Vous êtes sur la page 1sur 2

Exercice 5

 Dis donc, il n’est pas commode au téléphone ton directeur.


 Il vient de s’ouvrir un commerce de vêtements, tout prêt d’ici.
 Tu peux me donne , le numéro de téléphone de Paul?
 Mes cheveux son trop long. Il faut que j’aille chez le coiffeur.
 Collez un timbre dans la coin de l’enveloppe en haut et à droit.
 Ça m’a fait un drôle d’effet de revoir mon lycée aprés dix ans.
 La femme est égal de l’homme et a droit au même salaire.
 Cette odeur de tabac froid est vraiment désagréable.
 La robe me plaît. Mais, j’en sais pas si elle m’ira.
 C’était un jeune ingénieur à l’oeil malicieux.
 Il y a une erreur dans ton calcul : neuf plus trois ça ne fait pas onze, mais douze.
 Tous les étés, le feu détruit des forêts dans le sud de la France.
 Tu ne me laisse que dix francs pour le déjeuner, tu n’es vraiment pas très généreux.
 Aujourd’hui, la mode est aux robes qui cache les genoux.
 C’est ton échec qui te met de si mauvaise humeur.
 Alors, tu a rencontré Paul ?

Exercice 4

[#ɑ̃ sɔʁtɑ̃ dybyʁodəpɔst↗ʁydə*gʁənɛl↗*teʁɛzezitaynzgɔ̃d↓rətʁuvelꭤpaʁtmɑ̃ ↗ləmepʁid*ɑ̃ nanɔ̃


↗setɛtodəsydəsefɔʁs↓ɛlnavɛdɔneokoẽnɔʁdʁəpuʁleʁəpa↓tɑ̃ pi↓*ɑ̃ nalatɑ̃ dʁɛ↓
paʁsəʒuʁklɛʁefʁɛdəlaʁiɛʁsɛzɔ̃↗laʁyetɛbjɛã kjœjɑ̃ t↓*teʁɛzsəʁepozəʁɛoteʁasdekafe
↗fəʁɛeskꭤldɑ̃ zoẽsinema↓iljaosilebɑ̃ kɑ̃ ləsɔlɛjnəsəkaʃpa↗lezeglizu↗tapidɑ̃ lɔ̃bʁ◦↗
omiljødəkelkəfɔʁmpʁɔstɛʁnɛ↗ɛlavɛlɛp̃ ʁɛsjɔdəvoleoẽsəkʁə↗kɔlesɔ̃oʁɛjaynpɔʁtɛṽ izibl◦↓
illyiɛp
̃ ɔʁtepaʁdsytudənəpaʁəvəniʁʁydybakdənəpasɑ̃ tiʁlapəsedəsemyʁ↗
dəseplafɔ̃kəsasufʁɑ̃ savekɔmsatyʁe↗ꭤh↓syʁtudənəpavwaʁsevizaʒnuvjød*ɑ̃na↗sɛtefʁɔ̃təʁi↗
dənəpaʁəvivʁelasɛã fʁœzdjeʁswaʁ↓#]

Exercice a) pag. 106

ə- 1) dans les mots monosyllabiques (pronoms)- se, le  ;

2) dans les prépositions et adverbes : de l’, de  ;

3) la position dans le mot phonètique (maintien de ə en initialé- prononcé) : depuis.

ɛ-̃ nasale 1) « -en » : prononciation normale- [ɑ̃ ], mais en fin de mot et dans certains mots savant : bien.

e- fermé 1) en syllabe ouverte, finie en voyelle à l’oral : occupée, restés, laissé, côté, émancipée, ces,
représenté, ses, oublié, soirée;

2) « e » sans accent aigu suivi par les consonnes R, Z, F, D en position finale du mot :

R- aller, cahier, allumer, évier, skier  ;


Z- chez, vous veniez;

3) e+s- dans des mots outils (articles)- les ;

4) « -ai » dans le verbe « avoir » au présent, l personne, singulier : j’ai.

5) e+cons.+ i ou e : médecin, périlleux.

ɛ- 1) è- en finale de mot lorsqu’il est suivi par une consonne ou «muta cum liquida » + « e » muet : pièce;

2) en finale de mot : trés, près, succès ;

3) è en syllabe initiale suivi par une consonne + « e » muet : frères ;

4) « -ais » dans les terminaisons verbales : tu ferais, j’avais ;

5) e + ll : allumettes, messieurs ;

6) e + cons. En syllabe fermée- avec, hiver, servir, Ninette ;

7) e apparaît dans une syllabe fermée finie par une consonne à l’oral : hier, dernières ;

8) ai + consonne non prononcée : lait.