Vous êtes sur la page 1sur 1

Lettre ouverte d’un simple citoyen à l’attention de ses responsables politiques,

locaux, départementaux, régionaux ou nationaux.

Mesdames et messieurs,

Comme vous je suis sincèrement attristé par ce crime abjecte, profondément


scandalisé par l’idéologie obscurantiste dans laquelle il prend sa source et mes
pensées vont à cet homme ainsi qu’à ses proches.

Comme vous j’espère qu’en face de ces barbares, qui n’ont de cesse de vouloir nous
intimider, nous resterons un peuple debout, un peuple attaché aux valeurs de la
république et un peuple qui garde intacte son espérance en un monde meilleur pour
ses enfants.

Comme vous je vais me battre contre l’idéologie de ces barbares, avec les moyens
qui sont les miens et comme vous je vais parler à mes enfants de l’importance des
valeurs que sont la tolérance et la laïcité dans notre pays.

Enfin je leur parlerai de la liberté d’expression. J’y suis très attaché, comme
vous y êtes très manifestement très attachés au regard de tous vos communiqués et
toutes vos déclarations publiques.

D’ailleurs je n’ai absolument aucun doute sur votre volonté de conserver intacte et
pour toujours notre précieuse liberté d’expression.

Toutefois, en temps que citoyen il me semble important, pour ensemble gagner ce


combat contre l’obscurantisme, de vous dire aujourd’hui la chose suivante : la
liberté dans notre société française est indivisible, on ne peut pas en retrancher
une partie sans la tuer toute entière.

La liberté c’est aussi bien ce qui concerne l’esprit (l’expression, la conscience,


la liberté de la presse bien sûr...), que ce qui concerne le corps (la libre
circulation, la liberté de mouvement...) ou encore ce qui concerne notre la vie
sociale (liberté de manifester, liberté d’association, liberté d’entreprendre,
liberté de travailler...).

Comme je l’écrivais plus haut, la liberté est indivisible. Mais les quelques mois
qui viennent de s’écouler nous font malheureusement prendre un bien mauvais chemin.
Tout à été remis en question. Nos droits fondamentaux tombent comme des mouches les
uns après les autres. La culture, pourtant meilleur vecteur de nos idéaux, souffre
comme jamais elle n’avait souffert.

Rien ne peut justifier un tel recul de notre démocratie. La peur est très mauvaise
conseillère et la division gagne du terrain dans notre pays.

Il serait bon dorénavant que chacun d’entre vous, à son niveau, au moment de la
décision politiques, prenne conscience que nous ne serons une nation forte et ne
gagnerons ce combat contre l’obscurantisme, et tous les autres combats d’ailleurs,
que si nous restons un peuple fort, uni et à la liberté pleine et entière.

C’est ainsi que nous pourrons continuer à lutter pour préserver nos valeurs et
honorer la devise de notre beau pays ‘’Liberté, Égalité et Fraternité 🇫🇷’’.

En vous remerciant par avance,

Samuel Wacogne
Simple citoyen