Vous êtes sur la page 1sur 5

Document Technique d’Application

Référence Avis Technique 3.1/17-934_V1


Annule et remplace l’Avis Technique 3/10-653 et son modificatif 3/10-653*01 Mod

Dalle de compression en
béton fibré
Distribution slab in fiber-
Dalle de compression
reinforced concrete (FRC)
en béton renforcé de
fibres métalliques
DRAMIX®

Relevant de la norme NF EN 14889-1


Titulaire : Société Bekaert France SAS
Zone Industrielle n°3
Rue du Kemmel
FR-59280 Armentières
Tél. : 03 20 10 59 49.
Fax : 03 20 10 59 55
E-mail : stephane.charignon@bekaert.com
Internet : www.bekaert.com

Groupe Spécialisé n° 3.1


Planchers et accessoires de plancher
Publié le 26 octobre 2017

Commission chargée de formuler des Avis Techniques et Documents Techniques


d’Application
(arrêté du 21 mars 2012)

Secrétariat de la commission des Avis Techniques


CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, FR-77447 Marne la Vallée Cedex 2
Tél. : 01 64 68 82 82 - Internet : www.ccfat.fr

Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr)
 CSTB 2017
Le Groupe Spécialisé n° 3.1 « Planchers et accessoires de plancher » de la
Commission chargée de formuler les Avis Techniques a examiné le 19 septembre
2017, le procédé de dalle de compression en béton renforcé de fibres DRAMIX®
présenté par la société BEKEART FRANCE SAS. Il a formulé, sur ce procédé, l’Avis
Technique ci-après qui annule et remplace l’Avis Technique 3/10-653 et son
modificatif 3/10-653*01 Mod. Cet Avis a été formulé pour les utilisations en France
Européenne.

2.2 Appréciation sur le procédé


1. Définition succincte
2.21 Satisfaction aux lois et règlements en vigueur
1.1 Description succincte
®
et autres qualités d’aptitude à l’emploi
La dalle de répartition en béton renforcé de fibres Dramix est asso-
ciée à des planchers à poutrelles faisant l’objet d’Avis Techniques Stabilité
particuliers en cours de validité. L’incorporation de fibres Dramix® dans
L’utilisation du béton de fibres Dramix® en dalle de répartition ne
le béton la dalle de répartition formant table de compression dispense
perturbe pas les performances mécaniques des planchers, évaluées
de l’intégration d’un treillis soudé généralisé. La dalle de répartition en
dans les Avis Techniques en cours de validité dont ils relèvent, dans la
béton renforcé de fibres est constituée d’un béton particulier du fait de
mesure où :
la présence de fibres métalliques Dramix® dans sa composition.
 la conception et la réalisation de ces dalles de répartition respectent
Ces fibres, de dénomination commerciale Dramix® sont fabriquées à
les prescriptions des Prescriptions Techniques du présent Avis ;
partir de fil d'acier tréfilé. Les dimensions et formes géométriques des
fibres sont précisées dans le Dossier Technique établi par le deman-  le dosage minimal en ciment ou en liant équivalent selon la norme
deur, annexé au présent Avis. EN 206/CN n’est pas inférieur à 280 kg/m3 de béton. Pour des do-
sages inférieurs, aucun élément de preuve de l’aptitude à l’emploi
Le choix des types de fibres, le dosage retenu (10 kg/m3), la composi-
n’a été apporté.
tion du béton et la rhéologie particulière des bétons frais ainsi obtenus
font de ces bétons une technique particulière d'utilisation des bétons Résistance au séisme
dont l'application en dalle de répartition est ici examinée. Les fibres
n'étant pas là utilisées en association avec des armatures de béton L’utilisation du procédé est limitée aux ouvrages pour lesquels aucune
armé, les dalles de répartition en béton renforcé de fibres Dramix® exigence n’est requise en cas de séisme.
ainsi réalisés ne comportent aucune armature métallique en dehors
des armatures complémentaires aux points singuliers (appuis, che- Sécurité au feu
vêtres, etc.). En l’absence de justifications expérimentales en matière de résistance
au feu, les seuls emplois acceptables sont ceux pour lesquels aucune
Finitions exigence pare-flamme ou coupe-feu n’est requise.
Tous les revêtements de sol sont applicables.
Prévention des accidents lors de la mise en œuvre et de
1.2 Mise sur le marché l’entretien
En application du règlement (UE) n° 305/2011, les fibres acier visées La sécurité des intervenants peut être normalement assurée dans la
dans le présent Avis font l’objet d’une déclaration des performances mesure où sont respectées les prescriptions relatives à la sécurité des
établie par le fabricant sur la base de la norme NF EN 14889-1. Les intervenants formulées dans les Avis Technique en cours de validité du
produits conformes à cette DdP sont identifiés par le marquage CE. procédé de plancher à poutrelles associé à la dalle de compression en
béton renforcé de fibre Dramix®.
1.3 Identification Il est nécessaire de placer un dispositif de protection (par exemple :
Les fibres Dramix®, commercialisées en France par la société BEKAERT chemin de planches, …) pour éviter les chutes des personnes en phase
France, sont livrées en sacs de 10 kg ou en bandes continues de sa- de mise en œuvre lorsque les entrevous utilisés dans les montages ne
chets de 250 g dans lesquels elles sont conditionnées en groupes de sont pas certifiés en résistance mécanique à l’essai de poinçonnement-
fibres collées en bande par une colle soluble à l’eau. Chaque sac rap- flexion.
pelle la référence des fibres et leur provenance.
Finition – Aspect
Les fibres Dramix® sont assorties du marquage CE accompagné des
Possibilité d'appliquer tous les types de revêtements de sol, éventuel-
informations prévues par la norme européenne NF EN 14889-1.
lement après rattrapage de la surface par une chape conformément au
DTU 26.2.
2. AVIS
Données environnementales
L’Avis qui suit n’est valide que dans les conditions suivantes :
Le procédé de dalle de compression en béton renforcé de fibres Dra-
 Soit l’utilisation des fibres Dramix® est prévue dès le stade du projet mix® ne dispose d’aucune Déclaration Environnementale (DE) et ne
de construction ; peut donc revendiquer aucune performance environnementale particu-
 Soit le choix des fibres Dramix® est effectué en substitution d’une lière. Il est rappelé que les DE n’entrent pas dans le champ d’examen
solution classique ; auquel cas une validation technique doit être d’aptitude à l’emploi du procédé.
faite par le titulaire de l’Avis.
Aspects sanitaires
2.1 Domaine d'emploi accepté Le présent avis est formulé au regard de l’engagement écrit du titu-
laire de respecter la réglementation, et notamment l’ensemble des
Le domaine d’emploi est celui accepté en France Européenne dans les
obligations réglementaires relatives aux produits pouvant contenir des
Avis Techniques en cours de validité dont relèvent les procédés de
substances dangereuses, pour leur fabrication, leur intégration dans
planchers à poutrelles, à l’exception des utilisations en zones sis-
les ouvrages du domaine d’emploi accepté et l’exploitation de ceux-ci.
miques non visées par le présent Avis, des utilisations pour lesquelles
Le contrôle des informations et déclarations délivrées en application
il existe des sollicitations dynamiques et des utilisations pour lesquelles
des réglementations en vigueur n’entre pas dans le champ du présent
les charges d’exploitation excèdent 350 daN/m² en charges uniformé-
avis. Le titulaire du présent avis conserve l’entière responsabilité de
ment réparties et 10 kN, y compris pour les réactions des chevêtres
ces informations et déclarations.
éventuels, en charges concentrées.
Les utilisations avec charges localisées, linéaires ou concentrées, sont 2.22 Durabilité – Entretien
acceptées seulement dans les conditions prévues au paragraphe 2.32
La durabilité des planchers comportant une dalle de répartition en
« Prescriptions de conception et de calcul », ci-après.
béton de fibres Dramix® est identique à celle des mêmes planchers
avec dalle de répartition traditionnelle armée d’un treillis soudé. Aucun
entretien particulier n’est nécessaire.

2 3.1/17-934_V1
2.23 Fabrication et contrôle 2.33 Prescriptions de mise en œuvre
Cet avis ne vaut que pour les fabrications pour lesquelles les autocon- Le coulage du béton doit être continu et un remaniement du béton doit
trôles et les modes de vérifications, décrits dans le dossier technique être réalisé pour éviter toute surface de « reprise » de bétonnage non
établi par le demandeur sont effectifs. traversée par des fibres.

2.24 Mise en œuvre


La mise en œuvre des dalles de répartition des planchers, en béton de
fibres Dramix®, ne présente pas de difficulté particulière dans la me-
sure où les moyens utilisés permettent le respect des Prescriptions Conclusions
Techniques du présent Avis. La Société BEKAERT est tenue d’informer
les utilisateurs du procédé sur toutes les conditions de sa bonne mise Appréciation globale
en œuvre. L’utilisation du procédé dans le domaine d’emploi accepté (cf.
paragraphe 2.1) est appréciée favorablement.
2.3 Prescriptions Techniques
Validité
2.31 Prescriptions de fabrication
À compter de la date de publication présente en première page et
La fabrication des fibres et le contrôle doivent être conformes à ceux jusqu’au 30 septembre 2024.
décrits dans le Manuel Qualité de l’usine productrice des fibres. Toute
modification dans ces opérations doit être signalée au CSTB.
La fabrication du béton avec incorporation des fibres doit être réalisée
dans des usines de béton prêt à l’emploi sous contrat avec la société Pour le Groupe Spécialisé n° 3.1
BEKAERT qui leur fournit un monitorat. Le processus de cette fabrica- Le Président
tion doit être conforme au mode opératoire défini par la société
BEKAERT.

2.32 Prescriptions de conception et de calcul


 Si, par vérification conformément à l’article A.107,4 du CPT « Plan-
chers nervurés à poutrelles préfabriquées associées à du béton coulé
en œuvre ou associées à d’autres constituants préfabriqués par du
béton coulé en œuvre » (Cahier 3718 – Septembre 2012), la con-
trainte de cisaillement, développée à l’état limite ultime dans le plan
vertical de « couture » des parties de table de compression situées
de part et d’autre des nervures, dépasse 0,03.fck , des armatures de
couture de ces plans verticaux, calculées conformément à l’article
précité, sont nécessaires.
 L’épaisseur h0 des dalles de répartition ne doit être, en aucun point,
inférieure à : 3. Remarques complémentaires
h0  hcalc +  du Groupe Spécialisé
expression dans laquelle hcalc est l’épaisseur calculée, prévue au pro-
L’utilisation des fibres métalliques, compte tenu du dosage prévu, ne
jet, et  représente le diamètre (ou l’encombrement vertical) des
remplace aucunement le treillis soudé des dalles de répartition dans
inserts ou canalisations éventuels, incorporés dans les dalles de ré-
ses fonctions structurales. En revanche, ces fibres assurant une répar-
partition. Il est rappelé que hcalc ne doit jamais être inférieure à :
tition satisfaisante des fissures de retrait du béton, aucune autre
- 40 mm dans le cas d’entrevous de coffrage résistant ; disposition n’est nécessaire pour obtenir cette répartition, par exemple
- 50 mm dans le cas d’entrevous de coffrage simple, sauf indication un treillis soudé dont le rôle serait limité à cette seule fonction.
contraire dans l’Avis Technique en cours de validité du système de La dénomination commerciale du procédé a été modifiée par rapport à
plancher. l’Avis Technique 3/10-653 et sont modificatif 3/10-653*01 Mod dans
L’application de cette règle suppose que l’information relative à la lesquels le procédé était nommé Dramix DR.
présence des éléments incorporés dans les dalles de répartition soit La dénomination des fibres utilisées dans le procédé a été modifiée par
communiquée dès l’étude. rapport à l’Avis Technique 3/10-653 et sont modificatif 3/10-653*01
En l’absence d’information précise fournie par le client, le concepteur Mod :
doit prendre en compte les dimensions minimales suivantes :  Dramix® 3D 80/50BG en remplacement de Dramix® RC-80/50-BN
h  60 mm dans le cas d’entrevous de coffrage résistant ;  Dramix® 3D 80/50BB en remplacement de Dramix® RB-80/50-BN
h  70 mm dans le cas d’entrevous de coffrage simple ;
la dimension des inserts et incorporables étant alors implicitement Le Rapporteur du Groupe Spécialisé
limitée à un encombrement de 20 mm dans la direction verticale. n° 3.1
Aucune autre prescription n’est à ajouter par rapport à celles des Avis
Techniques des mêmes planchers avec dalle de répartition armée.

3.1/17-934_V1 3
Dossier Technique
établi par le demandeur

2.2 Béton de fibres métalliques « Dramix® »


A. Description 2.21 Généralités
Procédé pour la réalisation de dalle de répartition de plancher nervuré
Les dalles de répartition sont coulées avec un béton de fibres confec-
à poutrelles, à partir d’un béton de fibres métalliques Dramix® sans
tionné à partir de sable de granulométrie 0/5 et de granulats lourds de
treillis soudé.
granulométrie 5/15, d’eau, de ciment correspondant au minimum au
CEM II, et éventuellement d’un adjuvant.
1. Domaine d’emploi proposé La classe de résistance minimale du béton est C25/30. Le dosage en
ciment ou liant équivalent doit être conforme à la norme NF EN
Planchers à poutrelles en béton armé ou précontraint, avec entrevous
206/CN des bétons prêts à l’emploi. Les fibres tréfilées de type Dra-
de coffrage de toute nature, utilisés en locaux d’habitation, de bu-
mix® 3D 80/50BG sont dosées à 10 kg/m3 de béton.
reaux, de petits commerces, d’une façon générale soumis à des
charges à caractère principalement statique, excluant les cas de chocs
répétés ou importants et les sollicitations donnant lieu à des phéno-
2.22 Ouvrabilité
mènes de fatigue. L’ouvrabilité nécessaire doit être obtenue sans rajout d’eau et si né-
cessaire en ayant recours à l’emploi d’un super plastifiant réducteur
Ce domaine d’emploi exclut les utilisations en zones sismiques.
d’eau.
Tous les revêtements de sol sont applicables.
Les adjuvants conformes aux spécifications de la norme NF EN 934-2
seront utilisés pour maintenir la rhéologie adaptée à la mise en œuvre
2. Définition des matériaux sur chantier et au temps de transport.
La consistance, au sens de la norme NF EN 206/CN, est S3, S4 ou S5.
2.1 Fibres Dramix®
Elles sont fabriquées à partir de fil d’acier non allié destiné au tréfilage
2.23 Sables et gravillons
et au laminage à froid selon les normes NF EN ISO 16120-1 de no- L’adhérence des fibres au béton nécessite leur bon enrobage. Pour
vembre 2011 et NF EN ISO 16120-2 de mai 2017. parvenir à cet objectif, la courbe granulométrique doit être continue.
Les fibres sont conformes à la norme européenne EN 14889-1 et font Le rapport G/S des BRFM doit être adapté en fonction des matériaux
l’objet d’un marquage CE suivant le système 1 (utilisations structu- locaux afin d’obtenir :
rales). Le dosage déclaré est de 10 kg/m3.  Une répartition homogène des fibres
Les caractéristiques détaillées concernant ces fibres sont précisées par  Une cohésion du béton (absence de ségrégation)
les spécifications BEKAERT AS-10-05 et AS-10-06, déposées au CSTB,
celui-ci étant informé de toute modification ultérieure éventuelle.  L’ouvrabilité souhaitée

La fibre comporte à chacune de ses extrémités un façonnage en forme  La pompabilité si nécessaire


de baïonnette appelé « crochet » destiné à favoriser son ancrage dans Les granulats doivent être conformes à la norme NF EN 12620.
le béton.
Les principales caractéristiques dimensionnelles et physiques sont les 2.24 Eau de gâchage
suivantes : L’aptitude générale à l’emploi est établie pour l’eau de gâchage con-
 Longueur de la fibre : 50 mm ( 3 mm) formément à la Norme NF EN 1008.

 diamètre du fil : Ø moyen = 0,62 mm (  0,02 mm) 2.25 Dosage en fibres


 longueur des extrémités des crochets : 1,5  /  4 mm Dosage en fibres Dramix® 3D 80/50BG ou BB : 10 kg/m3
 angle du crochet :   20 degrés  Dramix® 3D 80/50BG : Conditionnées en sac de 10 kg
 résistance à la traction du fil : Rm > 1 050 N/mm²  Dramix® 3D 80/50BB : Conditionnées en bande continue de sachets
Les fibres Dramix® sont exclusivement produites dans les usines de 250 g.
BEKAERT. La fabrication est certifiée ISO 9001 soumises à un contrôle Le papier est hydrosoluble et sans effet sur les caractéristiques du
interne décrit dans le Manuel Qualité de BEKAERT. béton à l’état frais et à l’état durci. La bande est contenue dans un big
Identification de la fibre - Nomenclature Dramix® 3D 80/50BG et bag de 800 kg en polypropylène entièrement recyclable. Ce condition-
Dramix® 3D 80/50BB nement spécifique permet leur introduction par un doseur automatique
Dramix® Booster.
Type d’ancrage : 3D = fibre avec 2 crochets
Facteur d'élancement : 80 = L/d = 50/0.62
Longueur L (mm) : 50
Revêtement : B = fil clair non revêtu (Bright)
Conditionnement : G = fibres encollées en plaquette. La colle utilisée
pour le conditionnement des plaquettes est soluble à l’eau.
Conditionnement : B = fibres en bande de sachets hydrosolubles

.
.

d h

Lg

4 3.1/17-934_V1
 La consistance (S3, S4 ou S5)
 Les besoins en matière de durée de maintien de l’ouvrabilité.
L’approvisionnement, la formulation et le dosage des différents consti-
tuants du béton sont réalisés par le fabricant de BPE. Celui-ci garantit
la conformité du béton de fibres Dramix® aux règles de composition et
aux performances définies dans le présent Avis Technique.
La fabrication des bétons de fibres métalliques Dramix® est effectuée
par le fournisseur de Béton Prêt à l’Emploi en incorporant les fibres
selon l’une des méthodes suivantes :
 soit par un doseur automatique Dramix® Booster dans le malaxeur,
 soit sur le convoyeur de granulats,
 soit directement dans le malaxeur,
2.26 Dramix® Booster  soit encore ajoutées dans le camion-malaxeur sur la centrale.
Le doseur automatique breveté Dramix® Booster a été développé par Dans tous les cas, le temps de malaxage pris en compte par le produc-
Bekaert Engineering qui assure également sa fabrication, son installa- teur de béton Dramix® doit permettre l’obtention d’un béton conforme
tion et sa maintenance. aux spécifications.

Principe de fonctionnement : 3.3 Transport du béton de fibres Dramix®


Les sachets sont comptés électroniquement jusqu’à obtention du  Les conditions de transport devront être conformes à la norme
dosage requis. La bande est alors coupée par un couteau à commande NF EN 206/CN.
pneumatique puis transportée jusqu’au malaxeur.
Un tableau installé dans le local rappelle les règles sécurité à adopter 4. Mise en œuvre
et le principe de fonctionnement du Dramix® Booster. Un message
d’erreur apparaît en cas de défaillance du système (big bag presque Après la pose des armatures de continuité au-dessus des appuis et des
vide par exemple). armatures de renfort éventuelles sur le pourtour des trémies, la mise
en place du béton renforcé de fibres métalliques sur le plancher, cons-
La sécurité du personnel en centrale (plus de risque d’accidents lors
titué de poutrelles et d’entrevous, est réalisée à l’aide des moyens de
d’intervention humaine) et la traçabilité du dosage sont ainsi amélio-
déversement existant sur le marché (tapis transporteur, mixo-pompe,
rés.
pompe, goulotte) sur les poutrelles et sur les entrevous.
Le béton Dramix® se met en place facilement sans matériel spécifique
et selon les règles de l’art habituelles.
Le nivellement du béton est réalisé manuellement à la règle vibrante.

5. Finition du plancher
Les dalles de répartition en béton de fibres Dramix peuvent recevoir
les mêmes revêtements de sol que les dalles de répartition classiques
en béton sans fibres.

B. Résultats expérimentaux
Essais de solidarisation transversale sur trois planchers à cinq pou-
trelles, avec entrevous en béton et en polystyrène expansé et dalle de
répartition avec et sans fibres (essais comparatifs) ; essais réalisés au
CSTB en juin 1996 (Rapport d’essais n° 41 447).
Essais de poinçonnement sur des dallettes en béton renforcé de fibres
effectués au CSTB en juin 1996 (Rapport d’essais n° 41 447).
Essais comparatifs de poinçonnement flexion sur plaque de 600 x 600
mm² et épaisseur 50 mm permettant de mesurer le comportement en
3. Fabrication et transport flexion du béton de fibres RC -80/50-BN (équivalent à Dramix® 3D
80/50BG) dosé à 10kg/m3 et du béton traditionnel armé de TS 190 x
3.1 Fabrication et contrôle des fibres Dramix® 330 mm.
Les fibres sont conformes à la norme européenne EN 14889-1 et font Essais de flexion-traction sur prisme de béton de fibres Dramix® dosé
l’objet d’un marquage CE suivant le système 1 (utilisations structu- à 10 kg/m3.
relles). Le dosage déclaré est de 10 kg/m3.  Rapport d’essai n°R/28527-C/96 de l’Université Catholique de Lou-
Les fibres Dramix® 3D 80/50BG ou BB sont exclusivement produites vain en date du 12 mars 1997.
dans les usines BEKAERT. Les lieux de production de ces fibres pour le  Rapport d’essais B 142 6871 du CEBTP en date du 29 février 2000
marché français sont les suivants :
 BEKAERT NV Petrovice s.r.o Petrovice 595 CZ 735 72 Petrovice U
Karvine C. Références
 BEKAERT SA - n° 3 Verzetsloan - B 8552 MOEN
C1. Données environnementales1
 Bekaert Applied Material Technology Co., Ltd. 555 Riying road
North, China (Shanghai) Pilot Free Trade Zone, P.R.China Le produit Dramix® ne fait pas l’objet d’une Déclaration Environnemen-
tale (DE). Il ne peut donc revendiquer aucune performance environ-
La fabrication est certifiée ISO 9001, soumise à un contrôle interne
nementale particulière.
décrit dans le Manuel Qualité de BEKAERT.
Les données issues des DE ont notamment pour objet de servir au
Le contrôle interne porte sur :
calcul des impacts environnementaux des ouvrages dans lesquels les
 contrôle à réception des matières premières produits (ou procédés) visés sont susceptibles d’être intégrés.
 contrôle sur produits finis : diamètre, résistance à la traction, poids,
forme C2. Autres références
Les fibres Dramix® sont fabriquées par la société BEKAERT depuis
3.2 Fabrication du béton de fibres Dramix® 1975.
Le béton de fibres Dramix® est produit uniquement par des centrales Entre la date de formulation du premier Avis Technique (novembre
de béton prêt à l’emploi sous contrat avec la Société BEKAERT et en 2001) et septembre 2017, 5 000 000 de m² de dalles de répartition en
conformité aux recommandations techniques établies dans le cadre du béton renforcé de fibres Dramix® ont été réalisés avec du BPE.
Projet National BEFIM de février 2002.
Lors de sa commande l’utilisateur doit spécifier, en référence au pré-
sent Avis Technique :
 le domaine d’emploi auquel est destiné le béton
 La classe d’environnement (XC1, XC2, etc.) 1
Non examiné par le Groupe Spécialisé dans le cadre de cet Avis.
3.1/17-934_V1 5

Vous aimerez peut-être aussi