Vous êtes sur la page 1sur 11

Suis-Moi

Forest Hills, New York


5 juin 1991

Je suis si heureux d’être ici ce soir. Merci Seigneur. Merci Jésus. Que Dieu soit béni. Merci Père pour toutes
choses.
J’ai une petite annonce ( continuez à jouer doucement ! ) : Joanne a donné naissance à un gros garçon.
Amen. Et c’est un témoignage. Deux fois on lui a dit que c’était censé être une fille à l’échographie, mais
elle ne l’a jamais cru. Ainsi elle ne s’est jamais penchée vers les vêtements de filles, elle sentait que ce ne
serait pas comme ça. Mais ce fut une expérience formidable, parce que Joanne est arrivée au point de mourir
et le bébé aussi. Il y avait cinq médecins, et ils ne vous croient pas, elle porte haut. Et le bébé reste très haut
jusqu’au 9ème mois. Et ils parlaient d’une césarienne. Et juste lors d’une visite, avant, ils disaient : « On va
encore attendre 15 jours et vous reviendrez. » Et alors, elle a passé son terme de plusieurs jours, elle est allée
voir un chiropracteur qui l’a ajustée et le bébé est descendu.
Elle est revenue pour un examen le lundi, et ils auraient dû prendre une échographie pour voir quel était le
poids du bébé, mais ils ne l’ont pas fait. Et résultat, ils pensaient que le poids du bébé était de 7 livres, en
réalité c’était 9,9 livres et au delà. Ainsi elle est d’une petite constitution pour porter le bébé. Alors ils lui ont
demandé, « Est-ce que vous désirez le bébé ? » Elle a dit, « Oui ». Alors ils lui on fait prendre un cocktail à
l’ancienne mode, d’huile de castor et de jus d’orange. Voyez, des remèdes de sages-femmes, amen. Et ce
jour-là, elle est entrée le lundi. Mais c’était vraiment périlleux vers 11 heures le soir, ils ont travaillé sur elle
fiévreusement. Et Christophe était dans la chambre.
Ainsi pour abréger, elle a pas mal souffert. Puis, ils ne pouvaient plus entendre le bébé. Finalement, la
femme médecin s’est écriée qu’elle avait besoin d’aide, parce- que, à cause de la tête du bébé, c’était un gros
garçon, il avait de grosses épaules. Et seule la tête passait, et 4 ou 5 docteurs n’arrivaient pas à tirer le bébé.
Ainsi, à ce moment-là, le bébé devenait bleu. Et un grand gaillard, un docteur, s’est précipité, et il a pris… il
a mis des gants, et avec ses fortes mains il a pu prendre le bébé par la tête et tourner la tête, comme ça. Il a
libéré le cordon ombilical autour de la tête, il a pu tirer le bébé par une épaule, il a blessé l’épaule.
Mais le bébé est né, tout bleu dans le visage, et des vaisseaux sanguins éclatés dans le visage. Mais c’est un
brave petit gars. C’est le Dieu Tout Puissant seul qui a accompli un miracle, à la fois sur la maman et sur le
fils. Ainsi priez pour eux. Et nous continuons à prier. Ils ont regardé les reins qui nécessitaient d’êtres
élargis, prions simplement qu’une opération ne soit pas nécessaire, et que son épaule, que tout aille bien.
Nous voulons aussi annoncer que Frère Lebron, son père est décédé lundi. Ainsi nous voulons prier pour
eux.
Courbons la tête dans un mot de prière. Dieu Tout Puissant, en relatant la situation de Joanne à l’église,
c’était moins 5 pendant un temps. Seigneur, le Saint-Esprit a prévalu, et Seigneur nous Te remercions, nous
Te louons ce soir, réalisant que lorsque des mères arrivent au point de la mort, lors de la délivrance, c’est Ta
grâce et Ta miséricorde. Et nous remarquons, que dans le monde, comme dit la Bible, les enfants de la veuve
joyeuse sont plus nombreux, mais en ce qui concerne le peuple de Dieu, le diable combat toujours pour leurs
vies. Et nous voyons cela Seigneur, et beaucoup peuvent donner naissance dans la rue, ou dans des halls, ou
dans des taxis, et rien ne leur arrive. Mais lorsqu’un enfant de Dieu arrive, alors voici des démons qui
viennent pour essayer d’empêcher sa vie d’arriver dans le monde. Mais c’est prédestiné, gloire à Dieu, cela
arrivera. Amen. 1470
Ainsi nous Te remercions Seigneur, d’avoir épargné la vie du petit Ariel et Joanne, et Père, que la Puissance
de Dieu soit sur eux maintenant, et que le petit Ariel n’ait pas besoin d’une opération au rein, Père. Et que
toutes ces parties vitales, son épaule et tout, que tout soit bien. Seigneur Dieu, oins-les Seigneur, maintenant.
Et sois avec eux, Père. Bénis Joanne et le bébé. Et maintenant, Seigneur, que tout puisse bien se passer.
Nous prions maintenant pour Frère Lebron, sa famille, sa mère, et tous les parents, et les enfants, alors qu’ils
entrent dans cette période de deuil. Seigneur, puisses-Tu les réconforter et être avec eux. Dans le Nom de
Jésus-Christ, Père, nous prions, oh Dieu, et nous remercions Dieu, c’était un chrétien. Puisses-Tu bénir sa
famille, son épouse, dans leur deuil, et Frère Lebron. Nous prions, Dieu Tout Puissant, que Tu bénisses
maintenant Ta Parole, la lecture et l’écoute. Nous prions et demandons la bénédiction dans le Nom de Jésus.
Amen et amen. Gloire à Dieu.
Levons-nous, et courbons la tête dans un moment de prière silencieuse pour notre frère, Frère Lebron senior.
Père, nous Te remercions pour Frère Lebron senior, nous l’avons rencontré en 1965, et nous avons vu
comment Tu l’as pris en dehors du monde, Seigneur, avec son restaurant, et tu as changé les choses, et il
avait un témoignage. Il a cessé de vendre différentes choses du monde, et Tu l’as béni Seigneur. Là, à
Guayama. Amen. Là avec la famille, et de là son fils, frère Lebron Junior, qui a pu garder les gens jusqu’à ce
jour. Ainsi nous prions. Le diable l’a combattu, de la gauche et de la droite. Mais nous prions que Tu sois
encore avec eux Seigneur. Alors que notre frère est passé de l’autre coté, bénis son épouse en son absence,
nous demandons la bénédiction au Nom de Jésus. Amen.
Alors que vous êtes debout, pour la Parole écrite. Pour la lecture de la Parole. Je suis très, très fatigué ce
soir. Mais le Saint-Esprit m’a dit que je devais venir et faire ceci. Ainsi qu’il en soit ainsi. Amen.
Ainsi je vais lire dans Saint Matthieu 5, et Saint Jean 21, et Ephésiens 4,
Saint Matthieu 5:43
Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.
Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui
vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,
afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et
sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Si vous aimez ceux qui vous
aiment. Les publicains n’agissent-ils pas de même ?
Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d‘extraordinaire ? Les païens n’agissent-ils pas de
même ?
Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait.
Saint Jean 21:19, nous reprenons là où nous étions, le 26 mai, au verset 18 :
En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, il continuait à s’occuper de Pierre ici, tu te
ceignais toi-même et tu allais où tu voulais ; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre
te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas.
Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre glorifierait Dieu. Et ayant ainsi parlé, il lui dit : Suis-moi.
Ephésiens 4:11-13
Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les
autres comme pasteurs et docteurs, 1471
pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre et du ministère et de l’édification du corps de
Christ,
jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du fils de Dieu, à l’état
d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ ;
Que Dieu ajoute la bénédiction à la lecture de Sa Parole. Courbons la tête dans un mot de prière. Père
céleste, nous avons lu la Parole de Dieu, et maintenant Seigneur, que le grand Saint-Esprit descende, Père,
pour bénir la Parole de Dieu, dans le coeur des gens, dans leurs oreilles. Père, nous le remettons entre Tes
mains, dans le Nom de Jésus. Pour quelques moments ici. Amen et amen et amen. Gloire à Dieu ! Amen.
Maintenant nous sommes dans la Parole. Frère Norman, j’ai un petit titre ; « Suis-Moi. » Et mon sujet, « La
piété, c’est la perfection. » Mon inspiration c’est, « Soyez donc parfaits. » Mon inspiration originale, le but
d’avoir appelé ces réunions, et c’est encore « Soyez donc parfaits. »
Dans « Mariage et divorce, » page 14, Frère Branham a dit : habituellement un réveil ne dure qu’environ
3 ans. Et celui-ci, voilà 15 ans qu’il dure. Et aucune dénomination, n’en a jailli, car ceci est le temps de
la semence.
Comprenez vous finalement ? Le temps de la semence. Tout ce dont le Prophète a parlé est une semence,
une parole. Il n’y a plus de balle, lorsque la balle est partie c’est la semence. Dieu est prêt. S’Il ne le fait pas
maintenant, Il va appeler une Eglise à la perfection. Ecoutez, par Sa Parole, Jésus-Christ.
Voilà pourquoi je prêche la Parole, Jésus-Christ. Parce que c’est la seule manière de venir à la perfection.
Amen. Si vous voulez venir à la perfection. Eglise, voyez-vous comment vient la perfection ? Numéro 1 :
c’est par la Parole révélée. Car nous pouvons lire la Bible. Si nous n’avons pas un Prophète pour nous dire
ce qui a été révélé pour cet âge. Quels sont les péchés populaires ? Alors s’il vous dit tout ce qui concerne le
rock-and-roll, et toutes ces choses sauvages, pourquoi voulez-vous y retourner ? Ça n’a pas de sens. Amen.
Ce n’est pas le point si votre papa ou votre maman n’est pas là, ou ne comprennent pas. Mais c’est ce que le
Prophète a dit. C’est un péché populaire. C’est du diable, gloire à Dieu. Courez pour votre vie. Vous jouez
avec votre âme. Amen. Gloire à Dieu !
C’est la Parole révélée. Voilà pourquoi vous lisez le Message du Prophète. Et là, il vous dit tout, en ce qui
concerne la télévision, et toutes ces choses, et Hollywood, et tous ces chanteurs qui chantent pour le diable.
En commençant par Elvis Presley. Et tous les autres. Chantant pour le diable. Eh bien, pourquoi voulez-vous
regarder quelqu’un qui chante pour le diable ? Ça n’a pas de sens. Vous avez communion avec Satan. Gloire
à Dieu !
Ainsi, voyez-vous, vous ne pouvez pas être amené à la perfection avec cela. Et vous entrez dans votre
voiture, puis là il y a un disque qui passe… cette station là… alors j’entre dans votre voiture et je sais ce que
vous écoutez. Gloire à Dieu ! Voyez-vous, c’est par la Parole révélée, de retour à la Bible, à nouveau pour
manifester l’Epouse à nouveau. Voyez-vous, l’Epouse ici sera manifestée par la Bible. Ce ne sera pas parce
qu’ils ont des brochures et des cassettes, mais parce-que la Bible sera vécue au travers d’eux. Ils vont
marcher, « Saint, saint, saint au Seigneur. » Alléluia !
Ils vont prendre le monde et les choses du monde, et les disques, et la musique, et toute la saleté, gloire à
Dieu. Ne comprenez-vous pas que si vous avez un seul disque de rock-and-roll, gloire à Dieu, qui a du
tambour là-dessus, cela vient d’Afrique. C’est du vaudou. Cela vient du diable. C’est le tambour que le
diable utilise. Ainsi il n’y a rien de bon, dans ce qu’ils utilisent tous la batterie. Est-ce que vous les jeunes
gens comprenez cela ? Gloire à Dieu. Vous pouvez vous asseoir. De retour à la Bible à nouveau, pour
manifester l’Epouse à nouveau dans la perfection.
Et mon inspiration, je vous l’ai dit auparavant. Et je vais le répéter, j’essaye de vous amener à la réalité de la
présence de Christ, afin que vous puissiez Le voir, Lui, au travers de la Foi de la Résurrection, et savoir que
c’est Lui. Par Sa promesse identifiée pour ce jour. Soyez donc parfaits. Gloire à Dieu, voilà tout. Amen.
Le 7 avril nous avons prêché sur la Vertu, « Ensuite vient Jésus ». Le 28, sur la Connaissance, « Le
connaître depuis le commencement ». Et c’était une visitation pour Thomas, 1472
pour lui faire savoir que Christ était bien ressuscité, amen, et pour lui faire déclarer « Mon Seigneur et mon
Dieu » amen. Et Jésus fit beaucoup d’autres signes qui ne sont pas écrits dans ce Livre, disent les Ecritures.
En 1974, lorsque j’ai prêché le même message, j’avais environ un rapport de 6 miracles. Et cette fois-ci, je
l’ai prêché et j’ai dit, « Eh bien, je n’ai pas de rapport de miracles, Seigneur, mais je vais le prêcher de toutes
manières. » et Il a dit, « Prêche-le. Le connaître depuis le commencement. » Mais quelque chose est arrivé
ce matin-là. Un petit témoignage. Vers deux heures trente, là-bas, j’ai reçu un coup de téléphone, un appel
téléphonique d’Allemagne. C’était Soeur Stéphanie Kohlenbrenner. Nous avons prié pour elle ici, lorsque
j’ai prêché sur la Connaissance. Et elle m’a téléphoné aujourd’hui pour me dire que Dieu l’a totalement et
complétement guérie. Gloire à Dieu ! Ainsi, ceci est un signe pour Thomas que Dieu guérit. Gloire à Dieu !
C’est un signe pour vous, pour qui on a prié le 12 mai et le 26 mai, vous serez guéris. Alléluia, gloire à
Dieu !
Comment a-t-elle pu me téléphoner ce jour-là, le 5 juin, gloire à Dieu. Un signe. On a prié pour elle, tout le
monde l’a vu, ici. Voyez-vous, c’est la Connaissance, savoir que Dieu ne peut pas mentir. La Connaissance
pour savoir qu’Il guérit. Alléluia, gloire à Dieu. Et soeur Stéphanie, on a prié pour elle ce matin-là, elle m’a
téléphoné aujourd’hui pour me dire que Dieu a accompli un miracle sur elle, et l’a guérie. Le 14 mai, elle
avait beaucoup de douleurs après sa guérison. Sans aucun doute, certains sont dans le même état. Mais elle a
ignoré la douleur, elle a combattu tout comme vous. Alors elle devait allez voir le médecin, et lorsqu’elle est
arrivé là ils ont dit, « Nous avons préparé l’hôpital et ton lit, pour ton opération. » Et avant d’arriver là, elle a
prié qu’elle puisse de nouveau recevoir la vidéo, elle avait téléphoné à Frère Bellomo, mais elle n’avait pas
pu le joindre, pour demander la vidéo.
Et le Saint-Esprit avait mis sur mon coeur d’envoyer ces vidéos. Ainsi elle devait aller le 14 mai. Mais à 9
heures ce matin-là, la poste est arrivée et là était la vidéo. Gloire à Dieu. Elle voulait simplement entendre la
prière qui a été faite sur elle à nouveau pour lui donner la Foi. Pour s’avancer là, chez le médecin. Ainsi, elle
l’a entendue, la cassette est arrivée et lorsqu’elle est arrivée là, chez le médecin, l’infirmière a dit, «
Attendez une minute, ça fait un petit temps que nous ne vous avons pas examinée, ainsi on doit vous
réexaminer demain, le 15 Mai.
Ils l’ont réexaminée et les rayons-X montraient des taches noires, plusieurs petites, et elle avait beaucoup de
douleurs. Alors ils ont dit, « Nous allons planifier l’opération le 5 juin. » Et ils lui ont donné des
antibiotiques, elle en a pris quelques uns, puis elle a dit que cela la rendait malade. Elle a arrêté de les
prendre. Et elle a simplement fait confiance à Dieu.
Ainsi aujourd’hui, elle est retournée voir le médecin, elle était tellement excitée, le docteur n’a pas pu
trouver une seule trace. Pas une seule trace de taches noires, nulle part dans son corps. Elle était totalement
et complètement guérie par la Parole de Dieu, qui a été parlée le 28 avril. Et de même, beaucoup parmi vous
sont guéris, par la Parole de Dieu. Parlée le 12 mai, le 26 mai. Ainsi vous feriez aussi bien d’entrer dans
votre guérison, alléluia. En disant, « Je suis guéri, merci Jésus. Je vais recevoir le Saint-Esprit. Merci Jésus.
» Alléluia !
Lorsque vous… venez dans cette ligne, quoi que vous ayez demandé, gloire à Dieu, c’est ce que vous allez
recevoir. Amen, gloire à Dieu. Que Dieu soit loué. Notre soeur se réjouit. Mais elle a combattu pour sa
guérison, et Dieu l’a guérie, gloire à Dieu. Oh, Il peut faire la même chose pour vous, gloire à Dieu. Il est le
même hier, aujourd’hui, et pour toujours. Gloire à Dieu. Alléluia !
Chaque problème a été complètement dissous, et tout est parti, les médecins étaient étonnés. Ils ont passé les
rayons X, et là, était une personne qui était guérie par un miracle de Dieu. Ainsi Thomas, ceci devrait
t’aider, gloire à Dieu ! Le même jour où le Saint-Esprit t’a prêché, pour te faire dire « Mon Seigneur et Mon
Dieu ! » Amen. Dieu a accompli un miracle le matin même. Mais c’était un miracle avec un délai. Certains
sont des miracles instantanés, et d’autres sont des miracles avec un délai. Amen.
Peut-être que le vôtre en est un avec un délai. Mais lorsque ce démon a été maudit, il est maudit. Oui !
Gloire à Dieu. Amen. Ainsi cela a été accompli pour Thomas, afin qu’il puisse croire. Et le 12 mai, « Viens
au repas, le maître appelle. » Et Jésus se tenait là. Dans le quatrième verset, je crois. Il ne savait même pas
que c’était Lui. Et je ne crois pas que la moitié ici sache que Jésus se tient ici maintenant. Gloire à Dieu. Je
ne crois même pas… qu’ils croiraient 1473
que Jésus est venu ici, ce soir, dans un but bien précis, pour faire un point. Je ne crois même pas qu’ils
croient cela, amen. Alléluia !
Alors Il a envoyé son serviteur le 19 mai, Frère Robledo qui a prêché entre deux lignes de prière, « Celui qui
est en vous. » Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. Celui qui est en vous est
plus grand que celui qui essaye d’arrêter votre guérison, gloire à Dieu, que celui qui essaye d’arrêter votre
scellement. Il est plus grand. Ainsi il a prêché pour le 12 mai et pour le 26 mai. Là, entre les deux, le 19 mai.
Vous devriez être en feu. Vous devriez crier, louer Dieu, en remerciant le Seigneur, parce que vous allez être
guéris. Gloire à Dieu ! Vous allez être scellés. Alléluia. Gloire à Dieu. M’aimes-tu ? Gloire à Dieu !
Croyez-vous maintenant que Jésus est le Fils de Dieu, apparaissant au milieu de nous, et donnant la Vie en
Son Nom ? Alléluia ! Ainsi nous arrivons à notre texte, ici directement, dans Saint Jean, au verset 18. Ainsi
mon titre : « Suis-Moi. » Nous parlons de Jésus. Maintenant ‘suivre’ signifie : être quelqu’un qui suit, un
compagnon ou quelque chose comme ça. Dans le dictionnaire il est dit : quelqu’un qui suit le même chemin.
Cela exprime une union. Et Saint Jean 21:18:
En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, (tu prenais soin, tu
faisais ce que tu voulais), et tu allais où tu voulais…,
Tu faisais ce que tu voulais, tu allais là où tu voulais aller, tu es allé à la pêche. Tu mettais n’importe quelle
musique que tu voulais mettre, sans aucun doute. Gloire à Dieu. Et qui pourrait te dire autre chose. Tes
parents ne peuvent pas te le dire, gloire à Dieu. Amen. Et tu contournes le ministère. Gloire à Dieu. Oui
monsieur. Pensez-vous que Dieu ne sait pas ce que vous faites ? Amen ? Tu faisais ce que tu voulais
… mais quand tu seras… plus âgé…
Ecoutez maintenant, le Saint-Esprit prophétise à Pierre, qui n’avait pas encore le Saint-Esprit, il avait échoué
tant de fois. Et cependant, Il allait l’utiliser. Amen. Gloire à Dieu. Pourquoi ? Parce qu’il est prédestiné.
Ainsi ne soyez pas là en train de rejeter votre confiance, gloire à Dieu, parce que vous avez échoué
misérablement envers Dieu de si nombreuses fois. N’abandonnez pas votre confiance, votre assurance, parce
que Dieu est capable, maintenant même, de vous sceller, de vous remplir. Gloire à Dieu. Alléluia. Gloire !
Tu allais où tu voulais, tu faisais ce que tu voulais. Mais Il prophétise maintenant…
…mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras
pas.
Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre glorifierait Dieu. Et ayant ainsi parlé, il lui dit : Suis-moi.
Il lui a prophétisé. Il lui a dit, tu vas mourir pour moi. La tête en bas, gloire à Dieu. Et tu n’auras rien à faire.
Je vais te le dire Pierre, « Suis-moi ». Quand tu me suivras, j’ouvrirai ton entendement sur les Ecritures. Je
déverserai le Saint-Esprit le 50ème jour, et je te scellerai, gloire à Dieu ! Et tu vivras une vie pour Moi,
Pierre. Combien de Pierre avons-nous ici ? Gloire à Dieu, amen.
Ainsi nous voyons maintenant une prédiction du genre de mort avec laquelle il allait glorifier Dieu. Cela fut
prononcé sur lui. Un autre allait l’emmener là où il ne voulait pas aller, vers la mort et la tombe. Amen.
Gloire à Dieu !
Et la Piété maintenant, la sixième vertu, « Suis-Moi ». L’acceptation de cette commission allait coûter cher.
Vous allez devoir abandonner quelque chose maintenant, gloire à Dieu. Ceci a conduit à un mouvement
physique. Mais bien plus que cela est impliqué. Pierre fut sommé de marcher sans dévier et fidèlement, sans
dévier, gloire à Dieu. Alléluia. De marcher de manière inébranlable. Comme Jésus l’avait fait alors qu’Il
s’approchait de la croix. Suivre, est utilisé au sujet d’un serviteur, d’un soldat, d’un élève, d’un disciple, qui
suivent leur leader même jusqu’à la mort. Sans aucun doute cela a libéré Pierre, parce que cela a montré que
Christ n’allait plus prédire de ses faiblesses et de ses échecs. Parce qu’il avait échoué tant de fois, et il sentait
maintenant, voyez-vous, que le Seigneur le frappait durement. 1474
Mais lorsqu’Il lui a dit : « tu vas mourir pour Moi. » Oh ! gloire à Dieu. Alors Pierre était heureux à ce
moment-là, parce qu’il savait que le Seigneur l’approuvait, il savait que le Seigneur l’aimait, il savait que
pendant tout ce temps, le Seigneur ne l’a jamais méprisé. Il n’a jamais eu de basses pensées à son sujet. Mais
c’est Pierre qui pensait bassement de lui-même. Maintenant même, Dieu pense de manière élevée à votre
sujet, mais vous, vous êtes bien là, en bas. Ainsi, débarrassez-vous de vous-même. Oubliez ce que vous avez
dit et prenez ce que Lui dit de vous. Non pas ce que vous sentez à votre sujet. Amen. Gloire à Dieu.
Alléluia !
Il lui fut commandé de faire deux choses. Amen. Il fut demandé à Pierre de s’identifier avec la Parole. Il lui
fut demandé d’être comme Dieu, d’être comme Christ. Suis-Moi, quel appel dans la vie, en paroles, dans la
marche, et même dans la mort.
Ainsi où Amy Grant arrive-t-elle là bas ? Et tous ces chanteurs de Rock en Roll, quel temps avez-vous pour
eux ? Gloire à Dieu. Lorsque vous êtes censés être à la maison, à Westbury, en train de suivre Christ, en
train de vous rassembler ensemble autour des cassettes, et de chanter avec joie les chants chrétiens, « Il y a
une fontaine remplie de sang ». Ce n’est pas démodé, gloire à Dieu, mais cela va amener la Puissance de
Dieu et baptiser quelqu’un. Mais Amy Grant ne l’amènera pas, cela va amener des démons là, gloire à Dieu.
Et « Mariah » va amener les « Mariah noirs » pour quelqu’un de mort, gloire à Dieu. Alléluia ! Oui
monsieur. Alléluia ! Gloire à Dieu, amen.
Suis-Moi, suivez-Le dans la vie, dans la marche, dans la mort. Soyez identifié. Amen. Saint Marc 8:34:
… si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’Il me
suive.
C’est la sixième vertu, la Piété. Amen. Numéro 1, c’est là où vous devenez comme Christ.
Numéro 2, soyez donc parfaits. L’identification est en trois phases avec la croix de Christ. Maintenant, la
première chose, le chrétien vient à la croix, et là il se voit lui-même un pécheur. Il le voit avec une vision.
Christ sur la croix. Et le sang coule, ce que Christ a fait pour lui. Alors il s’identifie. Christ s’identifie avec
lui en l’appelant et en lui disant ce qu’Il a fait pour lui. Alors il s’identifie en retour et il Lui dit : «
J’abandonne complètement le monde. Je veux être comme Jésus ». Alléluia. Gloire ! Gloire à Dieu ! Amen.
Voilà ce qu’il en est de la chrétienté. Se renier soi-même, renier le monde, renier les choses du monde,
abandonner tout, et être comme Jésus. Etre comme Jésus. Alléluia. Amen. Gloire à Dieu !
Alors, lorsque vous traversez cela, vous êtes né de nouveau. Dans le numéro 2, vous vous voyez vous-même
sur la croix. Vous montez sur la croix. Vous êtes suspendu là, gloire à Dieu, avec tous vos amis du bureau
qui viennent autour de vous. Tous les anciens compères qui viennent, vous êtes là. Vous êtes suspendu à la
croix, gloire à Dieu. Amen. N’ayez pas peur. Ne soyez pas comme des petits poulets livides, gloire à Dieu.
Soyez audacieux. Prenez position pour Dieu sur la croix, dans votre bureau. Lorsque vous êtes avec votre
famille, où que vous soyez. Alléluia. Oh gloire à Dieu ! Parlez-moi de alléluia, parlez-moi de gloire à Dieu.
Amen.
Numéro 2… numéro 2 : numéro 1 vous venez à la croix. Vous reconnaissez par révélation ce qu’Il a fait
pour vous. Alors vous mourez, et vous êtes baptisé, et tout le reste, et plus dans le monde, vous ne voulez
même plus en entendre parler. Ne pas voir le mal, ne pas entendre le mal, vous n’essayez même pas de
raisonner le mal. Vous ne voulez même pas en entendre parler. Gloire à Dieu. Amen.
Numéro 2 : il se voit lui-même dessus car Christ est mort à ma place. Alors, aux yeux de Dieu, c’est moi qui
suis mort. Amen. Galates 2:20:
J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis
maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour
moi. 1475
Voilà le chrétien. C’est le Message. Ainsi par une révélation des Sept Tonnerres, je me vois dans la
pyramide en mourant à moi-même. Dans la pyramide, gloire à Dieu ! Et ces vertus viennent à la vie en moi
par une expérience. La mort d’un grain de blé. La connaissance des Sept Tonnerres me fait savoir que la
nature même de Dieu entre en moi, et que le vieil homme meurt, et que le nouvel homme vient à la vie. Je
revêts le nouvel homme. Oh ! alléluia. C’est une expérience intérieure. Quelque chose arrive à l’intérieur,
comme ce soir, gloire à Dieu !
Beaucoup ici saisissent une révélation de ce dont je parle ici. Oui monsieur. C’est une expérience intérieure
dans la nature, à laquelle l’homme extérieur se conforme. L’expérience intérieure fait se conformer la chair
extérieure à l’intérieur, et pas le contraire. Ainsi ne prenez pas une expérience à l’extérieur et, « Regarde-la,
regarde ceci, regarde-le, » et ensuite faire l’intérieur se conformer à cela en suivant cette chose, amen. Mais
faites le contraire, gloire à Dieu. Mourez à votre chair, gloire à Dieu. Pour vous conformer à l’action
intérieure dans votre vie par Dieu et par Christ. Le Saint-Esprit en vous, pour vous changer à l’image de
Jésus-Christ, de gloire en gloire, en gloire. Alléluia. Gloire à Dieu !
C’est une identification. Et numéro 3 : l’étape finale. Romains 8:14:
Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu.
Maintenant l’identification sur la Troisième Phase, c’est l’adoption, la place en Christ. Et seuls, quelques-
uns marcheront dans les empreintes de Christ. Maintenant, l’identification, un et deux, c’est pour vous. Vous
venez à la croix, le baptême du Saint-Esprit, vous êtes nés de nouveau par la nouvelle naissance. C’est
merveilleux, mais vous ne faites que commencer là-bas dans la Foi, amen.
Ensuite numéro deux : vous êtes sur la croix… ensuite la vertu entre en vous, sur la croix. La Puissance
entre en vous pour le service, pour rester sur cette croix. Alléluia. Chaque jour au travail, où vous êtes. La
Puissance, Puissance, Connaissance, gloire à Dieu, Tempérance, Patience, alléluia, vous mourez et vous
devenez comme Christ. Amen.
Tous vos anciens désirs mondains meurent. Amen. Maintenant, sur la croix, suspendu à la croix, vous
recevez la formation de l’enfant, vous êtes sanctifié. Vous avez du comportement. Vous faites les choses qui
sont justes. Amen. Vous ne ressassez pas vos parents en essayant de raisonner les choses, alléluia. Gloire.
Vous ajoutez à votre Foi, amen, la Vertu et la Connaissance, la Tempérance, la Patience, la Piété et
l’Affection Fraternelle, ce que vous êtes censé faire maintenant.
Ensuite numéro trois : l’identification, numéro trois, lorsque vous portez la croix. Vous descendez de cette
croix, vous êtes resté là, de la Foi à l’Affection Fraternelle. Et tout à coup, la Pierre de Faîte descend, et vous
saisissez la Pierre de Faîte, et vous descendez de la croix. Vous prenez la croix, vous la mettez sur votre dos,
et vous devenez un porteur de croix, et alors vous marchez dans les empreintes ensanglantées de Jésus-
Christ. Le monde est parti depuis longtemps, gloire à Dieu, et Amy Grant et Mariah, et toutes ces choses
sont finies. Tous ces petits disques sont terminés, et ainsi de suite, et les cassettes tout ça. FINI ! FINI ! Vous
allez chercher les brebis perdues dans le Royaume de Dieu. « Ainsi dit le Seigneur », sinon vous restez
tranquille. Ainsi maintenant, donne-moi ma montagne. Gloire à Dieu. Quel message ici même.
Vous ne saviez même pas pourquoi prier. Le Saint-Esprit utilise son serviteur pour vous dire pourquoi prier.
Maintenant, donne-moi ma montagne. Gloire à Dieu. Amen. Alléluia. Gloire à Dieu ! Frère Branham a
prêché beaucoup de choses. Mais allez dans les promesses de Frère Branham, et dites : « Frère Branham, je
veux les promesses, les héritages, les vraies. » Amen. L’adoption, la perfection, être comme Jésus, comme
Toi. Voilà ce que je veux. C’est ma montagne. Je veux la montagne où se trouvent les Anaks. Je veux la
montagne où cela veut dire : « la communion divine » comme avec Abraham, « Hébron » gloire à Dieu,
l’endroit de communion. C’était sa montagne. Il voulait avoir communion avec Dieu et il avait le travail le
plus difficile de tous.
Il devait chasser les trois fils d’Anak. Il devait chasser les géants dans le message de la montagne. Gloire à
Dieu. Alléluia ! Il n’avait pas peur. Et il fut le seul à chasser les Philistins de 1476
la montagne. Si vous lisez le livre des Juges, aucune autre tribu d’Israël n’a chassé les Philistins. Seul Caleb,
qui a entièrement suivi le Seigneur. Voilà pourquoi il a prêché ce qu’il a prêché. Seuls les Calebs pourront
chasser les Philistins. La Bible dit cela en type, et la Bible dit de même aujourd’hui. Ainsi vous feriez aussi
bien d’oublier tout le reste, gloire à Dieu, et « Suivez-Moi » dit le Seigneur. Alléluia. Gloire. Oui monsieur.
Amen.
La Troisième Phase, ce n’est pas pour vous, c’est pour les autres. Vous avez eu le vôtre dans la deuxième
phase, vous avez été rempli de la Foi, de la Vertu, la Connaissance, être vivifié, la Puissance. Oh mon Dieu,
ça c’était à vous. Alors Dieu a scellé ces vertus en vous. Alors vous allez vers les autres. Ce n’est plus vous,
c’est Jésus-Christ qui va chercher les brebis perdues dans le Message. Ne voulez-vous pas faire cela ? Hein ?
Ne voulez-vous pas être un outil pour la moisson ? Oh gloire à Dieu. Ne voulez-vous pas être un prisonnier
du Seigneur ? Gloire !
Christ, le grain de blé, c’est pour les autres… les brebis perdues, Saint Jean 12:24:
En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; (pas de
mort, pas de fruit) mais, s’il meurt, (dans la deuxième étape sur la croix) il porte beaucoup de fruits.
Dans la Troisième Phase, aller après les perdus, le temps de l’adoption. Ainsi décidez quand vous allez
mourir. Gloire à Dieu. Vous devez mourir maintenant, frère.
Vous ne pouvez plus rester là dans la première phase. « J’ai reçu le Saint-Esprit en 1988 et ’89. » C’est bien.
Mais où allez-vous maintenant ? Gloire à Dieu. Amen. Et votre vie dit ce que vous êtes maintenant.
Maintenant, vos désirs, vos désirs impies disent ce que vous voulez maintenant. Et vous êtes censé avoir le
Saint-Esprit avec des désirs impies ? Alléluia. Vous feriez mieux de vous retrouver à l’autel, gloire à Dieu.
Amen. Maintenant. Amen.
Troisièmement, l’Epouse primitive a suivi Jésus. Paul a suivi Jésus. Les autres messagers ont suivi Jésus. Ils
étaient appelés « des porteurs de croix » parce qu’ils portaient la croix, au point même où ils voulaient être
identifiés ; ils prenaient la croix et la transportait, afin que le monde entier puisse voir avec quoi ils étaient
identifiés.
Et ici maintenant, nous avons peur, nous sommes dans le bureau là, on essaye de dire une petite prière, «
comme n’importe quoi… » et puis c’est la fin de la prière alors que vous mangez devant des pécheurs. Il y
en a qui ont même peur de prier devant des pécheurs. Gloire à Dieu. Alors, qu’en est-il de prendre une croix
et d’aller dans le restaurant avec une croix sur votre dos ? Gloire à Dieu. Ou bien d’entrer dans votre bureau
avec une croix. Ils vont dire : « Enlevez-moi ce type qui est dérangé et mettez-le moi à l’asile » gloire à
Dieu, amen. Gloire à Dieu.
Vous me suivez toujours ? Gloire à Dieu. Je n’ai pas beaucoup de force, mais j’essaye d’enfoncer le clou ici,
gloire à Dieu. L’Epouse primitive, Paul et les autres messagers, Malachie 4, dans son troisième pull, qu’est-
ce qu’il a dit ? Il a dit : C’est pas pour moi Paul », quand il a eu l’accident et que Billy Paul a dit : « Papa, tu
as la Parole Parlée, parle la Parole. » Il aurait pu parler la Parole et il serait vivant aujourd’hui. Il a dit : «
C’est pas pour moi Paul, c’est pour l’Eglise. » Oui monsieur.
Et nous ne pouvons pas mourir à quelque chose ? Mon Dieu. C’est pour les autres. Oh ! la là ! Sha ! Gloire!
Gloire ! La pleine stature, le fruit au centuple, l’adoption, aller après les perdus. C’est pour les autres. Saint
Jean 15:7 et 8 :
Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela
vous sera accordé.
Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié.
Oh alléluia. Vous voulez glorifier le Père ? Gloire à Dieu. Saint Matthieu 5:48: Ceci parle au sujet de,
Soyez donc parfaits, tout comme votre Père dans le ciel est parfait.
Maintenant, vous ne pouvez pas être parfaits : sans péché. Cela ne veut pas dire cela. Ça veut dire être
arrivés à maturité dans la Piété. Pas sans péché, la perfection. Parce que Pierre 1477
n’était pas parfait, et il a fait une faute là dans le Livre des Actes. Est-ce que c’est correct ? Et Paul a dû le
corriger. Mais il était malgré tout, parfait aux yeux de Dieu parce qu’il était dans la perfection. Il suivait
Jésus. Amen.
Ce sont les affaires du Père, amen, et c’est le point souligné dans le sermon sur la montagne. Voyez-vous…
le soleil brille sur les bons et sur les mauvais. La pluie tombe sur les justes et sur les injustes. Et ce que
Christ veut souligner ici, le Père ici, c’est le point dans le sermon sur la montagne. Voyez-vous ? Dieu
choisit de faire resplendir le soleil sur les bons et les méchants, tous les deux. Et le soleil tombe sur les justes
et les injustes. Soyez parfait, achevé, complet, en conformité aux lois de Dieu. Amen. Amen.
Et Christ nous amène à la perfection sur la septième marche. Et nous sommes brisés dans notre esprit, nous
sommes doux. Nous sommes humbles, nous avons un fardeau pour les autres, nous sommes pleins de
miséricorde, nous avons faim de justice, nous sommes purs de coeur, nous sommes sages, patients, nous
avons l’amour, nous sommes joyeux, pleins de grâce, charitables, attentionnés pour les voisins, être comme
Dieu dans la société. Alléluia, gloire à Dieu !
Savez-vous ce dont je parle maintenant ? Amen. En d’autres mots : suivez-Moi, la Parole, et soyez comme
Dieu. Soyez donc parfait. Voilà votre sixième vertu, la piété. Et la septième marche bien sûr, c’est
l’Affection Fraternelle. Et cela ne fait que révéler la bonté du Père au travers du fils adopté, parce que, à
l’Affection Fraternelle, la Charité a été ajoutée. Comprenez-vous ? Sur cette sixième, vous devenez comme
Jésus, celle dont je parle ce soir. C’est là où vous mourez, gloire à Dieu ! Voyez-vous ça ? C’est le chiffre de
l’homme, six. Numéro six, c’est l’homme. Lorsque vous arrivez au numéro six, la Piété et ensuite… vous
êtes mort.
Numéro sept, ça c’est le domaine de Dieu. Et lorsque vous êtes mort alors vous pouvez marcher jusqu’à la
septième marche. Alors ce n’est plus vous, c’est Christ en vous, l’espérance de la gloire. Vous, Jésus faisant
déplacer vos pieds, amen. Saint Jean 5:19:
…Le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père
fait, le Fils aussi le fait pareillement.
Gloire à Dieu. Va ici, va là, ainsi dit le Seigneur. Fais ceci, fais cela. L’Affection Fraternelle. Que le soleil
resplendisse sur les bons et sur les mauvais. Pardonne-leur. Combien de fois Père ? Soixante dix fois sept
fois. Je te pardonne pour cela. Alléluia. Gloire à Dieu. Amen.
Ainsi trois étapes, la croix, se renier soi-même, cela parle d’être prêt à souffrir pour quelqu’un d’autre. Et
Christ est le modèle, amen. Maintenant l’identification, la deuxième étape sur la croix. L’Epouse sera
arrivée à maturité, et sa maturité sera une identification avec son Seigneur au moyen de la Parole. Vous y
voilà. Suivez-Moi, saint, saint, saint au Seigneur, est votre marche quotidienne. Christ nous amène à la
perfection sur la septième marche. Alléluia, gloire à Dieu. Oui monsieur.
Je dois lire une citation ici. Amen. « La stature de l’homme parfait » page 43. Amen. Il dit ici :
Cinquièmement, ajoutez la Piété. Oh mon Dieu, la Piété doit être ajoutée. Que signifie la Piété ? J’ai
regardé dans 4 ou 5 dictionnaires, et je ne pouvais pas trouver ce que cela signifie. Finalement j’ai été
dans la maison de Frère Jeffrey. Nous avons trouvé un dictionnaire. La Piété signifie être comme
Dieu. Oh my. Après avoir eu la Foi, et la Vertu, et la Connaissance, et la Tempérance, et la Patience,
ensuite être comme Dieu. C’est le numéro six. Voilà ce que je vous ai dit. Parce que le numéro sept, c’est
simplement une manifestation de la bonté du Père. Voilà tout ce qu’il en est.
Parce que dans cet âge, le Prophète amène tous les mystères pour que vous soyez comme Jésus sur la
septième marche, la septième exigence, amen, le pardon, laisser tomber ce que vous avez dans le coeur et
ces choses. Voyez pourquoi si vous ne laissez pas tomber ces choses, si vous ne pouvez même pas
pardonner, vous n’êtes nulle part. Vous n’êtes même pas dans l’Eglise. Oh, vous n’êtes même pas dans le
Message. Dans cette église ici, si vous ne pouvez pas pardonner et oublier, vous n’êtes même pas dans ce
Message. Vous ne faites que gaspiller votre temps et le temps de Dieu. Alléluia. Gloire à Dieu. Amen.
Je ne serai pas long ce soir, amen, simplement enfoncer quelques punaises ici pour l’Eglise. Amen ? 1478
La Piété signifie être comme Dieu. Savez-vous pourquoi ? Parce que je sais que le Saint-Esprit va se
déverser, et je sais que quelqu’un va emmener ceci, ce soir. Alléluia. Quelqu’un va être scellé dans ce
groupe ici de la Piété ce soir. Amen. Bien sûr, vous devriez savoir ce qui se passe, gloire à Dieu. Vous ne
pouvez pas compter tout ce que j’ai fait depuis ‘74’ là devant vous ?
Est-ce que le Prophète, n’a pas dit qu’un jour nous allions prendre ces mots et nous allions prêcher dessus ?
Mais il ne l’a jamais fait. Mais ensuite vint Jésus. Est-ce que Jésus prêche sur les mêmes mots, les mêmes
paroles, les mots sur lesquels le Prophète voulait prêcher ? Nous ne jouons pas ici ce soir. Frères, nous
formons l’histoire spirituelle de l’Eglise. Quelque chose se passe. Quelque chose est en action, alléluia !
Quelque chose est en action ce soir. Quelqu’un va le saisir ce soir. Alléluia. Gloire à Dieu ! Amen.
La Piété signifie ‘être comme Dieu’. Oh ! la là ! Après avoir reçu la Foi, la Vertu, la Connaissance, la
Tempérance, la Patience, ensuite être comme Dieu. Voilà à nouveau, numéro six. C’est l’homme, voilà à
quoi vous devez mourir, numéro 6, être comme Dieu. Quel défi ! Quelle mort !
Et c’est ici même, ce soir. Vous dites, « Je ne peux pas faire cela, Frère Branham ». Oh ! oui, vous le
pouvez. Le Prophète est en train de répondre à certains ici, ce soir. Ils disent « Je ne peux pas y arriver ».
Laissez-moi vous lire quelques Ecritures ici, juste une minute. Matthieu 5:48, j’ai pris ça comme titre.
Matthieu 5:48 et voyons si vous êtes censés être comme Dieu.
Vous savez que la Bible dit que vous êtes des dieux. Jésus l’a dit. Pourquoi. Toutes les choses qui sont en
Dieu sont en vous, Matthieu 5:48: Jésus qui parle ici dans les béatitudes, et Il dit soyez P A R F A I T,
parfait. Qu’est-ce que c’est ? Parfait. Parfait comme votre Père dans les cieux est parfait. Amen. Vous êtes
là, bien haut ici maintenant. Mais avant de faire ceci, toutes ces choses doivent être ajoutées premièrement.
Et nous sommes arrivés ici, alors Il vous demande maintenant de devenir parfait, la Piété, des fils et des
filles de Dieu. Voilà. Combien de choses je pourrais dire là maintenant. Regardez, maintenant il fait quelque
chose ici. Prenons Ephésiens et découvrons ici dans le Livre des Ephésiens, il est parlé de cette chose ici,
comment nous devrions faire. Ephésiens au 4ème chapitre et au verset 12. Ephésiens 4, en commençant au
verset 12. Très bien. Commençons au verset onze : Et il a donné certains, voilà je l’ai lu. Il a donné les uns
comme apôtres, les autres comme prophètes.
Souvenez-vous hier soir, n’essayez pas de prendre la fonction d’un autre homme. Des évangélistes, des
pasteurs, des docteurs, pour le perfectionnement de Dieu. Est-ce que c’est comme cela ? Perfectionnement
de qui ? Des saints. Qui sont les saints ? Ceux qui sont sanctifiés. Amen. Essayant de vous sanctifier ce soir
ici. Ceux qui ont commencé ici, en bas, le perfectionnement des saints pour l’oeuvre du ministère.
Maintenant voici. Le ministère de Jésus-Christ. Pour l’édification du corps de Christ. Pour l’édification, la
construction, édifiés jusqu’à ce que nous arrivions tous à l’unité de la Foi et de la connaissance du fils de
Dieu, un homme parfait, l’assurance, oh ! la là ! à la mesure de la stature de la plénitude de Christ.
Voyez-vous comment il amène ici le quintuple ministère, ici même ? Et il a dit : « le ministère de Jésus-
Christ. ». Ainsi, pourquoi va-t-il leur dire, Suis-Moi ? Amen. Alors il vous dit la même chose. Le Prophète
est parti et où est le Saint-Esprit ? Le Saint-Esprit sera dans le quintuple ministère. Alors Il vous dira de
suivre le quintuple ministère, amen, comme ils ont suivi Christ. Gloire à Dieu ! Comprenez-vous ? C’est
pourquoi il a connecté là ? Cela sera.
Maintenant, regardez, voici le petit sujet ici, parfait cela nécessite la Piété. Vous y voilà. Vous ne pouvez pas
devenir parfait avant d’avoir la Piété. C’est totalement impossible. Vous devez ajouter à votre Foi la Piété,
voyez-vous ? Commencez là bas, en bas avec la Vertu et la Connaissance, puis la Tempérance, et la
Patience, maintenant vous êtes dans la Piété. La Piété, oh ! la là ! Notre temps passe. De même le vôtre.
Vous savez ce que signifie la Piété ? Vous chantez le chant « Etre comme Jésus ». Etre comme Jésus, sur la
terre, oh, je désire être comme Lui. Dans la vie, de la terre à la Gloire, tout ce que je demande c’est d’être
comme Lui. Voilà la Piété. Amen. 1479
Quand Il fut frappé sur le visage, Il a tourné l’autre joue. Lorsqu’on Lui parlait durement, Il n’a pas répondu,
voyez-vous, la Piété. Cherchant toujours une seule chose. Je fais toujours ce qui plait au Père. Oui monsieur.
Voilà la Piété. My. Pas agir méchamment envers vos parents ou bien… corriger quelqu’un dans la chair. Je
fais toujours ce qui plait au Père. Pas reprendre quelqu’un durement ou se moquer pour que les autres
rigolent. Non ! Mourez à cela ! Gloire à Dieu ! C’est ce qui fait que la chair se sent bien. Mais Christ ne se
sent pas bien. Parce que le Saint-Esprit est attristé et Il quitte votre communion. Gloire à Dieu. Oh !
alléluia !
Ainsi, maintenant Malachie 4, relie la perfection avec la Piété. Vous avez saisi ? Soyez donc parfait. Alors
dans le Message du Prophète, la Foi, la Vertu, la Connaissance, la Tempérance, la Patience. J’essaye d’être
parfait. Et tout à coup, boum, il est relié avec la Piété. Ah ha ! Voilà comment arriver à la perfection
maintenant. Etre comme Lui. Oh gloire à Dieu ! J’ai une révélation maintenant, être comme Lui. Parce que
la tempérance c’est le contrôle de soi, je ne veux blesser personne. Je ne suis pas encore comme Lui, parce
qu’il y en a beaucoup dans le monde qui font cela, amen.
Et la Patience, eh bien, peu importe ce qu’ils disent à mon sujet, tout va bien. Il y a beaucoup de gens qui
sont comme cela aussi. Je veux dire, mais être comme Dieu… il n’y a presque personne comme ça. Oh ! la
là ! C’est ce sixième Tonnerre. Gloire à Dieu. Que cela puisse tonner dans vos âmes ce soir, alléluia !
Parfait, c’est la Piété. Gloire à Dieu. Oui monsieur. Oui monsieur. Gloire !
Alors il relie Ephésiens 4:11 à 13, un autre Ephésien dans la Piété par le quintuple ministère qui amène
l’Epouse à l’état d’homme parfait. Voilà ce qu’il a dit ici. Le quintuple ministère …ils seront ici pour la
Connaissance, jusqu’à la stature de l’homme parfait. Cela est relié au travers de la Piété. Et ce sera ici,
bientôt aussi. Quelqu’un va être manifesté devant vous, gloire à Dieu, pour vous conduire en haut de
l’échelle. Alléluia. Gloire à Dieu. Gloire !
Alors il dit à la page 44 : parfait, parfait, cela nécessite la Piété. Alors il chante : « Etre comme Jésus, »
tourner l’autre joue et ainsi de suite. Pianiste et organiste, amen. Ainsi ne répondez pas. Oh, je fais toujours
ce qui plait au Père. Soyez parfait, Suivez-Moi dans la perfection.
Vous savez, vous ne voulez pas mettre ces plumes là de…. il dit regardez… page 45 : lorsque vous êtes
passé d’ici à ici, à ici et là, lorsque vous arrivé à la pleine stature maintenant d’un fils de Dieu. Mais
vous devez avoir ceci, plus tout ceci. Vous ne pouvez même pas commencer avant d’avoir ceci.
Maintenant, souvenez-vous l’oiseau noir avec des plumes de paon, n’oubliez pas, voyez-vous ?
N’essayez pas d’ajouter avant d’être véritablement né de nouveau. Parce que cela ne marchera pas.
Vous ne pouvez pas le faire marcher. Ça viendra, ceci maintenant, cela va s’effondrer quelque part.
Mais lorsque vous êtes ici en bas, une colombe, authentiquement né de nouveau, alors vous n’ajoutez
rien, cela s’ajoute, cela vient sur vous. Alléluia. Oui monsieur.
Ainsi je dis en terminant, gloire à Dieu, amen, ne piquez pas des plumes d’oiseau noir. Mais soyez né de
nouveau. Amen. Ainsi je vous dis, soyez donc parfait, ensuite, Suivez-Moi jusqu’à la perfection, la Parole. 2
Pierre, à la Patience ajoutez la Piété. A la Patience, le chrétien ajoute la conduite divine. La Piété, loyauté,
un esprit de respect, de révérence, de déférence envers Dieu, en toutes choses. Afin d’être comme Jésus.
Ainsi je vous le dis ce soir, Suivez-Moi, la Piété, c’est la perfection. Soyez donc parfait.
Si Dieu ne le fait pas maintenant, Il va appeler l’Eglise à la perfection. Croyez-vous cela ? M’aimez-vous,
mes biens aimés ? Ainsi n’abandonnez pas votre assurance, parce que c’est Dieu qui vous a appelés, gloire à
Dieu ! Frère Hunte, prépare-toi au plus puissant baptême, gloire à Dieu, alléluia ! « Etre comme Jésus ».
Combien veulent être comme Jésus ? Que Dieu vous bénisse. Je vous verrai vendredi. Priez pour moi. Priez
pour Joanne et le bébé.
Souvenez-vous de ceci maintenant, ceci est la Piété, à partir de maintenant, Dieu a parlé à votre coeur. Vous
devez changer. Décidez ce soir, alors que Frère Bellomo va chanter cet hymne…
« Etre comme Jésus »