Vous êtes sur la page 1sur 22

première des trois conférences que

L’Autre qui n’existe j’ai données dans le ville de Sao


Paulo, à l’occasion de la XIIIème
pas et ses Comités Rencontre brésilienne du Champ
d’éthique Freudien qui se tiennent maintenant
sous l’égide de l’École brésilienne
de psychanalyse, depuis sa fondation
formelle il y a deux ans.
Éric Laurent Du nouveau - je l’ai dit en
Jacques-Alain Miller espagnol - faute de pouvoir
m’exprimer en portugais, les
Seizième séance du séminaire brésiliens comprenant sans difficulté
(mercredi 23 avril 1997) l’espagnol, un certain nombre
comprennent également le français,
mais moins nombreux.
Et j’avais à m’exprimer dans le
Éric Laurent : cadre de journées dont le titre était
Alors aujourd’hui, séance « Les nouvelles formes du
habituelle de notre séminaire, c’est symptôme ». On va jusqu'à Sao
Jacques-Alain Miller qui va Paulo pour parler de la même chose.
commencer la séance et ensuite, par C’est ce qui donne existence aux
une bizarrerie du calendrier français, pays de la psychanalyse.
qui fait qu’il est souvent difficile de J’avais pensé initialement leur
travailler en France en mai, le 30 donner une sorte de compendium de
avril et le 7 mai il n’y a pas de ce que nous avions pu faire ici
séance mais par contre nous devant vous depuis le début de
reprenons le 14 mai, 14, 21, 28 l’année, Eric Laurent et moi-même,
auront lieu, donc le symptôme se et en définitive j’ai plutôt fait du
localise simplement sur le 30 et le nouveau par rapport à ce que nous
07. avions déjà élaboré. Et c’est de ça
(s’adressant à l’auditoire) Ça que je vais tenter de vous donner un
correspond bien aux calendriers qui écho pour la bonne raison aussi bien
vous ont été donnés ? (...) - Oui ça que donc ça m’a occupé vendredi,
correspond. samedi et dimanche et qu’ensuite, je
viens de rentrer.
Jacques-Alain Miller : Je me contenterai de fixer au
Du nouveau, du nouveau, du tableau la sorte de point de capiton
nouveau. C’est par ce cri, trois fois que je me proposais d’inscrire lors
répété, et dans des modulations de la dernière séance lors de ces
différentes, que je n’ai pas vacances, - enfin pour vous ça a été
reproduites, que vendredi dernier à des vacances, sans doute, pas pour
19 heures, j’ai commencé la tous, sans doute, non plus. Je vais

279
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 280

fixer au tableau ce point de capiton sexuel. Le symptôme est métaphore


que je comptais apporter il y a trois du non rapport sexuel.
semaines et que je n’ai pas pu La formule se complète, je vous le
inscrire. En fait j’ai terminé là- rappelle, de la modalité affectée à
dessus mes trois conférences de San chacun de ces deux termes, pour
Paolo. autant que le non rapport sexuel ne
cesse pas de ne pas s’écrire, c’est-à-


dire de ne pas venir à la place où,
pour des raisons certainement
équivoques, nous l’attendrions,

Ø tandis que le symptôme ne cesse pas


de s’écrire, au moins pour un sujet.
Ainsi cette formule rappelle que la
Ce point de capiton était cette
formule, essai de problème-solution, nécessité du symptôme répond à
qui établit une corrélation entre deux l’impossibilité du rapport sexuel. Le
termes, sigma le sinthome, dans la non rapport sexuel est une
définition développée qui est celle qualification d’espèce, de l’espèce
que Lacan a mis en œuvre dans son d’êtres vivants qu’on appelle
dernier enseignement et le symbole l’espèce humaine et à laquelle, dans
de l’ensemble vide que j’écris en cette dimension, on ne peut pas ne
dessous, par commodité, pour pas se référer. La formule, celle-ci,
abréger ce que Lacan a désigné comporte qu’il n’y a pas d’être
comme le non rapport sexuel. relevant de cette espèce - je vais
Sans chercher plus loin, j’ai pris le jusque là - qui ne présente de
symbole de l’ensemble vide en symptôme. Pas d’homme, au sens
infraction certainement à ceci que ce générique, pas d’homme sans
rapport ne peut pas s’écrire dans sa symptôme. Cette formule fait voir de
définition lacanienne et c’est façon élémentaire que le symptôme
pourquoi Lacan ne l’a jamais écrit. Il s’inscrit à la place de ce qui se
n’a jamais cherché un mathème du présente comme un défaut. Ce
non rapport sexuel, de façon à défaut est le défaut de partenaire
exemplifier l’impossibilité de sexuel entre guillemets « naturel ».
l’écrire. Dans l’espèce, le sexe comme tel
Le mérite de cette formule était de n’indique pas le partenaire. Il
donner un résumé, un abrégé de ce n’indique son partenaire à aucun
que je n’avais pu développer et individu relevant de la dite espèce.
d’établir une corrélation entre ces Le sexe ne conduit aucun à ce
deux termes, le symptôme et le non partenaire et il ne suffit pas, comme
rapport sexuel, en l’écrivant sous la le souligne Lacan, à rendre
forme d’une substitution et si l’on partenaires ceux qui entrent en
veut d’une métaphore : le symptôme relation. C’est ce qui permet de
vient à la place du non rapport définir le mot de partenaire comme
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 281

ce qui ferait terme du rapport qu’il que ce n’est pas par hasard que le
n’y a pas. De telle sorte que s’il y a sujet s’est appareillé à un partenaire
rapport, quand s’établit ce qui insupportable et que ce partenaire
semble être un rapport, c’est insupportable lui procure le plus-de-
toujours un rapport symptomatique. jouir qui lui convient et que c’est à
Dans l’espèce humaine, la nécessité, ce niveau, si l’on veut opérer, à ce
le ne cesse pas de s’écrire s’écrit niveau du plus-du-jouir qu’il faut
sous la forme du symptôme. Il n’est opérer.
pas de rapport susceptible de En cela, ce sont les cas que
s’établir entre deux individus de j’appellerais d’union
l’espèce qui ne passe par la voie du symptomatique, qui touchent au plus
symptôme et ici le symptôme, plus près l’existence du rapport sexuel.
qu’obstacle, est médiation, et c’est Voilà au moins le début de ce que je
ce qui conduit Lacan à identifier à comptais apporter il y a trois
l’occasion le partenaire et le semaines, sans les exemples et sans
symptôme. la suite, et que j’ai pu donner à San
On pourrait penser que le Paolo à la fin de la troisième de ces
partenaire est symptôme quand ce conférences.
n’est pas le bon. Et bien cette Je vais essayer maintenant de vous
construction implique le contraire : donner un écho de la première, peut-
le partenaire symptomatifié, c’est le être un petit peu de la seconde. J’en
meilleur. C’est celui avec lequel on ai trouvé les titres au fur et à mesure
est au plus près du rapport. Et ainsi, de l’élaboration que je faisais. La
dans l’expérience analytique, quand première s’intitule « Le symptôme et
un sujet témoigne de ce qu’il a un la comète ». En espagnol, ça
partenaire insupportable, le b-a-ba consonne mieux puisque c’est
de ce que le psychanalyste doit « sintoma y cometa » avec le
penser, doit penser ! - il y a un problème supplémentaire néanmoins
devoir de penser, quand même, pour que comète, qui aurait cru cela,
le psychanalyste, même s’il exerce comète en espagnol est masculin, et
dans la position du je ne pense pas, il y a là évidemment un petit
même s’il laisse la pensée à décalage avec l’imaginaire dont j’ai
l’analysant, il y a quand même un enjolivé la comète puisque mon
devoir de penser pour l’analyste, ce imaginaire de la comète est féminin
devoir de penser que Freud appelait évidemment, d’où un décalage
la construction. Evidemment il n’a amusant, que j’ai retrouvé ensuite
pas à la dire, il n’a pas à la dire dans dans des discussions lors de la
le cas de l’expérience analytique, deuxième ou troisième conférence, à
sauf exception ; on peut la dire ici propos de la canaille, qui en
par exemple. Le b-a-ba donc, quand espagnol, canailla, est masculin, le
un sujet témoigne et se plaint de son canaille, ce qui met le français en
partenaire, le b-a-ba c’est de poser mauvaise posture de savoir pourquoi
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 282

on féminise donc la canaille. Je me nouveau plutôt que sur le symptôme.


suis tiré de ce guêpier du mieux que Et qu’en fait c’est plutôt le nouveau
j’ai pu. qui nous intéresse que le symptôme.
Alors j’ai donc commencé par du Et que si on a réuni sept
nouveau trois fois répété, comme un cent personnes à San Paolo sous ce
appel, comme un cri et presque titre, c’est parce qu’en fait on
comme un commandement, faisant attendait et ce public attendait - ce
sentir, j’espérais, par cette intonation public où se sont mêlés un certain
qu’il nous manque du nouveau, que nombre de nos collègues de l’IPA !
nous avons besoin, que nous (rires), qui m’ont témoigné après
voulons, que nous désirons du avoir été enchantés ! c’est comme
nouveau. Et ça m’a conduit à ça, il y a un petit phénomène que j’ai
interpréter, à prendre un peu à revers vu aussi d’ailleurs en Argentine, du
le titre des journées brésiliennes style laissez venir à moi les petits
« Les nouvelles formes du enfants ! (rires) - si ce public s’est
symptôme », choix de titre qu’ils ont réuni, c’est en fait parce qu’on
eux-mêmes référé, à San Paolo, à attend du nouveau et on attend du
nos collègues de Reims, Lecœur et nouveau dans la psychanalyse.
Hugo Freda, qui sont aussi connus Et c’est un fait, me semble-t-il, qui
là-bas qu’ici. n’a pas été contesté que nous aussi
Il m’a semblé néanmoins qu’il dans la psychanalyse nous attendons
fallait interpréter le titre, parce que du nouveau, nous aussi comme tous
certainement nous nous intéressons ceux avec lesquels nous partageons
à la clinique en tant qu’elle change, le moment présent du malaise dans
en tant que depuis toujours elle est la civilisation. Nous sommes
liée à l’état contemporain de la conduits, que nous le voulions ou
culture, avec le moment actuel de ce non, à désirer du nouveau. Et même
que nous appelons le discours - je vais jusque là, du nouveau -
universel, et il y a d’ailleurs c’est la forme que prend pour nous
beaucoup d’années de cela j’avais la dimension d’Autre Chose, grand
commencé, j’avais ouvert une A grand C, la dimension de l’ailleurs
Rencontre internationale du champ qui est ineffaçable de l’existence
freudien avec le cri : la clinique humaine et à laquelle Lacan se
change. Mais aujourd’hui, réfère en particulier dans son écrit
l’expression les nouvelles formes du « D’une question préliminaire... ».
symptôme, pour le dire plus en clair Et si j’ai répété trois fois du
même que je ne l’ai dit à San Paolo, nouveau, c’est pour faire sentir la
ça me parait un symptôme, l’intérêt tension qui va avec ce désir pour du
pour les nouvelles formes du nouveau, une tension qu’il ne me
symptômes. Au point que, dans le paraît pas excessive de qualifier de
titre, il me semble qu’il faut entrer relevant du surmoi, surmoïque.
d’abord en mettant l’accent sur le
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 283

En tant que le surmoi, dans sa même chose et je le leur ai indiqué.


définition freudienne, a une L’espagnol, je brode un petit peu là-
dimension sociale, on peut dire qu’il dessus, l’espagnol comme le
y a un surmoi de la civilisation, et français, le portugais, sont capables
mon idée, c’est que ce surmoi de substantiver un adjectif ; c’est-à-
demande, exige précisément du dire de l’adjectif nouveau on peut
nouveau : donne-moi du nouveau. faire un substantif, un adjectif
Et qu’on sent très bien ça dans la substantivé le nouveau, ils ont ça.
psychanalyse elle-même, on sent très C’est un procédé, la substantivation
bien ça dans le champ freudien. Si de l’adjectif, qui est essentiel dans la
j’ai été conduit aussi à dire des langue des Précieuses. Au lieu de
choses que je n’avais dites nulle dire le cerveau, mot qui paraissait
part, à les dire à San Paolo, à les trivial, bien que n’ayant pas encore
élaborer là dans le chaos de ces affaire aux neurosciences, les
journées, c’est précisément parce Précieuses disaient le sublime. Pour
qu’était perceptible cette instance, le ciel, qui paraissait grossier, on se
cette insistance du nouveau. Ça n’a demande pourquoi, comme mot,
pas toujours été ainsi, que la elles préféraient dire le muable, et
civilisation réclame du nouveau. c’est de là que vient par exemple le
Alors je leur ai dit que c’est ainsi fait, là on a oublié, ça c’est pas
depuis Baudelaire, depuis que rentré dans l’usage mais par contre
Baudelaire a écrit, et c’est le dernier le sérieux est dans l’usage et là, j’ai
vers des Fleurs du mal, de la vérifié en effet, c’est de là que vient:
première édition des Fleurs du mal perdre son sérieux, expression qui
qui ensuite ont été complétées des paraît commune, est au départ une
pièces condamnées qui n’avaient pu expression qui vient de la langue des
y paraître, puis des nouvelles Fleurs Précieuses.
du mal, mais l’édition, la première Alors sans avoir bénéficié de cet
édition, se termine sur un vers que apport l’espagnol, le portugais
j’ai pu citer, retrouvé de mémoire : disposent de la substantivation de
l’adjectif. Mais ce qu’ils n’ont pas,
« (...) plongé (...) au fond de c’est l’article de ou l’article du, sur
l’inconnu pour trouver du quoi Lacan avait insisté, c’est-à-dire
nouveau ! » ces deux modes de la quantité que
C’est là qu’il y a du nouveau. Et permet l’article en français selon que
bien c’est depuis Baudelaire qu’on l’on désigne une espèce
veut du nouveau. C’était compliqué décomposable en unités
à traduire, parce que l’espagnol ne particulières, on demande un
permet pas de dire, à ma quelque chose, des quelques choses,
connaissance, du nouveau. Il oblige on demande un demi, au café, on
à dire « algo nuevo » quelque chose désigne un bœuf, ou des bœufs, et
de nouveau, ce n’est pas tout à fait la puis il y a un usage massif de
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 284

l’article, comme lorsqu’on parle, on Alors, lui, savait sans doute que
demande de l’eau, ce n’est pas la rien ne vaut pour nous dans l’état
même chose qu’une bouteille d’eau, présent de la civilisation, rien ne
qu’un verre d’eau, ce n’est même vaut qui ne soit nouveau, que nous
pas la même chose qu’une eau ne jouissons que du nouveau et que,
claire, on demande de l’eau ou en ce sens, oui, du nouveau est le
même on invite à ne plus manger du nom même du symptôme majeur
bœuf, à ne plus suivre le bœuf, pour dans ce qui constitue notre malaise
raison de vache folle, ça, c’est un d’aujourd’hui. Le nouveau, du
usage massif de l’article et nous, nouveau, en tout cas c’est ce que j’ai
nous sentons dans du nouveau proposé, est la forme symptomatique
quelque chose d’autre que dans le de notre malaise dans la civilisation.
nouveau, même notoire. Et je dis que c’est une nouvelle
Donc du nouveau, ça désigne rien, forme parce que ça n’a pas toujours
aucun objet en particulier qui serait été ainsi, et que jusqu'à cette
nouveau sinon la dimension même coupure que je situe, de façon
du nouveau, comme une dimension approximative et allégorique, à ce
de l’être. Alors la recherche du vers de Baudelaire, ce qu’on
nouveau parcourt la poésie depuis attendait dans la civilisation, ça
Baudelaire, la poésie française au n’était pas quelque chose de
moins, depuis Baudelaire jusqu'à nouveau, c’était encore un peu plus
Breton, jusqu’au surréalisme, et du même, dans les sociétés dites
après le surréalisme, cette recherche traditionnelles et c’est une
s’est toujours faite frénétique jusqu'à nouveauté que ce culte du nouveau
aujourd’hui. Et on ne peut pas aller lui-même.
contre cette exigence du nouveau et Le désir pour le nouveau, la
aujourd’hui elle est présente dans valorisation du nouveau en tant que
toute la culture, depuis les tel, l’intensification de ce désir
productions de l’art jusqu’aux jusqu'à son exaspération
productions industrielles, ça n’a pas symptomatique aujourd’hui, est
cessé de croître. Et même, si la quelque chose de relativement
figure de Picasso domine à ce point récent. Pendant des siècles, c’est
et dominera l’art du 20ème siècle, l’imitation qui a été le régime
c’est sans doute, si sa figure vaut principal de la production artistique
comme un paradigme de l’art de ce et littéraire. A la Renaissance même,
siècle, c’est en tant, sans doute, que, la nouveauté a été le retour à
lui, ne s’est jamais cantonné dans un l’Antiquité. Et ça été une lutte que
style fixe une fois pour toute, sinon de se dénouer de l’imitation, de la
qu’il a fait un nombre incalculable pratique de l’imitation, et ça a été, ce
d’expériences et qu’il n’a jamais qui reste dans nos mémoires, au
hésité à aller au fond de l’inconnu moins scolaires, comme la querelle
pour y trouver du nouveau. des Anciens et des Modernes. Alors
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 285

s’est trouvé libérée sans doute la réponse tous les jours, et nous la
l’essence du moderne, mais notre du savons à Paris comme on la sait à
nouveau à nous aujourd’hui n’est San Paolo, nous savons que ça dure
pas le moderne. Le moderne a été la de moins en moins de temps. La
forme optimiste de la recherche du qualité de nouveauté dure de moins
nouveau. Jusqu'à ce que dans notre en moins de temps, et que de plus en
époque, qu’on dit après tout pas si plus rapidement le nouveau devient
mal, post-moderne, le nouveau s’est obsolète.
dénoué du moderne et c’est ça que L’accélération de l’obsolescence
nous vivons, notre nouveau, notre peuple d’ailleurs notre monde
du nouveau n’est plus le moderne et quotidien d’objets déjà passés qu’il
c’est cette déliaison là qui fait faut foutre à la poubelle pour les
apparaître comme telle l’exigence du remplacer par le dernier modèle. Et
nouveau en tant que nouveau, pur. alors ça nourrit aussi l’inquiétude de
Le nouveau vaut en tant que chacun d’entre nous. Que peut-être
nouveau. Alors si on ponctue ainsi lui-même, le sujet de la civilisation
l’émergence du nouveau, l’essence contemporaine, ça nourrit
du nouveau, si on la détache ainsi, si l’inquiétude de chacun de peut-être
on l’isole, le nouveau en tant que tel ne plus être si nouveau que ça, si
apparaît dans son caractère nouveau pour le partenaire, si
symptomatique et peut-être nous nouveau pour les élèves, si nouveau
regarde d’une façon un petit peu pour les autres, si nouveau pour les
Unheimlich. L’exigence du nouveau employeurs. Et le culte du nouveau,
en tant que tel est profondément de façon inexorable, fait du sujet
Unheimlich. même un objet obsolète, un déchet.
Le nouveau, le culte contemporain Et nous sommes bien de l’époque où
pour le nouveau, n’est-ce pas le quelqu’un a inventé l’objet petit a.
vêtement, l’habit, bien sûr l’habit à Le culte du nouveau se répercute
la dernière mode, l’habit de cette par exemple dans cette
vieille présence dans l’existence extraordinaire, cette nouvelle
humaine, qui est précisément la valorisation de la jeunesse. C’est un
mort. Et à la fin, la dernière partie du fait que, nouveau symptôme, on ne
poème de Baudelaire, c’est celle qui veut plus vieillir. Et c’est
commence par « Aux morts, vieux spécialement vrai, ça va devenir de
capitaines, etc. (...) au fond de plus en plus vrai de la part des baby
l’inconnu pour trouver du nouveau » boomers. Ils ont été habitués à être
Nous, nous désirons, dans tous les babys tout le temps, et donc on va
ordres de l’existence, du nouveau, maintenant assister à autre chose, à
mais combien de temps quelque la vieillesse boom. On attend la
chose de nouveau reste-t-il nouveau vieillesse boom et déjà les
pour nous, dans la civilisation investisseurs avertis mettent leur
d’aujourd’hui ? Et bien nous savons argent sur les industries de la
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 286

vieillesse, destinées à rafraîchir, à fait bien apparaître le nouveau


permettre aux baby boomers de comme forme contemporaine de la
mourir baby boomers, de mourir en pulsion de mort. Des professionnels
babys si je puis dire. qui savent manipuler la jouissance
Voilà un nombre, une source de en faveur de la consommation, les
nouveaux symptômes tout à fait publicitaires, ceux qui conduisent la
considérable. Ce qui est intéressant, jouissance vers la sortie que
je le dis en passant, c’est de voir ce représente la consommation, la
qui va se passer en Chine, qui s’est solution que représente la
déjà bien avancée pour rejoindre consommation et qui échappe à ça ?
notre étape de la civilisation, mais même ceux qui ne consomment pas,
qui traditionnellement a toujours comme on dit, par manque de
accordé à la vieillesse la valeur, la moyen, n’échappent pas à ça. Les
valeur principale, une valeur exemples abondent. C’est-à-dire
éminente. On ne confie certainement qu’ils se situent eux aussi par
pas des cours importants à des bébés rapport à cette sortie là, et donc on a
comme nous. La cinquantaine ça évidemment trouvé les moyens de
n’est vraiment pas suffisant pour permettre de consommer à ceux qui
qu’on vous écoute, par contre on n’en ont pas les moyens avec un
écoute là-bas le beau vieillard, certains nombres d’astuces, du style
comme dit Molière, dans L’Avare des magasins anglais Georges qui
« quelques beaux vieillards, etc. », et ont défrayé récemment la chronique.
d’ailleurs ça les conserve Mais les professionnels savent que
extraordinairement bien, beaucoup ce qui fait vendre c’est nouveau,
plus que le culte de la jeunesse. new.
Avoir le culte de la vieillesse, ça Ça, ça éclaire par exemple, ce
conserve. Alors on va voir si petit à produit éminemment contemporain
petit eux aussi vont avoir le culte de qu’est l’information, la production et
la jeunesse. Et, en plus, avec tous les la consommation d’informations. Où
artifices que permet aujourd’hui la se font une partie des grandes
science, pour rester jeune, on va fortunes capitalistes d’aujourd’hui ?
assister à des monstruosités Dans l’information. Qu’est-ce que
vraiment sensationnelles. vend l’industrie de l’information ?
Le culte du nouveau, qui est si Elle vend du nouveau en tant que
nécessaire à notre jouissance tel, des énoncés sur le nouveau dont
d’aujourd’hui, n’est pas autre chose la valeur consiste dans la rapidité de
que la forme contemporaine de la la communication. Radio, télévision,
pulsion de mort et c’est ce qui anime Internet aujourd’hui. Tout ça fait
tout le mouvement de la civilisation. que le nouveau reste nouveau de
Je rappelle que je distingue ce trait moins en moins longtemps et la
que le nouveau reste nouveau de jouissance de la nouveauté se fait
moins en moins de temps, et ça, ça corrélativement toujours plus
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 287

insistante, exigeante, dans sa rivalité page et sur le moyen d’en fabriquer,


mortifère avec l’obsolète. c’est une passion nationale. Et dans
Je me suis absenté donc quinze l’industrie informatique qui est
jours, je n’ai pas arrêté mes aujourd’hui pour l’industrie
abonnements, j’ai des tas haut mondiale ce qui va de l’avant, c’est
comme ça du journal Le Monde et de ça qui tire en avant l’économie
L’International Herald Tribune. Est- mondiale, il y avait là-dessus des
ce que je vais les lire ? Alors que études, toutes récentes elles aussi,
chaque numéro est agité par des démontrant les résultats
questions qui sont déjà résolues, et catastrophiques qu’aurait une crise
n’ayant pas pu le consommer sur le de cette industrie dans tous les
moment, je n’ai plus qu’à foutre tout domaines de la production.
ça à la poubelle. C’est de ma faute Et c’est là que s’est accéléré le
puisque aujourd’hui les publications mouvement de la nouveauté, jusqu'à
auxquelles on s’abonne vous offrent ce que le cycle de la nouveauté - ça
évidemment d’arrêter votre a été isolé comme tel - le cycle de la
abonnement pendant la période où nouveauté soit le plus court qu’il n’y
vous ne pouvez pas consommer. Et ait jamais eu. C’est-à-dire le
vous connaissez les canaux de nouveau d’un produit, on en était il
télévision, en tout cas à San Paolo y a six mois, on disait ça dure six
ils connaissaient, j’ai pris cet mois, et on attend décembre encore,
exemple les canaux de télévision où c’est-à-dire à peine vous avez acheté
une partie de l’écran est réservée aux le dernier modèle d’ordinateur avec
cours de la bourse, qui courent en le dernier microprocesseur Intel, que
dessous de l’écran ou juste au déjà au moment où vous l’achetez
dessus, 24 heures sur 24, et qui nous on vous annonce déjà que dans six
font connaître à chaque moment et mois la rapidité du micro processeur
pour toutes les grandes bourses du sera multipliée par deux.
monde, la valeur d’échange des J’ai fait un petit développement là-
produits. bas sur le microprocesseur, non pas
Et cette chaîne signifiante qui la science interne du
tourne sans arrêt pour informer des microprocesseur, je m’étais
valeurs d’échanges de la civilisation, contenté, maintenant ça fait vingt
elle rend manifeste, elle met sous les ans que j’avais lu une petite
yeux la pulsion de mort, et son information sur le fait qu’on avait
opération qui ne cesse pas. Autre réussi à mettre sur une toute petite
exemple qui s’accordait très bien pièce des circuits très compliqués,
avec le goût brésilien pour que ça allait s’appeler la puce et je
l’ordinateur et l’Internet. Quand je me souviens en avoir donné tout de
suis arrivé, il y avait dans un des suite l’écho à l’école freudienne de
grands journaux du Brésil un Paris, c’était il y a vingt ans.
énorme cahier sur la dernière home Aujourd’hui je ne peux pas entrer
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 288

dans la science du microprocesseur dit Baudelaire, le ciel, ou l’enfer,


mais simplement, clairement ce c’est là, et c’est pourquoi je n’ai pas
microprocesseur qui fait la valeur pu faire autrement, il y a six mois,
essentielle, en dehors du programme au mois d’Août dernier, que de faire
de l’ordinateur, c’est un objet qu’on entrer l’Association mondiale de
ne voit pas, normalement, si ça psychanalyse elle aussi à l’âge de
marche. C’est à l’intérieur et ça a l’Internet et c’est entré aussi au
fait un grand problème à la société Brésil, puisque j’ai été aussi
Intel pour vraiment valoriser son accueilli par l’annuaire électronique,
produit. Et le génial inventeur qui brésilien, qu’on m’a remis en grande
dirige Intel, Andy Grove a pompe dans ces journées.
précisément inventé d’obliger les La seule chose qu’on peut faire,
fabriquants d’ordinateurs à mettre la finalement la seule chose qui peut
petite étiquette Intel inside. Il y a résister à ça, c’est le symptôme, c’est
Intel à l’intérieur, formule sublime : un autre symptôme. La seule chose
Intel inside, formule poétique avec qui peut résister à la force
alitération et s’est le nom, c’est en symptomatique de la civilisation,
tout cas ce que j’ai soutenu, c’est le c’est un autre symptôme. Alors je
nom de la nouvelle agalma : Intel suis bien placé pour ça, je suis bien
inside. C’est ce que dit, qu’est-ce placé pour en faire part. J’ai pris un
que dit Alcibiade de Socrate ? il dit : exemple clinique qui est moi-même.
« Intel inside » (rires), mais on sait Après avoir dit à tout le monde : il
en même temps que dans peu de faut entrer dans Internet, il fallait
temps cet Agalma se convertira en que j’y entre moi-même,
déchet, qu’on n’aura plus qu’à évidemment. J’étais entré assez vite
mettre à la poubelle. puisqu’on a deux ordinateurs à la
Donc j’ai proposé que Intel inside maison. C’est-à-dire que moi je n’en
était en quelque sorte le modèle ai pas, c’est le secrétariat qui a ces
universel de notre malaise dans la ordinateurs, donc j’ai voulu m’en
civilisation, et qu’il se pouvait que acheter un, un qui soit à moi, et donc
chaque sujet de la civilisation je me suis informé. Je me suis
contemporaine ait sur le front un informé, j’ai acheté toutes les revues
invisible Intel inside - Intel c’est d’informatique, enfin de
l’abréviation de intelligence - cybernétique, d’ordinateurs, j’ai
comme le message qui annonce sa questionné les plus éminents
propre décadence, sa propre praticiens de l’ordinateur dans le
disparition, la disparition de sa champ freudien, en France, à
valeur. Et il faut dire qu’on ne l’étranger, et je suis arrivé à une
résiste pas à ce mouvement de fond conclusion. Et évidemment, au
qui anime toute la civilisation, à moment d’acheter l’ordinateur qu’il
cette véritable insurrection de l’être me fallait, l’information est arrivée
et peu importe qu’on y voie, comme que dans quelques mois on aura
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 289

beaucoup mieux. Et bien ça m’a civilisation est elle-même


gâché la jouissance que j’avais à symptomatique. Et qu’il peut se faire
acheter le produit. C’est par là que je que de ne pas s’insérer là-dedans
date, c’est que déjà je me faisais un soit considéré comme ce qu’il y a de
plaisir d’avoir le dernier modèle, et plus sain.
je pouvais l’avoir comme objet, mais Sans trancher là-dessus, c’est
je ne pouvais déjà plus l’avoir dans quand même ce qui fait le souci de
le discours, comme l’énoncé que chacun et qui fait le malaise dans la
c’est le dernier modèle. Et donc j’ai civilisation. Qui est-ce qui est
constaté que je n’arrivais pas à malade ? Est-ce que c’est la
m’insérer dans la chaîne des civilisation ou est-ce que c’est moi ?
nouveautés, que le moment où je Et c’est là qu’on peut apercevoir
voulais m’y aliéner, je m’en aussi un paradoxe, c’est que devient
retrouvais éjecté. Et en effet, toujours plus évidente la répétition
s’insérer dans cette chaîne, c’est du nouveau, dans le malaise dans la
s’aliéner, et ne pas le faire c’est la civilisation. C’est qu’aujourd’hui le
séparation, c’est une expérience. nouveau est lui-même programmé,
Qu’on s’y insère ou qu’on ne s’y et c’est pourquoi j’ai été amené à
insère pas, c’est l’expérience qui fait parler du faux nouveau. C’est que
que le sujet s’expérimente lui-même deux, trois ou quatre fois par an,
comme déchet de la civilisation. l’apparition du nouveau est prévue,
Alors du point de vue clinique s’agissant des ordinateurs comme
évidemment, de mon côté on des voitures ou des vêtements. Il y a
reconnaît l’ébauche, on reconnaît un un rythme périodique de la
symptôme, bien sûr, un symptôme nouveauté qui est peut-être apparu
de type obsessionnel, à savoir passer avec la mode féminine, mais qui
par le savoir pour choisir l’objet, aujourd’hui s’étend à tous les
plutôt que d’avoir le coup de cœur : secteurs de la civilisation. C’est-à-
c’est celui là que je veux et je dire que nous sommes installés et
l’emporte. Et évidemment si on va aliénés à un automatisme du
jusqu’au point d’exiger un savoir nouveau. Et ce nouveau, qui est pris
exhaustif, sur l’objet, en général ça dans l’automaton, c’est un nouveau
ne permet même pas de conclure et essentiellement sans surprise. C’est
ça ne permet pas de choisir, parce essentiellement que les
qu’il y a toujours un signifiant microprocesseurs vont aller plus
supplémentaire qui apparaît. Donc vite, la prochaine fois. La surprise ça
on peut mettre le symptomatique de sera éventuellement quand on
mon côté, et c’est certainement un rencontrera une limite absolue à la
symptôme au regard de la norme de rapidité du microprocesseur. Mais
la culture, de la civilisation. Mais sans ça, la nouveauté est attendue,
enfin, il faut pas oublier tout de comme on dit.
même que la norme même de la
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 290

Et donc notre nouveau à nous, trois jours avant et j’ai commencé à


dans cet état, et dans quel état ! du comprendre que si je ne disais pas à
malaise dans la civilisation. Tout ça, San Paolo absolument du nouveau
ce sont des phénomènes qui ne sont (rires) le bruit qui allait se répandre
évidemment pas répertoriés par c’est : Oh ! il se répète, et donc j’ai
Freud, parce que ce ne sont pas des éprouvé - bon alors je ne parle pas
phénomènes de son état de la de ce qui était de leur donner des
civilisation. Mais notre nouveau à échos du cours que nous faisons ici,
nous, c’est déjà un nouveau mortifié là c’est pas par Internet mais enfin
au moment où il apparaît, mortifié et apparemment à peine fini, à peine
mortifère, et qui est par là d’autant levé la séance, en très peu de temps,
plus insatiable. Et on peut même ça file à travers le monde.
dire que c’est précisément cette Donc je leur ai déjà dit :
gloutonnerie du nouveau qui est le probablement à Paris ce mercredi je
trait qui marque bien sa nature, et sa répéterai ce que j’ai dit à San Paolo
racine de surmoi. La gloutonnerie, (rires). J’éprouve en effet, AMP-
un trait que Lacan avait relevé du Varia c’est mon Surmoi, c’est ce qui
surmoi et qu’on trouve évidemment me réclame toujours du nouveau, et
présent dans cette voracité de la si entre dimanche et mercredi je n’ai
nouveauté. pas des idées nouvelles ça y est je
Et au moment même où je le suis obsolète, et il y a évidemment,
disais, à San Paolo, il m’est venu on attend ça, on attend ça pour voir
que justement je l’avais éprouvé ce que ça va me faire.
moi-même, en arrivant à San Paolo. Dans ce contexte, on peut aussi
Parce qu’il y a justement, grâce à penser à la psychanalyse, qui a été
l’initiative que j’ai prise de faire quelque chose de nouveau. Elle est
avancer l’Association mondiale de née avec le siècle, qui aujourd’hui se
psychanalyse dans Internet, une liste termine. Et en cette fin de siècle, la
de distribution, comme on dit, un psychanalyse n’est plus quelque
réseau, qui s’appelle AMP-Varia, et chose de nouveau. Alors, ça
qui fait parvenir des informations à inquiète, ça inquiète les
tous ceux qui sont liés à ce réseau. psychanalystes, ça les inquiète par la
Et donc j’arrivais de Buenos Aires part d’eux-mêmes qui est prise dans
où j’étais passé avant, il m’était le symptôme de la civilisation. La
arrivé d’y dire un certain nombre de psychanalyse a été elle-même un
choses, et ces choses dites le symptôme social, comme l’a dit
dimanche étaient déjà connues par Lacan une fois, et après il a dit le
les malins à San Paolo, le mercredi contraire aussi quand je lui en ai
suivant, avant que j’arrive et donc posé la question, à son séminaire,
j’ai été accueilli à peu près en bas de enfin de façon anonyme, puisqu’il
l’avion par des gens me félicitant demandait des petits papiers, j’avais
chaudement de ce que j’avais dit dit : vous avez dit que la
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 291

psychanalyse est un symptôme base de l’évidence et de l’évidence


social, et il a répondu je n’ai jamais analytique, mais que voilà une vérité
dit que la psychanalyse est un qui est aujourd’hui garantie « pures
symptôme social. Mais il l’avait dit. neurosciences ». Il faudrait revenir
Alors, là je prends le versant, la d’ailleurs sur le détail de la chose,
psychanalyse a été elle-même un mais voilà que je me déplacerais
symptôme social, un symptôme du volontiers d’un petit poil par rapport
malaise dans la civilisation, mais on à ce que j’avais répondu à mon ami
nous annonce de plus en plus fort président de l’IPA, en tout cas ici les
que les neurosciences la rendront neurosciences garantissent à leur
obsolète. façon une vérité de Lacan et que ça
D’ailleurs c’est douteux, là je n’ai évidemment c’est d’un autre ordre
pas eu le temps d’en parler à San que de dire : le fonctionnement
Paolo, mais le 18 avril il y avait en neuronal lui-même est cohérent avec
première page de l’International ce que Freud disait soi-disant de
Herald Tribune, sur deux colonnes, l’appareil psychique, parce que là ça
la grande nouvelle, Making baby concerne l’expérience même de la
smart, ça c’est intraduisible, rendre plongée dans le langage. Et ça invite
les enfants intelligents, rendre les Américains à saisir qu’il y a un
l’enfant intelligent, ça n’a pas la usage du signifiant propre,
vibration, le swing de making baby indépendamment de ce qu’on en
smart ! (Miller redisant la phrase en comprend, et il leur faut la garantie
chantant) (rires) : word are the way, des neurosciences pour accéder à
les mots c’est la façon de le faire. Et cette dimension là.
alors à la suite d’études très longues Alors, je ne crois pas du tout que
et très coûteuses, les neurosciences la psychanalyse soit obsolète, et je
nous garantissent que le langage est ne le crois pas non seulement parce
essentiel à l’enfant, et que il faut lui que la mort ou la décadence de la
parler dès qu’il naît (rires) même s’il psychanalyse, on l’annonce depuis
comprend rien ! et que tout se joue la naissance de la psychanalyse elle-
la première année mais que non même, ça accompagne absolument
seulement, ce qu’il y a de plus toute l’histoire de la psychanalyse
curieux c’est que non seulement il depuis un siècle, mais enfin ça ne
faut lui parler mais ça suffit pas que suffirait pas, après tout, à force de
ce soit parlé, de laisser le bébé avec crier au loup, ça pourrait bien
un magnétophone ou avec la arriver, c’est pas ça. Mais c’est parce
télévision en marche, mais qu’il faut que la psychanalyse tient avec le
que ce soit parlé par une personne, nouveau une relation très distincte,
et une personne attentionnée ! Alors de la relation contemporaine avec le
évidemment rions, et en même nouveau. Et qu’évidemment ce qui
temps constatons que ça n’est pas la est essentiel, c’est que les
même chose qu’il soit formulé sur la psychanalystes ne se laissent pas
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 292

gagner par le symptôme temporelles. Et donc Freud est allé


contemporain du nouveau, parce que en effet au fond de l’inconnu. S’il y
ça, ça les éloigne de la psychanalyse a quelqu’un qui est allé au fond de
elle-même il faut bien le dire, et l’inconnu, c’est bien lui mais pour
qu’ils tiennent bien ferme à rencontrer ici non pas le nouveau et
l’essence du nouveau, à la relation certainement pas le faux nouveau de
au nouveau telle que la psychanalyse la production marchande
l’établit. C’est la condition même contemporaine, sinon pour
pour durer. « Plonger (...) au fond de rencontrer quelque chose qu’il a lui-
l’inconnu, pour y trouver du même marqué du trait de l’infantile,
nouveau », dit Baudelaire. Et qui l'a c’est-à-dire de l’ancien dans le
fait de façon plus manifeste, plus développement d’un individu et
patente dans le siècle que Freud, aussi de l’ancien dans le
médecin de Vienne. On croirait de développement de la civilisation.
beaucoup de façons que Baudelaire C’est quand même formidable qu’à
ici annonce Freud. Enfin je l’époque même du scientisme
développerai une autre fois. optimiste de la seconde moitié du
C’est aussi l’histoire de chaque siècle, il y ait quelqu’un qui ait
analyse, chercher au fond de réussi justement à lier les formes
l’inconnu pour trouver du nouveau. nouvelles du symptôme dans la
Mais en même temps quel est le civilisation telle qu’il la connaissait,
nouveau qu’a découvert Freud ? Et les formes nouvelles à l’époque par
bien disons pour la circonstance, exemple, on ne disait pas dépression
c’est justement la répétition, c’est-à- on disait neurasthénie, c’était une
dire qu’il a découvert comme forme nouvelle du symptôme, par
nouveau, la règle inplacable de exemple, il y avait des formes
toujours la même chose. C’est-à-dire nouvelles du symptôme, à la fin du
la présence, dans chacun de nous, de XIXè siècle au début du XXè, et
quelque chose justement qui est bien Freud est celui justement qui a
vieux, qui est ancien, qui est réussi à lier les formes nouvelles du
obsolète et qui néanmoins reste symptôme dans la civilisation avec
actif, en état d’activité, opératoire et les formes antiques, les plus
plus puissant que le nouveau, antiques. Et ce quelque chose de
quelque chose d’ancien qui soumet, nouveau, ce du nouveau qu’il
qui se soumet le nouveau, une découvrait, il l’a justement appelé
instance immémoriale qui domine ce avec les noms les plus anciens, avec
qui peut apparaître de nouveau. le nom d’Œdipe, avec les noms
La découverte de Freud c’est celle d’Eros et Thanatos, et il a réussi par
de cet obsolète qui se rend présent et là à changer toute notre relation
évidemment qui se rend présent de subjective avec la culture aussi bien
façon toujours intempestive, c’est-à- antique que contemporaine.
dire qui désordonne les coordonnées
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 293

Et c’est d’ailleurs ça le style Moi je l’ai vue la comète. Je l’ai


freudien, c’est un mélange, un vue en toute clarté, un soir, à côté de
mélange déjà post-moderne, entre Paris avec la chevelure merveilleuse
des éléments actuels et des éléments qui fait que j’ai du mal à admettre
anciens. Evidemment, le style qu’une comète se dise au masculin.
freudien a toujours quelque chose de Et c’est vrai qu’à voir la comète
kitsch, justement parce que ça mêle traverser le ciel, le ciel donc, qui a
l’ancien et le nouveau. Ça vaut toujours été l’index même du réel,
mieux que les façons naïves d’aller dans les civilisations premières, voir
au fond de l’inconnu pour y trouver le ciel lui-même être modifié ainsi,
du nouveau. Parce que si on prend on sent une certaine exaltation. On
ça au pied de la lettre, ça conduit au se dit donc vraiment quelque chose
suicide, tout simplement, comme dit de vraiment nouveau est possible !
Lacan, ça conduit au suicide Quelque chose de vraiment nouveau
éventuellement collectif, ce qui va dans le réel et ça rend
bien, puisque nous parlons des compréhensible qu’on puisse vouloir
formes contemporaines du se suicider pour s’unir à cette
symptôme. Pensez au dernier suicide comète, qui celle-ci vient justement
collectif, qu’on connaît ici comme du fond de l’inconnu, pour nous
on le connaît à San Paolo grâce aux chercher, pour se faire connaître de
moyens de communication. nous et trouver peut-être en nous son
Où a-t-il eu lieu ? On ne nouveau aussi. Si on est
l’inventerait pas tellement c’est psychanalyste, si on est lacanien en
logique, il a eu lieu en Californie, plus, on ne se suicide pas, mais on
c’est-à-dire la terre par excellence peut imaginer par exemple que cette
du faux nouveau et dans une secte trajectoire sublime est comme une
experte en Internet, et en relation allégorie de ce que serait une
avec la comète, la comète Hale- interprétation quand elle réussit à
Bopp. Pour nous c’est déjà passé je s’inscrire dans le réel, qu’elle passe
crois. Au Brésil, ils ne l’ont pas comme une comète, qu’elle change
encore vue, et donc, on m’a dit après quelque chose dans le réel. Mais
que j’avais fini d’en parler, que dans l’ironie suprême, c’est que le
le champ freudien brésilien on allait passage de la comète est en réalité
maintenant scruter le ciel. Il y a une un phénomène périodique, qu’elle a
logique, ce premier grand suicide déjà été présente dans ces parages y
collectif de la nouvelle époque se a quatre mille ans et que attendez
passe en Californie dans une secte encore quatre mille ans vous la
liée à Internet, et ça concerne une verrez de nouveau, ça donnerait
comète, c’est-à-dire il y a peu de envie de durer ce temps là. Enfin
choses aussi nouvelles qu’une dans quel état sera l’humanité dans
nouvelle comète, il faut bien le quatre mille ans à ce régime, on ose
reconnaître. pas le prévoir, mais la comète après
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 294

tout ça ne lui fait rien, elle sera là, auprès du centre d’enregistrement
elle, elle est un phénomène de des découvertes astronomiques.
répétition. Simplement elle n’a rien à voir
La seule chose nouvelle qu’il y a évidemment avec monsieur Hale et
dans la comète c’est que maintenant avec monsieur Bopp. Elle ne connaît
elle s’appelle Hale-Bopp, ça c’est pas son propre nom, celui là, et elle
nouveau, en effet. Et pourquoi elle ne va pas revenir plus vite, elle va
s’appelle Hale-Bopp, parce que y a pas revenir avant quatre mille ans
deux types, sans doute parce qu’ils parce qu’on va l’appeler par son
n’avaient pas grand-chose à faire nom.
d’autre, oui, c’est des amateurs Alors la comète justifie le soupçon
paraît-il, qui lorgnaient un coin de que fait porter Freud sur le nouveau.
ciel et qui ont aperçu ce nouveau et A savoir que le nouveau n’est pas si
qu’ils ont le mérite de ne pas s’être nouveau qu’il y paraît d’abord, et
dit : il doit y avoir une tache sur mon que ce nouveau là a quatre mille ans
télescope et non seulement ça mais et huit mille ans, enfin si c’est un
qu’ils se sont précipités pour entrer cycle périodique, c’est un nouveau
en communication, enregistrer leur répétitif et puis peut-être que la
découverte auprès du centre des comète justifie aussi le soupçon que
découvertes astronomique des Etats- Lacan fait porter sur le réel : il se
Unis, qui peut certifier, enfin par pourrait que le réel n’ait rien à voir
lequel, par ce grand Autre qui doit avec le sens. Que la comète ne se
enregistrer les découvertes soucie pas des noms qu’on lui
nouvelles. Et donc ils se sont, l’un et donne, des désirs qu’elle suscite, des
l’autre, étant au courant, se sont poèmes qu’on peut lui adresser, ni
indépendamment l’un de l’autre non plus des chiffres qui calculent sa
précipités pour entrer en contact trajectoire et son retour, et qu’elle
comme ils s’étaient, un d'eux au continue son chemin en étant tout à
moins s’était installé dans un désert fait indifférente au discours.
pour mieux observer le ciel, il a dû Et qu’est-ce qui se passerait si le
prendre les jambes à son cou et symptôme était quelque chose
divers moyens de transport jusqu'à comme la comète, si le symptôme
arriver à un téléphone ou un était lui aussi indifférent au discours,
ordinateur pour faire connaître la si le symptôme était de la même
nouvelle. Donc ces deux là, il faut nature que les corps célestes, c’est-
bien le dire, ça fait un peu Laurel et à-dire si le symptôme appartenait à
Hardy. On l’aurait vu s’appeler la dimension du réel ; c’est ça qui est
Amanda la comète, Mélancolia peut- en jeu, maintenant c’est devenu un
être mais Hale-Bopp, on ne peut pas nouveau syntagme figé chez nous, le
dire que l’humanité lui a délégué un réel du symptôme. Mais la question
nom à la mesure de sa beauté. Elle qui est posée par Lacan quand il
ne va pas protester, la comète, inscrit le symptôme dans la
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 295

dimension du réel, c’est la question et on a commencé à interpréter les


de savoir si le symptôme, c’est symptômes.
comme une comète, c’est-à-dire que Alors bien sûr y en a certains qui
ça se fiche du discours et ça, ça été continuent à interpréter les comètes,
la dernière question de Lacan sur ce et c’est ceux qui se livrent au suicide
qu’a découvert Freud. collectif. Pourquoi ils se suicident
Et Freud, en effet, lui, pensait collectivement ? C’est parce qu’ils
avoir découvert que le symptôme se n’arrivent pas à faire comprendre
différenciait de la comète en tant aux autres qu’il faut interpréter les
qu’il répond quand on l’appelle, comètes, alors ils payent de leur
quand on lui dit quelque chose et personne pour dire : interprétez les
que lui le symptôme aussi dit comètes. Et eux ils l’interprètent
quelque chose, que le symptôme est dans le sens de : il faut changer de
un message qu’on peut lire. Et que si dimension pour s’en tirer, pour avoir
on fait parler ce message et que si on vraiment du nouveau. Alors ce qui
lui parle gentiment, si on lui parle était admirable avec l’hystérie c’est
bien, si on lui parle comme il faut, si que quand on interprétait le
on parle comme il faut au symptôme symptôme, il disparaissait. C’était le
hystérique et bien que le sujet s’en temps de l’optimisme freudien et
libère. C’est ça que veut dire pour finalement Freud a dû en rabattre
Freud que le symptôme tient un comme vous le savez, et le deuxième
Sinn, une signification, un sens. Et temps c’est ce qu’il a appelé, ce
donc que c’est pas comme la comète qu’il a approché par exemple comme
Hale-Bopp. Et c’est là qu’il est très la réaction thérapeutique négative, à
amusant de constater que jusqu'il y a savoir que ça ne disparaît pas
très peu de temps, l’apparition des tellement que ça, le symptôme,
comètes a été considérée comme un même quand on lui parle bien. Et
symptôme, c’est-à-dire jusqu'à l’âge c’est avec le symptôme obsessionnel
de la science, on considérait les que Freud s’est vraiment aperçu que
comètes comme des signes, qui nous le fondement même du symptôme,
venaient du fond de l’inconnu et qui c’était la répétition. L’hystérie lui a
nous annonçaient quelque chose de fait croire que l’essentiel du
nouveau, à l’humanité, la naissance symptôme c’était le sens. Et c’est
d’un grand homme, ou l’approche de avec le symptôme obsessionnel qu’il
catastrophes, la présence de s’est aperçu que la matrice du
menaces, etc.. symptôme, c’était la répétition et
C’est-à-dire que jusqu'à ce que que précisément le symptôme était
domine le discours de la science, on plutôt de l’ordre du réel, de ce qui
interprétait les comètes, ça ne fait revient à la même place. Et on voit
pas de doute et on n’interprétait pas bien qu’il y a deux versants de la
les symptômes. Et puis avec Freud théorie du symptôme : ou bien on
on a cessé d’interpréter les comètes met en avant qu’il appartient au
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 296

registre du symbolique, et qu’il est qui sont à cet égard bien plus
équivalent à un message, ou bien on insidieuses concernant la pratique
met l’accent sur le fait qu’il même de la psychanalyse. C’est vrai
appartient au registre du réel et qu'il que depuis Freud on se dit qu’il faut
revient toujours à la même place, et faire parler des symptômes dont on
qu’il ne se déplace pas comme le ne s’occupait pas auparavant de les
sens, qu’on peut lui reconnaître par faire parler, c’est ça la nouveauté.
ailleurs. C’est qu’on fait passer à la
Alors j’ai décidé de sauter les moulinette du tout-dire des
choses que j’ai pu dire là-bas dans symptômes qu’on songeait pas à
son développement, dans la suite qui interpréter à l’époque où on
sont quand même l’écho de certaines interprétait les comètes.
choses qui ont pu se dire ici, et je Et donc des pathologies se
passe rapidement à..., (s’adressant à trouvent maintenant attrapées par la
Eric Laurent) ou alors je coupe là psychanalyse, qu’on laissait hors
puis je te laisse la parole ? (...) parole auparavant et ça évidemment
ça à voir avec l’état actuel de la
Eric Laurent : Ça permettra de civilisation. Pour le dire
donner une coupure après. sommairement, qu’est-ce qu’on dit
quand on dit que l’époque de Freud,
Jacques-Alain Miller : Je la civilisation de l’époque de Freud
passe à ce que j’ai pu dire des était victorienne ? Et bien on dit que
nouvelles formes du symptôme en c’était un état de la civilisation où,
fait à la suite de la discussion que bien sûr qu’on pouvait faire de tout,
nous avons eu ici même avec Hugo on pouvait tout faire, comme on a
Freda qu’il fallait quand même toujours pu tout faire, mais que ce
considérer que ces nouvelles formes qu’on faisait dans le registre de la
du symptôme exigeaient qu’on jouissance, on ne devait pas le
nuance le sens du nouveau, parce montrer, hors de lieux tout à fait
qu’on apporte aujourd’hui à précis, et ça ne devait pas se dire.
l’analyste des troubles qu’on lui C’est-à-dire que le concept majeur
apportait pas auparavant. Alors on de l’état victorien de la civilisation
l’apporte à l’analyste ! On l’apporte c’est quand même celui de la
aux différentes pratiques du dire. répression, du refoulement. Et ces
L’analyse mais d’autres pratiques du sociétés de répression c’est vrai que
dire aussi bien, et il faut bien dire ça a consonné avec le refoulement
que pour l’analyse ça n’est pas sûr freudien au point qu’on ait pu penser
que se soient les neurosciences que s’il y avait le refoulement
l’adversaire. Ce sont bien plutôt les freudien c’est parce qu’il y avait la
pratiques dérivant de la répression sociale. C’est ça qui a par
psychanalyse, les pratiques du tout- exemple nourri le freudo-marxisme,
dire, dérivant de la psychanalyse, qui a inspiré l’École de Francfort et
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 297

qui a eu un écho universel. On a eu en même temps qu’elle illumine la


l’idée que le refoulement se devait à répression sociale du dire, et nous,
la répression sociale et que le nous avons à faire à autre chose,
communisme verrait non seulement nous avons à faire à l’exigence
la disparition de l’exploitation de sociale de tout dire. Alors bien sûr
l’homme par l’homme mais la qui provoque des réactions en sens
disparition de la névrose. Ç’aurait contraire. Elle provoque le délire
été la guérison du symptôme par la thomiste de la droite américaine, par
révolution. Cette notion est resté très exemple. Elle provoque
active encore jusque dans les années l’interdiction de la pilule du
70 de ce siècle. Il faut bien dire que lendemain dans un grand nombre de
l’état actuel de la civilisation n’a pays et vous savez que ça a été au
plus rien à voir avec son état point que le laboratoire qui a inventé
victorien, qu’on a plus du tout... cette pilule a décidé d’abandonner
comment caractériser, il nous son copyright et de laisser qui veut
manque un adjectif pour caractériser la produire parce qu’il craint le
l’état actuel de la civilisation. On boycott des milieux réactionnaires
disait victorien, est-ce qu’on va dire dans le monde, bon. Donc
clintonien ? Évidemment c’est évidemment ça n’est pas uniforme.
ridicule la civilisation clintonienne. Mais la tendance principale va
C’est ridicule mais ce ridicule lui- quand même dans le sens de
même est intéressant parce que les l’exigence de tout dire, et ça
contemporains de la reine Victoria évidemment ça procède de la
étaient ravis de se dire les victoriens, psychanalyse. Mais en même temps
et que ça n’enchante personne d’être ça désordonne ce à quoi elle a à faire
un clintonien, et ça traduit pas mal la mais c’est aujourd’hui dans le sens
décadence actuelle du signifiant commun, l’idée que: quelque chose
maître, la décadence des idéaux. Il va mal il faut en parler, fait partie du
semble que le vecteur principal de la sens commun d’aujourd’hui. C’est
civilisation aujourd’hui et de son une croyance qui est aujourd’hui
malaise, va dans cette direction, populaire, que si on ne parle pas de
qu’on a plus besoin maintenant de la ce qui va pas on se rend malade et
répression sociale du dire, pour c’est pire. Ce tout dire inspire les
jouir. La volonté de jouissance passe productions culturelles et toutes,
toujours davantage par la permission comme le dernier best-seller aux
sociale de dire, et presque par Etats-Unis, c’est un document écrit
l’exigence sociale de dire, et ça c’est par une romancière, mais qui là
très différent de ce qu’il avait au raconte son histoire à elle et qui est
temps de Freud. Parce que quand sa séduction par son père. Et c’est ça
même, on ne peux pas s’empêcher qui est acheté, vendu, commenté, le
de penser que la notion même du récit de l’inceste, de la séduction
refoulement chez Freud, décalque, incestueuse, par la fille.
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 298

Et aussi le tout dire est considéré Alors le rôle de la psychanalyse a


communément comme un été essentiel là, et en cela la
traitement, comme une façon de psychanalyse a été convergente avec
traiter ce qui ne va pas, de telle la Constitution américaine et avec
façon comme nous l’avons dit ici, ses amendements, pour installer
qu'il faut en parler devient la comme pivot de la civilisation
réponse universelle et c’est bien sûr actuelle le droit de tout dire. C’est là
ce qui conduit aux comités qu’il y a une convergence singulière
d’éthique, la décadence du signifiant là-dessus, c’est ça que nous étudions
maître, la décadence des idéaux et la cette année, la convergence de la
décadence du décalogue psychanalyse et de la démocratie,
traditionnel, des valeurs dans le sens du droit de tout dire. Et
traditionnelles, nous oblige, pour rien ne le marque mieux, quand on
nous retrouver entre le bien et le lit Lacan, il ne faut pas oublier que,
mal, pour savoir s'il y a un bien et un encore dans les années cinquante, on
mal, Baudelaire pouvait encore dire faisait procès à l’éditeur du Marquis
les Fleurs du Mal, heureuse époque! de Sade. La première fois que je suis
et il disait les fleurs du mal, en allé acheter Juliette, on vous faisait
considérant que jusqu’alors, dans la passer à l’arrière salle de la librairie
littérature, on avait cultivé les fleurs pour vous vendre ça, et on entourait
du bien et que lui prenait justement les petits volumes bleus de Pauvert
le point extérieur par rapport à quoi imprimés sur mauvais papier, on
tout le reste était un tout. Les fleurs l’entourait de papier kraft et on
du mal ! Aujourd’hui pour savoir où sortait avec ça sous le bras, on avait
sont les fleurs du bien et les fleurs du Sade en quelque sorte, un bon
du mal, pour savoir quoi faire avec petit kilo de Sade, vendu dans
les productions de la science, le l’arrière boutique, clandestinement.
clonage etc., et bien on s’en remet à C’était encore ça - je ne l’ai quand
la discussion, on s’en remet aux même pas acheté au berceau - vers
commissions. Évidemment nous 1962, 63, trois ans avant la sortie
avons donné un sens généralisé à des Ecrits, voilà comment on
l’expression comité d’éthique et achetait les œuvres du Marquis de
donc ça veut dire simplement Sade qui aujourd’hui sont dans la
qu’aujourd’hui on n’a plus un grand Pléiade. Il faut mesurer ça.
Autre au lieu de la vérité. Et que le Evidemment c’est dans la Pléiade,
sujet-supposé-savoir, il est là où plus personne n’a envie de les lire
nous sommes, le grand Autre c’est maintenant, ça c’est radical.
nous dans notre pathétique Aujourd’hui j’ai le droit, non
ignorance de ce qu’il faut faire. seulement de jouir à ma manière,
C’est le règne du débat, dis-moi, j’te mais j’ai le droit de le dire à tout le
dirais, et on verra. monde, en tout cas on va vers ça. Et
donc on ne va pas vers une
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 299

civilisation fondée sur la démocratie que à partir du plus-de-jouir, et un


de la jouissance, il suffit d’aller au plus-de-jouir qui n’est pas voilé
Brésil pour s’apercevoir où on en est mais qui est exhibé de toutes les
là-dessus. En tout cas il y avait manières possibles.
quand j’y étais même, à Brasilia, des Au point qu’on pourrait dire qu’à
manifestations du mouvement des l’époque victorienne de Freud c’est
paysans sans terre, ça permettait de la névrose, spécialement la névrose
lire un certain nombre d’inscriptions obsessionnelle qui était l’idéal
qui sont tout à fait... ceux la ne social, et qu’aujourd’hui l’idéal qui
s’inscrivent pas aux rencontres du s’élabore, s’il y en a un, c’est plutôt
champ freudien il faut dire, et ça celui de la perversion, comme
donne un certain nombre nouvelle norme sociale et d’ailleurs
d’indications éclairantes, mais on va qui demande à se rapprocher de la
vers une démocratie du dire de la norme sociale. J’ai pu parler,
jouissance. suscitant certainement un certain
Alors un des résultats, c’est que intérêt dans l’auditoire, de ce qui
quand on ne se fait pas plaisir à jouir avait été ici élaboré sur le mariage
aujourd’hui, et bien c’est sans des homosexuels, ça intéresse. Alors
excuse. C’est-à-dire que ceux qui on voit ici où s’inscrit la
souffrent, non seulement ils psychanalyse, elle permet quand
soufrent, les névrosés, non même au névrosé de rencontrer
seulement ils souffrent mais en plus l’Autre dont il a besoin, qui est
ils se sentent coupables de souffrir. l’Autre de la justification, alors que
De la même façon que les vieux non socialement la civilisation ne lui
seulement ils vieillissent, mais en offre plus ça, la justification.
plus ils se sentiraient coupables de Et il n’empêche que bien sûr le
vieillir. As-tu bien fait tout ce qu’il processus analytique lui-même
faut pour rester jeune ? Etc. puisse s’utiliser pour jouir et c’est
Autrement dit c’est bien ça, ça bien la question qui bloque les
devient de plus en plus difficile de analystes sur le problème de la fin
se plaindre du grand Autre, parce de l’analyse. C’est-à-dire que quand
qu’il existe de moins en moins, et on pense le processus analytique
donc il reste, on est coupable, soi- comme un processus de savoir,
même. Il y a quelque chose dans la comme un processus épistémique,
dépression contemporaine qui est de ou alétique, qui concerne la vérité,
cet ordre, que le manque-à-jouir on n’arrive pas à situer ce qui, dans
c’est vraiment aujourd’hui le processus, analytique est d’ordre
l’impardonnable. Et c’est pourquoi, érotique. C’est bien cette jouissance
sans doute, on fait de ce qu’on incluse dans le processus analytique
appelle la dépression le mal qui fait problème aux analystes qui
paradigmatique de la civilisation, n’ont pas les repères qu’offre Lacan
dont la jouissance ne se situe plus bien que ces repères soient eux-
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique Sem 16 23/4/97 300

mêmes à l’occasion méconnus par


ceux qui s’y référent et c’est au
point que les analystes de l’IPA eux-
mêmes finissent par se surprendre
eux-mêmes de la disparition de toute
référence à la sexualité dans leur
théorie. Et c’est pourquoi ils se
retrouvent à Barcelone en juillet
prochain pour un congrès sur la
sexualité en raison, disent-ils, qu’ils
n’en parlaient plus. C’est un effort
pour eux pour retrouver un peu leur
chemin dans l’état actuel de la
civilisation.
Alors je n’ai pas pu arriver
jusqu’au point où j’ai parlé dans la
deuxième conférence, qui était
intitulée « L’appareil du symptôme
ou le symptôme comme appareil »,
où j’ai pu parler, plus en détail, des
différentes drogues en les situant
chacune par des coordonnées, une
coordonnée d’ordre analytique de la
dépression etc., mais se sera pour la
suite et je donnerai également un
écho de la troisième conférence
intitulée « L’amour
symptomatique », et peut-être que je
pourrais y développer un peu plus
l’exemple que je n’ai fait
qu’esquisser de la communication
des bactéries : en effet, les bactéries
bavardent, c’est ce qu’on vient de
trouver et il faut leur prêter une
oreille attentive.
Donc on se retrouve le 14 mai.
Fin du Séminaire Laurent/Miller du
23 avril 1997