Vous êtes sur la page 1sur 2

Dominguez Laura

Surveillance des dispositifs médicaux

Situation :

Vous travaillez en service de médecine. Mr René, 82 ans est admis pour fièvre à 40°C,
encombrement pulmonaire, il est dyspnéique à l’effort et supporte mal la position allongé.

Une radio pulmonaire montre une infection bronchique

Il vient d’être perfusé à l’avant-bras gauche et mis sous antibiotiques en intraveineux,


oxygénothérapie à 5l au masque et prescription d’un aérosol bronchodilatateur 3 X/ jour

Quelles surveillances allez-vous exercer sur ce patient ?

Données : M. R, 82 ans , T= 40°C : signe clinique d’une infection

Dyspnéique : encombrement pulmonaire

Diagnostic : Infection bronchique

Thérapeutique : Pose de cathéter en IV ( antibiotique)

Oxygénothérapie sous 5l au masque + aérosol

1) Dispositif cathéter en IV périphérique :


Surveillance du site de ponction 
Surveillance des signes d’infection : Rougeur, chaleur, œdèmes, douleur
Surveillance de l’intégrité du matériel : ne pas désadapter les connexions.
Respect des règles d’hygiènes en précautions standards car geste invasif
Surveillance des paramètres : TA, pulsations, température, sueurs, frissons, dyspnée avec
coloration des téguments
Aide dans les actes de la vie quotidienne.
Vérifier qu’une voie veineuse est toujours disponible
Vérifier bonne tolérance du traitement ATB
L’AS peut apporter son à l’aide à l’IDE pendant la pose de cathéter, distraire le patient , tenir
le bras.
2) Oxygénothérapie :
PM sous 5l au masque pour maintenir un taux normal d’oxémie.
Surveillance coloration des téguments , repérer si signes de cyanose et alerter si Sat O2 :
médiocre ou désaturation.
Vérifier l’état de conscience , l’état respiratoire et cardiovasculaire avec la FC et FR
Perméabilité des voies respiratoires et si bonne tolérance du traitement
Relever signes hypercapnie : hypertension , céphalées, sueurs risque de complication OAP
par exemple
Veiller au bon fonctionnement débit mètre, à la connectivité des tubulures.
Prévenir de la sécheresse buccal, hydratation renforcée
Port du masque correct visage
Ne pas apporter de corps gras près de l’O2 : risque inflammable
Ne pas fumer , ne pas utiliser d’alcool sous oxygénothérapie
3) Aérosolthérapie :
PM : 3 fois par jour d’origine médicamenteuse réservé aux infirmiers.
Surveillance des paramètres vitaux : FR , Sat O2
Inscrire la durée du traitement : Début et fin
Coloration des téguments , observer et en conséquence donner l’alerte si nécessaire
Vérifier la bonne tolérance du traitement