Vous êtes sur la page 1sur 2

les compositions thermoplastiques

intro :

ce sont des matériaux qui doivent leurs viscosité se modifient d une manière importante en fonction
de la T° . Ces compositions sont le plus souvent désignées par leur nom commercial :STENTS
,XANTIGENE, KERR

Elles se ramollissent sous l action de l'action de la chaleur prenant un aspect pâteux d'ou la
désignation habituelles de pates thermoplastique

Elles sont livrés sous forme de plaques ou de bâtonnets

II/ Composition

1-composition thermoplastique anciennes :

étaient des mélanges de

-*cire d'abeilles et de résine

*cire d'abeille et de gutte percha (substance gommeuse d'un grand arbre d'Asie )

-et renforcée pas une charge minérales (talk ;sulfate de barrium )

2-composition modernes :

ce sont des résines naturelles comportant 35a 40 % de :

*copal (résine d'arbre tropical )

*colophane

*gomme de DAMMAR ou de KAURI

Ces résines sont plastifié pas des acides gras ( acide stérique ou paraffine ) et remplacé par des
charges minérales (talk ;la cire => 45%)

III/les propriétés

a ) réaction de prise

ces M sont thermoplastiques leurs intervalles de fusion varie de 40-46 C°

on les chauffe à 45° puis on les laisse refroidir jusqu'a la T° buccale avant de les introduire en bouche

b )le fluage

il peut varier de 2 a 6 % a la T° buccale et de 70 à 85 % a 45 C°

Il faut retenir que les compositions thermoplastiques se ramollissent a la chaleur sans qu'il ait de
changement chimique , ce phénomène et purement physique et parfaitement réversible
IV / Manipulation

le ramollissement de la pate exige un chauffage long et doux a la chaleur de la flamme ou de


préférence au bain marie

Si on utilise la méthode a la flamme on doit veiller a ne pas provoquer la volatilisation de certains


constituants

Le refroidissement doit être suffisamment long (on parle utiliser en bouche un jet d'eau pour
refroidir la pate jusqu'a la T° ambiante , le refroidissement doit se poursuivre dans toutes la masse du
M jusqu'a que sa soit entièrement rigide

Apres refroidissement le M devient dure et cassant

S 'il existe une zone de contre dépouille un effort important sera nécessaire pour réaliser la
dissertions (celle ci nécessitera une distorsion majeure du M ou une fracture du M )

Si l'empreinte réalisée n'est pas totalement satisfaisante un réchauffage partiel de la région mise en
cause est possible (afin d'améliorer notre empreinte)

Cette manipulation n'interfère en rien avec la qualité du reste de l'empreinte

V/ conductivité

ces M ne sont pas conducteur de la chaleur il faut les chauffer longtemps sans les bruler pour obtenir
une T° uniforme a travers toute la masse

VI / Indication et contre indication

-ces composants sont indiquées en prothèse complète pour la réalisation du joint périphérique

-En prothèse fixée elle permet d'utiliser des empreintes a la bague de cuivre

-ces composants sont contre indiqués s'il existe des contre dépouilles car c'est un M rigide cassant

Vous aimerez peut-être aussi