Vous êtes sur la page 1sur 8

Enseignement scientifique terminale

Sujet B

PARTIE 1 - PHYSIQUE CHIMIE

L’île de Quéménès est située au cœur de l’archipel de


Molène dans le Finistère. Cette île possède un système de
production d’énergie à partir de ressources renouvelables,
alimentant une ferme, répondant aux besoins de
l’exploitation agricole.

Document 1 : la production d’électricité sur l’île de Quéménès

Le diagnostic énergétique a conduit à proposer une solution hybride photovoltaïque et éolienne


pour la production d’électricité.

Le dispositif autonome de production est constitué :


• d’un générateur photovoltaïque de 6200 W, assurant globalement la couverture des
consommations électriques d’avril à septembre.
• d’une éolienne de 2500 W, qui vient en complément du générateur photovoltaïque en
période hivernale.
Source : Conservatoire du Littoral/EDF/ENTEC ENR11

Document 2 : schéma d’une éolienne

Source : http://emr-brest.e-monsite.com/
(consulté le 4 novembre 2016).
QUESTIONS
Question 1 :
Donner la signification du symbole Wh utilisé dans le graphique du document 1.
Préciser une autre unité associée à la grandeur physique correspondante.
Question 2 :
Le soleil et le vent sont des ressources d’énergie renouvelables.
Donner la définition d’une ressource d’énergie renouvelable.
Citer un autre exemple de ressource d’énergie renouvelable.
Question 3 :
Pour l’éolienne, identifier les trois formes d’énergie du diagramme de conversions énergétiques
suivant :

Question 4 :
D’après les données du document 1, au mois de janvier 2010, l’énergie produite en moyenne par
l’éolienne en un jour est d’environ 16 500 Wh. Calculer la durée moyenne quotidienne de
fonctionnement de l’éolienne en janvier 2010.
Question 5 :
Expliquer l’utilité des batteries dans l’installation.
Question 6 :
Citer les intérêts d’un tel système hybride pour cette exploitation agricole insulaire.
Question 7 :
Expliquer le principe d’un alternateur. Quel est son rôle ?
Question 8 :
Calculer le rendement d’un alternateur sachant que l’énergie mécanique transmise à l’alternateur
est de 4250 MWh et que l’énergie électrique reçue est de 4030 MWh.
Expliquer pourquoi le rendement n’est pas égal à 1 et comment le maximiser.
Question 9 :
Discuter de l’éolien comme source d’énergie renouvelable, vous pourrez vous appuyer sur les
risques et les impacts d’une telle structure sur l’environnement et la biodiversité.
PARTIE 2 - SVT
Thème : Climat

Pour comprendre l’évolution possible du futur climatique, et mieux comprendre l’impact des
activités humaines, il est important de retrouver des indices géologiques des climats passés afin
d’établir la relation entre ces phénomènes et le climat.
On réalise différentes simulations en envisageant plusieurs de ces phénomènes géologiques, ainsi
que les actions anthropiques (liées aux activités humaines) à l’aide d’un logiciel de modélisation
climatique (Simclimat).
Les résultats sont donnés dans le tableau suivant :
QUESTIONS

Question 1 :

Faire les constats pour chacune des quatre simulations.

Question 2 :

Dégager des informations expliquant les modifications climatiques attendues en mobilisant vos
connaissances sur les acteurs du climat.

Question 3 :

Proposer des règles à prendre en compte pour prévenir le changement climatique.


Correction Sujet B

PARTIE 1 - PHYSIQUE-CHIMIE

Question 1 :
Wh signifie Watt.heure. Une autre unité d’énergie est le Joule.

Question 2 :
Ce sont des sources d’énergie dont le renouvellement est naturel. Autres exemples : les marées, la
chaleur de la Terre.

Question 3 :
E1 : énergie mécanique
E2 : énergie électrique
E3 : pertes d’énergie.

Question 4 :
E= P.t donc t = E/P = 16500. 30 / 2500 = 198 h

Question 5 :
Les batteries permettent de stocker l’énergie.

Question 6 :
Ce système hybride permet d’avoir une autonomie électrique durant toute l’année, aussi bien en
hiver, qu’en été. Cette ile pourra donc avoir une indépendance électrique.

Question 7 :
Un alternateur convertit l’énergie mécanique en énergie électrique.

Question 8 :
Rendement = Énergie électrique fournie/ Energie mécanique reçue = 4030/ 4250 = 0,95.
Ce rendement n’est pas égal à 1 car il y a des pertes par effet Joule.

Question 9 :
Une éolienne émet dans son mode de fonctionnement plus de CO2 que par exemple, une centrale
hydraulique, ou une centrale nucléaire. De plus, elle génère des nuisances sonores qui peuvent
perturber.
PARTIE 2 - SVT
Thème : Climat

Question 1 :
Les constats :

Question 2
Trois conséquences principales sont constatées :
• augmentation du taux de dioxyde de carbone ;
• élévation du niveau des océans ;
• fonte des glaciers.
L’augmentation du taux de dioxyde de carbone a un impact sur l’effet de serre et donc le
réchauffement climatique, mais il faut constater que même dans une situation d’absence
d’émission de CO2 d’origine anthropique, le réchauffement climatique existerait néanmoins.
On peut interpréter cette observation par le fait que, indépendamment des activités humaines, on
est dans une période de réchauffement climatique depuis 11000 ans, date de la dernière
glaciation. On ne peut donc dissocier l’impact des activités humaines de l’évolution géologique de
la planète.
Constater pourtant que les activités anthropiques accentuent fortement la vitesse de ce
réchauffement.

Question 3 :
Expliquer l’importance de contrôler à l’échelle mondiale les émissions de CO2 pour atténuer les
effets de ce réchauffement ; relier cela au cycle du carbone, en expliquant que le CO2 émis est
solubilisé dans l’océan et que c’est le rythme de nos émissions qu’il faut réduire.
Évoquer l’idée que quelles que soient les actions menées, le réchauffement en cours se poursuivra
et qu’il faut envisager des règles pour s’y adapter en réfléchissant aux modalités de
l’aménagement du territoire (réfugiés climatiques à envisager dans les prochaines décennies).
Expliquer que les modifications se font sur le long terme : effet rétroactif de l’océan, de la fonte
des pergélisols, de la libération de méthane dans l’atmosphère. Connaître donc et expliquer
l’existence de ces rétroactions.