Vous êtes sur la page 1sur 32

Les activités de lecture

Les trois premiers niveaux du


primaire

Présenté par: Abderrahmane TOUMI


Les deux voies d’identification
des mots
2

 La voie indirecte (la voie d’assemblage) passe par


la conversion des graphèmes en phonèmes que l’on
assemble afin d’obtenir la forme phonologique du
mot. Elle permet de lire des mots nouveaux.
 La voie directe, par laquelle le mot est reconnu
globalement, donne accès directement à la forme
phonologique du mot ainsi qu’aux informations
sémantiques sans passer par le décodage.

Abderrahmane TOUMI
Les deux voies d’identification
des mots écrits
3

 Le choix d’une méthode de lecture par les


enseignants doit donc se baser sur une approche
combinant le développement du stock lexical des
élèves et mémorisation des mots entiers ( prénoms,
noms des jours, mots outils, mots familiers), et la
connaissance des correspondances graphèmes –
phonèmes commençant par les plus simples et
s’étendre progressivement à des plus complexes.

Abderrahmane TOUMI
Démarche méthodologique
4

 Augmentation du capital-mots:
 Création d’un capital-mots avec les élèves dans le contexte des
textes ou des phrases en s’appuyant sur des illustrations.
 Amélioration de la discrimination visuelle :
 Entourer le mot dans une liste de mots présentant des similitudes
graphiques.
 Entourer le mot dans des listes ( faire varier la présentation des
listes, des polices, des systèmes d’écriture et faire expliciter les
procédures d’identification).
 Travail d’automatisation de la reconnaissance des mots (pour
exercer la mémoire). Ces exercices doivent être pratiqués
quotidiennement sur des moments courts sous forme de copie-flash
ou dictée-flash

Abderrahmane TOUMI
Démarche méthodologique
5

 Correspondances graphèmes –phonèmes:


 Renforcer la connaissance des lettres, de leurs noms
en relation avec le son qu’elles produisent et leurs
graphies

Abderrahmane TOUMI
Etape1: identification et
6
discrimination auditive
 Révision du tableau permanent de lecture (constitué de
syllabes, de mots et de phrases contenant le phonème
étudié précédemment).
Discrimination auditive
 Repérage, dans une série de mots présentés oralement,
du son à l'étude.
 Répétition par les élèves du phénomène repéré.

 Exercices d’identification et de discrimination auditive


(Travail sur le phonème : nombre de phonèmes,
segmentation, fusion, suppression, permutation…chasse aux
mots,, classement en fonction de l’emplacement du phonème:
au début, au milieu ou à la fin, discrimination avec des
phonèmes proches…).
Abderrahmane TOUMI
Activités d’identification et de
discrimination auditives
7

 Jeu de Pigeon Vole


L’enseignant dit de manière distincte une suite de mots dont certains
contiennent le son étudié (ex: les élèves lèvent la main chaque fois qu’ils
entendent [b].
 Repérage du phonème
L’enseignant dit lentement et distinctement une suite de 10 mots contenant ou
non le son étudié. Les élèves préparent sur leur ardoise dix cases
numérotées de 1 à 10. Chaque fois qu’ils identifient le son, ils font une croix
dans la case correspondante. Vérification à la fin de l’exercice.
 Chasse aux mots
Les élèves recherchent des mots qui contiennent le son étudié On peut
compliquer le jeu en introduisant une exigence quant à la position du son
dans le mot (ex. : [b] doit être au début, à la fin ou au milieu du mot.

Abderrahmane TOUMI
Activités d’identification et de
discrimination auditives
8

 Discrimination avec des phonèmes proches


L’enseignant dit lentement et distinctement une liste de mots
contenant des sons voisins à identifier (ex. : [b] et [p]).
 Situation du phonème dans les mots (par procédé
Lamartinière)
L’enfant trace sur son ardoise une flèche représentant le mot
énoncé et place un repère à l’endroit où il entend le
phonème étudié
Ex. :

Abderrahmane TOUMI
Activités d’identification et de
discrimination auditives
9

 Jeu de paires :
L’enseignant dit des paires de mots comportant une différence
phonologiquement pertinente (ex. : le port/le bord, la
brosse/la broche, du fer/du verre, …)
Les élèves doivent identifier la nature et la position de « ce qui
a changé» ([ p ] au lieu [ b ] au début, à la fin ou à l’intérieur
du mot).

 Analyse et segmentation des mots en phonèmes (repérage,


dénombrement)
L’élève écoute et compte les sons

Abderrahmane TOUMI
Etape2: identification et de
10
discrimination visuelles
Discrimination visuelle
 Transcription au tableau du son en unité écrite
correspondante : le graphème (toutes les écritures)
 Faire observer la graphie du graphème à l’étude

 Exercices d’identification et de discrimination


visuelles du graphème ciblé (Transcription,
discrimination avec des graphèmes proches…

Abderrahmane TOUMI
Activités d’identification et de
discrimination visuelles
11

 Jeu de l’intrus :
Dans une liste, repérer le mot intrus. Ce caractère d’intrus découle
de la « forme », c’est-à-dire de la graphie
Ex. : riche – chien – chaise – balle – poche
 Lettre manquante
Complète chaque nom avec la lettre qui manque:
oi_eau ci_eaux ga_elle
 Syllabe manquante
Complète chaque nom avec la syllabe qui manque:
che_ née _ rionnette four _

Abderrahmane TOUMI
Activités d’identification et de
discrimination visuelles
12

 Identification
Encadrer les mots contenant le graphème étudié.
 Discrimination

Discrimination avec des graphèmes proches


Exemple : demander aux apprenants d’entourer toutes les lettres
« b » au tableau
t b é d p

q u d b a

ai r b p o
n l a o b

Abderrahmane TOUMI
Activités d’identification et de
discrimination visuelles
13

 Jeu des différences :


Il s’agit de percevoir et identifier une différence pertinente entre des
graphies très voisines ( p/q/b/d, m/n, ion/oin ). Ex. lion loin.

 Segmentation
 Substitution

Abderrahmane TOUMI
Etape3: activités de combinatoire
14

 L’enfant apprend à assembler la lettre étudiée avec d’autres


lettres pour former des syllabes et des mots.
 Relier chaque mot aux lettres qui le composent.

 Composer des mots de deux syllabes.

Ex. Image moto et syllabes: sa – to – mo - po


 Composer des mots de trois syllabes

Ex. Pour chaque image, remets les syllabes en ordre et écris le


mot.
Image montagne ta – mon – gne …………….

Abderrahmane TOUMI
Activités de combinatoire
15

 Segmenter un mot en syllabes


 Lire des mots en utilisant la décomposition syllabique.
 Enlever la syllabe intruse afin de trouver le mot :
Ex. banatine tomatepu pamitate farilone
 Créer des familles de syllabes :
Ex : Famille du « b »
ba banane - bi biberon bo bobine - bu
bureau
 Constitution d’un tableau permanent de lecture (formé de syllabes,
de mots et de phrases.
 Lecture du tableau obtenu.

Abderrahmane TOUMI
Etape 4: s’exercer à lire
16

Entraînement à la lecture sur le livre: les élèves lisent des


syllabes, des phrases ou un texte renfermant le graphème et
les syllabes qui lui correspondent.
Amener les élèves à adopter les deux voies de lecture :
directe (déchiffrage) et indirecte (mots outils, mots usuels).
 N.B :
Dans le cadre de cette démarche, les mots, les phrases et
les textes proposés ne doivent renfermer que les
graphèmes déjà étudiés.

Abderrahmane TOUMI
Etape 4: s’exercer à lire
17

 La lecture aux élèves, la lecture partagée, la lecture


guidée, la lecture autonome, sont des activités
pédagogiques qui permettent aux élèves de
s’exercer progressivement à l’emploi des habiletés et
des stratégies nécessaires pour lire avec fluidité et
compréhension.

Abderrahmane TOUMI
Etape 4: s’exercer à lire
18

 Les didacticiens recommandent d’établir dès


la première année de la maternelle un
programme d’apprentissage du vocabulaire
de 365 mots nouveaux par année.

Abderrahmane TOUMI
Lecture compréhension

Les trois niveaux supérieurs du


primaire

Présenté par: Abderrahmane TOUMI


Inspecteur pédagogique
Les incontournables de la
compréhension
20

 Pour comprendre en situation de lecture, il faut :


 Maîtriser l'identification des mots (conscience
phonologique et principe alphabétique).
 Avoir une lecture fluide.
 Avoir développé des stratégies de lecture et des
stratégies de compréhension.
 Avoir un lexique développé.
 Avoir des connaissances sur le thème du texte.

Abderrahmane TOUMI
Démarche méthodologique
21

 Une démarche didactique en trois phases et quatre


étapes successives:
 Phase 1: Avant la lecture
Observation découverte
 Etape 1: Activation des connaissances.
 Etape 2: Observation/Prédiction.
 Phase 2: Pendant la lecture
 Etape3: Compréhension/Application.
 Phase 3: Après la lecture
 Etape 4: Transfert/Evaluation.
Abderrahmane TOUMI
Démarche méthodologique
22

Phase 1: Avant la lecture


Observation découverte
 Etape 1: Activation des connaissances.
Amener les apprenants à mettre en œuvre leurs
connaissances sur le sujet.
La lecture d'un texte est plus facile si on a déjà des
connaissances sur le sujet abordé.

Abderrahmane TOUMI
Démarche méthodologique
23

 Etape 2 : Observation/Prédiction.
 En faisant le survol du texte, les élèves repèrent
visuellement certains indices: titre, sous-titre,
illustrations, mots en caractères gras, paragraphes,
l’auteur et la source du texte … et à faire des
prédictions sur le sens.

Abderrahmane TOUMI
Démarche méthodologique
24

 Phase 2: Pendant la lecture


 Etape 3: Lecture et compréhension

 Lecture magistrale:

L’élève suit pour:


 Marquer les liaisons.

 repérer les personnages du texte.

 Dire de quoi parle le texte.

Abderrahmane TOUMI
Démarche méthodologique
25

 Lever les difficultés liées à l’identification de mots


et de phrases (fluidité) :
Repérer le plus tôt possible les élèves pour qui
l’acquisition des mécanismes de la lecture pose
problèmes et leur offrir au moment opportun les
interventions additionnelles nécessaires, afin d’éviter
que leurs difficultés ne s’aggravent.

Abderrahmane TOUMI
Démarche méthodologique
26

 Lecture des élèves / Compréhension


 La lecture des élèves doit être une lecture recherche
guidée par la/les consignes données par le
professeur.
 Expliquer les consignes en les traitant.
 Faire sélectionner les mots clés de chaque consigne :
les mots interrogatifs et les mots qui déterminent
quel type d’information on cherche.
 Faire comprendre la correspondance entre les
consignes et leurs réponses..
Abderrahmane TOUMI
Démarche méthodologique
27

 Les élèves doivent également apprendre à trouver la


bonne source d’information :
 la réponse est dans le texte:
 la réponse est à la fois dans le texte (à l’aide
d’indices) et dans ma tête.
 la réponse est dans ma tête seule.

Abderrahmane TOUMI
Démarche méthodologique
28

Explication des mots difficiles


 Faire expliquer le sens des expressions et des
mots nouveaux:
 Plusieurs indices peuvent donner aux élèves des

indications pertinentes sur le sens d’un mot nouveau


dans le texte.

Abderrahmane TOUMI
Démarche méthodologique
29

Idées secondaires et idée générale


 Faire trouver l’idée principale de chaque
paragraphe :
 Choisir une phrase qui résume les informations

essentielles du paragraphe.
 Faire trouver l’idée générale à partir des idées

principales des paragraphes

Abderrahmane TOUMI
Démarche méthodologique
30

 Phase 3 : Après la lecture :


Etape 4 : Transfert/Evaluation
 Faire sélectionner à partir des questions les
informations importantes du texte (exiger des
phrases complètes).
 Amener les élèves à établir des liens entre les
informations sélectionnées pour faire un résumé du
texte.

Abderrahmane TOUMI
Démarche méthodologique
31

 Dégager avec les élèves les caractéristiques du


texte et conclure sa typologie.
 Faire réagir l’élève (donner son avis, prendre
position, accepter, refuser (expression libre).
 Amener les élèves à établir des liens entre les
informations du texte et leur vécu.
 Proposer des prolongements en lien avec le texte.

Abderrahmane TOUMI
Lecture diction
32

Etapes
Observation / Découverte (découverte et écoute du poème)
Compréhension (découverte du fond du poème)

Conceptualisation (découverte de la forme du poème)

Application / Transfert (apprentissage par audition)

Evaluation (récitation du poème)

Abderrahmane TOUMI