Vous êtes sur la page 1sur 23

GRANDEURS EXTENSIVES

ELEMENTAIRES

Laboratoire de Biophysique
Pr Bsiss Mohammed Aziz
1
Plan de cours
 INTRODUCTION – DEFINITIONS
 I/ GRANDEURS EXTENSSIVES
 II/ QUANTITE D’ELECTRICITE
 III/ QUANTITE DE MATIERE

2
INTRODUCTION
Biophysique =science des vivants trois parties:
 Etudes de l’action des agents physique sur l’être
vivant et ses constituants.( RI, Vibrations sonores,
lumière visibles ….)
 Etudes des méthodes et technique physique de
diagnostic et de thérapeutique.
 Biophysique =études des phénomènes physique chez
les êtres vivants (Homme) et dans leurs constituants.
Biophysique et physiologie .
Biophysique : les mécanismes (Circulation sanguine,
respiration…)
Physiologie : les régulations( équilibre acido-
basique….)
3
Définition
 Les grandeurs extensives et intensives sont des catégories
de grandeurs physiques.
 Une propriété est « intensive » si sa valeur ne dépend pas de
la taille du système ; et est la même en tout point d'un
système homogène : par exemple la température ou la
pression.
 Une propriété d'un système physique est « extensive » si elle
est proportionnelle à la quantité de matière présente : par
exemple la masse ou le volume.

4
Définition
 Si Quatre chevaux courent côte à côte et chacun à 60 km/h,
à eux les quartes ils font ensemble un allant à 60 km/h
(la vitesse est intensive), par contre à eux ils font un passage
Quatre fois plus important qu'un cheval seul
(débit, puissance et masse sont multipliés par 4 : ce sont des
grandeurs extensives).

5
Définition
 Le rapport entre deux propriétés extensives d'un même
objet est une grandeur physique intensive . m/V
 Ainsi, par exemple, le rapport entre la masse et le volume
d'un objet est sa masse volumique moyenne, ce qui permet
de mesurer la masse volumique intrinsèque de ce corps s'il
est considéré comme homogène.

6
DEFINITIONS
Grandeur extensive:
= grandeur dont l’additivité a une signification physique
= grandeur qui caractérisent la quantité en cause :
- Quantité d’électricité
- Quantité de matière
- Quantité de chaleur
- Quantité d’énergie
Les grandeurs non extensives sont appelés intensives.
grandeur dont l’additivité n’a pas une signification
physique (vitesse)

7
I Grandeurs extensives:
4 grandeurs (G) physiques expriment toutes les autres grandeurs
 Longueur L Grandeur géométrique
 Masse M Quantité de matière
 Temps T Grandeur Cinématique
 Intensité électrique I Quantité d’ électricité

 La relation symbolique: G = La Mb Tc Id s’appelle dimension de G


a,b,c,d sont des nombres entiers ou fractionnaires
Si a = b = c = d = 0 alors G = 1,
 On dit alors que G est sans dimension
 Exemple:
a) dimension d’une surface rectangle: [S] = longueur (L) x largeur(L)= L2

b) dimension d’une vitesse (v = x/t) : [v] = L.T-1


c) dimension d’une Force MLT-2

8
1- Dimension
Exercice : donner la dimension d’une pression P .
Réponse:
On a la pression P = F / S donc la dimension [P] = [F] / [S]
Et : F = m.a donc : [F] = [m].[a] = MLT-2
avec [m] = M
et [a] = [v] / [t] = LT-1/T = LT-2
Finalement :
[P] = MLT-2 / L2 ( avec [S] = L2 )
Soit : [P] = ML-1T-2
Intérêt:
Dans toute relation physique il y a homogénéité de dimension.
Par exemple: a = b + c – d les dimensions de a, b, c, et d sont les mêmes.
Une pression Pt est par exemple est la somme de pressions Pi.

9
2-Unités:
Un ensemble d’unités de base constitue un système d’unités
Par exemple système c g s:
 longueur : cm
 masse : g
 temps: s

Le système officiel est le système international: SI


Ou système: M K S A mètre kilogramme seconde ampère

Remarque:
MLTI permettent de retrouver les unités dans différents systèmes d’unités:
Exemple:
[G] = ML-1T-2 , il s’agit de la dimension d’une pression
alors l’unité de G dans SI est : Kg. m-1. s-2 = N/m2 = Pa
l’unité de G dans cgs est: g.cm-1.s-2 = dyne/cm2 = Barye
Avec : 1 Barye = 10-1 Pa et un mégabarye (106 Barye) = 105 Pa = 1 bar

10
II/ QUANTITE D’ELECTRICITE
1/Définition
On a : i = dq /dt
dq = quantité d’électricité traversant un conducteur durant l’unité de temps dt
dt = temps pendant lequel la quantité dq traverse la section d’un conducteur
i = intensité du courant électrique

2/Dimension – unité de q
Dimension: [q] = I.T
Unité SI de q = Coulomb (c) avec 1c = 1A . 1s

11
3/ Charge ponctuelle / dipôle
a/ Charge ponctuelle:

Si dq est dans dV (volume infiniment petit)


Alors dV peut être assimilé à un point

b/ Dipôle:
Dipôle = 2 charges ponctuelles distantes de L
et de signes opposés avec -q = +q

12
b/ Dipôle électrostatique:
 Charge électrique du dipôle = 0

 Moment du dipôle M:
- Origine : milieu du dipôle
- Direction: la droite joignant –q à +q
- Sens : de - q vers +q
- Intensité : M = q x L

13
III/ QUANTITE DE MATIERE
1/ Masse
La même force F appliquée à des systèmes différents provoque
des accélérations a, en général différentes.
F/ a = inertie du système = masse du système
Unité: Kg (SI)

NB:
- Principe de Lavoisier:
Dans 1 système isolé, à vitesse << 3.108 m/s ,
La masse est constante

14
III/ QUANTITE DE MATIERE
2/ Nombre de particules
2-1/ Mole
● Nombre très grand de particules (molécules, atomes, ions,…)
● L’unité du SI = mol (pas de dimension)
1 mole ↔ 6,02 . 1023 particules (nombre d’Avogadro)
NB: osmole: mole de molécules ou d’ions dans l’eau .

2-2/ Équivalent
- Ions = particules ayant perdu ou gagné un ou plusieurs é
Les ions sont donc électriquement chargés:
Charge > 0 → cations et Charge < 0 → anions

15
-Ions monovalents (valence 1)
Na+ = cation , perte d’un é , charge = + 1,6. 10-19 C
Cl- = anion , gain d’un é , charge = - 1,6. 10-19 C
- Ions bivalents (valence 2)
Ca++ : perte de 2 é , charge = + 2 x 1,6. 10-19 C
SO4 - - : gain de 2 é , charge = - 2 x 1,6. 10-19 C
- Ions de valence z
Cation avec perte de z (é) : charge = +z x 1,6. 10-19 C
Anion avec gain de z (é) : charge = - z x 1,6. 10-19 C

16
- Mole d’ions
1 mole d’ions de valence (z) porte la charge:
Q = z x 1,6. 10-19 x 6,02. 1023 C
= z x 96500 C = z x Q0 (Q0 = Faraday)
- Équivalent (eq)
= fraction de mole d’ions qui porte Q0
Pour les ions monovalents: 1 mol = 1 eq
bivalents : 1 mol = 2 eq
valence z : 1 mol = z eq

17
3/Concentrations et grandeurs
3-1/ Fraction molaire assimilées
Soit un système contenant:
n1 moles du constituant 1
n2 moles du constituant 2
….
ni moles du constituant i
Au total: n1 + n2 +…..+ ni = Σnj moles
La fraction molaire x de chaque constituant est:
x1= n1/ Σnj ,... Et xi = ni/ Σnj

NB:
Xi : - n’a pas de dimension
- indépendante de la température et de la pression

18
3/Concentrations et grandeurs
assimilées
3-2/ Concentration molale = molalité
= nombre de moles (ni) du soluté i / unité de masse (m) du solvant
Ci = ni/m (Dimension : n M-1 et Unité : mol/Kg , mmol/Kg)
Remarque: Σ Ci = osmolalité (mmol/Kg)

3-3/ Concentration molaire = molarité


Molarité = nombre de moles (ni) du soluté i / unité de volume (V) de la
solution
Ci = ni/V (Dimension : n L-3 ; Unité : mol/L, mmol/L et dans le SI: mol/m3)

NB:
Σ Ci molaires des solutés = osmolarité de la solution (mmol/L)

19
3- 4/ Volume libre :

VL
Ve

VL = volume libre pour le déplacement des particules


Ve = volume exclu
Volume total: Vt = VL + Ve

En biologie:
le solvant = eau , et 1L d’eau sa masse = 1Kg (4°C)
Donc pour l’eau :
▪ Molarité = nombre de moles/ L de solution
▪ Molalité = nombre de moles/ L d’eau
20
NB:
- Pour les solutions contenant de l’eau et des solutés, la différence
entre molarité et molalité provient du volume occupé par les
solutés (Ve).
- Si les concentrations sont faibles, le Ve est négligeable et le VL =
Vt pour le déplacement des solutés : les solutions sont dans ce cas
dites parfaites
- Si les concentrations sont importantes, le VL = Vt –Ve : les
solutions sont dites réelles.

21
3-5/ Concentration pondérale (Cp)
Cp = masse du soluté (i) par litre de solution (V)
Cpi = mi/V
Unité: g/l , mg/l , μg/l
Remarque:
Les Cp sont utilisées lorsqu’il est impossible d’utiliser les
mol/l :
elles sont utilisées dans le dosage des protéines plasmatiques
(mélange de molécules de masses molaires différentes)

22
Fin

23

Vous aimerez peut-être aussi