Vous êtes sur la page 1sur 2

Le métier de CPE 

: a été redéfini et réecrit en août 2015 suite à la circulaire du CPE. 3 grands


domaines (triptyque) : politiques éducatives de l’établissement / le suivi des élèves / l’organisation
de la vie scolaire

La politique éducative de l’établissement


a) élaboration et mise en œuvre : CPE 2nd degré, collège, lycée général et technologique et lycée
professionnel. Au sein de l’EPLE il y a un projet d’établissement créé par la loi d’orientation de
1989. Il y a deux volets : pédagogique : répartition des classes, des enseignants, projets
pédagogiques (voyages scolaires, sorties…), objectifs pédagogiques (passages en seconde, réussite
aux examens). Educatif : politique éducative : dépasser le clivage entre instruction et éducation :
tout le monde est responsable de cette politique (profs, cpe, chef). Pédagogie : elle a un rôle
important car CPE agit sur le suivi, les résultats de l’élève. Le suivi éducatif : se fait en individuel et
collectif.
b) Assurer des relations de confiance avec les familles ou les représentants légaux des
élèves :écoute, disponibilité, communication, éviter le jugement, rester dans le conseil ; rester sur
des principes éducatifs mais être à l’écoute.

II. L’organisation de la VS
a) la vie scolaire, organisation et gestion du temps au sein de l’externat, la demi pension et l’internat
VS est la vie des élèves au sein de l’EPLE ; il faut assurer la sécurité des élèves, montrer sa
présence, organiser les heures de retenue, exclusion, permanences ; accès à la cantine, gestion du
temps, FSE, internat.

b) contribuer à la qualité du climat scolaire


celui-ci contribue à la réussite scolaire, responsabilité de tous les acteurs de l’EPLE; avec vigilance
particulière harcèlement, violence, acte de médiation conflits entre élèves

c) animation de l’équipe VS

Le suivi des élèves


Responsabilité juridique : la sécurité des élèves
Responsabilité éducative : concourir à l’épanouissement au bien être (climat sco favorable) à la
réussite scolaire et éducative. Il y a une opposition entre le temps au sein de la classe et le temps
hors classe. Double mission
a) instruction et intégration de l’enfant, rôle de socialistation, la classe est un espace clos où il y a
une distance avec les professeurs, une relation pédagogique dissymétrique . « introduire les enfants
dans le monde » Hannah Arendt. Le temps hors de classe : l’élève s’appoprie l’EPLE, ses règles de
fonctionnement.

1) la construction de l’ordre scolaire :


polysémie du terme discipline : - enseignement, matière enseignée – contrôle, maîtrise sur le
comportement des élèves. Objectif d’arriver à des conditions de travail propices aux apprentissages.
Cette démarche peut s’envisager comme une démarche d’acculuration (culture personnelle, culture
familiale, culture du milieu en dehors de l’établissement) pour des foyers familiers des codes et des
attentes de l’école. Avec la massification on a fait rentrer à l’école des élèves dont l’environnement
d’origine est peu familier de l’école,

2) protéger la structure de la classe : il y a eu une mobilisation des professeurs sur l’instruction et un


renvoi de l’éducation à la vie scolaire, un clivage renforcé avec la répartition des rôles (pédagogie,
éducation).
3) division du travail et partage des tâches éducatives : le 2ème tps de la massification : 1980 : voit
un alourdissement et une complexification du travail éducatif. 1982 : première circulaire sur les
missions du CPE : dimension éducative du métier, libère CPE de l’enfermement de la discipline et
le représsif, 1980 : création d’IUFM pour mieux former les professeurs. 1981 : création de
l’éducation prioritaire : invite les personnels à travailler différemment.

4) coordonner les démarches éducatives : fct variable selon le type d’établissement, selon les
publics. Loi juillet 1989 (Jospin) « placer l’élève au centre du système éducatif » : renforcer la
collaboration entre les diff cteurs pour la réussite des élèves ; entrée des parents dans la
communauté éducative ; entrée du CPE en pédagogie (participe à l’orientation de l’élève et à la
construction de son projet)

PISA 2012 : le système français ne favorise pas la suppression des inégalités, il produit une petite
élite et un grand nombre croissant d’élèves en difficulté, il ne sait pas réduire les différences liées à
l’origine sociale. Préambule de la CS de 1946 « la nation garante de l’égal accès à l’enfant et de
l’adulte à l’instruction »

CPE et pédagogie

I. Éducation et pédagogie : deux paramètres fondamentaux


a) des notions évolutives
b) qui se complètent plus qu’elles ne s’opposent
c) mais dont l’articulation commune rencontre des résistances

II. La question pédagogique : un réel enjeu pour la vie scolaire


a) une véritable volonté institutionnelle pour le « travailler ensemble »
b) les bénéfices éducatifs d’une implication en pédagogie du CPE
c) de multiples espaces d’investissement

I. Éducation et pédagogie : deux paramètres fondamentaux


éduquer : former les esprits cad aider les élèves à «grandir et devenir indépendants »