Vous êtes sur la page 1sur 12

2.

2 analyses de site
2.2.1 Présentation de la nouvelle ville ali mendjeli :
La nouvelle ville a été créée
dans un but précis ; résoudre le
problème de l’habitat dont souffrait
la ville de Constantine ainsi que
son groupement urbain.
Ce nouveau noyau de fixation des
habitants visait une meilleure
répartition spatiale des populations.

FIGURE 1 :Plan
directeur de la nouvelle ville Ali Mendjeli
élaboré en 1994
Source :
https://journals.openedition.org/emam/1365
2.2.2 Historique de site :

1- 1993 : La réalisation de la ville débute par le quartier N°2 englobant les unités de voisinage N°
06– 08-07-05, le choix a été fait pour ce quartier pour deux raisons essentielles ; le statut domanial
du foncier ainsi que la Possibilité de viabilité (surtout assainissement) vers le rejet principal d’El-
Khroub.
L’UV FigureI-34 : Plan d’aménagement d’Ali Mendjeli (1993)
6 a
reçu Source : mémoire de master (le parcours urbain et l’analyse séquentielle (boulevards au tronçon un
ouest à la ville nouvelle Ali Mendjeli) MOSBAY Youcef, juin2017 Constantine.
programme de démarrage (150 logements) et d’autres programmes réalisés par des acteurs privés
(les 2 écoles et le CEM ainsi que le terrain de football)
2- 1998 : L’UV6 étant toujours en chantier ; après L’UV6 la réalisation de l’UV 8 (une UV par le
logement social) et l’UV 5 (le promotionnel et le LSP des privés, l’individuel AADL)
La ville nouvelle a reçu, entre février 1993 et mars 1999, une dotation de près de 8 480 logements
sociaux.

FigureI-35 : Plan d’aménagement d’Ali Mendjeli (1998)


Source : mémoire de master (le parcours urbain et l’analyse séquentielle (boulevards au
tronçon ouest à la ville nouvelle Ali Mendjeli) MOSBAY Youcef, juin2017 Constantine.

3- 2000 : le processus de fabrication de la ville nouvelle s’accélère et que la qualité de son cadre
bâti s’améliore relativement, L’UV07 recevra le programme d’urgence), elle vient s’ajouter aux
UV06, UV08 et UV05

FigureI-36 : Plan d’aménagement d’Ali Mendjeli (2000)


Source : mémoire de master (le parcours urbain et l’analyse séquentielle (boulevards au tronçon
ouest à la ville nouvelle Ali Mendjeli) MOSBAY Youcef, juin2017 Constantine.
4- 2001- 2003 : la ville prend forme, de grands projets – de grands chantiers :
 Programme de terrain pour (UV 01 et UV09)
 Le pôle universitaire à l’UV03 un grand projet urbain pour la ville nouvelle (A gauche) 1er
4000 pics pédagogiques,

FigureI-37 : Plan d’aménagement d’Ali Mendjeli (2001-2003)


Source : mémoire de master (le parcours urbain et l’analyse séquentielle (boulevards au tronçon
ouest à la ville nouvelle Ali Mendjeli) MOSBAY Youcef, juin2017 Constantine.

5- 2005 : l’impulsion déterminée de


l’État central.
Il y injecte un nombre considérable
de projets et d’équipements
également les tentatives
« esthétisation » de l’espace public,
soit en y faisant installer des objets
artistiques emblématiques
aménager des espaces verts
Démarrage des chantiers l’UV 02 et
l’UV 13 et l’UV 1
FigureI-38 : Plan d’aménagement d’Ali Mendjeli (2005)
Source : mémoire de master (le parcours urbain et l’analyse séquentielle (boulevards au
tronçon ouest à la ville nouvelle Ali Mendjeli) MOSBAY Youcef, juin2017 Constantine.
2.2.3 les qualités urbaines : selon les critères de Vitruve
2.2.3.1la qualité d’usage :
2.2.3.1.1 La situation :

La Ville Nouvelle Ali Mendjeli est située sur le


plateau de Ain Bey. Elle se localise à une
quinzaine de kilomètres au sud de la ville de
Constantine, à une douzaine de kilomètres à
l’ouest de la ville du Khroub, et à une dizaine de
kilomètres à l’est d’Ain Smara. Son une altitude
moyenne est de 800 m. Elle est implantée sur
site vierge et vaste. Son assiette foncière est à
cheval entre la commune du Khroub (1002 ha)
et celle d’Ain Smara (498 ha)
. Cette ville est d’un seul tenant de 1 500 ha.
Elle ne présente pas de grandes déclivités car
les pentes sont réduites et ce n’est que dans
certaines zones où elles s’élèvent jusqu’à 10%.
Les terrains sont de bonne consistance permet
celle-ci d’hérite d’une position stratégique par
rapport à son environnement immédiat.
Notre terrain d’intervention est situé dans la
ville nouvelle Ali Mendjli, POS 9 à l’unité de
voisinage
N° 16, dans une poche urbaine vierge réservé pour le loisir (parc d’attraction), et à proximité d’une
forêt (zone naturelle).
Situation de l’aire d’étude :
boulvard principale mall et axe
secondaire
L’UV 17 se situe à la partie sud-ouest
de la nouvelle ville Ali mendjeli au
quartier N5, au côté Est du quartier
on trouve le boulevard secondaire de
la ville qui mène vers le mall et
tramway et en suite le boulevard
principal de la ville et à proximité de
l’entrée de la voie du lourd au côté
sud de la ville
Le quartier est d’une superficie de 82.03 ha (7 ⸓ d’environ de la superficie total)
Quartier Unité de Superficie du Superficie de Nombre Nombre
voisinage quartier l’unité (ha) d’habitation d’habitant
05 17 301.28 (26⸓) 82,03 (7⸓) 11568 57840
Elle est délimitée par : l’université 2 Abd Elhamid Mehri et par les UV (4, 10, 12, 18 et 19
- L’accessibilité :
Accessibilité Globale :
Le site est caractérisé par sa bonne accessibilité, il se limite par Le deuxième axe principale qui relie le
quartier avec l’environnement immédiat et donc par les différents équipements et institutions de la
ville tell que le mall, le tramway, le centre-ville et les deux entré principales de la ville Ali mendjeli

tableau a travers le boulevard par l’intermédiaire de la route et la présence du


tramway /// extension sur les deux cotés
Accessibilité Ponctuel
Le terrain est accessible au premier lieu par 3 accès principales par l’axe secondaire de la ville et par
10 accès secondaire, cela va garantir la bonne perméabilité du site et qui va donner automatiquement
un bon fonctionnement pour les voies mécaniques et piétonnes
Figure : les différents accès au site

Source : google earth

- Activité et équipements :
Qualité de formes :
La trame urbaine :
La trame viaire : hiérarchisation viaire :
Des voies principales et secondaires et tertiaire qui desserve bien le quartier, cette
hiérarchisation donne une certaine sécurité au quartier voire figure

La trame parcellaire : pas de composition urbaine qui repose sur le parcellaire


La trame bâtie : plein et vide
La trame des espaces publics placette / rond-point
La trame verte et Blue
Rapport entre les trames
Il Ya une certaine concordance entre le bâtie et les voiries

La lecture des façades : les effets


La lecture paysagère : les séquences
Qualité de pérennité

Données climatiques :

La ville nouvelle est le même cas de Constantine qui se trouve au contact du Tell,
des Hautes Plaines, sur une chaîne numidique parallèle à la côte méditerranéenne.
Ce qui lui permet d’avoir un climat plus continental que le reste des régions du
nord du pays soumises à un climat méditerranéen.
Ce climat est caractérisé par un été chaud et sec et un hiver froid et
humide.

Tableau : données de température, de pluviométrie et des vents dominants

Source : atlas climatique de l’Algérie, série 1975/1984


Les vents dominants :

L’influence des vents, c’est un élément déterminant dans la conception et l’orientation des
éléments de composition urbaine. La zone d’étude connaît deux types de vents dominants, les vents du
Sud-Est (siroco) en été, chauds et chargés de particules de sable et les vents Nord-Ouest froids et sec
pendant la saison hivernale. Rapport de l’Urbaco.

Les vents dominants en hiver

Les vents dominants en été


La topographie de site

E D
F
la pente diversifiée du terrain peut permettre des
aménagements assez variés pour se protéger des A
vents , des pluies et du soleil
A

B
C

F
les quatre saisons de l’année, se répartit de façon irrégulière où la plus grande quantité est
observable le mois de décembre et la plus faible, le mois de juillet, comme indiqué sur le
tableau suivant :
Concernant

II.2.3.1.1.3 Ensoleillement :

Le parcours du soleil montre que le terrain et bien ensoleillé en été comme en


hiver ainsi et en prenant en compte des températures élevé que connait Constantine
globalement et Ali Mendjeli particulier on a une idée sur une contrainte qui peut
jouer un rôle dans la propagation de bruit sonore, que l’on doit prendre en
considération lors de la conception.

problématique

LA VILLE NOUVELLE AUJOURD’HUI On a cru la ville nouvelle à l’abri des problèmes communs
à la ville de Constantine. Il n’en est rien ; cette nouvelle entité laisse apparaître des fragilités avec
l’apparition de quartiers en difficulté, pour lesquels des solutions ne sont pas encore trouvées. La
tendance générale est nette : 5831 logements accordés aux familles des bidonvilles éradiqués, 1165
logements pour les sinistrés touchés par la vétusté du bâti et 1121 logements attribués aux familles
évacuées des sites de glissements, poussant à l’apparition de quartiers concentrant des handicaps
économiques et sociaux. D’où un espace de fragilité socio-économique où l’on voit émerger deux
types de manifestations, l’une est urbaine, l’autre sociale, avec d’inévitables transformations et
évolutions dans les unités de voisinage conjuguant difficultés économiques (chômage, revenu très bas)
et accroissement des différences sociales (modes de vie). 1

1
ENTRE PROCEDURES PARTICIPATIVES ET DÉMOCRATIE REPRESENTATIVE *LILIA
MAKHLOUFI, MAÎTRE-ASSISTANTE, UNIVERSITÉ DE JIJEL

Vous aimerez peut-être aussi