Vous êtes sur la page 1sur 3

METHODOLOGIE D’ORGANISATION DU SERVICE MAINTENANCE

Chapitre 2

METHODOLOGIE D’ORGANISATION DU SERVICE


MAINTENANCE
INTRODUCTION
Comme toute entreprise humaine, la maintenance suppose pour exister :
- des moyens,
- un potentiel humain,
- des méthodes.
L’ensemble de ces trois paramètres, l’articulation de chacun d’eux par rapport aux autres constitue
l’organisation de la maintenance.
1- LES MOYENS
 Les outils
Ils doivent être adaptés à la forme de maintenance pratique qui est généralement un mélange de
maintenance corrective, de maintenance systématique, de maintenance préventive et assez rarement de
maintenance prédictive.
 outillage individuel, collectif, de manutention, outillage spécifique (par exemple : machine de
nettoyage à haute pression).
 Matériel de mesure, de contrôle.
 Matériel de diagnostic : - l’analyse vibratoire
- thermographie infrarouge
- etc.
 Matériel hygiène et sécurité.
 La documentation
La documentation sera composée de 4 volumes :
 une référence technologique de l’installation (description, exploitation, interventions, fiches
techniques).
 les recommandations de montage et de démontage des matériels essentiels.
 la nomenclature des pièces de rechange nécessaires.
 la nomenclature de l’outillage nécessaire.
 Les pièces de rechange
 Les entreprises extérieures
 Les entreprises de travail temporaire.
 Les entreprises de spécialité.
- Spécialité technique telle que l’électricité et la mécanique
- Spécialité de maintenance afin de permettre des interventions sans arrêt pour l’utilisateur, par
exemple intervention sous tension électrique.
 Les entreprises de manutention.
 Les entreprises de location de matériels et d’instrumentation.
2- LE POTENTIEL HUMAIN
Le personnel de maintenance se décompose en deux catégories :
 Celui des intervenants
 Celui de l’encadrement et de la direction
 Les métiers des hommes de maintenance
 Le responsable du service
 L’ingénieur « Etudes et travaux neufs»
 Le technicien du bureau des méthodes de maintenance
1
METHODOLOGIE D’ORGANISATION DU SERVICE MAINTENANCE

 Le technicien d’intervention
 Autres métiers parfois rattachés à la maintenance
 responsable des « utilités » (énergies, réseaux, stations d’épuration, etc.), des « services
généraux », de l’entretien des bâtiments et espaces verts, etc.;
 responsable de la sécurité, des conditions de travail, de l’environnement, etc.;
 responsable GMAO et autres logiciels spécifiques (basé au bureau des méthodes).
Notons deux autres métiers de la maintenance, le plus souvent exercés à l’extérieur de l’entreprise :
 l’ingénieur-conseil en maintenance, expert en organisation et/ou en informatique de
maintenance.
 Le formateur en maintenance.
 Particularités et contraintes du travail en maintenance
Le personnel de maintenance doit être caractérisé par certaines particularités, comme il doit surmonter les
différentes contraintes du travail qu’il peut rencontrer au cours de la réalisation de sa mission.
Les caractéristiques essentielles du personnel de maintenance quel que soit son niveau hiérarchique sont :
 l’autonomie
 la disponibilité
3- LES METHODES
Les méthodes représentent l’ensemble des démarches à suivre pour la réussite de la fonction maintenance
à l’aide des outils appropriés et un personnel qualifié.
 L’organisation de la main d’œuvre
La gestion technique et la maintenance constituent souvent deux entités distinctes correspondant à deux
fonctions également distinctes :
- la gestion technique a pour rôle essentiel d’assurer l’exploitation d’une installation ou d’un ensemble
d’installations de même nature
- la maintenance a pour rôle essentiel d’assurer l’entretien et l’optimisation d’une installation ou d’un
ensemble d’installations de même nature.
 La répartition de la main d’œuvre
Pour exécuter les missions qui viennent d’être définies et suivant la caractéristique des équipements et
leur utilisation, la main d’œuvre peut être répartie de différentes manières :
 par spécialité : équipe d’électriciens, d’électroniciens, de mécaniciens, etc.
 par service : service d’électronique (dans lequel on trouve à côté de la majorité d’électriciens
et d’électroniciens, des mécaniciens)
 par domaine ou groupe d’équipement : par exemple une équipe spécialisée en climatisation qui
comprendra : des frigoristes, des électriciens, des spécialistes en régulation, des ouvriers non
spécialisés pour le nettoyage et la peinture.
 Par nature d’intervention :
- équipes de dépannage (maintenance corrective)
- équipes d’entretien (maintenance préventive)
- équipes de rondiers (relevé et contrôle)
Remarque : Parmi ces répartitions, Il n’y a pas de solution idéale car tout est fonction du ou des
équipements pris en charge, de leur destination et de leur environnement.
 La localisation de la main d’œuvre :
C’est l’étendue du domaine dans lesquels le personnel est apte à intervenir. On peut rencontrer soit des
unités soit des secteurs:
 une unité : une installation importante, elle constitue son lieu de travail et son centre de rattachement
hiérarchique
 un secteur : le secteur est constitué d’un ou plusieurs lieux de travail et est rattaché à un centre
hiérarchique et administratif distinct des implantations d’équipements maintenus.
2
METHODOLOGIE D’ORGANISATION DU SERVICE MAINTENANCE

 La centralisation ou décentralisation des moyens de maintenance


Il n’y a pas de solution idéale à suivre pour la localisation des moyens, mais il est possible de dégager
quelques orientations.
 Centralisation de la gestion
 Décentralisation topographique
 Le problème du «magasin»
 La préparation et la planification des tâches
Dans tous les domaines, toute action est obligatoirement précédée d’un certain nombre de mesures
préparatoires. Préparer c’est : prévoir, définir et réaliser les conditions de l’exécution du travail.
Avant d’entreprendre quelque chose il faut savoir :
- ce que l’on va faire .....................................................................................QUOI ?
- qui va le faire ........................................................................................…..QUI ?
- où on va le faire ..........................................................................................OÙ ?
- quand on va le faire .....................................................................................QUAND ?
- comment et avec quels moyens on va le faire .............................................COMMENT ?
- quelle quantité et avec quels moyens ..........................................................COMBIEN ?
La préparation du travail peut être réalisé par l’opérateur de la fonction maintenance avec des données
élémentaires et selon ses moyens, ou encore par un spécialiste affecté à cette tâche.
Le personnel de maintenance doit faire face à :
- des travaux programmés
- des travaux aléatoires de modification, d’extension ou de modernisation
- des travaux correctifs
Les travaux d’entretien préventifs peuvent être matérialisés par un fichier comportant les programmes
d’entretien préconisés par le constructeur. Pour une unité multiservice, un tel fichier peut représenter
plusieurs centaines de gammes.
A partir de ce fichier, on peut établir des fiches d’entretien par équipement ou matériel et par fréquence
d’intervention (hebdomadaire à annuel). Elles peuvent être programmées sur un planning annuel et
contribuent chaque semaine, au fur et à mesure de leur mise en exécution, à établir les feuilles de travail
du personnel.
Pour la réalisation de cette étape il faut établir des demandes d’interventions et un plan de charge.

Vous aimerez peut-être aussi