Vous êtes sur la page 1sur 6

Nom et Prénom :

-Groupe :

TP N° 1 :
Les portes logiques

INTRODUCTION
La logique est également un domaine qui
illustre la richesse des solutions algorithmiques
pour résoudre des problèmes : transformation de
formules, tables de vérité, systèmes de preuve,
résolution … Nous avons présenté des algorithmes
élémentaires mais dont les principes sont au cœur
de systèmes opérationnels
Une porte logique est un composant
élémentaire d’un circuit numérique. Il existe sept
portes de base : AND, OR, XOR, NOT, NAND, NOR,
NOXOR.

Le BUT
Comprendre le fonctionnement des portes logiques
• Fonctionnement de portes logiques

• La porte NON
E S
0 1
1 0

2) la porte ET (AND)
E1 E2 S
0 0 0
1 0 0
0 1 0
1 1 1

3) La porte NON ET (NAND)


E1 E2 S
0 0 1
1 0 1
0 1 1
1 1 0

4) La porte ou inclusif
E1 E2 S
0 0 0
1 0 1
0 1 1
1 1 0
5) La porte ou exclusif
E1 E2 S
0 0 1
1 0 0
0 1 0
1 1 1

• Utilisation des circuits intégrés CMOS 4011

• LA porte NON
E1 E2 S
0 0 1
1 0 /
0 1 /
1 1 0

• La porte OUI
E1 E2 S’ S
0 0 1 0
1 0 / /
0 1 / /
1 1 0 1

• La porte ET
E1 E2 S’ S
0 0 1 0
1 0 1 0
0 1 1 0
1 1 0 1

• La porte OU inclusif
E1 E2 S1 S2 S
0 0 1 1 0
1 0 0 1 1
0 1 1 0 1
1 1 0 1 1

• La porte OU exclusif

E1 E2 S’ S1 S2 S
0 0 1 1 1 0
1 0 1 0 1 1
0 1 1 1 0 1
1 1 0 1 1 0

• Etude de capteur
Une photorésistance est composée d'un semi-conducteur à
haute résistivité. Si la lumière incidente est de fréquence
suffisamment élevée (donc d'une longueur d'onde inférieure à
la longueur d'onde seuil), elle transporte une énergie
importante.
-Etude de la commande
de l’alarme
E1 E2 S
0 0 1
1 0 0
0 1 1
1 1 1

-
Réalisation de l’alarme
Conclusion
En théorie des circuits électronique, la logique
séquentielle est un type de logique dont les résultats ne
dépendent pas seulement des données actuellement
traitées mais aussi des données traitées précédemment.
Elle s’oppose à la logique combinatoire, dont les résultats
sont fonction et seulement fonction des données
actuellement traitées. En d’autres termes, la logique
séquentielle utilise la notion de mémoire de stockage
(Bascules, registres, etc.) alors que la logique
combinatoire n’en a pas.
L’élément de base de la logique séquentielle est la
bascule.

Vous aimerez peut-être aussi