Vous êtes sur la page 1sur 11

PROJET DE CONSTRUCTION DE

…………………
Bureaux

Climatisation – Faisabilité & Estimation


investissement

Jean Yves MESSE - THERMEXCEL

50, rue d'Erevan (Bât. 35 le Capricorne)

92130 ISSY LES MOULINEAUX – France

Tél : 00 33 (0)1 47 36 55 51 – 00 33 (0)6 65 23 15 84

Document rédigé le 13 février 2005


BET : CCTP - Lot : Jean Yves MESSE

1 VENTILO-CONVECTEURS 2 TUBES- 2 FILS PLACÉS EN ALLÈGE 3

1.1 BASE DE L’ÉTUDE 3


1.2 AVANTAGES 3
1.3 INCONVÉNIENTS 3
1.4 SUPPLÉMENT PAR RAPPORT À LA SOLUTION DE BASE 3

2 VENTILO-CONVECTEURS 2 TUBES- 2 FILS PLACÉS EN FAUX PLAFOND 4

2.1 BASE DE L’ÉTUDE 4


2.2 AVANTAGES 4
2.3 INCONVÉNIENTS 4
2.4 SUPPLÉMENT PAR RAPPORT À LA SOLUTION DE BASE 4

3 VENTIILO-CONVECTEURS 2 TUBES- 2 FILS TYPE CASSETTE 5

3.1 BASE DE L’ÉTUDE 5


3.2 AVANTAGES 5
3.3 INCONVÉNIENTS 5
3.4 SUPPLÉMENT PAR RAPPORT À LA SOLUTION DE BASE 5

4 POMPES A CHALEUR PLAFONNIERES SUR BOUCLE D’EAU 6

4.1 BASE DE L’ÉTUDE 6


4.2 AVANTAGES 6
4.3 INCONVÉNIENTS 7
4.4 SUPPLÉMENT PAR RAPPORT À LA SOLUTION DE BASE 7

5 POMPES A CHALEUR TYPE CASSETTE SUR BOUCLE D’EAU 8

5.1 BASE DE L’ÉTUDE 8


5.2 AVANTAGES 8
5.3 INCONVÉNIENTS 8
5.4 SUPPLÉMENT PAR RAPPORT À LA SOLUTION DE BASE 9

6 CRITERES DE SELECTION DES DIVERS SYSTEMES 9

. Page : 2 / 11 le : 25/01/2021
BET : CCTP - Lot : Jean Yves MESSE

1 VENTILO-CONVECTEURS 2 TUBES- 2 FILS placés en


allège

1.1 Base de l’étude


Les appareils sont prévus pour être placés en allège des fenêtres.
Ce type d'appareil comprend une batterie d'eau glacée et une résistance électrique de
chauffage avec une régulation par vanne de courant ou par système chrono-proportionnel qui
permet de limiter la puissance au strict nécessaire et optimise les consommations d'énergie.
Ce dispositif assure à chaque appareil une totale indépendance, l'eau glacée pouvant être
distribuée été comme hiver, pour combattre les éventuels apports de mini-salles informatiques.
La production d’eau glacée se fera par l’intermédiaire d’un groupe à condensation par air qui
sera implanté en zones techniques sur la terrasse pour chaque bâtiment.
Les réseaux d’eau glacée alimenteront les ventilo-convecteurs répartis dans les bureaux et
seront entièrement calorifugés.

1.2 Avantages
 Solution éprouvée.
 Possibilité simultanée de chaud et de froid.
 Bonne accessibilité pour l’entretien.
 Flexible vis-à-vis de l’aménagement si on combine bien avec les trames.
 Facile à intégrer car les réseaux d’eau sont peu encombrants.
 Bonne adaptation aux besoins des locaux et à leur variation dans le temps.
 Possibilité de comptage par zone.

1.3 Inconvénients
 Coûts d ‘entretien des appareils.
 Peut entraîner une gêne dans l’aménagement des locaux.
 Occupation limitée au niveau du sol.
 Calorifuge intégral des réseaux de distribution d’eau glacée avec risques éventuels de
condensation.
 Introduction d’air neuf directe dans le local occupé (grille d’amenée d’air neuf visible en
plafond).

1.4 Supplément par rapport à la solution de base


- Climatisation 763508 F
- GTB 1431058 F
- Total F/HT 2194566 F

. Page : 3 / 11 le : 25/01/2021
BET : CCTP - Lot : Jean Yves MESSE

2 VENTILO-CONVECTEURS 2 TUBES- 2 FILS placés en


faux plafond

2.1 Base de l’étude


Les appareils sont intégrés dans les faux plafonds, équipés de plénums de raccordement avec
gaines de liaisons reliées à des grilles de reprise et diffuseurs de type plafonnier.
Ce type d'appareil comprend une batterie d'eau glacée et une résistance électrique de
chauffage avec une régulation par vanne de courant ou par système chrono-proportionnel qui
permet de limiter la puissance au strict nécessaire et optimise les consommations d'énergie.
Ce dispositif assure à chaque appareil une totale indépendance, l'eau glacée pouvant être
distribuée été comme hiver, pour combattre les éventuels apports de mini-salles informatiques.
La production d’eau glacée se fera par l’intermédiaire d’un groupe à condensation par air qui
sera implanté en zones techniques sur la terrasse pour chaque bâtiment.
Les réseaux d’eau glacée alimenteront les ventilo-convecteurs répartis dans les bureaux et
seront entièrement calorifugés.

2.2 Avantages
 Solution éprouvée.
 Aucune gêne pour l’aménagement des locaux.
 Possibilité simultanée de chaud et de froid.
 Flexible vis-à-vis de l’aménagement si on combine bien avec les trames.
 Facile à intégrer car les réseaux d’eau sont peu encombrants.
 Bonne adaptation aux besoins des locaux et à leur variation dans le temps.
 Possibilité de comptage par zone.
 Introduction d’air neuf directe sur la reprise de l’appareil (pas de grille d’amenée d’air neuf
en plafond)

2.3 Inconvénients
 Coûts d ‘entretien des appareils.
 Difficultés d’évacuation des condensats. Des pompes de relevage sont parfois nécessaires.
 Difficultés d’accessibilité pour l’entretien. Prévoir des trappes d’accès pour l’entretien des
appareils.
 Calorifuge intégral des réseaux de distribution d’eau glacée avec risques éventuels de
condensation.

2.4 Supplément par rapport à la solution de base


- Climatisation 1591412 F
- GTB 1431058 F
- Total F/HT 3022470 F

. Page : 4 / 11 le : 25/01/2021
BET : CCTP - Lot : Jean Yves MESSE

3 VENTIILO-CONVECTEURS 2 TUBES- 2 FILS type


CASSETTE

3.1 Base de l’étude


Les appareils sont intégrés dans les faux plafonds et d’un encombrement limité à un ou deux
modules.
Ce type d'appareil comprend une batterie d'eau glacée et une résistance électrique de
chauffage avec une régulation par vanne de courant ou par système chrono-proportionnel qui
permet de limiter la puissance au strict nécessaire et optimise les consommations d'énergie.
Ce dispositif assure à chaque appareil une totale indépendance, l'eau glacée pouvant être
distribuée été comme hiver, pour combattre les éventuels apports de mini-salles informatiques.
La production d’eau glacée se fera par l’intermédiaire d’un groupe à condensation par air qui
sera implanté en zones techniques sur la terrasse pour chaque bâtiment.
Les réseaux d’eau glacée alimenteront les ventilo-convecteurs répartis dans les bureaux et
seront entièrement calorifugés.
Le chauffage des locaux sera assuré par des batteries électriques intégrées sur les ventilo-
convecteurs.

3.2 Avantages
 Solution éprouvée.
 Filtre accessible directement par basculement de la partie visible sur faux plafond.
 Aucune gêne pour l’aménagement des locaux.
 Possibilité simultanée de chaud et de froid.
 Flexible vis-à-vis de l’aménagement si on combine bien avec les trames.
 Facile à intégrer car les réseaux d’eau sont peu encombrants.
 Bonne adaptation aux besoins des locaux et à leur variation dans le temps.
 Possibilité de comptage par zone.
 Introduction d’air neuf directe sur la reprise de l’appareil (pas de grille d’amenée d’air neuf
en plafond)

3.3 Inconvénients
 Coûts d‘entretien des appareils.
 Difficultés d’évacuation des condensats. Une pompe de relevage sera systématiquent
intégrée dans chacune des cassettes.
 Grille de diffusion et de reprise en applique sur le faux-plafond de 1200 x 600 environ
(Esthétique à surveiller).
 Calorifuge intégral des réseaux de distribution d’eau glacée avec risques éventuels de
condensation.

3.4 Supplément par rapport à la solution de base


- Climatisation 2341928 F
- GTB 1431058 F
- Total F/HT 3772986 F

. Page : 5 / 11 le : 25/01/2021
BET : CCTP - Lot : Jean Yves MESSE

4 POMPES A CHALEUR PLAFONNIERES sur BOUCLE


D’EAU

4.1 Base de l’étude


Traitement d’air par pompes à chaleur réversibles insérées dans les faux-plafonds, équipées de
plénums de raccordement avec gaines de liaisons reliées à des grilles de reprise et diffuseurs
de type plafonnier.
Les cassettes sont raccordée sur une boucle d’eau (avec dérive de la température de 20°C en
hiver à 35°C en été à l'entrée des PAC) et associée à des DRY-COOLER (dimensionnés pour
40°C à l'entrée et 35°C en sortie avec une température extérieure estivale de + 30°C) et appoint
en hiver par réchauffeur électrique ou générateur gaz (température de boucle inférieure à 18
°C) nécessaire durant les périodes de températures extrêmes.
Les installations de traitement d'air par inversion de cycle sur les PAC, sont en mesure
d'assurer chacune "indépendamment par local" :
 un chauffage en période hivernale sur une base de température ambiante de + 19°C (1°C)
jusqu'à une température extérieure de - 7°C. en condition normale d'occupation.
 un rafraîchissement d'air en période estivale de l'ordre de + 25°C (1°C) pour une
température extérieure de + 30°C.
La boucle d'eau équilibre en permanence les charges thermiques ou frigorifiques des locaux
traités.
Tel climatiseur qui fonctionne en production de froid, rejette dans la boucle d'eau la chaleur
excédentaire. Tel autre, qui fonctionne en chauffage, puisera dans la boucle les calories
nécessaires.
Ainsi, le système compense les déséquilibres de locaux à besoins thermiques très différents :
façade nord, façade sud, locaux aveugles, locaux informatiques, salles de réunions, hall
d'entrée, etc.
Les pompes à chaleur sont susceptibles de supporter une température d'entrée d'eau de boucle
jusqu'à 48°C (soit jusqu’à 35 à 37°C en environnement d’air extérieur sans risques de mise en
sécurité).
L’amenée d’air neuf hygiénique est relié directement sur la cassette.

4.2 Avantages
 Solution éprouvée.
 Flexible si l’on combine bien l‘implantation des appareils avec les trames.
 S’adapte bien à des immeubles avec des zones ou des façades à régimes climatiques
contrastés, le système apportera son maximum d’efficacité en mi-saison.
 Conception simple de l’installation se prêtant bien aux standards pour promoteurs.
 Solution extensible à des constructions futures.
 Réseaux hydrauliques non calorifugés sans risque de condensation.
 Coût des consommations d’énergie plus faible notamment si le bâtiment possède des
locaux à demandes calorifiques et frigorifiques contrastées.
 Possibilité de comptage par zone.
 Introduction d’air neuf directe sur la reprise de l’appareil (pas de grille d’amenée d’air neuf
en plafond).

4.3 Inconvénients
 Coûts d ‘entretien et de remplacement des appareils.

. Page : 6 / 11 le : 25/01/2021
BET : CCTP - Lot : Jean Yves MESSE

 Le surdimensionnement peut poser des problèmes de niveau sonore et d’inconfort dû à un


fonctionnement intermittent (Il est courant de dimensionner l’appareil à 90% des charges
maximales pour éviter que le compresseur soit sans arrêt remis en marche lors des
périodes de faible demande, permettant d’assurer de ce fait un fonctionnement plus stable).
 Difficultés d’évacuation des condensats. Des pompes de relevage sont parfois nécessaires.
 Difficultés d’accessibilité pour l’entretien. Prévoir des trappes d’accès pour l’entretien des
appareils.
 Le rendement des pompes à chaleur associées à un dry-cooler peut diminuer de 5% quand
la température extérieure passe de 30°C à 35°C et jusqu’à 7% si la température atteint
38°C. L’utilisation d’une tour de refroidissement améliore le rendement des pompes à
chaleur en été (température de boucle d’eau en été beaucoup plus faible) et élimine
pratiquement les chutes de performance lorsque la température extérieure est très élevée.
 Niveau sonores à vérifier.

4.4 Supplément par rapport à la solution de base


- Climatisation 2413643 F
- GTB 1431058 F
- Total F/HT 3844701 F

Option :
Remplacement du réchauffeur électrique de boucle par une chaudière à gaz avec équipement
complet pour chaque bâtiment.
- Plus value total F/HT 222826 F

. Page : 7 / 11 le : 25/01/2021
BET : CCTP - Lot : Jean Yves MESSE

5 POMPES A CHALEUR type CASSETTE sur BOUCLE


D’EAU

5.1 Base de l’étude


Traitement d’air par pompes à chaleur réversibles intégrées dans les faux-plafonds, raccordée
sur boucle d’eau (avec dérive de la température de 20°C en hiver à 35°C en été à l'entrée des
PAC) et associée à des DRY-COOLER (dimensionnés pour 40°C à l'entrée et 35°C en sortie
avec une température extérieure estivale de + 30°C) et appoint en hiver par réchauffeur
électrique ou générateur gaz (température de boucle inférieure à +18 °C) nécessaire durant les
périodes de températures extrêmes.
Les installations de traitement d'air par inversion de cycle sur les PAC, sont en mesure
d'assurer chacune "indépendamment par local" :
 un chauffage en période hivernale sur une base de température ambiante de + 19°C (1°C)
jusqu'à une température extérieure de - 7°C. en condition normale d'occupation.
 un rafraîchissement d'air en période estivale de l'ordre de + 25°C (1°C) pour une
température extérieure de + 30°C.
La boucle d'eau équilibre en permanence les charges thermiques ou frigorifiques des locaux
traités.
Tel climatiseur qui fonctionne en production de froid, rejette dans la boucle d'eau la chaleur
excédentaire. Tel autre, qui fonctionne en chauffage, puisera dans la boucle les calories
nécessaires.
Ainsi, le système compense les déséquilibres de locaux à besoins thermiques très différents :
façade nord, façade sud, locaux aveugles, locaux informatiques, salles de réunions, hall
d'entrée, etc.
Les pompes à chaleur sont susceptibles de supporter une température d'entrée d'eau de boucle
jusqu'à 48°C (soit jusqu’à 35 à 37°C en environnement d’air extérieur sans risques de mise en
sécurité).
L’amenée d’air neuf hygiénique est reliée directement sur la cassette.

5.2 Avantages
 Solution éprouvée à l’exception des pompes à chaleur sous forme de cassette (produit
encore peu répandu sur le marché, mais certainement en expansion).
 Flexible si l’on combine bien l‘implantation des appareils avec les trames.
 S’adapte bien à des immeubles avec des zones ou des façades à régimes climatiques
contrastés, le système apportera son maximum d’efficacité en mi-saison.
 Conception simple de l’installation se prêtant bien aux standards pour promoteurs.
 Solution extensible à des constructions futures.
 Réseaux hydrauliques non calorifugés sans risque de condensation.
 Coût des consommations d’énergie plus faible notamment si le bâtiment possède des
locaux à demandes calorifiques et frigorifiques contrastées.
 Possibilité de comptage par zone.
 Introduction d’air neuf directe sur la reprise de l’appareil (pas de grille d’amenée d’air neuf
en plafond)

5.3 Inconvénients
 Coûts d ‘entretien et de remplacement des appareils.

. Page : 8 / 11 le : 25/01/2021
BET : CCTP - Lot : Jean Yves MESSE

 Le surdimensionnement peut poser des problèmes de niveau sonore et d’inconfort dû à un


fonctionnement intermittent (Il est courant de dimensionner l’appareil à 90% des charges
maximales pour éviter que le compresseur est sans arrêt remis en marche lors des
périodes de faible demande, permettant d’assurer de ce fait un fonctionnement plus stable).
 Difficultés d’évacuation des condensats. Une pompe de relevage sera systématiques
intégrée dans chacune des cassettes.
 Grille de diffusion et de reprise en applique sur le faux-plafond de 600 x 600 (Esthétique à
surveiller).
 Les cassettes en pompe à chaleur sont limitées en puissance froid (1745W/h en chaleur
sensible pour une entrée d'eau à 35°C) - (Très limite entre façade Sud et Ouest sur cette
opération).
 Le rendement des pompes à chaleur associées à un dry-cooler peut diminuer de 5% quand
la température extérieure passe de 30°C à 35°C et jusqu’à 7% si la température atteint
38°C. L’utilisation d’une tour de refroidissement améliore le rendement des pompes à
chaleur en été (température de boucle d’eau en été beaucoup plus faible) et élimine
pratiquement les chutes de performance lorsque la température extérieure est très élevée.
 Niveau sonores à vérifier.

5.4 Supplément par rapport à la solution de base


- Climatisation 2682445 F
- GTB 1431058 F
- Total F/HT 4113503 F

Option :
Remplacement du réchauffeur électrique de boucle par une chaudière à gaz avec équipement
complet pour chaque bâtiment.
- Plus value total F/HT 222826 F

. Page : 9 / 11 le : 25/01/2021
BET : CCTP - Lot : Jean Yves MESSE

6 CRITERES DE SELECTION DES DIVERS SYSTEMES

VENTILO CONVECTEUR 2 P.A.C. SUR BOUCLE D'EAU


CRITERES TUBES/2FILS
Allège Plafonnier Cassette Plafonnier Cassette
Aménagement Occupation au sol Pas d'occupation Pas d'occupation Pas d'occupation Pas d'occupation
très limitée surface au sol surface au sol surface au sol surface au sol
Perte de surface Non Non Non Non Non
dans les locaux
loués
Encombrement local Aucun Aucun Aucun 20 à 30 m2 pour 20 à 30 m2 pour
technique (zone technique (zone technique (zone technique équipement équipement
terrasse limitée) terrasse limitée) terrasse limitée) réchauffage de boucle réchauffage de boucle
(zone technique (zone technique
terrasse limitée, dry- terrasse limitée, dry-
cooler moins haut que cooler moins haut que
groupe EG) groupe EG)
Possibilité Oui Oui Oui Oui Oui
simultanée de chaud
et de froid
Risque de dégats Oui Oui Oui Oui Oui
des eaux dus aux
tubes en faux
plafond
Personnalisation de Oui Oui Oui Oui Oui
la régulation par
zone
Accessibilité Oui Nécessité de Directe sur Nécessité de déposer Directe sur cassette.
déposer des cassette. des dalles de faux Nécessité éventuelle
dalles de faux Nécessité plafond pour accès au de déposer des dalles
plafond pour éventuelle de matériel de faux plafond pour
accès au matériel déposer des accès au matériel
dalles de faux
plafond pour
accès au matériel
Flexibilité Moyenne. Moyenne. Bonne. Moyenne. Possibilité Bonne. Déplacement
Possibilité de Possibilité de Déplacement aisé de déplacer les aisé des appareils
déplacer les déplacer les des appareils sous appareils. Prévoir sous réserve de
appareils. Prévoir appareils. Prévoir réserve de raccordement sur raccordement par
raccordement sur raccordement sur raccordement par flexibles. flexible.
flexibles. flexibles. flexible.
Evolutivité Oui sous réserve Oui sous réserve Oui sous réserve Oui sous réserve de Oui sous réserve de
de surpuissance de surpuissance de surpuissance surpuissance sur les surpuissance sur les
sur les réseaux et sur les réseaux et sur les réseaux et réseaux et de réseaux et de
de piquages en de piquages en de piquages en piquages en attente. piquages en attente.
attente. attente. attente.
Maintenabilité Peu Peu Peu Peu d'interventions Peu d'interventions
d'interventions sur d'interventions sur d'interventions sur sur le matériel sauf sur le matériel sauf
le matériel sauf le matériel sauf le matériel sauf remplacement des remplacement des
remplacement des remplacement des remplacement des filtres. filtres.
filtres et contrôle filtres et contrôle filtres et contrôle Possibilité d'entretien Possibilité d'entretien
vannes régulation vannes régulation vannes régulation des PAC par des PAC par
démontage complet et démontage complet et
remplacement par remplacement par
équipements en équipements en
réserve pour réserve pour
intervention en atelier. intervention en atelier.
Répartition des Charges de Charges de Charges de Charges sur les Charges sur les
charges chauffage sur chauffage sur chauffage sur comptages comptages
comptage comptage comptage électriques des électriques des
abonnés. abonnés. abonnés. abonnés pour les abonnés pour les
Charges Charges Charges PAC individuelles. PAC individuelles.
refroidissement refroidissement refroidissement Répartitions charges Répartitions charges
sur parties sur parties sur parties communes pour le communes pour le
communes communes communes chauffage et le chauffage et le
rafraîchissement rafraîchissement
complémentaire. complémentaire.

. Page : 10 / 11 le : 25/01/2021
BET : CCTP - Lot : Jean Yves MESSE

LOT CLIMATISATION - ESTIMATIONS EN FRANCS HORS TAXES

Surf Ventilo-convecteurs 2 tubes + Pompes à chaleur


2 fils
DESIGNATION DES en Solutions Solutions
EQUIPEMENTS
m2 en allège plafonnier cassettes Plafonnier cassette
1) Equipements terrasse (Groupe EG 1 254 875 F 1 092 127 F
ou DRY et générateurs)
2) Réseau hydraulique principal 307 515 F Moins value Moins value 273 180 F
3) Réseaux hydrauliques bureaux 1 460 073 F -255 850 F -255 850 F 726 985 F Plus value
4) Traitement bureaux (Ventilo- 4 368 954 F 1 265 010 F 2 015 526 F 7 129 336 F 269 982
convecteurs)
5) Condensats 314 450 F Plus value Plus value 314 450 F
6) Air neuf hygiénique 2 101 668 F -181 256 F -181 256 F 1 920 412 F
7) Extraction sanitaires 109 021 F Moins value Moins value 109 021 F
Electricité
Régulation

Compléments équipements
8) PAC patio + déstratification patio 940 000 F 940 000 F 940 000 F 940 000 F 940 000
9) Désenfumage patio 230 000 F 230 000 F 230 000 F 230 000 F 230 000
10) Traitement de l'entrée 76 000 F 76 000 F 76 000 F 76 000 F 76 000
11) Désenfumage zone replis 190 000 F 190 000 F 190 000 F 190 000 F 190 000
handicapés
12) Locaux divers sous-sol 198 000 F 198 000 F 198 000 F 198 000 F 198 000
13) Mise en pression escaliers 74 000 F 74 000 F 74 000 F 74 000 F 74 000
14) Extraction parkings + commande 262 305 F 262 305 F 4 730 F 262 305 F 262 305
pompiers

TOTAL 11 886 861 12 714 765 13 465 281 13 535 816 13 805 798
F F F F

Ratio climatisation +
ventilation + équipements
divers au m2
- Ratio sur surface bureaux + 9414 1 263 F/m2 1 351 F/m2 1 430 F/m2 1 438 F/m2 1 467 F/m2
circulations
- Ratio sur surface utile 12038 987 F/m2 1 056 F/m2 1 119 F/m2 1 124 F/m2 1 147 F/m2

OPTION GTB
- Unité de gestion et de supervision 1 431 058 F 1 431 058 F 1 431 058 F 1 431 058 F 1 431 058
+ bus liaisons

- Ratio sur surface bureaux + 9414 152 F/m2 152 F/m2 152 F/m2 152 F/m2 152 F/m2
circulations

. Page : 11 / 11 le : 25/01/2021