Vous êtes sur la page 1sur 4

Université Mohamed Chérif Messaâdia –Souk Ahras Dr. Meziane.

S
Faculté de sciences et Technologie Matière: conception des systèmes électriques
Département de génie électrique 3eme Année LMD électrotechnique
Chapitre 4. Conception de la Machine à induction

Introduction : L'objectif principal de la conception d'un moteur à induction est d'obtenir les dimensions physiques
complètes de toutes les parties de la machine pour satisfaire les spécifications du client mentionné en suivants sont :
. Les principales dimensions du stator,  Détails des enroulements du stator.
. Détails de conception du rotor et de ses enroulements,  Caractéristiques de performance.
Pour obtenir les détails de conception ci-dessus, le concepteur a besoin des spécifications du client. Puissance
nominale, tension nominale, nombre de phases, vitesse, fréquence, connexion de l'enroulement du stator, type
d'enroulement du rotor, conditions de travail, détails d'extension de l'arbre, etc.
3.1 Équation de sortie:
Dans un moteur à induction, l'équation de sortie peut être obtenue comme suit. Considérons une machine à phase
"m", avec des notations usuelles.
Sortie Q en kW = Entrée x rendement,
Entrée au moteur = mVph Iph cos Φ x 10-3 kW
Pour un 3 Φ machine m = 3 donc :
Entrée au moteur = 3Vph Iph cos Φ x 10-3 kW
En supposant Vph = Eph,
Vph = Eph = 4.44 f Φ TphKw = 2.22 f ΦZphKw
f = PNS/120 = P ns/2,
Sortie = 3 x 2.22 x P ns/2 x ΦZphKw Iph η cos Φ x 10-3kW
Sortie= 1.11 x PΦ x 3Iph Zph x ns Kw η cos Φ x 10-3kW, Dimensions principales D et L
PΦ = BavπDL, and 3Iph Zph/ πD = q
Sortie au moteur = 1.11 x BavπDL x π D q x ns Kw η cos Φ x 10-3kW
Q = (1.11 π2 Bav q Kw η cos Φ x 10-3) D2L ns kW ⇒ Q = (11 Bav q Kw η cos Φ x 10-3) D2L ns kW,
Par conséquent, la sortie Q = CoD2L ns kW Où Co = (11 Bav q Kw η cos Φ x 10-3)
Zph = nombre de conducteurs / phase Ns = Vitesse synchrone en tr/min ns = vitesse synchrone en tr/s
p = pas de pôles, η = rendement Tph = nombre de tours / phase q = Charge électrique spécifique
Φ = flux d'entrefer / pôle; Bav = Densité de flux moyenne kw = facteur d'enroulement
I p h = courant de phase cosΦ= facteur de puissance D = Diamètre du stator,
L = longueur brute du noyau Co = coefficient de sortie Vph = tension de phase;
3.2 Choix des charges spécifiques
Charge spécifique magnétique ou Entrefer densité de flux : Les pertes de fer dépendent beaucoup de la densité de
flux d'entrefer, Limitations : Densité de flux dans les dents <1.8 T, Densité de flux dans le noyau 1.3 - 1.5 T
Avantages de plus grande valeur de Bav
• Taille de la machine réduite
• Le coût de la machine diminue
• augmentation de la capacité de surcharge
Pour la machine à 50 Hz, 0,35 à 0,6 T. Les valeurs adaptées de Bav peuvent être choisis parmi la conception de
données.
Charge spécifique électrique : Condensateur ampère d'induit total sur la périphérie
Avantages de plus grande valeur de q Inconvénients de plus grande valeur de q
• Taille réduite • Plus grande quantité de cuivre
• Coût réduit • Plus de pertes de cuivre
• Augmentation de la température
• Capacité de surcharge inférieure
Plage normale 10000ac/m à 450000ac/m. Les valeurs adaptées de q peuvent être choisis dans la conception de
données.
3.3 Choix du facteur de puissance et de le rendement
Choix du facteur de puissance et de rendement dans des conditions de pleine charge augmente avec l'augmentation
de la puissance nominale de la machine. Le pourcentage de courant magnétisant et les pertes seront plus faibles pour
une machine plus grande que pour une machine plus petite.
Séparation de D et L
L'équation de sortie donne la relation entre le produit D2L et la sortie de la machine.
Pour séparer D et L de ce produit, une relation doit être supposée ou établie. Voici les différentes considérations de
conception sur la base desquelles un rapport approprié entre la longueur brut et pas polaire peut être supposée.
1
Pour obtenir un minimum sur tout le coût de 1,5 à 2,0 Pour obtenir une bonne efficacité 1.4 à 1.6
Pour obtenir une bonne conception sur l'ensemble de 1 à 1,1 Pour obtenir un bon facteur de puissance de 1 à 1,3
Comme le facteur de puissance joue un rôle très important dans la performance des moteurs à induction. Par
conséquent, pour obtenir le meilleur facteur de puissance, la relation suivante sera souvent estimée pour la séparation
de D et L.
pas polaire/longueur de la bobine = 0,18 / pas polaire ou (πD/p) / L= 0.18/ (πD/p)
C’est-à-dire D = 0.135P√L où D et L sont en mètre.
En utilisant la relation ci-dessus D et L peuvent être séparés du produit D2L. Cependant, les valeurs obtenues de D et
L doivent satisfaire à la condition imposée à la valeur de la vitesse périphérique.
Vitesse périphérique : Pour la conception normale des moteurs asynchrones, le diamètre calculé du moteur doit être
tel que la vitesse périphérique doit être inférieure à 30m/s. Dans le cas d'un rotor spécialement conçu, la vitesse
périphérique peut être de 60m/s.

3.4 Conception du Stator :


Le stator d'un moteur à induction est constitué d'un noyau et des encoches.
Des encoches du stator: La performance de fonctionnement des moteurs asynchrones dépend de la forme des
encoches et il est donc important de choisir une d’encoche adaptée au stator. En général, deux types des encoches de
stator sont utilisés dans les moteurs à induction, à savoir les encoches ouverts et des encoches semi-fermées.
A) Encoches ouvertes: Dans ce type, l'ouverture de l’encoche sera égale à
celle de la largeur des encoches, comme indiqué sur la figure suivante. Dans
ce type des encoches, l'assemblage et la réparation de l'enroulement sont
faciles. Toutefois, ces encoches conduiront à un facteur de contraction de
l'écart d'air plus élevé et donc faible facteur de puissance. Par conséquent, ces
types des encoches sont rarement utilisés dans les moteurs à induction
triphasé.

B) Encoches semi- ouvertes : Dans ce type, l'ouverture de l’encoche est beaucoup plus
petite que la largeur de l’encoche comme indiqué sur la figure suivante. Par
conséquent, dans ce type des encoches, l'assemblage des enroulements est plus
difficile. Encoches ouvertes et donc il est plus coûteux. Cependant, les caractéristiques
d'entrefer sont meilleures par rapport aux encoches de type ouvert.

C) Encoches coniques: Dans ce type des encoches également, l'ouverture sera beaucoup
plus petite que la largeur de l’encoche. Cependant, la largeur de l’encoche varie du haut de
l’encoche au bas de l’encoche avec une largeur minimale au bas, comme indiqué sur la
figure suivante.

3.4.1 Choix du nombre d'encoches de stator: doit être correctement sélectionné au durée de la conception en tant
que tel ce nombre; affecte le poids, le coût et les caractéristiques de fonctionnement du moteur. Bien qu'il n'y ait pas
de règles pour le choisir le nombre d'encoches de stator, voici leurs avantages et les inconvénients de leur choix.

Avantage: Inconvénients:
• Réactance de fuite réduite. • Augmentation du coût  Augmentation du poids
• Réduction des pertes de pulsations • Augmentation du courant magnétisant
dentaires. • Augmentation des pertes de fer le refroidissement Faible
• Capacité de charge supérieure. • augmentation de l'élévation de température la réduction de l'efficacité

Sur la base de ce qui précède, comprennent le nombre des encoches peut être choisi/pôle/phase que trois ou plus pour
enrouler d’encoche intégrale. Cependant, pour les enroulements d’encoche fractionnaire encoche/pôle/phase peut
être choisi comme 3.5. Le nombre d’encoches ainsi sélectionné doit satisfaire le pas de l’encoche du stator à la
surface de l'entrefer, qui doit être compris entre 1,5 et 2,5 cm.
Pas des encoches du stator à la surface d'entrefer = τss= πD/Sss, Sss où est le nombre des encoches du stator
a)Tours par phase : L'équation EMF d'un moteur à induction est donnée par Eph= 4.44fφTphkw
Par conséquent, les tours par phase peuvent être obtenus à partir de l'équation EMF Tph=Eph/ 4.44fφkw
En général, la f.é.m. induite peut être supposée égale à la tension appliquée par phase
Flux/pôle = Bav x πDL/P.
Le facteur d'enroulement kw peut être supposé égal à 0,955, pour un enroulement distribué à pas complet sauf
indication contraire.
2
Nombre de conducteurs / phase, Zph = 2 x Tph, et donc Nombre total de conducteurs de stator Z =6
Tph et conducteurs/encoches Zs=Z/Ss ou 6Tph/Ss où Zs est un entier pour l'enroulement simple couche et nombre pair
pour l'enroulement double couche.

b) Section de conducteur: L'aire de section transversale des conducteurs de stator peut être estimée à partir du
courant de stator par phase et de la valeur de la densité de courant supposée convenablement pour les enroulements
du stator.
Zone de section du conducteur du stator as = Is/δs où δs est la densité de courant dans les enroulements du stator
Stator courant par phase Is = Q / (3Vph cos)
Une valeur appropriée de la densité de courant doit être supposée compte tenu des avantages et des inconvénients.
Avantages de plus grande valeur de densité Inconvénients de la valeur plus élevée de la densité de courant
de courant: • augmentation de la résistance
• réduction de la section transversale • augmentation de la perte de cuivre
• réduction du poids • augmentation de l’élévation de température
• réduction des coûts • réduction du rendement
 Sur la base de la forme de surface de la section et la taille du conducteur peut être décidé. Si la surface de
section des conducteurs est inférieure à 5 mm2 sont ensuite utilisés habituellement des conducteurs circulaires. Si
elle est supérieure à 5 mm2, des conducteurs rectangulaires seront utilisés. La taille nue standard des conducteurs
ronds et rectangulaires peut être choisie en se référant aux tables des conducteurs donnés dans le livre de
conception.
Dans le cas de conducteurs rectangulaires, le rapport largeur / épaisseur doit être compris entre 2,5 à 3,5.

c)Zone de l’encoche du stator: La zone de l’encoche est occupée par les conducteurs et l'isolation. Sur lequel près de
25% est l'isolation. Une fois que le nombre de conducteurs par encoche est décidé, la surface approximative de
l’encoche peut être estimée. Facteur d'espace de encoche = zone de cuivre dans la encoche/zone de chaque encoche.
Ce facteur d'espace des encoches ainsi obtenu sera compris entre 0,25 à 0,4. La dimension détaillée de l’encoche peut
être estimée comme suit.
d) Taille de l’encoche: Habituellement les différents types des encoches sont employés pour porter les enroulements
du stator. En règle générale, les enroulements du stator sont à double couche avec pair de conducteur par l’encoche.
Ces conducteurs sont correctement disposés le long de la profondeur et de la largeur de l'enroulement. Les encoches
du stator ne doivent pas être trop larges, ce qui conduit à une largeur de dent faible, ce qui rend la dent
mécaniquement faible et la densité de flux maximale peut dépasser la limite autorisée.
Par conséquent, la largeur de l’encoche doit être choisie de manière à ce que la densité de flux dans la dent soit
comprise entre 1,6 à 1,8 T. En outre, les
encoches ne doivent pas être trop profondes,
sinon la réactance de fuite augmente. A titre
indicatif, le rapport entre la profondeur de
l’encoche et la largeur de l’encoche peut être
compris entre 3 à 5. Les détails de l'isolation des
encoches le long des conducteurs sont
représentés sur la figure 5.

Fig. 5. L’encoche détail d'isolation avec conducteur

e) L’isolation de l’encoche : appropriée selon la tension nominale de la machine doit être fournie avant d'insérer la
bobine isolée dans les encoches. Cette isolation de l’encoche est appelée la doublure de l’encoche, l’épaisseur de
l'isolant approprié appelé séparateur de bobine sépare les deux couches de bobines peut être prise de 0,5 mm à 0,7
mm, pour les machines basse
tension et de 0,8 mm à 1,2 mm
pour les machines haute
tension. Une cale d'épaisseur
appropriée (3,5 mm à 5 mm)
est placée en haut de l’encoche
pour maintenir les bobines en
position. La gorge de l’encoche
est prise de 1,0 à 2,0 mm. La
figure 6 montre les bobines
placées dans des encoches.

Fig. 6. Bobines de stator, placées dans les encoches


3
f) Longueur du tour moyen : La longueur du tour moyen est calculée en utilisant une formule empirique
lmt= 2L + 2.3 τp + 0.24
où L: est la longueur pure du stator
τp: le pas polaire en mètre.

g) Résistance de l'enroulement du stator: La résistance de l'enroulement du stator par phase par la formule
rs= (0,021 x lmt x Tph)/as
où lmt en mètre et as en mm2.
Les pertes totales de cuivre dans l'enroulement du stator = 3 (Is)2rs

h) Densité du flux dans la dent du stator: La densité de flux dans la dent du stator est limitée à 1,8 Tesla. Comme la
dent du stator se diminue vers le bas, la densité du flux est calculée à 1/3 de la hauteur de l'extrémité étroite de la
dent. La densité de flux à la hauteur 1/3 de l'extrémité étroite de la dent peut être calculée comme suit :

Diamètre à 1/3 de la hauteur de l'extrémité étroite D'= D+1/3xhts x2 Largeur de dent à cette section =b'=τ'-bs
Pas de l’encoche à 1/3ème hauteur =τ'=π x D'/Ss, Surface d'une dent de stator = a't = b't x li
Surface de toute la dent du stator par pôle A'= b' x l x nombre de dents par pôle
Densité de flux moyenne dans les dents du stator B't = Φ / A '

La densité de flux maximale dans les dents du stator peut être considérée comme inférieure à 1,5 fois la valeur ci-
dessus.
i)Profondeur du noyau du stator sous les encoches:
Il y aura certaine partie solide au-dessous des encoches dans le stator que l'on appelle la profondeur du noyau de
stator. Cette profondeur peut être calculée en supposant une valeur appropriée pour la densité de flux Bc dans le
noyau du stator. Souvent, la densité de flux peut être supposée varier entre 1,2 à 1,4 Tesla. La profondeur du noyau
du stator peut être calculée comme suit :
Flux dans la section du noyau du stator Φc = ½ Φ Surface du noyau du stator Ac = Li x dcs
Surface du noyau du stator Ac = Φ / 2Bc Par conséquent, la profondeur du noyau = Ac/Li

En utilisant les données de conception obtenues jusqu'à présent, le diamètre extérieur du noyau du stator peut être
calculé comme suit: Do = D + 2hss = 2 dcs où hss est la hauteur de l'emplacement du stator.

Les exemples
Exemple N°1 : Obtenir les informations de conception suivantes pour le stator d'un moteur à induction à cage
d'écureuil de 30 kW, 440 V, 3Φ, 6 pôles, 50 Hz,
() Dimension principale du stator,
() Nombre de tours / phase
() Nombre des encoches du stator,
() Nombre de conducteurs par encoche.
Les diverses données suivante sont supposées par Livre de conception ou des tables conception en tenant compte de
la taille, de l'économie et de la performance : Charge magnétique spécifique, Bav=0.48, Chargement électrique
spécifique de Tesla, q = 26000 ac/m, Rendement à pleine charge, η=0,88, Facteur de puissance à pleine charge
cosφ = 0,86, Facteur d'enroulement Kw= 0.955
Exemple N°2 : Lors de la conception préliminaire d'un moteur à induction à bague collectrice triphasée de 8 kW,
3600 volts, 270 kW, les données de conception suivantes ont été obtenues sont les suivantes :
Longueur brute du noyau du stator = 0,38 m, Diamètre interne du stator = 0,67 m, diamètre extérieur du stator = 0,86
m, Nombre d’encoches du stator = 96, Nombre de conducteurs / encoche = 12, Basé sur les informations ci-dessus
déterminer les données de conception suivantes pour le moteur.
() Flux par pôle
() Densité d'écart
() Taille du conducteur
() Taille de l’encoche
() Pertes de cuivre
() Densité de flux dans les dents du stator
( ) Densité de flux dans le noyau du stator.

Vous aimerez peut-être aussi