Vous êtes sur la page 1sur 39

AXE INGENIERIE

B.E.T. DU BÂTIMENT
TÉLÉPHONE : 05 49 55 45 25
TÉLÉCOPIE : 05 49 55 45 32
E-mail : axeingenierie@wanadoo.fr

UNIVERSITE DE POITIERS
40, Avenue du Recteur Pineau
BP 365
86009 POITIERS CEDEX

------------

Faculté de Droit et Sciences Sociales


Réfection de deux amphithéâtres

------------

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

(C.C.T.P.)

LOT N 7 - ELECTRICITE COURANTS


FORTS ET FAIBLES - VENTILATION

09 Mars 2007 – CCTP – P.07.01.004

10, Route de la Torchaise – 86580 VOUNEUIL-SOUS-BIARD


S.A.R.L. au capital de 50 000 F – R.C.S. Poitiers B 353 073 828 – SIRET 353 073 828 00017 – APE 742 C

Les descriptifs, quantitatifs, et plans sont spécifiques à l’affaire en objet.


Toute reproduction, distribution partielle ou totale des documents ci-dessus est strictement interdite sans l’accord préalable du BET AXE INGENIERIE
UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

SOMMAIRE
A. GENERALITES _______________________________________________________ 4
A.1. REGLEMENTATION ET NORMES _______________________________________________ 4
A.2. PRESCRIPTIONS GENERALES __________________________________________________ 6
A.3. PRESCRIPTIONS PARTICULIERES ______________________________________________ 7
A.3.1. FOURNITURES ET MATERIAUX _______________________________________________________ 7
A.3.2. MARQUES ET MODELES DES MATERIELS ET PRODUITS_________________________________ 8
A.3.3. INDICES DE PROTECTION DES MATERIELS ET PRODUITS _______________________________ 8
A.3.4. RELATIONS AVEC LES DISTRIBUTEURS _______________________________________________ 8
A.3.5. CONFORMITE DES INSTALLATIONS AVEC LES REGLEMENTATIONS _____________________ 8
A.3.6. ORGANISATION DU CHANTIER _______________________________________________________ 8
A.3.7. SECURITE DU CHANTIER_____________________________________________________________ 9
A.3.8. STOCKAGE -MANUTENTION__________________________________________________________ 9
A.3.9. PUBLICITE __________________________________________________________________________ 9
A.4. PIECES A FOURNIR PAR L’ENTREPRENEUR _____________________________________ 9
A.4.1. PLANS - NOTES DE CALCULS - NOTICES _______________________________________________ 9
A.4.2. ETABLISSEMENT DE L'OFFRE DE PRIX _______________________________________________ 10
A.4.2.1. Généralités______________________________________________________________ 10
A.4.2.2. Renseignements__________________________________________________________ 11
A.4.2.3. Bordereau de prix ________________________________________________________ 11
A.5. MISE EN OEUVRE _____________________________________________________________ 11
A.5.1. QUALITE __________________________________________________________________________ 11
A.5.2. ECHANTILLONS ____________________________________________________________________ 12
A.5.3. PROTECTION ET NETTOYAGE _______________________________________________________ 12
A.5.4. ACOUSTIQUE ______________________________________________________________________ 12
A.6. PERIODE DE PREPARATION ___________________________________________________ 12
A.7. ESSAIS _______________________________________________________________________ 12
A.8. RECEPTION __________________________________________________________________ 13
A.8.1. DOSSIER DOE ______________________________________________________________________ 13
A.9. GARANTIE DES INSTALLATIONS ______________________________________________ 14
A.10. LIMITES DES PRESTATIONS ___________________________________________________ 14
A.10.1. TRAVAUX NON COMPRIS ___________________________________________________________ 14
A.10.2. TRAVAUX COMPRIS ________________________________________________________________ 14
A.11. MISE AU COURANT DU PERSONNEL D'ENTRETIEN _____________________________ 15
A.12. SECURITE ET PROTECTION DE LA SANTE _____________________________________ 15
A.13. INSTALLATIONS PROVISOIRES DE CHANTIER _________________________________ 16
B. PRESCRIPTIONS TECHNIQUES ______________________________________ 17
B.1. BASES DES CALCULS _________________________________________________________ 17
B.2. PRINCIPES ___________________________________________________________________ 17
B.2.1. NATURE DU COURANT______________________________________________________________ 17
B.2.2. ORIGINE DES INSTALLATIONS_______________________________________________________ 17

C. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES _________________________ 18


C.1. MISES A LA TERRE ___________________________________________________________ 18
C.1.1. PRISE DE TERRE____________________________________________________________________ 18
C.1.2. LIAISON EQUIPOTENTIELLE PRINCIPALE _____________________________________________ 19
C.1.3. LIAISON EQUIPOTENTIELLE SUPPLEMENTAIRE _______________________________________ 19
C.2. DEPOSE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES EXISTANTES _____________________ 19
C.2.1. DEPOSE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES EXISTANTES DANS L’AMPHI 400 ___________ 19
C.2.2. DEPOSE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES EXISTANTES DANS L’AMPHI 250 ___________ 20

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 2


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

C.3. MODIFICATIONS DES ARMOIRES ELECTRIQUES EXISTANTES __________________ 20


C.3.1. MODIFICATIONS DE L’ARMOIRE ELECTRIQUE EXISTANTE « AMPHI 400 »________________ 20
C.3.2. MODIFICATIONS DE L’ARMOIRE ELECTRIQUE EXISTANTE « AMPHI 250 »________________ 21
C.3.3. MODIFICATIONS DE L’ARMOIRE ELECTRIQUE EXISTANTE «VENTILATION AMPHI 400 » __ 21
C.4. ALIMENTATIONS PARTICULIERES ____________________________________________ 21
C.4.1. ALIMENTATIONS DEPUIS L’ARMOIRE ELECTRIQUE EXISTANTE « AMPHI 400 » ___________ 21
C.4.2. ALIMENTATIONS DEPUIS LE COFFRET ELECTRIQUE NEUF « AMPHI 400 » ________________ 22
C.4.3. ALIMENTATIONS DEPUIS L’ARMOIRE ELECTRIQUE « AMPHI 250 »______________________ 22
C.5. COFFRET ELECTRIQUE NEUF « AMPHI 400 » ___________________________________ 22
C.6. TABLEAUX D’ALLUMLAGE ___________________________________________________ 23
C.6.1. TABLEAU D’ALLUMAGE AMPHI 400 __________________________________________________ 23
C.6.2. TABLEAU D’ALLUMAGE AMPHI 250 __________________________________________________ 24
C.7. INCORPORATION ET APPAREILLAGE _________________________________________ 24
C.7.1. INCORPORATION ___________________________________________________________________ 24
C.7.1.1. En encastré sous tube ICTA ________________________________________________ 25
C.7.1.2. En apparent sur le faux-plafond______________________________________________ 25
C.7.1.3. En cloisons sèches à ossatures métalliques _____________________________________ 26
C.7.1.4. En apparent sous moulure __________________________________________________ 26
C.7.1.5. En apparent sous tube IRL _________________________________________________ 26
C.7.1.6. Prises de sol à équiper _____________________________________________________ 26
C.7.2. APPAREILLAGE ____________________________________________________________________ 26
C.7.2.1. En encastré _____________________________________________________________ 27
C.7.2.2. En saillie étanche_________________________________________________________ 27
C.7.2.3. En encastré sous prises de sol à équiper _______________________________________ 27
C.7.2.4. Dérivations et raccordements _______________________________________________ 27
C.7.3. REPARTITION DES POINTS LUMINEUX _______________________________________________ 28
C.8. CHEMINS DE CABLES _________________________________________________________ 28
C.9. APPAREILS D'ECLAIRAGE ____________________________________________________ 28
C.10. ECLAIRAGE DE SECURITE ____________________________________________________ 29
C.10.1. GENERALITES______________________________________________________________________ 29
C.10.2. MATERIEL A PREVOIR ______________________________________________________________ 30
C.10.3. CABLAGE__________________________________________________________________________ 31
C.11. RESEAU INFORMATIQUE _____________________________________________________ 31
C.11.1. OBJET DES TRAVAUX_______________________________________________________________ 31
C.11.2. NORMES ET REGLES APPLICABLES __________________________________________________ 31
C.11.3. PRISES TERMINALES _______________________________________________________________ 32
C.11.4. CABLAGE HORIZONTAL ____________________________________________________________ 32
C.11.5. MODIFICATION DE LA BAIE DE BRASSAGE INFORMATIQUE ____________________________ 33
C.11.6. CORDONS DE BRASSAGE (OU JARRETIERES)__________________________________________ 33
C.11.7. IDENTIFICATION ET REPERAGE______________________________________________________ 33
C.11.8. RECETTE TECHNIQUE ______________________________________________________________ 33
C.11.8.1. Contrôles visuels _________________________________________________________ 33
C.11.8.2. Tests statiques ___________________________________________________________ 34
C.11.8.3. Tests de classe E _________________________________________________________ 34
C.11.8.4. Dossier de recette ________________________________________________________ 35
C.12. ALARME INCENDIE TYPE 1____________________________________________________ 35
C.12.1. MATERIEL et CABLAGE _____________________________________________________________ 35
C.12.2. ESSAIS ET CONTROLE DE L’INSTALLATION___________________________________________ 36
C.12.3. DOCUMENTS A FOURNIR ___________________________________________________________ 37
C.12.4. ASSISTANCE TECHNIQUE DU CONSTRUCTEUR________________________________________ 37
C.13. GESTION DE L’ECLAIRAGE DES AMPHITHEATRES _____________________________ 37
C.13.1. DANS L’AMPHITHEATRE 400 ________________________________________________________ 37
C.13.2. DANS L’AMPHITHEATRE 250 ________________________________________________________ 38
C.14. PRECABLAGE AUDIO VIDEO __________________________________________________ 38
C.14.1. MATERIEL et CABLAGE _____________________________________________________________ 38

D. TRAVAUX DE CHAUFFAGE ET VENTILATION _________________________ 38

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 3


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

LOT N°7 - ELECTRICITE COURANTS FORTS ET FAIBLES - VENTILATION

****

Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières a pour objet de définir les travaux de distribution
électrique, de courants forts de courants faibles ainsi que la ventilation concernant la réfection de deux
amphithéâtres de la Faculté de Droit et Sciences Sociales à Poitiers (86).

A. GENERALITES

A.1. REGLEMENTATION ET NORMES


Les installations seront conformes aux lois, normes et règlements en vigueur au moment de l'appel d'offres,
et notamment :

- N.F.C. 15.100 : Installations électriques à basse tension.

- NF C 12-100 – NF C 12-101 – Textes officiels relatifs à la protection des travailleurs dans


les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques.

- NF C 12-200 – NF C 12-201 – Textes officiels relatifs à la protection contre les risques


d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public.

- NF C 20-010 – Degrés de protection procurés par les enveloppes (code IP).

- NF C 20-015 – Degrés de protection procurés par les enveloppes de matériels électriques


contre les impacts mécaniques.

- NF C 32-101 – Marquage des conducteurs et câbles. Codification des conducteurs selon le


système français.

- NF C 32-102 – Marquage des conducteurs et câbles. Codification des conducteurs selon le


système Comité européen de normalisation.

- Arrêté du 23 mars 1965 : Etablissement recevant du public.

- Arrêté du 25 Juin 1980 : Etablissement recevant du public.

- Arrêté du 12 Décembre 1984 : Etablissement de type L, salle à usage d’audition, de


conférences, de réunions, de spectacles ou à usages multiples modifié par l’arrêté du 22
Mars 2004.

- Arrêté du 02 Février 1993 : Modifications du règlement de sécurité applicable aux


Etablissements recevant du public (E.R.P.).

- Arrêté du 19 Novembre 2001 : Modifications du règlement de sécurité applicable aux


établissements recevant du public (E.R.P.).

- D.T.U. N°70.1 : Installations électriques des bâtiments d’habitation.

- Décret n° 88 1056 du 14 Novembre 1988 : Protection des Travailleurs mettant en œuvre des
courants électriques.

- Arrêté du 28 Octobre 1994 : Caractéristiques acoustiques relatives aux nouveaux bâtiments.

- Arrêté du 14 Juin 1969 et 22 Décembre 1975 : Isolation acoustique.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 4


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

- Arrêté du 25 Janvier 1979 : Lieux ouverts aux handicapés.

- Règles de l’art de la profession.

- Arrêté du 04 août 1992 fixant les dispositions à prendre pour les prises de terre des masses
B.T.

- Prescriptions du service local des télécommunications.

- Prescriptions du distributeur d’énergie électrique.

- R.E.E.F.

- NF S 61-930 – Système concourant à la sécurité contre les risques d’incendie et de panique


dans les ERP.

- NF S 61-931 Systèmes de Sécurité Incendie (S.S.I.) – Dispositions générales.

- NF S 61-932 Système de Sécurité Incendie S.S.I.) – Règles d’installation.

- NF S 61-933 Systèmes de Sécurité Incendie (S.S.I.) – Règles d’exploitation et de


maintenance.

- NF S 61-936 Systèmes de Sécurité Incendie (S.S.I.) – Equipement d’alarme (E.A.).

- NF S 61-938 Systèmes de Sécurité Incendie (S.S.I.) – Dispositifs de Commande Manuelle


(D.C.M.).

- UTE C15-103 U – Installations électriques BT – Guide pratique. Choix des matériels


électriques (y compris les canalisations) en fonction des influences externes.

- UTE C15-476 U – Installations électriques BT – Guide pratique. Sectionnement –


Commande – Coupure.

- UTE C15-520 U – Installations électriques BT – Guide pratique. Canalisations – Modes de


pose – Connexions.

- UTE C20-033 U – Protection contre les chocs électriques – Guide pratique. Aspects
communs pour les installations et les matériels.

- NF EN 60-439-1 – norme « Tableau » rendant obligatoire la réalisation de 3 essais par


l’entrepreneur.

- NF EN 60-598-1 – Règles générales et généralités sur les essais des luminaires.

- NF EN 60-598-2-1 – Luminaires fixes à usage général.

- NF EN 60-598-2-2 – Luminaires encastrés.

- NF EN 60-598-2-5 – Projecteurs.

- NF EN 60-598-2-6 – Luminaires à transformateur intégré.

- NF EN 60-598-2-22 – Luminaires pour éclairage de secours.

- Décret du 14 novembre 1962 concernant les locaux de travail.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 5


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

- Décrets N° 83-721 et 722 du 2 août 1983 et circulaire du 11 janvier 1984 concernant les
locaux de travail.

- Décret du 14 novembre 1988 et ses arrêtés d’application concernant les locaux de travail.

- Circulaire DRT du 6 février 1989 concernant les locaux de travail.

La liste des textes cités constitue une récapitulation. Elle n'est en rien limitative ; L'entrepreneur responsable
du lot reconnaît sa connaissance des règlements en vigueur, y compris de ceux non énumérés.

A.2. PRESCRIPTIONS GENERALES


Les articles suivants du devis descriptif déterminent les caractéristiques et les limites de fourniture des
ouvrages à exécuter par l'entrepreneur.

Il reste entendu que l'entrepreneur doit une fourniture et une exécution totale et complète, les installations
devront être livrées en parfait état de fonctionnement, et ce suivant :

- Le descriptif complété par des documents graphiques joints en annexe et les plans qui précisent et
définissent les limites des ouvrages dans les documents.

En cas d'incertitude, l'entrepreneur devra demander complément d'information au :

Maître d'Ouvrage :
- UNIVERSITE DE POITIERS
40, Avenue du Recteur Pineau
BP 365
86009 POITIERS CEDEX

Tél : 05 49 45 37 95
Fax : 05 49 45 35 00

Maître d’Oeuvre :
AXE INGENIERIE
10, route de la Torchaise
86580 VOUNEUIL S/BIARD

Tél : 05 49 55 45 25
Fax : 05 49 55 45 32

BET Fluides :
- AXE INGENIERIE
10, route de la Torchaise
86580 VOUNEUIL S/BIARD

Tél : 05 49 55 45 25
Fax : 05 49 55 45 32

Economiste :
PHR
19 Bis, Grand Rue
BP 80025
86130 JAUNAY CLAN CEDEX

Tél : 05 49 37 89 29
Fax : 05 49 37 97 61

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 6


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

Bureau de contrôle :
- APAVE
27, Rue Victor Grignard
86000 POITIERS

Tél : 05 49 62 66 30
Fax : 05 49 55 32 12

Sécurité et Protection de la Santé (SPS) :


- CABINET SPS JOVENAUX
55, Rue de Poitiers
86800 SAINT JULIEN L’ARS

Tél : 05 49 01 03 12

Les entrepreneurs sont responsables de la totalité des travaux. Ils ne pourront invoquer une méconnaissance
des ouvrages communs à un ou plusieurs lots.

L'entreprise devra prendre connaissance :


- Du descriptif général concernant tous les autres corps d'état.
- Des plans de réservations et des plans de réseaux des autres entreprises.

En conséquence, ils ne pourront jamais observer les erreurs ou omissions aux devis et plans qui puissent les
dispenser d'exécuter les travaux de leur profession et fassent l'objet d'une demande de supplément de prix à
leur soumission.

Toute entreprise n’ayant pas examiné les lieux avant la remise de son offre ne pourra être retenue.

Pour toute visite des lieux, l’entreprise devra contacter :


- L’Université, Madame Auriault au 05 49 45 35 83.

A.3. PRESCRIPTIONS PARTICULIERES

A.3.1. FOURNITURES ET MATERIAUX


Les fournitures et matériaux entrant dans les travaux du présent lot devront répondre aux conditions et
prescriptions suivantes :

Conformité aux normes NF :


L’entrepreneur ne pourra mettre en œuvre que des matériaux et fournitures faisant l’objet de normes NF,
le respect de ces normes étant visualisé par des logos tels que NF-USE, NF Electricité, NF Luminaires,
etc.
Dans le cas où la norme NF n’existe pas pour le matériel, l’entrepreneur devra présenter un certificat de
conformité aux normes émanant d’un organisme agréé.

Conformité au DTU :
L’entrepreneur ne pourra mettre en œuvre que des matériaux et fournitures répondant aux conditions et
prescriptions du DTU.

Produit ayant fait l’objet d’une certification :


L’entrepreneur ne pourra mettre en œuvre que des produits titulaires de cette certification, selon le guide
des produits certifiés pour le bâtiment dernière édition parue.

Matériaux, composants ou procédés nouveaux :


L’entrepreneur ne pourra mettre en œuvre que des produits titulaires d’un avis technique. L’entrepreneur
devra toujours justifier de ces avis techniques.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 7


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

A.3.2. MARQUES ET MODELES DES MATERIELS ET PRODUITS


Pour certains matériels et produits, le choix du concepteur ne peut être défini d’une manière précise sans
faire référence à un matériel ou produit d’un modèle d’une marque. Les marques et modèles indiqués ci-
après dans le CCTP avec la mention « ou techniquement équivalent », ne sont donnés qu’à titre de
référence et à titre strictement indicatif.

L’entrepreneur aura toujours toute latitude pour proposer des matériels et produits d’autres marques et
modèles, sous réserve qu’ils soient au moins techniquement équivalent en qualité, dimensions, formes,
aspect, esthétique, etc.

A.3.3. INDICES DE PROTECTION DES MATERIELS ET PRODUITS


Les matériels et produits devront être adaptés aux milieux dans lesquels ils devront fonctionner.

Cette adaptation est définie par les indices de protection sous forme de codes « IP » et « Chocs ».

L’entrepreneur devra toujours s’assurer que les matériels et produits qu’il propose ainsi que ceux
proposés dans le présent document, répondent bien au code voulu en fonction du milieu dans lequel ils
seront installés.
L’entrepreneur restera le seul responsable du respect des impératifs du présent article.

A.3.4. RELATIONS AVEC LES DISTRIBUTEURS


Il appartiendra à l’entrepreneur d’effectuer en temps utile, toutes les démarches auprès des distributeurs
concernés :

- Régie.
- France Télécom.

L’entrepreneur devra prendre auprès des distributeurs tous renseignements et toutes instructions
nécessaires à l’exécution de ses travaux. Il devra faire son affaire des mises aux points techniques avec
les services des distributeurs, et obtenir leur accord écrit sur les dispositions envisagées et les plans.

Les copies de toutes correspondances, accords et autres pièces échangés avec les distributeurs seront
transmises au Maître d’Ouvrage et au Maître d’œuvre.

A.3.5. CONFORMITE DES INSTALLATIONS AVEC LES REGLEMENTATIONS


Dans le cadre contractuel de son marché, l’entrepreneur est soumis à une obligation de résultat, c’est à
dire qu’il devra livrer au Maître d’Ouvrage l’ensemble des installations en complet et parfait état de
fonctionnement, et répondant :

- A toutes les réglementations qui leur sont applicables.


- Aux prescriptions et instructions des distributeurs.

L’entrepreneur assistera à tous les essais et vérifications de mise en service, et il aura à exécuter toutes
les reprises, modifications ou adjonctions qui s’avèreraient nécessaires, à ses frais, pour rendre les
installations absolument conformes.

A.3.6. ORGANISATION DU CHANTIER


Il appartient à l'entreprise d'assurer à ses frais et risques l'alimentation en eau et électricité du chantier.

Partout où il sera reconnu nécessaire, l'entrepreneur établira et entretiendra des barrières, clôtures et
toutes installations destinées à assurer la sécurité de la circulation.

Les points dangereux signalés par le Maître d'Oeuvre, ainsi que les dépôts de matériaux, seront éclairés
d'une manière suffisante pour éviter les accidents.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 8


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

Les frais de consommation en eau, électricité et téléphone pendant la durée des travaux seront à la
charge des entreprises adjudicataires, le compte prorata étant établi par l’entreprise du lot gros-œuvre.

A.3.7. SECURITE DU CHANTIER


Le stockage des matériaux et matériels ne doit, en aucun cas, engendrer des risques supplémentaires
pour les personnes.

L'entreprise adjudicataire devra respecter absolument les normes de sécurité concernant la protection de
son personnel, et notamment :
- Utilisation de baladeuses et d'outillage fonctionnant en 24 volts.
- Vérification de la qualité des terres utilisées pour le branchement provisoire des appareils
électriques.
- Utilisation de matériel portatif de classe II protégé par dispositif haute sensibilité (30 mA).
- Alimentation de tout le matériel en aval d'un dispositif haute sensibilité (30 mA).

L’entreprise adjudicataire étant amenée à réaliser des travaux par points chauds (soudure, transformation
du métal, sectionnement du tube, etc…) devra prendre toutes les dispositions nécessaires pour éviter le
déclenchement de feux dû, soit à la projection de particules incandescentes, soit à la transmission de
chaleur par les tuyauteries.

Les ouvriers devront avoir auprès d’eux, et dans tous les cas, le matériel nécessaire permettant
l’extinction éventuelle d’un feu.
En outre, et avant chaque arrêt de travail, le responsable de chantier vérifiera qu’aucun objet chaud ne
pourra déclencher un sinistre.

A.3.8. STOCKAGE -MANUTENTION


L'entrepreneur prend à son compte la réception, le stockage et la manutention du matériel livré sur le
chantier.

En aucun cas il ne pourra faire accomplir cette tâche par une personne n'appartenant pas à son
entreprise.

Le matériel non réceptionné par l'entreprise sera retourné à l'expéditeur.

A.3.9. PUBLICITE
Toute publicité autre que celle du Maître de l'Ouvrage est interdite sur l'ensemble du chantier.

L’entrepreneur du lot Gros Œuvre s’interdit, pendant le cours du chantier, de louer les surfaces de
barrières ou de palissades et protections aux fins d’affichage et de publicité, même de donner des
autorisations à titre gracieux.

A.4. PIECES A FOURNIR PAR L’ENTREPRENEUR

A.4.1. PLANS - NOTES DE CALCULS - NOTICES


L’entrepreneur devra fournir en annexe à son offre les pièces suivantes en trois exemplaires :

- Un devis estimatif détaillé répondant aux différents postes du présent CCTP.


- Une documentation détaillée de tous les matériels, appareillages, etc., s’ils sont différents de
ceux mentionnés à titre indicatif au présent CCTP.
- Une notice énumérant les conditions de mise en œuvre particulières entraînant des contraintes
particulières pour les autres corps d’état, le cas échéant.
- Toutes autres pièces que l’entrepreneur jugera utiles à l’appui de son offre.

Dans le cas de matériels ou équipements particuliers :

- Une documentation avec toutes les caractéristiques techniques.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 9


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

- Une liste de référence de cas matériels ou équipements.

L'entrepreneur adjudicataire doit soumettre au Maître d'ouvrage toutes les modifications pour
approbation.
L'entreprise s'engage à remettre les plans de détails particuliers à sa fabrication et nécessaires aux autres
entreprises, dans les délais impartis aux rendez-vous de chantier, après approbation de ces documents
par le Maître d'Ouvrage.

Ces plans sont à soumettre à l'approbation du Maître d'Oeuvre et du Bureau d’Etudes avant tout
commencement d'exécution et seront fournis en un nombre suffisant. L'entrepreneur doit se conformer,
sans augmentation de prix, aux rectifications que le Maître d'Oeuvre et le Bureau d’Etudes juge utile
d'apporter aux plans, tant sous l'aspect technique qu'esthétique, dans les limites du présent descriptif et
des documents techniques contractuels.

- Pendant la période de préparation et avant l'ouverture du chantier :

. Plans de réservations, trous, scellements provoqués par les modes de mise en œuvre propres à
l'entreprise.

. Détails d'exécution propres à sa technique de fabrication.

- Avant la réception (en 5 exemplaires) :

Dans le délai fixé au CCAP ou à défaut huit jours avant la date fixée pour la réception, l’entrepreneur
devra fournir le dossier des ouvrages exécutés.

Ce dossier comprendra obligatoirement :


- Une note décrivant les installations réalisées avec leurs caractéristiques techniques.
- Une nomenclature de tous les matériels et équipements installés avec leur marque, type et
caractéristiques.
- Un schéma indiquant les caractéristiques des conducteurs, le calibrage des coupe-circuits et
réglage des disjoncteurs.
- Les notices de conduite et l’entretien des installations.
- Une nomenclature des pièces de rechange devant être approvisionnées.
- Notices d'entretien, de fonctionnement, procès-verbal d'agrément des matériels, notices
techniques, propres aux matériels et matériaux installés.
- Les notices explicatives devront impérativement être rédigées en français.

Ce dossier comprendra également :

- Toutes les pièces écrites et tous les plans d’exécution, notes de calcul, etc. mises conformes à
l’exécution.

- Après la réception (en 5 exemplaires)

. Le dossier complet des ouvrages exécutés (D.O.E.) avec les compléments et modifications éventuelles
(voir chapitres ESSAIS & DOSSIER DOE).

A.4.2. ETABLISSEMENT DE L'OFFRE DE PRIX

A.4.2.1.Généralités
L’entrepreneur reconnaît avoir examiné les lieux et reçu tous détails et explications lui permettant
d’apprécier la nature ou la difficulté des ouvrages à exécuter et d’établir ses prix en conséquences.

Les propositions seront établies sur la base du quantitatif joint au présent dossier. Les prix
comprendront les fournitures et la main d'œuvre nécessaires, sans limitation ni restriction. Si une
omission ou une insuffisance était constatée, il appartient à l'entrepreneur d'en tenir compte dans
son offre et d'en préciser l'incidence sur le montant de sa proposition.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 10


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

Toute étude complémentaire sera à la charge de l'entreprise.

Dans le cadre contractuel de son marché, l’entrepreneur sera soumis à une obligation de résultat,
c’est à dire qu’il devra livrer au Maître d’Ouvrage l’ensemble des installations en complet et parfait
état de fonctionnement en conformité avec la réglementation et les prescriptions du présent
document, et il devra toutes les fournitures et prestations nécessaires, quelles qu’elles soient, pour
obtenir ce résultat.

Il est bien entendu que moyennant le prix global et forfaitaire, l'entrepreneur du présent lot devra
assurer tous les travaux de sa profession, nécessaires ou complémentaires au complet achèvement
des ouvrages, lesquels ne doivent faire l'objet d'aucun supplément de prix, quelles que soient les
quantités et appareillages qu'il n'aura pu énoncer dans sa proposition.

L'entrepreneur du présent lot se renseignera auprès du Bureau d'Etudes pour tout ce qui lui parait
douteux ou incomplet, et ceci avant la remise de sa proposition.

A.4.2.2.Renseignements
Pour tous renseignements complémentaires et nécessaires au cours de leurs études, les
entrepreneurs devront prendre contact avec :

AXE INGENIERIE
10, Route de la Torchaise
86580 VOUNEUIL SOUS BIARD
Tél : 05 49 55 45 25
Fax : 05 49 55 45 32
E-mail : axeingenierie@wanadoo.fr
Une réponse leur sera alors adressée en temps utile

A.4.2.3.Bordereau de prix
Les entreprises répondant à l'appel d'offre devront suivre le bordereau des prix et indiquer les prix
unitaires. Un regroupement forfaitaire pourra être une cause de non-conformité et sera notifié lors
du dépouillement des offres.

A.5. MISE EN OEUVRE

A.5.1. QUALITE
L'entrepreneur adjudicataire s'engage à ne poser que du matériel neuf, à l'exception du matériel prévu
récupéré, de première qualité. La mise en œuvre en sera soignée et faite selon les règles de l'Art.

L'entreprise devra signaler, dans les plus brefs délais, les modifications de règlement, normes, D.T.U. et
recommandations professionnelles propres à sa profession.

Le dimensionnement des ouvrages établis en fonction des D.T.U. constitue des minima ; charge à
l'entreprise d'augmenter les dimensions sans modification dans l'établissement des prix.

L'ensemble du matériel prescrit pourra être remplacé par du matériel de qualité équivalente d'une autre
marque même si le terme : "ou techniquement équivalent" n'est pas spécifié. Cependant, l'entreprise
devra indiquer par écrit lors de la remise des offres l'ensemble des modifications en marque et type du
matériel qu'elle prévoit.
Le Maître d'Ouvrage, et (ou) son représentant le Maître d'Oeuvre, notifieront par écrit l'acceptation ou le
refus des modifications demandées.
Dans le cas de non-observation de cette information, le maître d'ouvrage et le maître d'œuvre pourront
refuser, lors de la réception, le matériel ne correspondant pas à celui prescrit et demandé son
remplacement sans plus-value.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 11


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

A.5.2. ECHANTILLONS
Pendant la période de préparation, tous échantillons demandés par le Maître d'Oeuvre seront fournis par
l'entrepreneur du présent lot.

L'entrepreneur assurera leur étiquetage, en dressera un répertoire désignant leur destination et joindra les
fiches techniques et documentations correspondantes. Les commandes ne pourront être passées qu'après
choix du Maître d'Oeuvre qui conservera les échantillons jusqu'à la réception.

A.5.3. PROTECTION ET NETTOYAGE


Au fur et à mesure de l'exécution de ses ouvrages, l'entrepreneur assurera à ses frais, le nettoyage du
chantier.

Avant de commencer un travail, l'entrepreneur assurera si nécessaire, aux frais du corps d'état précédent,
un nettoyage des locaux concernés.

L'entrepreneur adjudicataire est pleinement responsable du matériel qu'il installe ; il doit en assurer sa
protection.

A.5.4. ACOUSTIQUE
Un soin particulier sera apporté aux problèmes de bruits.

Les boîtiers encastrés dans la cloison séparant deux pièces contiguës ne seront jamais posés dos à dos.

Toutes les saignées dans les murs devront être intégralement rebouchées.

L’entreprise devra respecter une distance minimale de 50 cm entre boîtiers d’encastrement (distance
entre axe).
L’entreprise devra faire extrêmement attention à l’implantation des goulottes. Les trous de passage de
câbles dans les cloisons ou les planchers peuvent permettre le passage de bruit (pont phonique). Ces
passages doivent donc être de dimensions les plus réduites possibles et bourrés ensuite de laine
minérale.

A.6. PERIODE DE PREPARATION


Cette période est comprise dans le délai global d'exécution des travaux.

Pendant cette période, l'entrepreneur devra fournir toutes les pièces précitées à l'article "Documents à établir
et à fournir".

Pendant cette période, sont également étudiés les points suivants :

- Planning des travaux.


- Etat des lieux mis à la disposition.
- Sécurité du chantier.
- Voies d'accès, implantation de stockage, etc.…

A.7. ESSAIS
Les frais inhérents à l'intervention d'un Organisme agréé pour le contrôle des installations seront à la charge
du Maître d'Ouvrage.

L'adjudicataire du présent lot devra procéder aux essais et vérifications de fonctionnement des installations,
conformément aux dispositions figurant dans le document COPREC N° 1 publié dans le Moniteur du 6
Novembre 1998 (supplément spécial n° 4954)

Les résultats seront transcrits sur des procès-verbaux établis suivant les modèles figurant dans le document
technique COPREC N° 2 publié dans le Moniteur du 6 Novembre 1998 (supplément spécial N° 4954) et
soumis à l'examen du Bureau de Contrôle.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 12


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

A.8. RECEPTION
Elle aura lieu en trois phases :

1 – Opérations préalables à la réception


2 – Réception
3 – Levée des réserves.

Les opérations préalables à la réception se feront sur convocation du Maître d'Oeuvre après que l'entreprise
ait averti ce dernier, par écrit, de la date d'achèvement des travaux.

Les opérations préalables comprennent :

- La reconnaissance des ouvrages exécutés.


- La constatation des imperfections, malfaçons ou inexécution.
Ces opérations font l'objet d'un procès-verbal dressé par le Maître d'Oeuvre et communiqué au Maître de
l'Ouvrage avec la proposition d'une date d'achèvement des travaux.

Le Maître d'Ouvrage décide si la réception est prononcée ou non, ou si elle est prononcée avec réserves.
Dans l'affirmative, il fixe la date d'achèvement des travaux.

A partir de cette date :

- Les pénalités de retard s'arrêtent.


- La garantie commence.

La réception peut être prononcée avec réserves dans les cas suivants :

- Epreuves à exécuter sous certaines conditions, notamment disponibilité de l'énergie électrique.


- Prestations, imperfections ou malfaçons à exécuter ou à modifier.

A l'exception des épreuves, tous les travaux objet des réserves seront à exécuter dans un délai de trois mois,
à compter de la date du P.V. des opérations préalables.
Passé ce délai le Maître d'Ouvrage fera exécuter les travaux par une entreprise de son choix ; les frais
occasionnés seront prélevés sur la retenue de garantie.

Il est rappelé à l'entrepreneur que toute demande de sa part pour la réception des travaux est subordonnée à
la remise des documents conformes aux ouvrages exécutés. Au même titre que les travaux, la non-exécution
de ces documents impliquera l'intervention, sur ordre du Maître d'Ouvrage, d'une entreprise spécialisée
rémunérée au titre de la retenue de garantie.

A.8.1. DOSSIER DOE


Après les travaux, l'entreprise fournira en cinq exemplaires :

- Les plans d'exécution et un contre-calque original (ou CDROM en DXF).


- Un dossier DOE :

. L'ensemble des plans et schémas (en particulier, un plan indiquant toutes les boîtes de dérivation non
visibles - faux-plafond, placard, etc ...).
. Les plans de recollement correspondant aux installations réalisées et emplacements de canalisations.
. Les documentations commerciales et techniques des matériels mis en place.
. Une notice technique explicative du principe de fonctionnement des installations avec la procédure de
mise en route, de dépannage (fonctionnement manuel) et d'arrêt des équipements.
. Une notice d'exploitation comprenant toutes les interventions, et leurs périodicités, nécessaires à la
maintenance des équipements pour l'obtention d'un fonctionnement optimal.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 13


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

A.9. GARANTIE DES INSTALLATIONS


L'entrepreneur attributaire des travaux est tenu d'entretenir les installations en bon état de fonctionnement
pendant la période comprise entre l'achèvement des travaux et la réception.

Pendant ce délai, il doit remplacer à ses frais, toutes pièces qui viendraient à céder par vice de constitution
ou de montage, défaut de matière.

Il demeure responsable de tous les accidents qui pourraient résulter de la fabrication ou de la combinaison de
ses appareils, ainsi que des dommages et intérêts qui pourraient être réclamés par suite de ces accidents.

S'il survient, pendant le délai de garantie, une avarie dont la réparation incombe à l'entrepreneur, un procès-
verbal circonstancié sera établi par le Maître d'Oeuvre et le représentant du Maître d'Ouvrage, l'avarie sera
réparée d'office aux frais dudit Entrepreneur.

Le délai de garantie des organes réparés repartira du jour de la remise en service.

Le délai de garantie de bon fonctionnement des installations sera de deux ans, conformément à la loi du 4
janvier 1978 (Article 1792-3).
Le délai de garantie de parfait achèvement sera de un an (Article 1792-6).

A.10. LIMITES DES PRESTATIONS


Il est bien entendu que moyennant le prix global et forfaitaire, l'entrepreneur du présent lot devra assurer tous
les travaux de sa profession nécessaires au complet achèvement des ouvrages, lesquels ne doivent faire
l'objet d'aucun supplément, quelles que soient les quantités et appareillages qu'il aura pu énoncer dans sa
proposition.

L'entrepreneur du présent lot se renseignera auprès du Maître d'Oeuvre ou du Bureau d'Etudes, pour tout ce
qui lui parait douteux ou incomplet, et ceci avant la remise de sa proposition.

A.10.1. TRAVAUX NON COMPRIS


- Les tranchées.

- Les reprises de peinture.

A.10.2. TRAVAUX COMPRIS


En règle générale, tous les travaux décrits dans le présent descriptif et notamment :

- Mises à la terre selon chapitre correspondant.

- Dépose des installations électriques existantes selon chapitre correspondant.

- Modifications des armoires électriques existantes selon chapitre correspondant.

- Alimentations particulières selon chapitre correspondant.

- Coffret électrique « Amphi 400 » selon chapitre correspondant.

- Tableaux d’allumage selon chapitre correspondant.

- Incorporation et appareillage selon chapitre correspondant.

- Chemins de câbles selon chapitre correspondant.

- Les appareils d’éclairage selon chapitre correspondant.

- L’éclairage de sécurité selon chapitre correspondant.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 14


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

- Réseau informatique selon chapitre correspondant.

- Alarme incendie selon chapitre correspondant.

- Précâblage Audio Vidéo selon chapitre correspondant.

- Gestion de l’éclairage des amphithéâtres selon chapitre correspondant.

- Echafaudages nécessaires aux réglages et essais.

- Courant électrique nécessaires aux réglages et essais.

- Rebouchages et calfeutrements soignés des orifices réservés ci-dessus, dans les mêmes
matériaux que ceux prévus par le gros œuvre pour la construction.

A.11. MISE AU COURANT DU PERSONNEL D'ENTRETIEN


L'entreprise est tenue, sans supplément de prix, de prendre toutes dispositions pour instruire, sous sa
responsabilité, le personnel désigné par le Maître d'Ouvrage, en vue d'une exploitation correcte des nouvelles
installations.

Il devra fournir, avant la mise en service de l'installation, en triple exemplaires, les notices d'entretien, les
consignes et les indications utiles.

A.12. SECURITE ET PROTECTION DE LA SANTE


Conformément au code du travail, au CCAG travaux ainsi qu’à la loi n° 93 - 1418 du 31 décembre 1993, à
ses décrets et à ses arrêtés, l’entrepreneur du présent lot devra tenir compte de toutes les obligations relatives
à la sécurité et à la protection de la santé des travailleurs et des dispositions demandées sur le P.G.C. (Plan
Général de Coordination).

Le stockage des matériaux devra respecter absolument les normes de sécurité concernant la protection de son
personnel, et notamment :

- Utilisation de baladeuses et d’outillage fonctionnant en 24 volts.

- Vérification de la qualité des terres utilisées pour le branchement provisoire des appareils
électriques.

- Utilisation de matériel portatif de classe II protégé par dispositif haute sensibilité (30 mA).

- Alimentation de tout le matériel en aval d’un dispositif haute sensibilité (30 mA).

Les ouvriers devront avoir auprès d’eux, et dans tous les cas, le matériel nécessaire permettant l’extinction
éventuelle d’un feu.

Chaque entrepreneur traitant ou sous-traitant est tenu de remettre à la maîtrise d’œuvre, un plan d’hygiène et
de sécurité indiquant avec précision et de manière détaillée, les mesures qu’il compte prendre pour tous les
travaux qu’il exécute ou qu’il sous-traite et qui portent sur :

- La prévention des risques liés à l’exécution du travail.


- Les premiers soins et premiers secours.
- Les installations d’hygiène.

En outre, et avant chaque arrêt de travail, le responsable de chantier vérifiera qu’aucun objet chaud ne puisse
déclencher un sinistre.
Ces opérations comprendront toutes les opérations de montage, remaniement au cours de l’avancement des
travaux, démontage, repli du matériel et enlèvement après exécution des travaux, interactions entre
entreprises.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 15


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

A.13. INSTALLATIONS PROVISOIRES DE CHANTIER


L’entreprise adjudicataire du présent devra prévoir l’installation électrique provisoire de chantier comme
suit :

L’entreprise devra donc :

- La mise en place d’un comptage pour les besoins du chantier.

- La fourniture et pose d’une armoire principale de marque SCHNEIDER ELECTRIC ou


techniquement équivalent, IP44-7, avec double isolation et coup de poing d’arrêt d’urgence.
Cette armoire sera montée sur pied support et comprendra les protections différentielles.
- La fourniture et pose de coffrets de distribution électrique de marque LEGRAND ou
techniquement équivalent type coffret de chantier PVC, IP44, IK08, conforme aux
recommandations de l’OPPBTP et au décret du 14 Novembre 1988 sur la protection des
travailleurs, coffret avec cordon, enveloppe en PVC, 4 pieds en caoutchouc, dimensions
310x240x130 mm, réf. 39242, équipé de :
- 4 prises 2P+T 16A
- 1 prise 3P+T 20A protégée individuellement
- 2 disjoncteurs 2x16A
- 1 interrupteur tripolaire 20A
- 1 interrupteur différentiel 4x25A 30mA

Localisation :
- position et nombre à définir selon les besoins du chantier.

- L’entreprise aura à sa charge l’alimentation de l’armoire et des coffrets de chantier en câble U1000
RO2V.

Ces coffrets électriques seront équipés de disjoncteurs 30 mA et fermées par cadenas, comporteront un
arrêt d’urgence, un réarmement extérieur et au moins 4 prises extérieures.

. La mise en place d’un circuit d’éclairage de chantier dans les parties communes du chantier : accès du
chantier de cantonnement, voies de circulation du chantier, éclairage des postes de travail, éclairage des
parties communes à l’intérieur du bâtiment, etc….

L’implantation des différents équipements est définie sur le plan d’installation de chantier (plan P.G.C.).

Ces installations sont placées sous la surveillance du corps d’état qui les à installées jusqu’à la réception des
travaux et seront contrôlées par un organisme agréé par le Ministère du Travail au compte des lots chargés
de leur installation.

Les rapports de vérification et registres de sécurité seront à disposition sur le chantier.

L'entreprise prévoira également l'alimentation électrique des colonnes et bureaux de chantier suivant P.G.C.

. Toutes sujé tions d’éclairage de chantier par guirlandes ou hublots 75Watts, afin d’assurer un éclairement
minimum des circulations des locaux restructurés ainsi que de la tour d’accès et monte matériaux extérieure,
dito P.G.C.

Attention : Le niveau d’éclairement requis est de 150 lux minimum.

L’entreprise devra alors toutes sujétions de travaux provisoires dito P.G.C joint au présent appel d’offres.

Les installations de chantier seront déposées en fin de travaux.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 16


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

B. PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

B.1. BASES DES CALCULS


Chutes de tension maxima en bout de ligne :

. Eclairage ......................................................................................................... 3 %.
. Autres usages .................................................................................................. 5 %.

Niveau d'éclairement recommandé (après 500 heures de fonctionnement) :


Les niveaux d’éclairement à obtenir, sont les « niveaux d’éclairement recommandés » en fonction de
l’activité, préconisés par la norme NF X 35-103.

. Dégagements (circulation) ............................................................................... 150 lux.


. Hall d’entrée..................................................................................................... 350 lux.
. Salle de cours ................................................................................................... 400 lux.

B.2. PRINCIPES

B.2.1. NATURE DU COURANT


Triphasé – 3 phases + neutre - 400V - 50 Hz - Neutre à la terre - Schéma TT.

B.2.2. ORIGINE DES INSTALLATIONS


Les travaux à réaliser auront pour origine :

Courants Forts :

- L’armoire électrique « Amphi 400 » existante située dans le local technique à proximité de
l’amphithéâtre 400.
- L’armoire électrique « Amphi 250 » existante située dans le local technique à proximité de
l’amphithéâtre 250.
- Le coffret électrique créé « Amphi 400 » à proximité de l’armoire électrique « Amphi 400 »
existante.

Courants Faibles :

- La centrale incendie existante à l’accueil à proximité de l’amphithéâtre 400.


- La baie de brassage informatique existante dans le local informatique au R+1 du Bâtiment B
- Le boîtier de télécommande des blocs de secours à prévoir dans l’armoire électrique « Amphi
250 » existante.
- Le boîtier de télécommande des blocs de secours à prévoir dans le coffret électrique neuf
« Amphi 400 ».

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 17


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

C. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES

C.1. MISES A LA TERRE


La mise à la terre devra être assurée pour l’ensemble des installations électriques, et comprendra toutes les
installations nécessaires à cet effet, jusqu’à la prise de terre incluse.

Les liaisons équipotentielles à réaliser devront relier au conducteur principal de terre les différentes
canalisations métalliques et les éléments métalliques accessibles de la construction.

Ces installations seront à réaliser conformément à la norme NF C 15-100 annexe II – chapitre 54 et au DTU
N°70 – article 4.4 et chapitre IX.

C.1.1. PRISE DE TERRE


Elle sera constituée comme suit :

- Par un câble en cuivre nu posé en fond de fouille en boucle ceinturant le bâtiment, lors des
fouilles réalisées par le gros œuvre.

Ces prises de terre seront à réaliser comme suit.

Par un conducteur enfoui horizontalement formant une boucle en fond de fouille, pouvant être constitué
par un conducteur en cuivre nu ou recouvert d’une gaine en plomb de section minimale 25 mm², ou par
un feuillard en cuivre nu de 2 mm² épaisseur et de section minimale de 22 mm² ou d’un câble en acier
galvanisé de section minimale de 95 mm², ou d’un feuillard en acier doux galvanisé de 3 mm épaisseur
et de section minimale 100 mm².

L’entrepreneur du présent lot aura à prendre toutes dispositions pour poser ce conducteur en fond de
fouille lors de l’exécution des travaux de terrassements, faute de quoi les frais de terrassements seront à
sa charge.

Liaison prise de terre - barrette de mesure


Elle sera en câble cuivre nu sous tube de protection isolant conforme à la norme NF C 15-100.

Borne principale de terre


Cette borne devra permettre la connexion des conducteurs de protection au circuit de terre d’une part, et
la mesure de la résistance de la prise de terre.

Elle sera sous dispositif démontable uniquement à l’aide d’un outil, protégée contre le vandalisme.

Le conducteur principal partira de la borne de terre principale, jusqu’à la borne de terre du TGBT.

Ce conducteur sera en câble cuivre isolé sous conduit IRO, de section conforme à la norme NF C 15-
100.

Les dérivations divisionnaires relieront tous les points d’utilisation des appareils nécessitant une mise à
la terre, à la borne de terre du tableau.
Les conducteurs seront de mêmes caractéristiques que les conducteurs d’énergie, posés sous conduit
commun.

Cette liste n'est pas limitative, le but à atteindre étant de constituer un ensemble équipotentiel.

En aucun cas, le conducteur principal de protection ne devra être coupé ; les dérivations se feront à
l'aide de bornes anti-cisaillement.

La valeur de la prise de terre mesurée devra être inférieure à 10 Ohms.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 18


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

En cas de valeur supérieure, l’entreprise devra réaliser une nouvelle prise de terre par piquets de terre
enterrés de 2 m de longueur.

La conception de la prise de terre devra permettre en toute condition d’assurer :


- La sécurité des personnes,
- La sécurité des équipements,
- La référence de potentiel des sources.

C.1.2. LIAISON EQUIPOTENTIELLE PRINCIPALE


Les liaisons équipotentielles devront être assurées entre les canalisations métalliques de toute nature et
les éléments métalliques accessibles de la construction.

Une liaison équipotentielle principale devra être installée, qui réunira dans le bâtiment les canalisations
collectives métalliques, les éléments métalliques accessibles de la construction, etc. selon prescriptions
de l’article 413-1.6 de la norme NF C 15-100.

L’entreprise devra la mise en œuvre d’une liaison équipotentielle principale, conformément à l’article
413.1.2 de la NFC 15.100. Cette liaison concernera :
- Le conducteur principal de protection.
- Les canalisations métalliques d’eau, de gaz, de chauffage.
- Les éléments métalliques de la construction. (ossatures de faux plafond).

Les canalisations seront connectées au plus près de leur pénétration dans le bâtiment.

C.1.3. LIAISON EQUIPOTENTIELLE SUPPLEMENTAIRE


Des liaisons équipotentielles supplémentaires seront mises en œuvre dans les locaux sanitaires et
vestiaires concerneront :

- Les canalisations d’eau chaude, eau froide et les vidanges.


- Les éléments métalliques simultanément accessibles.
- Les mâts d’éclairage extérieurs.
- Les siphons et robinetteries sanitaires.

C.2. DEPOSE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES EXISTANTES

C.2.1. DEPOSE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES EXISTANTES DANS L’AMPHI 400


L’entreprise devra prévoir :

- La dépose de tous les appareils d’éclairage existants dans l’amphithéâtre 400 compris filerie
jusqu’à l’armoire électrique « 400 » existante ainsi que les protections correspondantes, les
télérupteurs et les boutons poussoirs en façade sur l’armoire électrique. Il faudra également
prévoir des obturateurs où seront déposés les boutons poussoirs.

- La dépose de tous les blocs d’éclairage de sécurité et d’éclairage d’ambiance dans


l’amphithéâtre 400 compris filerie et boîtier de télécommande existant dans l’armoire
électrique existante « 400 » ainsi que la protection 2x10A 300mA correspondante.

- La dépose du boîtier de commande du tableau « guillotine » compris alimentation jusqu’à


l’armoire électrique existante « 400 » ainsi que la protection 4x16A 300mA.

- La dépose de la commande du rideau électrique de projection compris alimentation jusqu’à


l’armoire électrique existante « 400 » ainsi que la protection 2x10A 300mA.

- La dépose du boîtier de commande des appareils d’éclairage à proximité du tableau compris


filerie.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 19


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

- La dépose de toutes les prises de courant existantes dans l’amphithéâtre 400 compris
alimentation jusqu’à l’armoire électrique « 400 » ainsi que les protections correspondantes.

- La dépose de tous les appareillages électriques non utilisés existants dans l’amphithéâtre 400
(prises de courant ; interrupteurs, filerie, alimentations particulières…).

C.2.2. DEPOSE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES EXISTANTES DANS L’AMPHI 250


L’entreprise devra prévoir :

- La dépose de tous les appareils d’éclairage existants dans l’amphithéâtre 250 compris filerie
jusqu’à l’armoire électrique existante « 250 » dans le local technique au dessus des sanitaires
de l’amphithéâtre 250.

NOTA : Il faudra prévoir la récupération des protections existantes d’éclairage repérées « ECL AMPHI 1 »
et « ECL AMPHI 2 » ainsi que des protections divisionnaires et les télérupteurs existants afin de réalimenter
les 4 circuits d’éclairage neufs prévus pour cet amphithéâtre. Il faudra également prévoir la mise à jour du
repérage de ces protections.

- La dépose de tous les blocs d’éclairage de sécurité et d’éclairage d’ambiance dans


l’amphithéâtre 250 compris filerie et boîtier de télécommande LEGRAND existant dans
l’armoire électrique existante « 250 » ainsi que les 2 protections 2x6A 300mA
correspondantes.

- La dépose du boîtier de commande du rideau de projection compris filerie, alimentation


jusqu’à l’armoire électrique existante « 250 » ainsi que la protection 4x16A 300mA.

- La dépose du boîtier de commande du tableau « guillotine » compris filerie, alimentation


jusqu’à l’armoire électrique existante « 250 » ainsi que la protection 2x20A 300mA.

- La dépose du boîtier de commande des appareils d’éclairage à proximité du tableau compris


filerie et alimentation jusqu’à l’armoire électrique existante « 250 »

- La dépose de toutes les prises de courant existantes dans l’amphithéâtre 250 compris
alimentation jusqu’à l’armoire électrique « 250 » ainsi que les protections divisionnaires
2x16A correspondantes.

- La dépose de tous les appareillages électriques non utilisés existants dans l’amphithéâtre 400
(prises de courant ; interrupteurs, filerie, alimentations particulières…).

C.3. MODIFICATIONS DES ARMOIRES ELECTRIQUES EXISTANTES

C.3.1. MODIFICATIONS DE L’ARMOIRE ELECTRIQUE EXISTANTE « AMPHI 400 »


L’armoire électrique existante « 400 » est installée dans le local technique à proximité de l’amphithéâtre 400
comme indiqué sur le plan Electricité.

L’entreprise devra :

- La dépose du bloc différentiel triphasé 30mA à côté de la protection 4x40A existante repérée
« Attente Libre ».

NOTA : Il faudra prévoir la mise à jour du repérage de la protection 4x40A repérée « Attente Libre » car
nous allons prévoir l’alimentation d’un coffret électrique neuf « Amphi 400 » à côté de l’armoire électrique
existante.

Le schéma de l’armoire générale n’est donné qu’à titre indicatif, il est donc à vérifier par l’entreprise.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 20


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

NOTA : L’ensemble des protections et commandes de l’armoire électrique devront être homogènes, soit
d’une seule et même marque. 1 armoire générale non homogène sera refusée.

C.3.2. MODIFICATIONS DE L’ARMOIRE ELECTRIQUE EXISTANTE « AMPHI 250 »


L’armoire électrique existante « 250 » est installée dans le local technique au dessus des sanitaires de
l’amphithéâtre 250.

L’entreprise devra :

- La fourniture et la pose d’un disjoncteur différentiel 2x16A 300mA de marque LEGRAND


pour l’alimentation du boîtier de télécommande des blocs de secours.

- La fourniture et la pose d’un disjoncteur différentiel 2x16A 30mA type Hpi de marque
LEGRAND pour l’alimentation des prises de courant dédiées au matériel informatique sur la
chair.

- La fourniture et la pose d’un disjoncteur différentiel 2x32A 30mA de marque LEGRAND.


- La fourniture et la pose d’une protection divisionnaire 2x16A de marque LEGRAND pour
l’alimentation de 1 circuit de prises de courant.
- La fourniture et la pose d’une protection divisionnaire 2x16A de marque LEGRAND pour
l’alimentation des appareils de sonorisation sur la chair (ampli, lecteur DVD, …).

- La fourniture et la pose d’un disjoncteur différentiel 2x32A 300mA de marque LEGRAND.


- La fourniture et la pose de 2 protections divisionnaires 2x16A pour l’alimentation des stores
électriques (gauche et droite).

- La fourniture et la pose d’un disjoncteur différentiel 2x20A 300mA de marque LEGRAND


pour l’alimentation du tableau « guillotine ».

Le schéma de l’armoire électrique n’est donné qu’à titre indicatif, il est donc à vérifier par l’entreprise.

NOTA : L’ensemble des protections et commandes de l’armoire électrique devront être homogènes, soit
d’une seule et même marque. 1 armoire générale non homogène sera refusée.

C.3.3. MODIFICATIONS DE L’ARMOIRE ELECTRIQUE EXISTANTE «VENTILATION AMPHI


400 »
L’armoire électrique existante « Ventilation Amphi 400 » est installée dans le local technique à proximité
l’amphithéâtre 400.

L’entreprise devra :

- La fourniture et la pose d’un bouton de coupure d’urgence type coup de poing à accrochage
roue Ø40mm référence 245 82 de marque LEGRAND ou techniquement équivalent à installer
sur la porte de l’armoire compris contacteur de puissance pour la coupure d’urgence de
l’alimentation de l’armoire électrique « Ventilation Amphi 400 ».

C.4. ALIMENTATIONS PARTICULIERES

C.4.1. ALIMENTATIONS DEPUIS L’ARMOIRE ELECTRIQUE EXISTANTE « AMPHI 400 »


L’entreprise devra :

- Alimentation du coffret électrique neuf « Amphi 400 » à proximité de l’armoire électrique


existante « Amphi 400 » en câble U1000 RO2V 5G6 mm² cuivre compris toutes sujétions de
pose et de raccordement.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 21


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

C.4.2. ALIMENTATIONS DEPUIS LE COFFRET ELECTRIQUE NEUF « AMPHI 400 »


L’entreprise devra :

- Alimentation du tableau « Guillotine » en attente dans le faux plafond en câble U1000 RO2V
3G4 mm² cuivre compris toutes sujétions de pose et de raccordement.

- Alimentation des EPMR au niveau des escaliers en câble U1000 RO2V 3G4 mm² cuivre
compris toutes sujétions de pose et de raccordement.

- Alimentation des stores électriques (côté gauche) en attente dans le faux plafond en câble
U1000 RO2V 3G2,5 mm² cuivre compris toutes sujétions de pose et de raccordement.

- Alimentation des stores électriques (côté droite) en attente dans le faux plafond en câble
U1000 RO2V 3G2,5 mm² cuivre compris toutes sujétions de pose et de raccordement.

- Alimentation des appareils électriques sur la chair en attente en câble U1000 RO2V 3G2,5
mm² cuivre compris toutes sujétions de pose et de raccordement (ampli, lecteur DVD, …)

C.4.3. ALIMENTATIONS DEPUIS L’ARMOIRE ELECTRIQUE « AMPHI 250 »


L’entreprise devra :

- Alimentation du tableau « Guillotine » en attente dans le faux plafond en câble U1000 RO2V
3G4 mm² cuivre compris toutes sujétions de pose et de raccordement.

- Alimentation des stores électriques (côté gauche) en attente dans le faux plafond en câble
U1000 RO2V 3G2,5 mm² cuivre compris toutes sujétions de pose et de raccordement.

- Alimentation des stores électriques (côté droite) en attente dans le faux plafond en câble
U1000 RO2V 3G2,5 mm² cuivre compris toutes sujétions de pose et de raccordement.

- Alimentation des appareils électriques sur la chair en attente en câble U1000 RO2V 3G2,5
mm² cuivre compris toutes sujétions de pose et de raccordement.

C.5. COFFRET ELECTRIQUE NEUF « AMPHI 400 »


Le coffret électrique neuf «Amphi 400» sera installé dans le local technique à proximité de l’amphithéâtre
400 comme suivant plan.

Il sera constitué d’un coffret de marque MERLIN GERIN ou techniquement équivalent type PRAGMA F24,
3 rangées (capacité nécessaire 104 pas de 9mm compris 30% d’espace disponible) avec porte transparente
fermant à clé, cette armoire (selon schémas de principe) sera constitué :

- 1 interrupteur général 4x63A.

- 1 disjoncteur différentiel 4x32A 300mA Eclairage de l’amphithéâtre.


- 5 disjoncteurs divisionnaires 2x10A pour les 5 circuits d’éclairage.
- 5 télérupteurs.

- 1 disjoncteur différentiel 2x16A 30mA type Super Immunisé pour le matériel informatique sur
la chair

- 1 disjoncteur différentiel 2x32A 30mA Principal Prises de courant.


- 1 disjoncteur divisionnaire 2x16A pour 1 circuit de prises de courant de l’amphi.
- 1 disjoncteur divisionnaire 2x16A pour les appareils de sonorisation sur la chair (ampli, lecteur
DVD, …)

- 1 disjoncteur différentiel 2x20A 300mA pour l’alimentation du tableau « Guillotine ».

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 22


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

- 2 disjoncteurs différentiels 2x32A 300mA pour l’alimentation des 2 EPMR.

- 1 disjoncteur différentiel 2x16A 300mA pour l’alimentation du boîtier de télécommande des


blocs de secours.

- 1 disjoncteur différentiel 2x32A 300mA Principal Alimentation des stores électriques.


- 2 disjoncteurs divisionnaires 2x16A pour l’alimentation des stores électriques.

La réalisation des schémas électriques des tableaux en 2 exemplaires à positionner sous pochette plastique
rigide à proximité de ce dernier.

Le repérage par étiquettes gravées rivetées avec écriture noir sur fond blanc.

Les pontages par fils rigides sont à proscrire.

Les protections des circuits terminaux seront impérativement réalisées par disjoncteurs avec pouvoir de
coupure approprié. Les fusibles à cartouche sont à proscrire (les intensités de court-circuit seront à vérifier
avant l’exécution).

Aucune partie sous tension ne sera accessible porte ouverte ; les appareils de commande et bornes seront
placés derrière des plastrons démontables.

Les tableaux seront dimensionnés pour accepter une extension de 30%.


Le raccordement des conducteurs PE sera réalisé sur une barre prévue à cet effet, à raison d’un seul fil repéré
par point de raccordement.

Les schémas des tableaux divisionnaires ne sont donnés qu’à titre indicatif, ils sont donc à vérifier par
l’entreprise.

NOTA : L’ensemble des protections et commandes des tableaux divisionnaires devront être homogènes, soit
d’une seule et même marque. 1 tableau divisionnaire non homogène sera refusé.

C.6. TABLEAUX D’ALLUMLAGE

C.6.1. TABLEAU D’ALLUMAGE AMPHI 400


L’entreprise titulaire du présent lot devra prévoir :

- La fourniture et pose d’un tableau d’allumage de marque SCHNEIDER ELECTRIC ou


techniquement équivalent type Pragma D18 1R en saillie avec porte transparente fermant à clé
et porte étiquettes (tout l’appareillage sera de type modulaire). Le repérage des boutons
poussoirs par étiquettes. Le tableau disposera d’une réserve de 30%.
- La commande des appareils d’éclairage dans l’amphithéâtre 400 se fera par détecteurs de
présence placés en saillie au plafond de l’amphithéâtre. Il sera prévu de séparer les appareils
d’éclairage en 5 circuits comme indiqué sur le plan Electricité. Les contacteurs placés dans le
tableau d’allumage devront permettre le forçage à « 0 », à « 1 » ou bien de fonctionner en
mode « Auto » c'est-à-dire par l’intermédiaire des détecteurs de présence.

Le tableau d’allumage sera équipé comme indiqué :

- 1 bouton poussoir pour l’allumage du circuit d’éclairage « Tableau ».


- 1 contacteur 3 positions pour le circuit d’éclairage N°1.
- 1 contacteur 3 positions pour le circuit d’éclairage N°2.
- 1 contacteur 3 positions pour le circuit d’éclairage N°3.
- 1 contacteur 3 positions pour le circuit d’éclairage N°4.
- 1 bouton poussoir permettant la coupure de l’alimentation de la prise de courant dédiée au
Vidéo Projecteur.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 23


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

Localisation :
- Dans l’amphithéâtre 400, à proximité du tableau comme indiqué sur le plan Electricité.

C.6.2. TABLEAU D’ALLUMAGE AMPHI 250


L’entreprise titulaire du présent lot devra prévoir :

- La fourniture et pose d’un tableau d’allumage de marque SCHNEIDER ELECTRIC ou


techniquement équivalent type Pragma D18 1R en saillie avec porte transparente fermant à clé
avec porte étiquettes (tout l’appareillage sera de type modulaire). Le repérage des boutons
poussoirs par étiquettes. Le tableau disposera d’une réserve de 30%.
- La commande des appareils d’éclairage dans l’amphithéâtre 250 se fera par détecteurs de
présence placés en saillie au de l’amphithéâtre. Il sera prévu de séparer les appareils
d’éclairage en 4 circuits comme indiqué sur le plan Electricité. Les boutons poussoirs placés
dans le tableau d’allumage devront permettre le forçage à « 0 », à « 1 » ou bien de fonctionner
en mode « Auto » c'est-à-dire par l’intermédiaire des détecteurs de présence.

Le tableau d’allumage sera équipé comme indiqué :

- 1 bouton poussoir pour l’allumage du circuit d’éclairage « Tableau ».


- 1 contacteur 3 positions pour le circuit d’éclairage N°1.
- 1 contacteur 3 positions pour le circuit d’éclairage N°2.
- 1 contacteur 3 positions pour le circuit d’éclairage N°3.
- 1 bouton poussoir permettant la coupure de l’alimentation de la prise de courant dédiée au
Vidéo Projecteur.

Localisation :
- Dans l’amphithéâtre 250, à proximité du tableau comme indiqué sur le plan Electricité.

C.7. INCORPORATION ET APPAREILLAGE

C.7.1. INCORPORATION
Tous les circuits divisionnaires seront réalisés en conducteur cuivre isolé, du type U1000 R02V, passés
sous conduits suivant le mode de pose (voir articles suivants) :

Les conducteurs actifs auront une section au moins égale à :

- 1,5 mm² pour les circuits lumière.


- 2,5 mm² pour les circuits prises de courant 2 P+T 10/16 A.
- suivant schéma de principe pour les autres alimentations.

Les alimentations dans les vides de construction pourront être réalisées en câbles isolés de la série
U1000 R02V sous conduit, à condition que le changement de câble soit possible.
Tous les circuits comporteront un conducteur de terre, les couleurs conventionnelles devront être
impérativement respectées.

Tous les fourreaux auront une capacité de réserve de 30 %.

Dans tous les cas, les installations devront être conformes aux normes en vigueur (nature des conduits et
conducteurs, règles de passage, etc...).

Les raccordements seront réalisés à l'intérieur des boîtes de connexion adaptées au type de construction,
au moyen de dispositifs appropriés ; les couvercles de boîtes devront rester accessibles et démontables.
Toutes les boîtes de dérivations devront être spécifiées sur un plan pour le dossier DOE. En particulier,
toutes les jonctions non visibles (faux-plafond, placard, etc…) devront être positionnées très
précisément et cotées.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 24


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

Les conduits seront posés de façon à éviter toute introduction ou accumulation d'eau en quelques points
que ce soit ; en particulier, toutes les remontées pour alimenter les appareils se feront encastrées dans les
cloisons derrière la plinthe.

Les canalisations en câbles posés sous conduits devront pouvoir être ré-aiguillés, en conclusion, les
câbles devront être enfilés après la pose des conduits.

Les boîtes encastrées dans les parois banchées seront d’un modèle préfabriqué réf. 70440 de chez
ALOMBARD. Le montage avec les accessoires constructeur est obligatoire pour des garanties de
résultat au niveau acoustique.

Les boîtes encastrés pour cloisons sèches devront être du type ALOMBARD rèf. 71320 ou
techniquement équivalent.
L’entrepreneur du présent lot veillera à reboucher soigneusement tous les trous, percements, gaines,
nécessaires à la bonne exécution de ses ouvrages.
Nota : dans la partie labo, les câbles d’alimentations seront passés dans les panneaux fourreautés (hors
lots fluides), compris toutes incidences de mise en œuvre.

Nota très important :


Suivant paragraphe 701.52 de la NF C.15.100, les prises de courant et appareillages divers situés au dos
dans parois attenantes aux volumes 1 et 2 dans salles de bains ou douches seront à déplacer ou devront
respecter une profondeur d’encastrement minimale de 5 cm (50 mm).

Dans les douches, l’appareillage devra impérativement être installé à plus de 1,80 m du point de
raccordement de la pomme de douche (volume 3 d’une douche sans receveur).

L'entrepreneur du présent lot veillera à reboucher soigneusement tous les trous, percements, gaines,
nécessaires à la bonne exécution de ses ouvrages.

C.7.1.1.En encastré sous tube ICTA


Excepté pour les locaux cités ci-après, les alimentations dans les doublages et les cloisons, seront
effectuées en encastré, sous tube ICTA, suivant la nature des matériaux.

Conducteurs en fils HO7 VU sous conduits.

Egalement encastrés, les boîtiers de raccordement.

L’exécution des saignées, des rebouchages, et raccords plâtre soignés, sera à la charge du présent
lot.

C.7.1.2.En apparent sur le faux-plafond


Dans les faux-plafonds, les canalisations seront passées au-dessus du faux plafond, fixées au
plafond par des colliers colsons dans les différents locaux et dégagement.

Les conducteurs seront impérativement en câble cuivre U1000 R02V.

La distribution type «pieuvre» avec gaine et fil est à proscrire.

L’entreprise devra se renseigner auprès du Maître d’œuvre pour obtenir les informations relatives à
la nature des différents plafonds ainsi que leur implantation.

Pour les faux-plafonds partiels, les entrées et sorties de câbles se feront sous moulure.

L’entreprise aura à sa charge tous les percements pour les traversées de poutre, de murs et de
planchers nécessaires à la bonne exécution des travaux.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 25


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

Tous les boîtiers de raccordement devront être spécifiés avec les repères sur les plans pour le
dossier DOE.

Nota : Pour des plafonds non démontables, les câbles seront impérativement passés sous fourreaux
ou sur chemin de câbles afin de permettre leur réenfilage.

C.7.1.3.En cloisons sèches à ossatures métalliques


Tous les câbles devront être passés sous conduit ICTA.

Le positionnement des fourreaux doit permettre le remplacement des câbles.

En cas de non-respect, l’entreprise refera l’installation et supportera tous les frais de retouches des
autres corps d’état (cloisons, peinture, faïence, etc …).

C.7.1.4.En apparent sous moulure


Ce mode ne sera autorisé qu’à titre exceptionnel avec accord écrit du Maître d’Oeuvre, en cas
d’impossibilité d’encastrement (ex. poutre béton,…).

L’utilisation de moulure lorsqu’elle sera autorisée nécessitera la mise en place d’accessoires


d’étanchéité pour les moulures PVC, pour permettre l’adaptation sur l’appareillage.

Nota : Dans le maximum de cas, les installations seront à réaliser en encastré.

C.7.1.5.En apparent sous tube IRL


Dans les locaux techniques, les alimentations pourront être réalisées en apparent sous tube IRL fixé
sur colliers appropriés.

C.7.1.6.Prises de sol à équiper


Au niveau du dessus de la chair, l’entreprise titulaire du présent lot devra prévoir des prises de sol à
équiper de marque ARNOULD type prise de sol IP 24-7 deux modules pour permettre l’installation
de matériel au format 45 (prises de courants, prise RJ45 et prise VGA) par clippage direct,
référence 28504, finition inox, Ø100 mm compris boîte d’encastrement pour plancher technique
référence 28615 pouvant être fixée dans des planchers de 10 à 40 mm maxi.
Localisation :
- Selon plan.

Les câbles seront du type U1000 RO2V.

C.7.2. APPAREILLAGE
Le choix du type et de la nature des conducteurs, conduits, gaines, moulures, boîtes de dérivation, etc. à
mettre en œuvre, sera du seul ressort de l’entrepreneur.

Ce choix sera effectué en fonction des caractéristiques des installations, du mode de pose, du classement
des locaux concernés, du type d’installation, etc., en conformité avec les dispositions de la norme NF C
15-100 et du DTU N°70.1.

L’entrepreneur sera seul responsable de la conformité de ses choix.

L’appareillage à fixation par griffe est à proscrire.

Il est interdit d’utiliser des boîtiers encastrés placés dos à dos dans les murs et cloisons de pièces
contiguës et ce, afin d’éviter les ponts phoniques et thermiques.

Dans les circulations, tous les poussoirs seront lumineux.

Dans les locaux aveugles, tous les boutons-poussoirs et interrupteurs seront lumineux.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 26


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

Dans les locaux ou la commande d’allumage se situe à l’extérieur de la pièce, il sera prévu des
interrupteurs à voyants témoins. L’entreprise devra donc prévoir le câblage adéquat (câblage du fil
neutre).

Hauteur d’implantation de l’appareillage par rapport au sol fini :

- Interrupteurs, boutons-poussoirs : 1,20 m


- Prises de courant des locaux techniques : 1,20 m
- Prise de courant ménage à l’entrée des locaux : 1,20 m
- Prises de courant locaux accessibles aux handicapés : 0,45 m
- Prises de courant et conjoncteurs téléphoniques des autres locaux : 0,25 m
- Prises plan de travail : (à voir avec les utilisateurs)

Dans les locaux accessibles aux handicapés, l’appareillage devra impérativement être situé entre 0,40 m
et 1,30 m du sol fini.
Dans les circulations, prévoir des prises de courant 2x10/16A+T tous les 10 mètres environ pour le
nettoyage.

Toutes les prises seront du type 2P+T à obturateur automatique.

Toutes les prises dont la hauteur n’est pas spécifiée sur les plans seront implantées à 0,25 m du sol.

Les prises installées à l’entrée des locaux seront installées à 1,20 m du sol.

C.7.2.1.En encastré
Sauf exception, tous les interrupteurs simples allumages, va et vient, boutons poussoirs, prises de
courant, etc… seront du type à encastrer de la série :

-
MOSAIC de marque LEGRAND ou techniquement équivalent (fixation par vis, série large, blanc).

C.7.2.2.En saillie étanche


Sauf exception, dans le plenum des amphithéâtres, les interrupteurs simple allumage, va et vient,
boutons poussoirs, prises de courant, etc… seront du type saillie étanche de la série :

- PLEXO COMPOSABLE BLANC, IP55, IK07, de marque LEGRAND ou techniquement


équivalent (fixation par vis).

C.7.2.3.En encastré sous prises de sol à équiper


Les prises de courant seront de marque ARNOULD, de la gamme Espace Liberté format 45 du type
prises Energie 2P+T 10/16A 250V~ format 45, couleur blanc, 2 modules, connexion automatique,
référence 60231

Les prises VGA seront de marque LEGRAND ou techniquement équivalent type prise Vidéo HD15
femelle pour permettre la transmission de signaux vidéo analogiques format 45 réf 733 06.

Les prises RJ45 seront de marque POUYET selon le chapitre C.10.3 Prises terminales.

C.7.2.4.Dérivations et raccordements
Dans les circulations, les dérivations des circuits prises de courant seront effectuées aux moyens de
boîtes de dérivations fixées sur chemins de câbles et clairement identifiées.

Il sera installé des boîtes de dérivations distinctes pour les circuits d’éclairage et de prises de
courant.
Installations conformes aux normes en vigueur (nature des conduits et règles de passage).

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 27


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

C.7.3. REPARTITION DES POINTS LUMINEUX


La répartition des points lumineux est donnée par le plan électricité EL01.

C.8. CHEMINS DE CABLES


La distribution des câbles "courants forts - courants faibles" sera faite par chemin de câbles juxtaposés ou
mis en vis à vis de chaque côté des circulations, installés en faux-plafond des circulations.

Les chemins de câbles seront de largeur 100 x 50 mm minimum type ISI FIL de marque PLANET-
WATTOHM ou techniquement équivalent pour les courants forts et faibles et comprendront une capacité de
réserve de 30 %.

Si la largeur prévue n'est pas suffisante pour obtenir une réserve de 30 %, l'entreprise augmentera la largeur
des chemins de câbles ; en conséquence, pour avoir la capacité de réserve, notamment au niveau de l’armoire
générale maternelle dans le local technique.

Il sera installé un chemin de câbles distinct pour les courants faibles.

L'adjudicataire du présent lot devra assurer la suspension des chemins de câbles par tiges filetées.

Les chemins de câbles seront fixés à intervalle de 1,50 m en respectant la règle des 1/dème de la portée
(moment fléchissant nul).

Les câbles seront maintenus tous les 50 cm par colliers COLSON protégés U.V.

Nota : La fixation des chemins de câbles sera à réaliser par consoles, équerres et boulons poêliers.

C.9. APPAREILS D'ECLAIRAGE


Les appareils d’éclairage à fournir et à poser par l’entrepreneur et définis ci-après, seront à livrer complets
avec tous leurs équipements tels que lampes, tubes, etc., en complet état de fonctionnement.

Les appareils d’éclairage à tubes fluorescents seront du type à ballast électronique, à allumage par starter ou
instantané, selon précisions ci-après.

L’entrepreneur aura à sa charge la pose et la fixation parfaite en plafond ou sur paroi verticale, avec fixation
par tous moyens en fonction de la nature du support, y compris toutes fournitures accessoires nécessaires.

Les niveaux d’éclairement seront conformes aux recommandations de l’A.F.E.

Les appareils d'éclairage décoratifs cités ci-après sont donnés à titre indicatif et devront être soumis à
l'approbation du Maître de l'Ouvrage et du Maître d'Oeuvre avant mise en place.

L'ensemble des luminaires sera équipé de tubes fluorescents haut rendement, d'une température de couleur
4000° K type 84 sauf avis contraire. Les appareils fluorescents seront de type à ballast électronique.

La partie inférieure des appareils d'éclairage en saillie dans les sections libres de passage devra être à une
hauteur de 2,25 m minimum.

L'ensemble des appareils d'éclairage devra être solidaire de la dalle ou de la charpente par le biais de films
ou tiges filetées.

L'ensemble des appareils d'éclairage devra être conforme à l'article EC 5 de l'arrêté du 19 Novembre 2001 et
en particulier :

Dans les circulations encloisonnées et les cages d'escalier, tous les appareils d'éclairage devront satisfaire à
l'essai au fil incandescent pour une température de 850° C suivant normes en vigueur et dans les autres cas,
la température d'essais au fil incandescent sera limitée à 750°C.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 28


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

Ils seront du type :

- Plafonnier encastré de marque EPSILON ou techniquement équivalent type MAJORQUE


2x28W, rendement 0,72B, classe I, IP20, 850°C, IK02, ballast HF, miroir alu brillant,
dimensions : longueur 1197 mm x largeur 297 mm x hauteur 55 mm, équipé de 2 tubes
fluorescents de 28W T16 culot G5.
Localisation :
- Voir plans.

- Spot encastré de marque EPSILON ou techniquement équivalent type JOINVILLE 2x26W,


classe I, IP20, 850°C, ballast HF, miroir alu brillant, rendement 0,63B, dimensions : diamètre
250 mm x hauteur 115 mm, équipé de 2 ampoules fluocompactes de 26W culot TC-DEL.
Localisation :
- Voir plans.

NOTA : L’entreprise titulaire du présent lot devra se rapprocher du titulaire du lot faux plafond
pour la mise en place des luminaires encastrés dans les faux plafond, compris découpe,
complément d’ossature, et toutes sujétions de mise en œuvre.

C.10. ECLAIRAGE DE SECURITE

C.10.1. GENERALITES
Les installations devront répondre à la réglementation en vigueur et aux normes qui les concernent,
notamment aux nouveaux articles EC faisant partie de l’arrêté de 19 Novembre 2001.

L’installation d’éclairage de sécurité sera réalisée par l’intermédiaire de blocs autonomes d’éclairage de
sécurité (BAES).

Le principe de fonctionnement sera le suivant :

- A coupure du secteur, les BAES 60 lumens pendant 1h passent en secours.

L’ensemble des bâtiments étant classé type R, les installations de sécurité seront :

- Des éclairages d’évacuation non permanents.


- Des éclairages anti-paniques.

Eclairage d’évacuation (45 lumens pendant 1h) :


Il devra permettre de guider vers la sortie ; de n’importe quel endroit, il devra être possible de voir au
moins 1 point de balisage.

Cet éclairage d’évacuation comportera au minimum :

- 1 point lumineux à chaque sortie et sortie de secours.


- 1 point lumineux tous les 15 mètres dans les cheminements, avec minimum 2 si le
cheminement dépasse 15 mètres.
- 1 point lumineux à chaque changement de direction.
- 1 point lumineux à chaque endroit où il faut éviter un obstacle.
- Hauteur minimale des points lumineux : 2,25m.

Eclairages de sécurité par blocs autonomes (BAES) :


Les blocs autonomes devront être de type répondant :

- Aux dispositions de l’arrêté du 2 octobre 1978 et à l’arrêté du 31 janvier 1986.


- Aux normes NF C 71-800, 71-801, 71-805, 71-810, 71-815, 48-150, et NF EN 60598-2-
22.
- Etre titulaire de la certification N°01.01.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 29


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

- Aux dispositions de l’arrêté du 19 Novembre 2001.

Les BAES assureront un éclairage de sécurité (non permanent).


Les dérivations alimentant ces circuits devront être prises en amont du dispositif de commande et en
aval du dispositif de protection d’éclairage correspondant.

Les blocs autonomes devront comporter un support pour recevoir des étiquettes de signalisation avec
pictogrammes, selon le cas et leur emplacement, en matériau plastifié.

La partie inférieure des blocs autonomes en saillie dans les sections libres de passage devra être à une
hauteur de 2,25m minimum.

Les blocs autonomes seront conformes à la norme NF BAES.

Eclairage anti-panique (400 lumens pendant 1h) :


Il devra assurer un minimum d’éclairement pour éviter la panique, et devra répondre aux 3 impératifs
suivants :

- Eclairage minimum :
- 5 lumens par m² au ras du sol.
- 2 points lumineux au minimum par local.
- L’espacement entre 2 points lumineux ne doit pas excéder 4 fois leur hauteur
d’installation.
- Hauteur d’installation minimale : 2,25m.

Les BAES assureront un éclairage de sécurité (non permanent).


Les dérivations alimentant ces circuits devront être prises en amont du dispositif de commande et en
aval du dispositif de protection d’éclairage correspondant.

Les blocs autonomes devront comporter un support pour recevoir des étiquettes de signalisation avec
pictogrammes, selon le cas et leur emplacement, en matériau plastifié.

La partie inférieure des blocs autonomes en saillie dans les sections libres de passage devra être à une
hauteur de 2,25m minimum.

Les blocs autonomes seront conformes à la norme NF BAES.

Les blocs autonomes installés à l’extérieur seront du type étanche, avec kit d’étanchéité.

C.10.2. MATERIEL A PREVOIR


L’entreprise devra :

- La fourniture et pose d’un boîtier de télécommande standard non polarisé référence 039
01 de marque LEGRAND ou techniquement équivalent permettant de commander d’un
seul point la mise au repos d’une installation d’éclairage de sécurité, capacité 300 blocs,
encombrement dans l’armoire électrique de 4 modules, alimentation 230V 50Hz, tension
de sortie 9V.
Localisation :
- 1 au niveau coffret électrique neuf « 400 » au niveau du local technique à proximité
de l’amphithéâtre 400.
- 1 au niveau de l’armoire électrique « 250 » au niveau du local technique à proximité
de l’amphithéâtre 250.

- Blocs autonomes d’éclairage de Sécurité de marque LEGRAND type Bloc standard Sati
évolutif référence 625 25, flux de 45 lumens pendant 1 heure, lampes à incandescences,
IP43, IK07, classe II, lampe témoin assurée par des leds longues durées, conforme aux
normes NF C 71-800, NF C 71-820 et NF EN 60598-2-22.
Localisation :
- Voir plans.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 30


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

- Blocs autonomes d’éclairage d’ambiance de marque LEGRAND type Bloc standard Sati
évolutif référence 625 65, flux de 360 lumens pendant 1 heure, bloc à fluorescence non
permanent, IP43, IK07, classe II, lampe témoin assurée par des leds longues durées,
conforme aux normes NF C 71-801, NF C 71-820 et NF EN 60598-2-22.
Localisation :
- Voir plans.

Pour les locaux comportant des faux-plafonds les blocs à incandescence seront encastrés avec le
cadre d’encastrement de marque LEGRAND référence 625 95 dimensions 309x189 mm.

Pour les locaux comportant des faux-plafonds les blocs à fluorescence seront encastrés avec le cadre
d’encastrement de marque LEGRAND référence 625 96 dimensions 426x189 mm.

C.10.3. CABLAGE
L’entreprise devra prévoir :

- Le câblage de l’ensemble des blocs BAES et des blocs autonomes d’éclairage d’ambiance
depuis l’armoire électrique de l’amphithéâtre correspondant, compris câble d’alimentation
et câble de télécommande compris toutes sujétions de pose et de raccordement.

C.11. RESEAU INFORMATIQUE


Le principe de distribution sera le suivant :
- A partir de la baie de brassage informatique dans le local informatique au R+1 du Bâtiment B,
la distribution se fera par l’intermédiaire de chemins de câbles existants dans le faux plafond
des circulations, sous fourreaux pour le passage sous les estrades et sous goulotte pour
remonter au niveau de la chair.

C.11.1. OBJET DES TRAVAUX


L’objet des travaux est le câblage de 4 prises RJ45 neuves encastrées sous prise de sol au niveau de la
chair de l’amphithéâtre 400 et 4 prises RJ45 neuves encastrées sous prise de sol au niveau de la chair de
l’amphithéâtre 250 depuis la baie de brassage informatique dans le local informatique au R+1 du
Bâtiment B.

Le matériel actif (Hub, routeur,…) n’est pas à la charge du présent lot.

C.11.2. NORMES ET REGLES APPLICABLES


Le câblage structuré du bâtiment pour l’informatique résulte de l’application simultanée de la dernière
version disponible des normes et règles suivantes :

- NF C 15 100 pour la partie courants forts (basse tension 230 V).


- EN 50 173 pour la partie courants faibles (ISO 11801).
- EN 50167 câbles capillaires écrantés pour transmission numérique.
- EN 50168 câbles capillaires écrantés pour raccordement du terminal.
- EN 50169 câbles de rocades écrantés pour transmission numérique.
- EN 55022 CEM.
- Règles de l’art professionnelles F3i relatives au câblage VDIE, pour les réseaux voix, données,
images et alimentation électrique.

Le système de câblage posé doit être en conformité avec les normes en vigueur en ce qui concerne
l’émission de fumées (EN 50268, IEC 61034, NFC 20902, NFC 32073,…), l’émission de gaz toxiques
et corrosifs (IEC 60754.1, NFC 20-454, EN 50267, IEC 60754.2, NFC 32074, NFC 20453,…),
l’absence d’halogène (NFC 32062,…) et devra également posséder des propriétés ignifuges selon les
normes et décrets en vigueurs.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 31


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

De manière générale, les normes de sécurité doivent obligatoirement être contrôlées par le titulaire et
éventuellement réajustées avec la législation en vigueur pour les établissements recevant du public
(ERP).

C.11.3. PRISES TERMINALES

Les prises terminales seront des prises Volition RJ45 K6 FTP 9 contacts au format 45, catégorie 6,
référence K6F45 de marque POUYET ou techniquement équivalent, compris toutes sujétions de pose et
de raccordement.

Le titulaire devra respecter les méthodologies de raccordement du connecteur RJ45 spécifiées par le
fabricant. La technique de raccordement sera évaluée en fonction de sa capacité à obtenir un
raccordement conforme aux spécifications des normes tout en laissant le moins possible d’initiative au
monteur, afin d’obtenir le taux d’erreur de montage le plus faible possible.

Position des bornes sur le connecteur RJ 45 :

B
A D
C

1 2 3 4 5 6 7 8

C.11.4. CABLAGE HORIZONTAL


Câblage catégorie 6 :

L’installation sera câblée en étoile.

Les câbles capillaires seront des câbles en quartes écrantées et gainées, 2x4 paires catégorie 6, FTP.
L’écran de chaque quarte formera un tube autour d’une sous-gaine assurant ainsi une parfaite étanchéité
aux perturbations électromagnétiques, câblage monobrin, catégorie 6, 100 ohms, classe E, 250 MHz,
câble constitué d’un élément central PE type croix facilitant le maintien des paires torsadées, et d’un
blindage aluminium, compris toutes sujétions de pose et de raccordement.

Ils seront de type : VOL6FFL8, (câblage 100 ohms) de marque POUYET.

Ces câbles seront 0 halogène.

La longueur de ces câbles ne devra pas excéder 90 mètres (on admettra qu’une liaison moyenne ne
devra pas excéder une longueur de 40 mètres).

Le titulaire devra fournir les certificats de conformité (effectué par un laboratoire de test indépendant)
des performances Catégorie 6 du câble selon la norme ISO / IEC 11801 Edition 2 et le standard EIS /
TIA-568-B.2-1.

Depuis la baie de brassage informatique générale dans le local informatique au R+1 du Bâtiment B
l’entreprise devra prévoir :
- Le câblage des 8 prises RJ45 neuves en câble 2x4 paires.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 32


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

C.11.5. MODIFICATION DE LA BAIE DE BRASSAGE INFORMATIQUE


La baie de brassage informatique est située dans le local informatique au R+1 du Bâtiment B comme
indiqué sur le plan Electricité.

L’entreprise titulaire du présent lot devra prévoir :

- La fourniture et la pose sur panneau de brassage existant POUYET repéré « Amphis » de 8


moteurs RJ45 K6 Volition catégorie 6 référence OCK6S8 de marque POUYET.

C.11.6. CORDONS DE BRASSAGE (OU JARRETIERES)


L’entreprise devra le brassage de la baie générale, et des coffrets divisionnaire de distribution.

Il sera prévu un cordon de brassage par point d’accès.

Cordons de brassage ou de raccordement catégorie 6 :

Les cordons seront issus du fabricant du système de précâblage pour optimiser les performances des
chaînes de liaison et éviter les problèmes d’incompatibilié diaphonique en catégorie 6. Ils seront
écrantés par paires et d'impédance caractéristique 100 ohms type Volition RJ45/RJ45 S/FTPréférence
VOL6SSLL2 de marque POUYET ou techniquement équivalent en 2 mètres. Les cordons doivent
toujours être les plus courts possibles pour ne pas encombrer les baies de brassage.

C.11.7. IDENTIFICATION ET REPERAGE


Le repérage sera effectué par l’installateur pendant le déroulement de l’installation du système de
câblage.

Le repérage devra être identifié dans les documents de repérage et des plans de câblage.

Pour permettre une exploitation aisée, les panneaux de brassage RJ45 disposeront de plastrons de
couleurs avec porte étiquette se fixant directement sur la face avant du connecteur RJ45.

Afin de repérer les liaisons dans l’installation, les câbles seront repérés aux deux extrémités ainsi que les
prises du point d’accès. Les câbles seront identifiés par une étiquette ou une bague de repérage, alors
que les prises seront repérées par une étiquette autocollante en DILOPHANE gravé, écriture noire sur
fond blanc, dimension de l’étiquette 50x18 mm, hauteur de l’écriture 6 mm.

L’entreprise devra fournir les schémas avec les numéros des prises de chaque salle :

Repérage côté baie : Exemple : 102 / 05 102 : Nom de la salle et 05 : N° sur bandeau.

Repérage côté prise terminale : Exemple : B1 / A 03 B1 : N° de la baie, A : Nom du bandeau,


et 03 : N° sur bandeau.

C.11.8. RECETTE TECHNIQUE

C.11.8.1. Contrôles visuels


Ils ont pour objet de s'assurer que l'installation est réalisée conformément au cahier des charges, aux
normes et aux Règles de l'Art.

Les points importants sont :


- Contrôler les références des composants installés.
- Vérifier l'absence de contrainte mécanique sur les câbles (rayons de courbure a minima
acceptables, colliers de fixation ne déformant pas la gaine de câble, absence d'arrachement de
la gaine par un tirage trop violent).
- Vérifier le câblage des prises et modules de raccordement ; convention de raccordement,
longueur de détorsadage de la paire (maxi 13 mm), longueur de suppression de l'écran.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 33


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

Attention : Pour les composants cat. 6, il est impératif de respecter les recommandations des
constructeurs.
- Vérifier le raccordement et la distribution des terres et masses sur les chemins de câbles, les
baies et fermes de répartition.
- S'assurer du respect des distances d'éloignement par rapport aux sources de perturbation.

C.11.8.2. Tests statiques


Ces tests ont pour objet de vérifier que les connexions sont réalisées correctement et que les câbles
n’ont pas été endommagés durant la pose. Il faudra vérifier que :

- L’isolement entre conducteurs est correct.


- La continuité entre les conducteurs est correcte.
- L’ordre de connexion des conducteurs est conforme (contrôle du dépairage).
- Les longueurs des liaisons qui ne doivent pas dépasser les valeurs imposées par la norme
(90 mètres).
- Détection des ruptures d’impédances sur les paires (réflectométrie).
- La mise à la terre des baies est effectuée.

Toutes les liaisons devront être contrôlées.

C.11.8.3. Tests de classe E


Ces tests ont pour objet de s’assurer que l’installation sera capable de supporter des hauts débits. Il
faut donc s’assurer que les valeurs mesurées sont meilleures que les limites fixées par la norme pour
être compatible avec les réseaux.

Tests des liaisons cuivre


Toutes les liaisons cuivre devront être testées en configuration Permanent Link conformément à
l’EIA / TIA 568 B-2-1. Les résultats des tests devront être supérieurs aux valeurs données par
les normes en configuration Permanent Link conformément à l’EIA / TIA 568 B-2-1.
Tous les tests seront effectués à l’aide d’un testeur de niveau III, dans sa version logicielle la
plus récente, comme défini dans la norme ISO / IEC 11801 Edition 2 et le standard EIA / TIA-
568-B.2-1.
Les fiches de mesures seront imprimées pour le cahier de recette, une version lisible sous
format CD-ROM sera également exigée.
Chaque fiche de test devra au minimum indiquer :
- La date du test.
- L’identification du lien.
- L’affectation des paires (WIRE MAP).
- La longueur des paires.
- L’impédance.
- L’affectation des paires (WIRE MAP).
- La résistance de boucle (DC LOOP RESISTANCE).
- La perte par insertion (INSERTION LOSS).
- La paradiaphonie (NEXT et PS NEXT).
- La télédiaphonie (FEXT et PS FEXT).
- Le rapport Signal / Bruit (ACR et PS ACR / ELFEXT et PS ELFEXT).
- La perte de réflexion (RETURN LOSS).
- Le délai de propagation (PROPAGATION DELAY).
- L’écart de propagation (SKEW).

En outre, la copie du certificat d’étalonnage ou la preuve d’achat (pour un appareil de moins


d’un an) du testeur devra accompagner le rapport de test final.
L’ensemble de ces tests est à la charge du titulaire.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 34


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

Tests des liaisons optiques


Toutes les liaisons optiques devront être testées dans les deux sens à l’aide d’un réflectomètre
FO (OTDR) suivant le standard ISO / IEC 14 763-3. Ces mesures ont pour but de s’assurer
qu’aucune anomalie n’est présente sur la liaison optique :
- Défaut de raccordement.
- Atténuation élevée.
- Début de cassure ou contrainte.

Les fiches de mesures seront imprimées pour le cahier de recette, une version lisible sous
format CD-ROM sera également exigée.
Chaque fiche de test devra au minimum indiquer :
- La date du test.
- L’identification du lien.
- La longueur de la fibre.
- L’atténuation mesurée (ainsi que les valeurs de chaque connecteur).
- La longueur d’onde pour le test.
- La direction dans laquelle le test est réalisé.

L’ensemble de ces tests est à la charge du titulaire.

C.11.8.4. Dossier de recette


Un dossier de recette devra systématiquement comporter :

- Une copie du cahier des charges.


- Une description précise de l'architecture de l'installation, les plans du site, les modes de
passage des câbles, les plans de repérage avec les références permettant l’identification des
connexions.
- Une présentation des matériels utilisés ainsi qu’une documentation des fournisseurs.
- La liste des critères de qualité sur laquelle a porté l'examen visuel de l'installation ainsi
qu'un commentaire sur les non-conformités constatées.
- Les fiches de mesure relatives aux tests basse et haute fréquence.

C.12. ALARME INCENDIE TYPE 1


Une centrale d'alarme incendie du type 1 catégorie A est existante à l’accueil du bâtiment B au rez-de-
chaussée. Elle sera complétée comme décrit ci-dessous.

Les déclencheurs manuels seront installés au droit des issues et à une hauteur d' 1,30m.

Les avertisseurs sonores seront positionnés suivant le plan de façon à être audible en tout point du bâtiment.
Ils seront installés à une hauteur minimum de 2,25m par rapport au sol suivant plans.

C.12.1. MATERIEL et CABLAGE


L’entreprise prévoira alors :

- La fourniture et pose de déclencheurs manuels à positionner à une hauteur de 1,30m de


marque CHUBB ou techniquement équivalent type coffret à membrane déformable, pose
saillie.

Ils comprendront les spécifications techniques suivantes :


- IP24
- Coffret en matière noryl de couleur rouge.
- Poids : 215g
- Température de fonctionnement : -30°C à +50°C
- Dimensions (H x L x P) : 87 x 87 x 52 mm
- Conforme aux Normes NFS 61-936 et EN 54.11.
Localisation :
- Voir plan EL01.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 35


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

- Le câblage des déclencheurs manuels en câble SYT1 1 paire 9/10ème depuis la centrale
incendie à l’accueil sur chemin de câbles.

- La fourniture et pose de diffuseurs sonores de marque CHUBB ou techniquement


équivalent type diffuseur sonore classe B – 90 dB.

Elles comprendront les spécifications techniques suivantes :


- Boîtier démontable, coloris blanc.
- Haut-parleur céramique associé à un circuit électronique de modulation.
- IP 403.
- Conforme aux Normes NFS 61-936 et NFS 32-001.
Localisation :
- Dans les amphis selon plan EL01.

- Le câblage des diffuseurs sonores en câble CR1 2 x 1,5mm² câblage série parallèle
(câblage en étoile interdit) depuis la centrale incendie à l’accueil, sur chemin de câbles.

- La fourniture et pose de détecteurs multi ponctuels à technologie laser de marque CHUBB


ou techniquement équivalent type Vesda LaserPlus

Ils comprendront les spécifications techniques suivantes :


- Tension d’alimentation : 18 à 30 VCC
- Consommation : 500mA
- T° d’air ambiant : -10°C à +60°C
- T° d’air prélevé : -20°C à +60°C
- Humidité relative : 10 à 95% sans condensation
- Sensibilité réglable de 0,005 à 20% obs./m
- Surface surveillée : 2000m² maxi
- Dimensions du coffret (LxHxP) : 350 x 225 x 125 mm
- Poids : 4kg
Localisation :
- Un ensemble par amphi.

- Fourniture et pose de réseau de tube PVC de diamètre Ø25mm (200m maxi de tubes au
total) comprenant raccordement sur le coffret, supports de fixations des tubes…
Localisation :
- Un ensemble par amphi.

- Complément de la centrale incendie avec cartes électroniques nécessaires au parfait


fonctionnement suivant matériel installé ci-avant…
Localisation :
- Un ensemble par amphi.

L’entreprise prévoira alors le câblage de l’ensemble de ces éléments comme décrits ci-dessus, en tenant
compte que les raccordements sur la centrale seront réalisés par la société CHUBB.

C.12.2. ESSAIS ET CONTROLE DE L’INSTALLATION


Avant toute réception de l’installation, il sera procédé, en présence du maître d’Ouvrage ou de son
représentant, aux essais et contrôles de bon fonctionnement de l’installation suivant descriptions et
procédures détaillées au C.C.T.G. « INSTALLATION DE DETECTION INCENDIE. TRAVAUX DE
BATIMENT », ses annexes (brochure N° 5655 des Journaux Officiels) et conformément aux
spécifications du § 13 de la norme NF S 61 932.

La fourniture des matériels, appareils de vérification et de sécurité, combustibles, textes de référence et


personnels nécessaires pour exécuter les essais de l’installation reste à la charge du titulaire du marché.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 36


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

C.12.3. DOCUMENTS A FOURNIR


En fin de travaux, l’installateur devra fournir le Dossier d’Identité du SSI conforme aux spécifications
de la norme NF S 61 932 § 12 et le registre AP-MIS d’installation, précisant :

. Le (s) schéma (s) de principe et les plans de câblage détaillés de l’installation.


. Liste des matériels mis en oeuvre, les documentations constructeur et certificat de conformité
correspondants.
. Les instructions de manœuvre.
. Notice d’exploitation et de maintenance.
. Plan synoptique de l’installation à échelle réduite sous verre dormant à proximité de la centrale
incendie dans le bureau.

Ainsi qu’une proposition de contrat d’entretien suivant recommandations du Cahier des Clauses
Particulières Types (CCTP) relatif à la maintenance des installations de détection d’incendie (Brochure
N° 5659 des J.O).

C.12.4. ASSISTANCE TECHNIQUE DU CONSTRUCTEUR


L’assistance technique du constructeur sera impérativement exigée si l’installateur ne possède pas la
qualification AP-MIS.

Sous la responsabilité et à la charge du constructeur, cette assistance technique inclura :

- L’étude du projet, la rédaction et la fourniture des plans d’exécution.


- Le support technique en cours de chantier.
- La mise en service et le contrôle de l’installation en fin de travaux.
- La prise en charge des obligations de l’installateur lors des essais et contrôle de
l’installation.
- La fourniture du Dossier d’identité du S.S.I. et du Registre AP-MIS d’installation.
- La formation des utilisateurs.

C.13. GESTION DE L’ECLAIRAGE DES AMPHITHEATRES


Dans les deux amphithéâtres, hormis le circuit d’éclairage repéré « Tableau », l’allumage de l’éclairage
se fera par l’intermédiaire à infrarouge installés au pourtour des amphis. La détection devra permettre
d’allumer l’ensemble des différents circuits d’éclairage hormis le circuit « Tableau » qui sera commandé
de façon manuelle par l’intermédiaire d’un bouton poussoir dans le tableau d’allumage.

C.13.1. DANS L’AMPHITHEATRE 400


L’entreprise titulaire du présent lot devra prévoir :

- La fourniture et la pose d’un détecteur à infrarouge type LUMIMAT D200 de chez


FLASH ou équivalent référence, détecteur à infrarouge réglable horizontalement et
verticalement, limitation des zones de détection à l’aide d’obturateurs, distance de
détection frontale : jusqu’à 12 m, installation à 2,50 m du sol, pouvoir de coupure 8 A 250
VAC, classe II, IP 55, IK 03.

- La fourniture et la pose de contacteurs de puissance pour l’allumage de l’éclairage suite à


la commande des détecteurs.

De plus, l’entreprise devra prévoir dans son chiffrage le câblage des détecteurs avec boîtes de dérivation
à installer dans le local technique à proximité permettant la recherche par la suite des détecteurs
détériorés plus facilement. Pour cela, il sera nécessaire de ramener chaque branchement de chaque
détecteur dans ce local, ainsi que la mise en place d’étiquettes de repérage (intitulé à choisir avec
l’équipe de maintenance de l’université).

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 37


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

C.13.2. DANS L’AMPHITHEATRE 250


L’entreprise titulaire du présent lot devra prévoir :

- La fourniture et la pose d’un détecteur à infrarouge type LUMIMAT D200 de chez


FLASH ou équivalent référence, détecteur à infrarouge réglable horizontalement et
verticalement, limitation des zones de détection à l’aide d’obturateurs, distance de
détection frontale : jusqu’à 12 m, installation à 2,50 m du sol, pouvoir de coupure 8 A 250
VAC, classe II, IP 55, IK 03.

- La fourniture et la pose de contacteurs de puissance pour l’allumage de l’éclairage suite à


la commande des détecteurs.

De plus, l’entreprise devra prévoir dans son chiffrage le câblage des détecteurs avec boîtes de dérivation
à installer dans le local technique à proximité permettant la recherche par la suite des détecteurs
détériorés plus facilement. Pour cela, il sera nécessaire de ramener chaque branchement de chaque
détecteur dans ce local, ainsi que la mise en place d’étiquettes de repérage (intitulé à choisir avec
l’équipe de maintenance de l’université).

C.14. PRECABLAGE AUDIO VIDEO


Dans chacun des deux amphithéâtres, il faudra prévoir une liaison VGA entre le Vidéo Projecteur au
plafond et la prise VGA femelle au niveau de la chair. Cette liaison VGA sera à une extrémité connectée à
la prise VGA femelle de la chair et à l’autre extrémité équipée d’une prise VGA mâle pour connecter le
Vidéo Projecteur.
Il faudra également prévoir le précâblage audio afin de connecter les différents hauts parleurs de
l’amphithéâtre à un pupitre de commande au niveau de la chair (Fourniture du pupitre à la charge du Maître
d’Ouvrage).

C.14.1. MATERIEL et CABLAGE


L’entreprise titulaire du présent lot devra prévoir :

- La fourniture d’un câble pour liaison VGA entre en le Vidéo Projecteur et la prise VGA
femelle au niveau de la chair type câble AV5HD de marque MULTIMEDIA CONNECT
ou techniquement équivalent comprenant fourreau nécessaire au cheminement.

- Le Câblage de la prise VGA femelle au niveau de la chair.

- La fourniture et le câblage d’un connecteur VGA mâle type Sub-D 15 points mâle à souder
référence SDB 15 HDP de marque MULTIMEDIA CONNECT ou techniquement
équivalent compris capot plastique noir à vis longue

- La fourniture et la pose d’un câble audio type câble Haut Parleur FHP 215 2x1,5mm²
cuivre référence FHP215 de marque MULTIMEDIA CONNECT ou techniquement
équivalent comme indiqué sur les plans Electricité

D. TRAVAUX DE CHAUFFAGE ET VENTILATION


L’entreprise aura à sa charge les travaux suivants :
- Remplacement des tés de réglage et robinets de purge des radiateurs. Mise en place de robinets
thermostatique à tête inviolable.
- Dépose et nettoyage des sondes de température, repose et étalonnage
- Dépose repose des détecteurs de présence liés aux centrales
- Dépose et repose des radiateurs pour peinture.
- Fourniture de grilles en aluminium avec RAL suivant châssis posés de surpression façade avec
joints mousse sur ventelles et palier plastique antifriction de dimensions 400 mm x 200 mm.

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 38


UNIVERSITE DE POITIERS – 40, Rue du Recteur Pineau – BP 365 – 86009 Poitiers Cedex
Faculté de Droit et Sciences Sociales – Réfection de deux Amphithéâtres
Lot n°7 – Electricité Courants Forts et Faibles – Ventilation – CCTP – P.07.01.004

Ces grilles seront à incorporer aux châssis de l’amphithéâtre 400 par le lot menuiseries
extérieures.
- Dans l’amphithéâtre 250, un conduit sera mis en place en partie haute du local (côté locaux
techniques accessibles depuis cet amphithéâtre) et sera composé d’une grille intérieure
aluminium à quadrillage fixe de dimensions 1000 mm x 600 mm, d’un conduit rectangulaire en
tôle galvanisée calorifugée de dimensions 1000 mm x 600 mm et d’une grille de surpression
avec joint mousse sur ventelles et palier plastique antifriction de dimensions 1000 mm x 600
mm.

Fait le ………………………………., à ………………………..

Nom et signature :

AXE INGENIERIE – B.E.T. DU BÂTIMENT – Tél : 05 49 55 45 25 – Fax : 05 49 55 45 32 39

Vous aimerez peut-être aussi