Vous êtes sur la page 1sur 4

Ecole des Hautes Etudes Commerciale (2018-2019)

2 ème année classes préparatoires Macroéconomie Série 2 (corrigé)

Chapitre II : Macroéconomie keynésienne :


Corrigé de l’exercice 04 de la deuxième série:
1-les composantes de la demande globale sont :
- la demande de biens de consommation (C )
- la demande de biens d’Investissement (I )
- les dépenses publiques (G ).
Donc :DG = C + I + G

b) Détermination la valeur algébrique de YE:


OG= DG ⇔ Y= C + I + G = [çYd + C0] + I0 + G0 = [ç (Y – T + TR) + C0] + I0 + G0
⇒ Y = [ç(Y – tY – T0 + TR0 - trY) + C0] + I0 + G0
⇒ Y – çY + çtY + çtrY = C0 + I0 + G0 + çTR0 - çT0
1
= . + + +ç −ç =
1−ç 1− −

2) d'après l'expression d'équilibre:


= . + + +ç −ç )
ç

a) le multiplicateur d'investissement: ∆ = ç
.∆ Alors :

= =
ç
=

b) le multiplicateur des dépenses publiques (budgétaire) : ∆ = .∆


ç

Alors: =∆ = ç
=
ç ∆ ç
c) le multiplicateur d'impôts (fiscal) : ∆ = .∆ , Alors: ! = = = −ç.
ç ∆! ç
ç ∆ ç
d) le multiplicateur des transferts: ∆ = ç
.∆ , Alors: !" = ∆!" = ç
= ç.

3/Application numérique :

3) a) le revenu national d'équilibre:


=
1 1
= = = 2,5
1−ç 1− − 1 − 0,8 1 − 0,2 − 0,05
= + + +ç − ç = 10 + 35 + 15 + 0,8 90 − 0,8 50 = 92
Alors: = 2,5 92 = 230
b) les valeurs des agrégats (T, TR, Yd, C et SB) à l'équilibre:
∗ = + = 0,2 230 + 50 = 96
* = − = 90 − 0,05 230 = 78,5
*./0ô 1 23 1 43 52163 1 = − = + + − = 0,2 + 0,05 + 50 − 90
./0ô 1 23 1 43 52163 1 = 0,25 − 40
1ère method: *./0ô 1 23 43 52163 1 = − = 96 − 78,5 = 17,5
2ème methods: ./0ô 1 23 43 52163 1 = 0,25 − 40 = 0,25 230 − 40 = 17,5
* 38329 4.10.:;e = − +
= − − = − ./0ô 1 23 43 52163 1 = 230 − 17,5 = 212,5
* = ç 38329 4.10.:;3 + = ç = + = 0,8 212,5 + 10 = 180
*>? = − + = 96 − 15 + 78,5 = 2,5.
>? = − − = ./0ô 1 23 43 52163 1 − = 17,5 − 15 = 2,5;
>? >0 ; Excédentaire.

4) a) 1ère politique: ∆AB ≠B;


d'après l'expression d'équilibre:
= . + + +ç −ç = + + +ç −ç
ç
⇒∆ = . ∆ ;
∆ FG G HI HJ K
* ;C : ∆ = = = = = 20
E E H,K H,K
pour atteindre le plein emploi (YPE) il faut augmenter les dépenses publiques (G0) de 20 UM.
*les conséquences de la première politique avec: ∆ 3 ∆

= + ∆ = 15 + 20 = 35
∗ = L + = 0,2 280 + 50 = 106
L
* = − = 90 − 0,05 280 = 76
∗ ./0ô 1 23 1 43 52163 1 1 = − = 106 − 76 = 30
L
∗ 38329 4.10.:;3 = − + = 280 − 106 + 76 = 250
L
38329 4.10.:;3 = − − = L − ./0ô 1 23 s 43 52163 1 1
= 280 − 30 = 250
* = ç 38329 4.10.:;3 + = ç = + = 0,8 250 + 10 = 210
*>? = − ′+ = 106 − 35 + 76 = −5;
>? = − − ′
= ./0ô 1 23 1 43 52163 1 1 − ′ = 30 − 35 = −5;
>? < 0 ; Déficitaire

b) 2ème politique: ∆OB ≠B;


d'après l'expression d'équilibre:
= . + + +ç −ç = + + +ç −ç
ç
⇒∆ = −P . ∆ ;
∆ FG G HI HK K
* ;C : ∆ = QE
= QE
= ,I H,K
= ,I H,K
= −25
PE
pour atteindre le plein emploi (Y ) il faut réduire les impôts forfaitaires (T0) de 25 UM.
*les conséquences de la deuxième politique avec: ∆ 3 ∆

= + ∆ = 50 − 25 = 25
∗ H = L + ′ = 0,2 280 + 25 = 81
L
* H= − = 90 − 0,05 280 = 76
∗ ./0ô 1 23 1 43 52163 1 1H = H − H = 81 − 76 = 5
∗ 38329 4.10.:;3H = L − H + H = 280 − 81 + 76 = 275
38329 4.10.:;3H = L − H − H = L − ./0ô 1 23 1 43 52163 1 1H
= 280 − 5 = 275
* H = ç ∗ 38329 4.10.:;3H + = ç =H + = 0,8 275 + 10 = 230
*>?H = H − + H = 81 − 15 + 76 = −10;
>?H = H − H − = ./0ô 1 23 1 43 52163 1 1H − = 5 − 15 = −10;
>?H < 0 ; Déficitaire.

c) 3ème politique: ∆AB ≠B, ∆OB ≠B RSTU ∆VW = B


*d'après l'expression d'équilibre:
= . + + +ç −ç = + + +ç −ç
ç

∆ = . ∆ − P . ∆ = 2,5∆ − 0,8 2,5 ∆


⇒50 = 2,5∆ − 2∆ … … . 01
*∆>? = 0⇒∆[ − − ]=0
⇒∆[ + + − − ]=0
⇒ + ∆ +∆ −∆ − ∆ = 0 avec ∆ =0
⇒ + ∆ + ∆ = ∆ ⇔ 0,25 50 + ∆ = ∆
12,5 + ∆ = ∆ … . . 02
on remplace (2) dans (1):
50 = 2,5 12,5 + ∆ − 2∆
⇒∆ = 37,5 3 ∆ = 50
*les conséquences de la 3ème politique avec: ∆ , ∆ 3 ∆
′′
= + ∆ = 15 + 50 = 65
′′
= + ∆ = 50 + 37,5 = 87,5
∗ J = L + ′′ = 0,2 280 + 87,5 = 143,5
L
* J= − = 90 − 0,05 280 = 76
∗ ./0ô 1 23 1 43 5n163 1 1J = J − J = 143,5 − 76 = 67,5
∗ 38329 4.10.:;3J = L − J + J = 280 − 143,5 + 76 = 212,5
38329 4.10.:;3J = L − J − J = L − ./0ô 1 23 1 43 52163 1 1J
= 280 − 67,5 = 212,5
* J = ç ∗ 38329 4.10.:;3J + = ç =J + = 0,8 212,5 + 10 = 180
*>?J = J − Z ′′ + J [ = 143,5 − 65 + 76 = 2,5;
SBJ = TJ − TR J − G′′ = impôts nets de transferstsJ − G′′ = 67,5 − 65 = 2,5;
SBJ >0 ; Excédentaire.
d)

L'équilibre initial Politique 01 Politique 02 Politique 03

Y=C +I+G 230 280 280 280

C 180 210 230 180

I 35 35 35 35

G 15 35 15 65

T 96 106 81 143,5

TR 78,5 76 76 76

T-TR 17,5 30 5 67,5

SB = (T- TR) - G 2,5 -5 -10 2,5


Politique 01: l'augmentation des dépenses publiques dégrade le SB, malgré qu'elle stimule
la consommation;
Politique 02: la réduction des impôts forfaitaires encourage mieux la consommation mais elle
provoque une dégradation plus forte du SB;
Donc il préférable d'augmenter les dépenses publiques que de réduir les impôts forfaitaires.
Politique 03: le financement des dépenses publiques avec maintien d'un SB positif ne peut se faire qu'a
partir d'une forte hausse des impôts.

Vous aimerez peut-être aussi