Vous êtes sur la page 1sur 2

SYNTHESE DE LA SEQUENCE AC Lycée du rempart

Séquence 3 15/10/2020

Synthèse : Ce qu’il faut retenir de la séquence


1- Evaluation des charges
Charges Permanentes :
Les charges permanentes représentent les charges dues au poids de la structure. Il
se calcule grâce au poids volumique « γ » des matériaux.
Béton armé : γ = 25 kN/m3 Acier : γ = 78 kN/m3 Bois : γ = 4 à 10 kN/m3
Pour les éléments de plancher, on utilise le poids surfacique « γS » en kN/m². Pour
les éléments d’épaisseur e (en m), il se calcule comme ceci :
γS = γ x e
Pour les éléments linéaires (Poutres, murs, murets, etc.), on utilise le poids linéique
« γL » en kN/m. Pour les éléments de section S (en m²), il se calcule comme ceci :
γL = γ x S
Charges d’exploitation :
Ce sont les charges dues au poids des équipements ou des personnes présentent
dans la construction au moment de son exploitation.
Ces charges sont déterminées par le tableau de l’Eurocode 1. La méthodologie est
la suivante :
- Déterminer la catégorie (éventuellement la sous-catégorie) du bâtiment
- Trouver la valeur de la charge d’exploitation répartie associée (en kN/m²)
- Si cela est nécessaire, choisir une valeur (choix entre une structure moins
chère ou une structure plus sécurisante).
Charges de neige :
Ce sont des charges surfaciques, données en kN/m². Ces charges sont également
déterminées par l’Eurocode 1. La formule est la suivante :
𝑠 = 𝑠𝑘 × 𝜇𝑖 × 𝐶𝑒 × 𝐶𝑡
Sk dépend de la position géographique du bâtiment
Μμi dépend de l’inclinaison du toit
Ce et Ct dépendent du bâtiment, et sont donnés dans l’énoncé.
2- Descente de charge
Après avoir déterminé l’ensemble des charges qui s’appliquent sur un bâtiment, le but
est de déterminer quelle force applique le bâtiment en pied de fondation.
Les charges s’appliquent en premier sur les éléments surfaciques (dalles, toit) puis
se transmettent dans les éléments linéaires (poutres, murs) via les surfaces

Page 1 sur 2
SYNTHESE DE LA SEQUENCE AC Lycée du rempart

Séquence 3 15/10/2020

d’influences. Ces éléments transmettent ensuite les charges aux éléments verticaux
(poteaux) qui les acheminent jusque dans les fondations.

Charge transmise par le poids propre : F = γ x V | F = γs x SP | F = γL x LP


Avec F la charge transmise en Newtons (N), γ le poids volumique en kN/m3 et V le
volume de l’élément en m3.
Charge transmise par les éléments surfaciques : F = p x SP
Avec F la charge transmise en Newtons (N), p la charge répartie sur l’éléments en
N/m² et Si la surface d’influence en m².
Charge transmise par les éléments linéaires : F = γL x LP
Avec F la charge transmise en Newtons (N), γL le poids linéique de l’élément et LP
la longueur d’influence du porteur sur l’élément en m.
3- Stabilité des constructions sur le sol
Un bâtiment, pour tenir, doit être en équilibre avec le sol sur lequel il est posé. Le sol
doit donc être capable de tenir les charges que le bâtiment applique.
La résistance du sol s’appelle la pression limite (pL) et se donne en Pascal (Pa) ou
Mégapascal (Mpa)

Page 2 sur 2