Vous êtes sur la page 1sur 14

Référentiel technique de conception des

lignes nouvelles LGV dans le cadre de PPP


ou de DSP

Tome 7 – Accès, sûreté et sécurité,


plantations, emprises

Version A1 - Février 2008

Toute reproduction, même partielle du présent document est soumise à l’accord préalable de RFF, son utilisation doit être dûment autorisée et
respecter les conditions définies par l’autorisation
Référentiel technique LGV
dans le cadre de PPP ou de DSP
tome 7 – accès, sûreté et sécurité
plantations, emprises

Sommaire
1 OBJET ........................................................................................................................3
2 ACCES .......................................................................................................................3
3 SURETE ET SECURITE ...............................................................................................4
3.1 Clôtures .....................................................................................................................4
3.2 Protection contre les intrusions de véhicules routiers ...............................................5
3.3 Mesures vis-à-vis des vents traversiers .....................................................................5
3.4 Dispositifs divers.......................................................................................................5
3.5 Sûreté.........................................................................................................................6
4 PLANTATIONS ...........................................................................................................7
4.1 Rôles et conséquences de la couverture végétale des talus.......................................7
4.2 Distances à respecter pour les plantations.................................................................7
5 EMPRISES ..................................................................................................................8

ANNEXE 1 : TEXTES DE REFERENCE


ANNEXE 2 : DISPOSITIONS « HABITUELLEMENT » DEMANDEES PAR LA SNCF POUR
L’ENTRETIEN DES INSTALLATIONS DE SECURITE SUR LE RESEAU FERRE NATIONAL
NON CONCEDE

Document propriété de RFF – Tous droits réservés


7 Tome7accesemprises 080210 versionA1 clean Page 2
Version A1 – Février 2008
Référentiel technique LGV
dans le cadre de PPP ou de DSP
tome 7 – accès, sûreté et sécurité
plantations, emprises

1 Objet
Les prescriptions de ce tome concernent principalement les dispositifs d’accès à la plate-
forme principale et aux ouvrages annexes, les moyens de protection du domaine ferro-
viaire ainsi que la définition des emprises des lignes à grande vitesse.

2 Accès
Les accès routiers et piétons à la plate-forme sont indispensables pour les interventions
éventuelles des services de secours et pour les services de maintenance. D’une manière
générale, ils doivent être réalisés au plus près des points particuliers et de chaque côté de
la ligne, la traversée des voies hors des passages protégés pour piétons étant interdite.
La liste exhaustive des accès et leurs caractéristiques doit être établie et justifiée en fonc-
tion du programme et de la politique de maintenance, des besoins des services de secours
et des besoins d’accès aux installations de sécurité.
Les positions des dispositifs d’accès routiers et piétons à la plate-forme LGV dans les
clôtures (portillons, portails, passages amovibles…) doivent être répertoriées pour figurer
sur les documents généraux de maintenance de la ligne et sur les plans de secours à met-
tre à la disposition des services concernés.

Les accès utilisables par des tiers ou des prestataires (par ex : accès de secours, accès aux
installations de sécurité) sont à implanter et à dimensionner en concertation avec les tiers
ou prestataires concernés (par exemple : SNCF GID, gestionnaires de voirie, services de
secours, sécurité civile)
Ces accès concernent notamment :
• les postes et centres de signalisation, les sites radios GSMR, les détecteurs de boîte
chaude, les sous sections et postes auto transformateurs, les interrupteurs, les trans-
formateurs en voie, les aires de montage des appareils de voies, repères de signalisa-
tion…
• les plate-formes pour engins rail route, aux groupes d’appareils de voies
• les accès aux grands ouvrages d’art (viaducs et souterrains),
• les pièges à cailloux, bermes sur talus, aménagements hydrauliques ….

Les plates-formes d’accès accessibles par voie routière comportent des aires de
stationnement et de manœuvre des véhicules. Elles doivent être adaptées à la circulation

Document propriété de RFF – Tous droits réservés


7 Tome7accesemprises 080210 versionA1 clean Page 3
Version A1 – Février 2008
Référentiel technique LGV
dans le cadre de PPP ou de DSP
tome 7 – accès, sûreté et sécurité
plantations, emprises

des véhicules de transport et de manutention de l'appareillage équipant ces postes.


L’accès routier ne doit pas interférer avec l’exploitation ferroviaire de la LGV.

Le positionnement des aires de montage et des plateformes doit prendre en compte les
contraintes liées aux équipements (caténaires, aux installations de sécurité…) ; en parti-
culier, les contraintes de positionnement des équipements caténaires déterminent des
zones d’implantation interdite des aires de montage. Ainsi par exemple une aire de mon-
tage ne peut-être positionnée au droit et aux abords immédiats d’appareils de voie. En
effet les zones d’appareils de voie requièrent des dispositifs caténaires spéciaux dont
l’implantation doit être considérée comme prioritaire.

Toutefois, l’attention du titulaire est attirée sur l’intérêt d’une réflexion


d’optimisation entre création de pistes et accès (en phase chantier) et productivité
des travaux de maintenance ultérieurs

3 Sûreté et sécurité
Les dispositions relatives à la sécurité du personnel en service dans les emprises ferro-
viaires sont traitées dans le tome I.

3.1 Clôtures
La protection des lignes nouvelles à grande vitesse doit être assurée par la pose de clôtu-
res de part et d'autre de la plate-forme sur la totalité de leur parcours au plus près des
limites du domaine public ferroviaire.
Cette disposition s’applique également sur les lignes de raccordement au réseau classi-
que. Les clôtures doivent de plus être prolongées sur la ligne classique (au minimum
100 m) jusqu’à un point singulier (ouvrage d’art, installation électrique, ...) pour éviter
les risques d’intrusion.
Les clôtures des lignes ferroviaires doivent être indépendantes des clôtures riveraines.
Elles constituent un élément essentiel vis-à-vis :
• de la sécurité humaine,
• de la régularité des circulations, (en évitant notamment les heurts avec des animaux
sauvages)
Elles doivent notamment :
• protéger contre les intrusions (hommes ou animaux) et d’actions volontaires ou
malveillantes,

Document propriété de RFF – Tous droits réservés


7 Tome7accesemprises 080210 versionA1 clean Page 4
Version A1 – Février 2008
Référentiel technique LGV
dans le cadre de PPP ou de DSP
tome 7 – accès, sûreté et sécurité
plantations, emprises

• laisser libre le passage des eaux de surface, des fossés et cours d’eau rétablis par le
projet (y compris dans les zones inondables).
La catégorie de clôture utilisée et sa hauteur sera déterminée par la nature des installa-
tions à protéger et par l’analyse des risques en fonction du site et de son environnement.
Les clôtures ne doivent laisser subsister aucun risque d’intrusion et maintenir en
tout point un niveau d’obstacle efficace, notamment en empêchant des franchisse-
ments éventuels par dessous des personnes et des animaux
Les clôtures doivent être conçues de façon à supprimer les risques éléctriques liés à la
traversée de la ligne ferroviaire par des réseaux concessionnaires et à la compatibilité
électro-magnétique vis-à-vis de la caténaire et des autres installations électriques. Dans le
cas général, les masses métalliques des clôtures doivent être raccordées à la terre.
Au droit des ouvrages d’art, les clôtures doivent particulièrement assurer la protection
des installations contre les risques de vandalisme et éviter toute proximité dangereuse.

3.2 Protection contre les intrusions de véhicules routiers


Ce point est traité :
• dans le tome 4 au chapitre « Protection des voies ferrées et des circulations ferroviai-
res »
• dans le tome 1 au chapitre « Jumelages ».

3.3 Mesures vis-à-vis des vents traversiers


Le concessionnaire devra mener une étude de risques liés aux vents traversiers, avec un
recensement des événements météorologiques passés et une prévision future.
Les résultats de cette étude peuvent conduire à retenir des hypothèses plus contraignantes
que celles contenues dans les textes de référence.
Cette étude devra permettre de déterminer les dispositions à retenir :
• des protections actives par mise en place d’un réseau de surveillance anémométrique
agissant sur la signalisation pour ralentir les trains.
• des protections passives par écrans brise-vent ou merlons,

3.4 Dispositifs divers


Les modalités de mise en œuvre des dispositifs suivants sont traités dans d’autres tomes
des référentiels, notamment le tome 10 –signalisation :
• Chute de rochers ;
• Détecteurs de Boîtes Chaudes.

Détection sismique

Document propriété de RFF – Tous droits réservés


7 Tome7accesemprises 080210 versionA1 clean Page 5
Version A1 – Février 2008
Référentiel technique LGV
dans le cadre de PPP ou de DSP
tome 7 – accès, sûreté et sécurité
plantations, emprises

Si le tracé de la ligne franchit des zones sujettes au risque sismique, une étude est à réali-
ser conformément aux prescriptions du référentiel génie civil. Dans les zones à risque, il
est nécessaire de mettre en place un réseau de détection du séisme permettant de limiter,
voire d’arrêter les circulations de façon automatique, en cas de séisme.

Le système de détection consiste à installer des capteurs sismiques à proximité des voies
ferrées, lesquels sont reliés à un poste central de détection sismique situé au poste
d’aiguillage commandant la ligne à grande vitesse, qui comprend deux unités de traite-
ment et de stockage.

Lorsque le niveau d’accélération enregistrée dépasse :


1. le seuil d’alarme mineure (>40mg et < 65mg), une limitation de vitesse à 170 km/h
est commandée automatiquement sur les deux voies;
2. le seuil d’alarme majeure (> 65mg), l’arrêt des circulations est automatiquement
commandé.

Toute détection est transmise en temps quasi-réel à un organisme habilité à l'alerte aux
séismes qui, en fonction des mesures de ses propres capteurs, confirme ou non
l’existence d’un séisme pouvant affecter la zone concernée dans un délai maximum de
dix minutes.
La réponse de cet organisme ("alarme confirmée/alarme non confirmée") est automatique
et globale; par contre, la levée des mesures est manuelle.

3.5 Sûreté
Le titulaire devra établir un plan de sûreté de ses installations définissant les zones sous
alarmes, les niveaux de protection correspondant en fonction de la sensibilité des instal-
lations.
Ce plan devra être validé par les autorités compétentes. Il sera annexé au dossier de sécu-
rité.

Document propriété de RFF – Tous droits réservés


7 Tome7accesemprises 080210 versionA1 clean Page 6
Version A1 – Février 2008
Référentiel technique LGV
dans le cadre de PPP ou de DSP
tome 7 – accès, sûreté et sécurité
plantations, emprises

4 Plantations

4.1 Rôles et conséquences de la couverture végétale des


talus
Une couverture végétale peut être nécessaire pour : :
• protéger les sols contre l’érosion,
• protéger contre le vent, la neige, effet dissuasif contre les intrusions.
• créer des écrans visuels et insertion paysagère de l’infrastructure,
• jouer un rôle de “passerelle” biologique pour la faune et la flore ;,

Elle devra être étudiée en tenant compte des aspects :


• sécurité : non-obstruction de la voie et des pistes, visibilité de la voie et (ou) des si-
gnaux ; non-perturbation de la caténaire ou obstruction de la voie, des pistes ou équi-
pements ; absnce de chute des feuilles sur les voies...
• aspect exploitation et technique : accessibilité aux ouvrages et équipements, maintien
du drainage…
• aspect économique : facilité d’entretien.

4.2 Distances à respecter pour les plantations


La taille et la nature et l’implantation des végétaux doivent être adaptées à la géométrie
du projet (déblai, remblai) et à la position par rapport aux équipements ferroviaires (voie,
caténaires…).
Dans les zones où l’épandage de produits chimiques est interdit, des dispositifs doivent
être proposés et mis en œuvre pour limiter la croissance des végétaux.

Document propriété de RFF – Tous droits réservés


7 Tome7accesemprises 080210 versionA1 clean Page 7
Version A1 – Février 2008
Référentiel technique LGV
dans le cadre de PPP ou de DSP
tome 7 – accès, sûreté et sécurité
plantations, emprises

5 Emprises
La définition des emprises doit intégrer l’ensemble des installations et des ouvrages né-
cessaires au fonctionnement de la ligne (déblais, remblais, fossés, bassins, bandes de
maintenance, clôtures …).
En zone forestière, il est recommandé pour obtenir la reconstitution rapide d’une lisière
stable de réaliser un travail sélectif (coupe à blanc sans désouchage) sur une largeur suf-
fisante à l’intérieur du boisement. La pratique de ces opérations au-delà des limites
d’acquisition implique de régler l’occupation temporaire des surfaces concernées par une
« convention travaux ».

Document propriété de RFF – Tous droits réservés


7 Tome7accesemprises 080210 versionA1 clean Page 8
Version A1 – Février 2008
Référentiel technique LGV
dans le cadre de PPP ou de DSP
tome 7 – accès, sûreté et sécurité
plantations, emprises

Annexe 1 : Textes de référence


Les textes cités sont ceux en vigueur au moment de la redaction du present document.
Seront applicables tous les textes en vigueur au moment de la conception, de la réalisa-
tion, de l’exploitation, de la maintenance de la ligne.

Lois – Décrets – Arrêtés – Instructions


Techniques Interministérielles – Circulaires

Références des textes (liste non Domaines des prescriptions


exhaustive)

Loi du 15/07/1845 Conservation du domaine ferroviaire


Loi du 26/03/1897 Dérogations à obligation de clôturer le domaine fer-
roviaire

Décret 58-390 (14/04/58) Conditions de dérogations de la loi du 26/03/1897


Décret 65-48 (08/01/65) Sécurité du personnel / risque électrique
Décret 88-534 (04/05/88) Fasc.61, Titre IV, Section II – effets neige et vent
(règles NV 65 et N 84 modifiées 95 pour la neige)
Décret 88-622 (06/05/88) Plans d’urgence
Décret 91-1147 (14/10/91) Sécurité du personnel / risque électrique
Décrets 91-461 et 2000-89 Prévention du risque sismique
(14/05/91 modifié 13/09/2000)
Décret 99-98 (15/02/99) Fasc.62, Titre I, Section I – règles BAEL 91 révisées
99 (avril 99)
Décret 2000-286 (30/03/00) Sécurité du réseau ferré national

Arrêté interministériel du Conditions techniques auxquelles doivent satisfaire


les distributions d’énergie électrique
17 mai 2001
Arrêté du 23 décembre 2003 Plan d’intervention et de sécurité, complétant l’arrêté
du 23 mai 2003 relatif aux dossiers de sécurité des
systèmes de transport public guidés urbains

Document propriété de RFF – Tous droits réservés


7 Tome7accesemprises 080210 versionA1 clean Page 9
Version A1 – Février 2008
Référentiel technique LGV
dans le cadre de PPP ou de DSP
tome 7 – accès, sûreté et sécurité
plantations, emprises

Projet d’arrêté relatif aux règles applicables au réseau ferré national « Arrêté Infrastruc-
ture »
ITI 98 300 (08/07/98) Sécurité des tunnels ferroviaires
ITI signalisation routière Dernier arrêté modificatif du 31/07/02
(24/11/67)
Circulaire 76-38 (01/03/76) Caractéristiques des voies navigables
Circulaire 78-05 (06/01/78) Emploi des glissières métalliques (annexes 1 et 2)
Circulaire 78-110 (23/08/78) Signalisation des virages routiers
Circulaire DR du 05/08/94 Instruction ARP modifiant ICTARN du 28/10/70
Circulaire du 17/10/86 Hauteurs libres des ouvrages routiers
Circulaire 88-21 (21/03/88) Emploi des glissières en bois
Circulaire 88-49 (09/05/88) Agrément et conditions d’emploi des dispositifs de
retenue des véhicules routiers
Circulaire 95-86 (06/11/95) Modifiant Circ.76-38 sur les voies navigables

Fascicules Interministériels – Normes –


Documents Techniques Unifiés (DTU)

Fascicule 35 du C.C.T.G. Travaux d’espaces verts, d’aires de sport et de loisirs (nu-


(arrêté du 03/01/03) méro spécial 99-6 du B.O.M.E.T.L.)
EN 1461 Revêtement par galvanisation à chaud sur produits finis
ferreux
EN 1991-1-7 Actions générales et actions accidentelles dues aux chocs et
aux explosions
EN 1991-2 Actions dues au trafic sur les ponts
EN 10025 Produits laminés à chaud en acier de construction non alliés
EN 10223-4 Fils et produits tréfilés en acier pour clôtures et grillages
EN 10244-2 Fils et produits tréfilés en acier, revêtements métalliques
non ferreux sur fils d’acier, revêtement de zinc ou d’alliage
de zinc
NF C 13200 Caractéristiques électriques
NF EN 1317-1 Dispositifs de retenue routiers – dispositions générales pour
méthode d’essais
NF EN 1317-2 Dispositifs de retenue routiers – classes de performance,
critères d’essai pour les barrières
NF EN 1317-4 Dispositifs de retenue routiers – classes de performance,
critères d’essai pour les extrémités et raccordements des
glissières

Document propriété de RFF – Tous droits réservés


7 Tome7accesemprises 080210 versionA1 clean Page 10
Version A1 – Février 2008
Référentiel technique LGV
dans le cadre de PPP ou de DSP
tome 7 – accès, sûreté et sécurité
plantations, emprises

NF EN 50122-1 Protections / risque électrique (applications ferroviaires)


NF P 98-409 Barrières de sécurité routières – critères de performance,
classification, qualification
UTE C 18 510 Prévention des risques électriques
XP P 98-405 Barrières de sécurité routières – garde-corps pour ponts et
ouvrage de génie civil
XP P 98-421 Barrières de sécurité routières – BN4
XP P 98-422 Barrières de sécurité routières – BN1 et BN2
XP P 98-424 Barrières de sécurité routières – BN5
DTU P 22-701 Règles CM 66

Référentiel ferroviaire

Spécifications Techniques d’Interopérabilité relative au sous-système « Infrastructure »


et STI des sous-systèmes interférents (commission CE 30/05/02)

Fiche UIC 505.1 Gabarit / matériel roulant


Fiche UIC 505.4 Gabarit / contours de référence
Fiche UIC 506 Gabarit / contour de référence
Fiche UIC 606.1 Distance isolement électrique
Fiche UIC 741 Implantation des quais
Fiche UIC 777-1 Mesures de protection / véhicules routiers
Fiche UIC 777-2 Mesures de protection / risques de déraillement
Référentiel Infrastructure SNCF et notamment les « IN » ci-dessous
IN 0162 Gabarits / obstacles, entraxes
IN 0163 Gabarits / quais
IN 0166 Gabarits / isolement pantographes
IN 0167 Gabarits / matériel travaux
IN 0168 Gabarits / LGV
IN 0249 Clôtures et plantations
IN 0318 Règles de croisement bon
IN 0399 Protections / lignes électrifiées 25000 V – 50Hz
IN 0402 Protections structures métalliques / installations électriques 25000
V – 50Hz
IN 0415 Prises de terre
IN 0419 Dispositions pour travaux à proximité des canalisations électriques
Document propriété de RFF – Tous droits réservés
7 Tome7accesemprises 080210 versionA1 clean Page 11
Version A1 – Février 2008
Référentiel technique LGV
dans le cadre de PPP ou de DSP
tome 7 – accès, sûreté et sécurité
plantations, emprises

IN 0780 Protection des voies / détecteurs de chutes de véhicules…


IN 1724 Sécurité du public dans les gares
IN 2451 Détection des vents latéraux
Règlement de la Sécurité du Personnel vis-à-vis du Risque Ferroviaire (RSPRF)
RH 0158 Sécurité du personnel / travaux sur les voies et à proximité
RH 0318 Prescriptions de sécurité applicables aux entreprises extérieures
RH 0350 Sécurité du personnel dispositions applicables sur LGV (V < 300)
RH 0354 Dispositions applicables aux opérations de bâtiment et de génie
civil

Guides, textes à usage de recommandations

Guide Certu carrefours urbains Carrefours urbains


Guide ICTARN du 28/10/70 Conception générale de la géométrie de la route
Document CETUR (sept. 1992) Sécurité des routes et des rues
Guide technique GC SETRA Dispositifs de retenue des véhicules routiers
Guide GEFRA Dispositifs de sécurité / jumelage rail - route

Document propriété de RFF – Tous droits réservés


7 Tome7accesemprises 080210 versionA1 clean Page 12
Version A1 – Février 2008
Référentiel technique LGV
dans le cadre de PPP ou de DSP
tome 7 – accès, sûreté et sécurité
plantations, emprises

Annexe 2 : dispositions
« habituellement » demandées
par la SNCF pour l’entretien des
installations de sécurité sur le
réseau ferré national non concédé
Les éléments donnés dans cette annexe le sont à titre informatif.

Besoins en accès pour la maintenance des installations de


sécurité
Ces accès sont indispensables non seulement pour les besoins de l’entretien des installa-
tions, mais aussi pour faciliter ou accélérer les moyens de secours (dont ceux de la protec-
tion civile).

Sauf cas exceptionnel, ils doivent être à proximité des points particuliers :
 Ponts-routes.
 Ouvrages d’art importants, viaducs (AD) , tunnels ou tranchées couvertes,
 Appareils de voie,
 Repères et installations de signalisation,
 Détecteurs de boites chaudes (DBC),

Ces accès sont à dimensionner en liaison avec la SNCF, chargée de la maintenance des
installations de sécurité.

Traversées de voies pour agents - Accès piétons


Deux accès situés du même côté de la ligne nouvelle seront espacés de 1000 mètres
maximum. Un accès de chaque côté de la ligne sera aménagé au droit des ouvrages d’art
de franchissement de la ligne nouvelle.

Dans au moins 90% des cas, ils seront positionnés à moins de 20 m des centres signalisa-
tion - télécommunication, des interrupteurs caténaires, des commutateurs de protection,
des traversées protégées pour piétons, etc.

Ils seront dotés d’un portillon de 1,20 m de large permettant le passage des petits engins
mécaniques d’entretien.

Document propriété de RFF – Tous droits réservés


7 Tome7accesemprises 080210 versionA1 clean Page 13
Version A1 – Février 2008
Référentiel technique LGV
dans le cadre de PPP ou de DSP
tome 7 – accès, sûreté et sécurité
plantations, emprises

Des escaliers préfabriqués seront aménagés dans les talus pour relier le portillon à la piste.
Ils seront disposés hors de la zone d’action de détection de chute de véhicules.

Les accès piétons doivent être accessibles par voie routière à au moins 30 mètres et dispo-
ser d’un parking. Ils doivent permettre la manipulation aisée de pièces lourdes. Ils doivent
être distants d’au plus 20 mètres de la voie ferrée pour laquelle ils donnent accès.

Accès routiers
Ces accès sont nécessaires pour les accès des véhicules routiers d’entretien qui peuvent
atteindre un poids total en charge de 3,5 tonnes.

Il doit être respecté :


 un pas maximum de 2 km entre 2 accès situés du même côté de la ligne nou-
velle,
 des plates-formes de giration (10 m x 10 m) dans les emprises. Si le retourne-
ment était impossible (au maximum un cas sur dix), cette plate-forme pourrait
être aménagée hors des emprises mais à proximité immédiate.

Un accès routier doit être prévu à 100 m maximum des centres techniques, signaux. Les
postes et centres d’appareillage intermédiaires doivent être accessibles directement par
route et disposer d’un parking.

Pour les rampes routières, une pente de 5% maxi est acceptée avec revêtement en grave
et de 8% maxi avec revêtement bitumineux.

Lorsque la longueur d’un chemin d’accès est importante, il faut également une zone de
croisement des véhicules.

Pistes latérales carrossables


Ces pistes sont indispensables s’il n’est pas possible de créer des accès routiers ou agents.
Elles devront être aptes à recevoir des circulations routières de 3,5 tonnes.

Sur ces pistes, des aires de stationnement sont à implanter au droit des points particuliers
ainsi que des aires de retournement si la piste carrossable fait plus de 4 km.
Fiche d’identification

Document propriété de RFF – Tous droits réservés


7 Tome7accesemprises 080210 versionA1 clean Page 14
Version A1 – Février 2008

Vous aimerez peut-être aussi