Vous êtes sur la page 1sur 6

Recherchez les 5 restaurants les plus importants de france.

On será présenté à travers una


exposition de 1 minute et demie

vous pouvez le livrer dans les deux sens, tapé en taille de mot 12 Arial ou manuscrit, vous
pouver ajouter des images.

Encuentra los 5 restaurantes más importantes de Francia. Seremos presentados a través de


una exposición de 1 minuto y medio.

puede entregarlo de ida y vuelta, escrito en tamaño de 12 palabras Arial o escrito a mano,
puede agregar imágenes.

1. L’Oustau de Baumanière | Chef : Glenn Viel


RESTAURANT PARTENAIRE TESTÉ ET APPROUVÉ | COUP DE CŒUR DE LA RÉDACTION

Tout premier Relais & Châteaux né au lendemain de la Seconde Guerre mondiale,


cette table mythique nichée au pied des falaises des Baux-de-Provence attire depuis
des décennies de nombreuses stars et autres fins gastronomes. Avec une troisième
étoile récupérée en janvier par Glenn Viel — par ailleurs sacré « Chef de l’année 2020
» tandis que Brandon Dehan recevait simultanément le titre de Pâtissier de
l’année par le magazine Le Chef — l’Oustau de Baumanière est sans conteste la table
qui a fait le plus sensation en 2020 ! Une fierté pour Jean-André Charial, propriétaire
de Baumanière qui fut aussi le Chef des cuisines pendant de longues et belles années.

Le cadre ? Une grande bâtisse aux murs chargés d’histoire, ancienne bergerie datant
du XVIIe entourée de magnifiques jardins et ayant su garder une âme unique au fil des
ans. Elle reste aujourd’hui l’une des plus belles adresses de France. Grâce à son
potager, ses ruches et sa ferme pédagogique, le restaurant s’est aussi vu récompensé
au titre de la « gastronomie durable » qu’il s’emploie à promouvoir depuis 2015. 

Dans l’assiette ? Glenn Viel travaille à l’extrême ses techniques de cuisson des
viandes et poissons, joue sur les saveurs et les textures, multiplie les trouvailles
et propose un menu exclusivement végétal renversant de délicatesse, imaginé dès
1987 par Jean-André Charial à la suite d'un voyage en Inde, où le régime végétarien
est la norme. En témoignent la création d’un surprenant accord mets et pains (pétris
sur place), la mise au point de « cailloux d’assaisonnement » — concentrés solides de
légumes, champignons ou de crustacés destinés à remplacer le sel — ou la fabrication
maison de séchoirs à tomates ou d’huiliers ! Rien ne semble pouvoir arrêter
l’imagination débordante du chef qui incarne mieux que personne le grand chef
d’aujourd’hui.
II. Du côté de la Méditerranée, à Marseille...
 

2. Le Petit Nice | Chef : Gérald Passedat


C’est son grand-père Germain qui achète la Villa Corinthe en 1917, aussitôt
rebaptisée le Petit Nice, et transmise à son père Jean-Paul. Après un parcours dans de
grandes maisons telles que le Coq Hardi de Bougival, le Bristol, le Crillon, Troisgros
et Michel Guérard, Gérald Passedat reprend peu à peu les rênes de l’établissement à
partir de 1984, le hissant au sommet de la gastronomie méditerranéenne. Unique table
trois-étoiles à Marseille, membre des Relais & Châteaux, le restaurant reste
aujourd’hui une institution incontournable dans le paysage culinaire bouillonnant de la
cité phocéenne. 
Le cadre ? Il faut imaginer une somptueuse villa blanche en bord de mer,
entourée d’immenses baies vitrées offrant une vue imprenable sur la Méditerranée.
Aux beaux jours, on s’installe en terrasse afin de profiter du soleil et des embruns.

Dans l’assiette ? Gérald Passedat utilise la Méditerranée comme potager, puisant dans
ses profondeurs plus de 65 espèces de poissons différentes ! Son plat signature ? Le
Jardin Marin, qui accommode des pinces de homard ainsi que la pêche du jour
pochée, accompagnée de coquillages et rehaussée de criste, véritable épice marine.

3. AM par Alexandre Mazzia | Chef : Alexandre Mazzia


Seule autre table marseillaise à jouer dans la cour des — très — grands, celle
d’Alexandre Mazzia. Né au Congo et curieux de nature, le chef de 44 ans écrit chaque
soir en cuisine une élégie à l’univers marin, créant des associations aussi étonnantes
qu’ingénieuses. Aujourd’hui auréolé de deux étoiles Michelin, il a été sacré Cuisinier
de l’année en 2019 par le Gault & Millau, qui lui a attribué 5 Toques dans
son palmarès 2020, la plus haute distinction du guide « jaune ». Le chef a récemment
ouvert Michel, food truck marseillais alimenté par les pêcheurs et producteurs locaux,
ainsi que Niro, un nouveau bistrot contemporain à Aix-en-Provence.

Le cadre ? Nichée à l’ombre du Prado, cette enclave au décor minimaliste confirme la


fascination du chef pour la pureté des matières : murs en béton brut, sculptures en
bois, comptoir en chêne centenaire sublimé par les Compagnons du devoir, parquet au
sol, fauteuils de cuir… Et cuisine ouverte, forcément.

Dans l’assiette ? Cuissons, textures, températures, le menu en 8 étapes joue les


équilibristes sur le iodé, le fermenté, le torréfié, avec une grande attention portée à
l’origine des produits.

4. Le Louis XV - Alain Ducasse | Chefs : Alain Ducasse, Dominique Lory


Près de trois ans après l’arrivée d’Alain Ducasse en 1987 à la demande du Prince de
Monaco Rainier III, le Louis XV décroche le Graal gastronomique, devenant par la
même occasion le premier restaurant d’hôtel à obtenir trois étoiles au guide Michelin.
Alain Ducasse est alors âgé de seulement 33 ans. Depuis lors, il y sublime le terroir
méditerranéen comme personne. 

Le chef angevin Dominique Lory tient désormais les rênes en cuisine, tandis qu’Alain
Ducasse continue de développer son empire gastronomique planétaire, sans égal pour
une toque française depuis la disparition de Joël Robuchon. Le chef monégasque est
en effet aujourd'hui à la tête de plus de 30 restaurants de par le monde, totalisant une
quinzaine d’étoiles ! Au Plaza Athénée à Paris — également 3-étoiles Michelin depuis
2016 —, il développe aux côtés de Romain Meder le concept de « Naturalité » dont la
haute cuisine se concentre autour de la trilogie poissons, légumes et céréales.
Le cadre ? Au sein de l’Hôtel de Paris Monte-Carlo, le plus prestigieux des hôtels de
la Principauté et l’un des plus beaux de la Côte d’Azur, le Louis XV occupe une salle
historique grandiose. Le ballet millimétré du service s'articule autour d’un meuble
central conçu par le duo Jouin / Manku, fidèles complices de Ducasse en matière de
design. Cerise sur le gâteau, une terrasse exclusive s’ouvre sur la place du Casino, tout
juste rénovée. 

Dans l’assiette ? Alain Ducasse et Dominique Lory puisent dans les richesses
culinaires de la Riviera afin de composer des menus où se mêlent poissons issus de la
pêche locale, herbes et légumes de l’arrière-pays. Si l’on y sert encore quelques plats
qui ont fait la réputation du Louis XV — dont les Primeurs des jardins de Provence à
la truffe noire, proposées depuis 1987 — la carte ne cesse de se réinventer.

5. Mirazur | Chef : Mauro Colagreco


C’est après avoir fait ses gammes en Amérique du Sud que le talentueux chef italo-
argentin Mauro Colagreco arrive en France et travaille auprès des plus grands —
Bernard Loiseau, Alain Passard ou Alain Ducasse au Plaza Athénée. En 2006, il ouvre
le Mirazur, à Menton, élu « Meilleur restaurant du monde » dans la dernière édition
(2019) du classement britannique The World’s 50 Best. La même année, il devient le
premier chef non-français à recevoir la distinction de Chef de l’année par le Gault &
Millau. Triplement étoilé Michelin depuis 2019 et membre Relais & Châteaux, le lieu
met un point d’honneur à adapter sa cuisine au goût l’époque. 

Le cadre ? Une belle maison blanche des années 1950 entre mer, montagne et jardin.
La salle entourée de grandes baies vitrées offre une vue panoramique époustouflante
sur la Méditerranée. Un décor idyllique pour cette table trois-étoiles 100% azuréenne. 

Dans l’assiette ? Une gastronomie au plus près de la nature, qui place toujours le
végétal au centre de sa réflexion, notamment grâce à un jardin-potager peuplé de
variétés rares et considéré comme une véritable extension de la cuisine de Mauro
Colagreco. Après une longue réflexion pendant le confinement, le chef s’est décidé à
accorder ses créations culinaires au calendrier lunaire et aux principes de la
biodynamie. Cette « cosmo-cuisine » 3-étoiles attise la curiosité des gourmets en
quête de nouvelles expériences.

https://www.guysavoy.com/fr/