Vous êtes sur la page 1sur 5

RADIOMOBILES Bancs de mesure

Testeur universel de radiocommunications R&S CMU200

Le CDMA2000 – nouveau défi pour


les testeurs d’équipements 3G
Le monde de l’accès multiple à réparti- Le marché du CDMA2000 120

Abonnés (millions)
100
tion par les codes (AMRC ou CDMA) Suite au lancement du premier réseau 80
commercial cdmaOne en septembre 60
s’apprête à franchir une étape déci- 1995 à Hongkong, le CDMA s’est imposé 40
dans le monde entier comme norme 20
sive : l’adoption du CDMA2000 1X, de radiocommunications mobiles. Cette 0
percée dépasse largement les frontières

Déc. 97

Juin 98

Déc. 98

Juin 99

Déc. 99

Juin 00

Déc. 00

Juin 01

Déc. 01
qui permet des débits de paquets de son pays d’origine, les Etats-Unis,
ainsi que celles de la Corée et du Japon.
Fig. 1 Evolution du nombre d’abonnés au
allant jusqu’à 307,2 kbit/s. La plate- Fort de taux de croissance en véritable
cdmaOne/ CDMA2000.
explosion, le CDMA fait partie, avec
forme de mesure évolutive qu’est le le GSM, des plus importantes normes
de radiocommunications mobiles numéri-
testeur universel de radiocommunica- ques de la 2ème génération. Et le monde
du CDMA s’apprête à franchir à nou- fait avec plus de 10 millions d’abonnés
tions R&S CMU200 supporte aussi veau une étape décisive : l’adoption du et une part de marché de quelque
CDMA2000 1X, qui permet des débits de 25 % une sérieuse concurrence au leader
cette norme de troisième génération. paquets allant jusqu’à 307,2 kbit/s. NTT-DoCoMo. Tandis que la Corée et
le Japon se trouvent aujourd’hui dans
Le cdmaOne a connu une croissance une phase de saturation, les plus fortes
explosive ces dernières années. Alors impulsions de croissance viennent ces
qu’en avril 1998, on comptait tout derniers temps de l’Amérique du Nord
juste 10 millions d’abonnés au monde, et du Sud, et un grand marché d’avenir
aujourd’hui, ce sont plus de 100 millions voit le jour en Chine. L’opérateur China
de clients qui téléphonent via des Unicom déploie actuellement un réseau
Photo 43 238/16
réseaux CDMA (fig. 1). Cette évolution cdmaOne/ CDMA2000, appelé à offrir
est d’autant plus remarquable que le d’ici l’an 2005 une capacité d’environ 50
GSM s’était déjà imposé à l’époque millions d’abonnés.
comme norme de fait dans le monde
entier. Le CDMA2000 est l’évolution logique du
cdmaOne. Comme le cdmaOne est un
C’est l’espace asiatique qui a été à l’ori- sous-ensemble de la norme IS 2000, les
gine de cette énorme croissance – avec, opérateurs peuvent faire évoluer leurs
en tête, la Corée du Sud, qui a entière- réseaux de manière particulièrement
ment misé sur le cdmaOne. Le Japon simple sans en affecter les fonctionna-
s’est, lui aussi, hissé au rang des prin- lités. Les stations de base CDMA2000
cipaux bastions du CDMA. KDDI, seul communiquent sans problème avec les
opérateur de réseau cdmaOne au Japon, téléphones cdmaOne, de même que des

Autres articles sur le R&S CMU200


dans ce numéro, pages 9 et 12.

4
Actualités de Rohde&Schwarz No 173 (2002/I)
téléphones CDMA2000 avec des stations ainsi qu’à véritable capacité multimode. Le CDMA2000 en bref
de base cdmaOne. Il est facile d’ima- C’est juste au moment de l’introduction Le CDMA2000 est une évolution de
giner que pratiquement tous les opéra- du CDMA2000 en Amérique du Nord la technique de 2ème génération TIA/
teurs cdmaOne envisagent d’élargir leurs que le testeur R&S CMU200, résolument EIA 95 A/B. La large rétrocompatibilité
services sur la base du CDMA2000. tourné vers l’avenir, supporte également de la signalisation et des propriétés
cette norme de radiocommunications des réseaux en facilitent beaucoup
Comme déjà pour le cdmaOne, c’est la mobiles de 3ème génération. l’adoption. Il est ainsi possible, par
Corée qui a de nouveau joué le rôle exemple, durant une phase de transi-
de pionnier, avec la première mise en tion, de créer en « overlay » des îlots
service officielle d’un réseau CDMA2000, La liaison descendante ou CDMA2000 dans un réseau cdmaOne
en octobre 2000, par SK Telecom. La « forward link » existant. En CDMA2000, on distingue
plupart des opérateurs cdmaOne envisa- fondamentalement deux phases de
gent de lancer leur réseau CDMA2000 La discrimination des différents canaux déploiement.
d’ici début 2002 (fig. 2). Les premiers physiques s’opère par codes orthogo- Dans la première étape, on réalise
réseaux sont aussi à l’étude en Europe naux de Walsh (fig. 3). Pour obtenir, pour le CDMA2000 1X (1xRTT*), avec
de l’Est (Roumanie, Moscou, St Péters- un débit d’éléments ou « chips » cons- une bande passante du signal de
bourg), dans la bande des 450 MHz, tant, différents débits des bits d’infor- 1,25 MHz et un facteur d’étalement
récemment libérée. mation proprement dits, on utilise des ou « Spreading Rate » de 1 (c.-à-d.
codes de Walsh de longueurs différentes. 1,2288 Mchip/s), ce qui correspond aux
Les producteurs d’équipements CDMA Pour les applications classiques de télé- propriétés physiques du cdmaOne. Le
ont besoin d’une plate-forme de grande phonie et de données, on fait appel à CDMA2000 1X offre sur la liaison des-
précision et à grande vitesse de mesure des codeurs convolutionnels, tandis que cendante – de la station de base au
mobile – plus de canaux de codes
(128 codes de Walsh). Une régulation
rapide de puissance est en outre
Fig. 2 La plupart des réseaux CDMA2000 seront mis en service d’ici début 2002. introduite sur la liaison descendante.
Des débits de paquets allant jusqu’à
Pays Opérateur Test / Mise en service
307,2 kbit/s pour applications fixes et
Australie Telstra Test 3ème trimestre 2000 mobiles sont possibles, la qualité et
Brésil Global Telecom Lancement 4ème trimestre 2001 la capacité de parole étant presque
Brésil Telesp Cellular Lancement 4ème trimestre 2001 doublées. Le CDMA2000 1X supporte
Brésil Vesper Lancement 4ème trimestre 2001 de nouvelles techniques d’antennes,
Canada Bell Mobility Lancement 4ème trimestre 2001 telles que les « Spot Beams » visant à
Canada Telus Mobility Test 3ème trimestre 2000 couvrir des zones limitées à accroisse-
Chili SmartCom PCS Lancement 1er semestre 2002 ment momentané de trafic.
Corée KT Freetel En service Dans la phase suivante, le CDMA2000
Corée LG Telecom En service 3X (3xRTT) dispose, avec un facteur
Corée SK Telecom En service d’étalement de 3 (3,6864 Mchip/s),
Japon KDDI Lancement 1er semestre 2002 d’une bande passante triple de celle
Mexique Pegaso PCS Lancement 4ème trimestre 2001 du cdmaOne. Des débits de pointe
Nouvelle-Zélande Telecom Mobile Limited Lancement 4ème trimestre 2001 allant jusqu’à 2 Mbit/s permettent de
Ukraine CST Invest Limited Lancement 1er trimestre 2002
véritables applications multimédia. Un
calendrier précis de déploiement de la
USA AirGate PCS Lancement 1er trimestre 2002
technique 3X n’est pas encore défini,
USA Alamosa PCS Lancement 1er trimestre 2002
les efforts portant actuellement sur
USA ALLTEL Communications Lancement 2ème semestre 2001
le système CDMA2000-1xEV-DO – un
USA Horizon PCS Lancement 3ème trimestre 2002
CDMA optimisé pour la transmission
USA Sprint PCS Lancement 4ème trimestre 2001
de données, développé sous l’égide de
USA Verizon Wireless Lancement 2ème semestre 2001
Qualcomm.
Venezuela Telcel Test 1er semestre 2001
Vietnam Saigon Postel Lancement 2ème semestre 2001 * RTT : Radio Transmission Technology.

5
Actualités de Rohde&Schwarz No 173 (2002/I)
RADIOMOBILES Bancs de mesure

pour les hauts débits des « supplemental La liaison montante ou (FER pour « Frame Error Rate »). Comme
channels », les codeurs utilisés sont des « reverse link » sur liaison descendante, on utilise des
turbo-codeurs. codeurs convolutionnels pour les appli-
Contrairement au cdmaOne, dans une cations de téléphonie et de données à
Si le nombre de codes de Walsh ne véritable liaison CDMA2000, les canaux faible débit, et des turbo-codeurs pour
suffit plus parce que l’espace des vec- se distinguent par différents codes de les nouveaux débits élevés des « Supple-
teurs orthogonaux est épuisé, la discri- Walsh et sont scindés, en bande de base mental Channels ». Une nouveauté est
mination des canaux peut être étendue complexe, en composantes en phase (I la régulation rapide de la puissance de
à l’aide de fonctions non orthogonales. pour « in phase ») et en quadrature (Q). la station de base par la station mobile
Pour ce faire, on génère des fonctions Différents canaux peuvent être utilisés (« Forward Link Power Control »).
quasi orthogonales (QOF) par masquage suivant la qualité de service (QoS pour
de codes de Walsh existants. Les lon- « Quality of Service ») et les propriétés Neuf configurations (« Radio Configura-
gueurs de trame sont variables – 5 ms, physiques des canaux (fig. 4). Sur la tions » RC1 à RC9) sur la liaison des-
20 ms, 40 ms et 80 ms pour informations liaison montante, un pilote continu sim- cendante (« forward link ») et six sur la
de signalisation et données utiles. Il a plifie la synchronisation avec la station liaison montante (« reverse link ») fixent
été en outre spécifié la possibilité de de base. Les données de trafic sont trans- les différents modes de liaison définis
répartir le signal de liaison descendante mises sur un « Fundamental Channel » dans la norme IS 2000 :
sur plusieurs antennes d’émission, ce (FCH) indépendant et sur des « Supple- ◆ RC1 et RC2 définissent les liaisons
qui, à certaines conditions, augmente mental Channels » (SCH) – avec des puis- cdmaOne pour « Rate Set 1 » et « Rate
la capacité du système (« transmit diver- sances différentes et des objectifs diffé- Set 2 ».
sity » ou diversité d’émission). rents pour le taux d’erreurs sur trames ◆ RC3 à RC5 sur la liaison descendante
(RC3 et RC4 sur la liaison montante)
définissent les liaisons CDMA2000
pour « Spreading Rate 1 »
(CDMA2000 1X).
Fig. 3 Les nouveaux canaux physiques sur les liaisons descendante (« forward link ») et montante ◆ RC6 à RC9 sur la liaison descendante
(« reverse link ») pour la technologie CDMA2000. (RC5 et RC6 sur la liaison montante)
sont réservées aux liaisons
Nouveaux « Forward Link Common Channels » pour mobiles CDMA2000
CDMA2000 pour « Spreading Rate 3 »
Pilot Channels (PICH) Permettent la «Transmit Diversity» (F-TDPICH, (CDMA2000 3X).
F-ATDPICH), supportent les applications
« Smart Antenna » (F-APICH).
Mode « Slotted » amélioré, plus longue autonomie
Des options dites de service définissent
Quick Paging Channel (QPCH)
de l’accumulateur, codes de Walsh W80128, W48128, les modes de liaison possibles et leurs
W112128, réservés pour F-QPCH. paramètres, par exemple les différents
Common Control Channel (CCCH) F-CCCH transmet des « Mobile Directed Messages » modes de parole (suivant le vocodeur
pour mobiles CDMA2000. utilisé), les liaisons SMS, de télécopie
Broadcast Channel (BCCH) F-BCCH transmet des « Broadcast Messages » et autres liaisons de données, notam-
et « Overhead Messages » (p.ex. SMS). ment le bouclage pour test ou « Test
Common Power Control Channel S’utilisent en liaison avec des procédures Loopback ».
(CPCCH), Common Assignment de « Enhanced Access Channel ».
Channel (CACH)
Le CDMA2000 fonctionne dans le monde
Nouveaux « Forward Link Dedicated Channels » pour mobiles CDMA2000 dans différentes gammes de fréquences.
A cet effet, la norme définit actuelle-
Forward Fundamental Transmet des informations de signalisation/données
Channel (F-FCH) utiles pour un mobile donné. Chaque canal de trafic ment 11 catégories de bande, toutes
peut contenir un F-FCH. couvertes, bien entendu, par le testeur
Forward Dedicated Transmet des informations de signalisation R&S CMU200.
Control Channel (F-DCCH) pour un mobile donné. Chaque canal de trafic
peut contenir un F-DCCH.
Forward Supplemental Transmet des données utiles pour un mobile donné.
Channel (F-SCH) Chaque canal de trafic peut contenir deux F-SCH.
Power Control Subchannel S’utilise en liaison avec F-FCH ou F-DCCH.

6
Actualités de Rohde&Schwarz No 173 (2002/I)
Le CDMA2000 dans le testeur Reverse CDMA Channel
R&S CMU 200 for Spreading Rates 1 and 3 (SR1 and SR3)

La mise en œuvre de la norme


Reverse Reverse
CDMA2000 1X dans le testeur Reverse Enhanced
Common Traffic
Access Traffic Access
R&S CMU200 s’inspire de la spécifica- Control Channel
Channel Channel Channel
Channel Operation
tion TIA/EIA IS 2000 Rev. 0. Comme (RC 1 or 2) Operation
Operation (RC 3 to 6)
dans tous les réseaux de radiocom-
munications mobiles supportés par le Reverse Reverse Reverse Reverse
R&S CMU200, on distingue les modes Fundamental Pilot Pilot Pilot
Channel Channel Channel Channel
avec et sans signalisation. Tous les para-
0 to 7 Reverse 0 or 1 Reverse
mètres essentiels du réseau, des sta- Enhanced Access Reverse Common
Supplemental Dedicated Control
Channel Control Channel
tions de base et des liaisons peuvent Code Channel Channel
être clairement configurés (fig. 5). L’im- 0 or 1 Reverse
Fundamental
plémentation CDMA2000 tient compte Channel
en particulier des nouveautés de la 0 or 2 Reverse
norme IS 2000. Supplemental
Channels
Reverse
Le « Quick Paging Channel » (QPCH), par Power Control
exemple, servant à allonger l’autonomie Subchannel

de l’accumulateur, est bien entendu sup-


Fig. 4 Suivant le mode de fonctionnement, la nouvelle norme 3G CDMA2000 fait appel à différents
porté par le testeur R&S CMU200. Indé- canaux physiques sur la liaison montante (« forward link »).
pendamment de la configuration nor-
male, il est possible de déterminer sur
le testeur si le « Quick Paging Channel » Mesures CDMA2000 « Minimum/Maximum Output Power » et
tient compte ou non de l’objet des mesu- Le testeur R&S CMU200 supporte les « Receiver Quality » (« Frame Error Rate »).
res. On fait ainsi en sorte que le mobile mesures usuelles en cdmaOne, telles Contrairement au cdmaOne, un mobile
observe effectivement le QPCH, et non que « Standby/Access Probe Power », CDMA2000 émet sur différents canaux
pas le « Pilot Channel » normal ou le « Sideband Suppression », « Gated Output de codes, avec éventuellement diffé-
« Common Control Channel » F-CCCH. Power », « Open Loop Time Response », rents débits et différents niveaux. Un

Fig. 5 Tous les paramètres du réseau, des stations de base et des liaisons Fig. 6 Diagramme de constellation d’un signal de liaison montante CDMA,
peuvent être clairement configurés sur le testeur R&S CMU 200. avec F-PICH, F-FCH ainsi qu’un F-SCH actif.

7
Actualités de Rohde&Schwarz No 173 (2002/I)
RADIOMOBILES Bancs de mesure

signal aussi complexe a typiquement un Mesures AMPS


rapport puissance de crête/puissance En Amérique du Nord, notamment, les
Autres informations et fiche technique :
moyenne plus élevé qu’un signal ne fournisseurs proposent comme par le www.rohde-schwarz.com
contenant qu’un seul canal, comme passé des mobiles CDMA à double (mot-clé CMU200)
en cdmaOne. Ceci exige des amplifi- mode, c’est-à-dire avec AMPS (« Advan-
cateurs à plus grande dynamique. Le ced Mobile Phone System »), et, bien
CDMA2000 atténue le problème par entendu, le testeur R&S CMU200 sup-
modulation QPSK à fonction d’étalement porte aussi cette norme analogique
ou « spreading » assurant un écrêtage. Il de 1ère génération. Ses fonctionnalités
en résulte comme schéma de modula- AMPS savent convaincre par des appro-
Universal Radio Communication Tester CMU200

tion une « Hybrid Phase Shift Keying » ches novatrices, comme, par exemple, THE tester for current and future mobile radio networks
• Multi-protocol support
• Extremely high speed testing
• Highly accurate measurements
• Modular future-proof design

(HPSK, fig. 6). Mais ceci exige aussi une les mesures multifréquences destinées à
• Comprehensive spectrum analyzer
• Easy migration to 3rd generation technologies

mise en œuvre totalement nouvelle des vérifier la réponse en fréquence BF de


mesures de modulation et – ce qui est l’émetteur et du récepteur du mobile.
nouveau sur la liaison montante CDMA Fiche technique R&S CMU 200
(« reverse link ») – une mesure de « Code
Domain Power » (fig. 7). Le testeur R&S CMU200 –
à la hauteur du défi BIBLIOGRAPHIE
Une autre nouveauté, le « Forward Power Rohde & Schwarz adapte constamment le
Control », permet à la station mobile de En ce qui concerne le CDMA2000, le tes- testeur universel de radiocommunications
CMU 200 à l’évolution de la technique. Depuis
commander la puissance de sortie des teur R&S CMU200 apporte une fois de sa première présentation dans les Actualités
« Dedicated Channels » de la station de plus la preuve de la souplesse de sa con- de Rohde & Schwarz N° 165 (1999), pratique-
base. Le testeur R&S CMU200 offre une ception matérielle et logicielle. Il est à ment tous les numéros ont rendu compte
des possibilités et nouveautés de ce banc de
mesure de contrôle détaillé de cette nou- présent équipé au mieux pour les mesu- mesure toujours conforme à l’état de l’art. Cer-
velle fonctionnalité CDMA2000 (fig. 8). res des futures générations CDMA, telles tains articles sont indiqués à la page 14.
que CDMA2000 1xEV-DO, etc.
Michael Altmann ; Thomas Rösner

Fig. 7 La mesure de la « Code Domain Power » vérifie que le niveau des Fig. 8 Mesure du « Forward Power Control ».
canaux physiques de la liaison montante (« reverse link ») est bien correct.

8
Actualités de Rohde&Schwarz No 173 (2002/I)

Vous aimerez peut-être aussi