le flanc disto-lingual; et le bord libre coudé en
lingual dans sa portion distale (préfigure courbure de l’arcade dentaire).

2. La racine:
La cavité pulpaire plus large dans les sens VL et MD que l’incisive centrale.

La forme est identique à l’incisive centrale mais le volume laisse déjà penser à l’influence de
la canine.

3.Situation en bouche :

La face vestibulaire est légèrement plus inclinée dans le sens lingual que sur l’incisive
centrale inférieure.

La racine est verticale dans le sens vestibulo-lingual et un peu inclinée dans le sens distal.

Remarque :
L’incisive centrale est symétrique, alors que la portion distale de la latérale amorce la
courbure de l’arcade (caractère canin marqué), cependant, sur dents isolées il est
extrêmement difficile, voire impossible de distinguer une incisive latérale d’une incisive
centrale.