Vous êtes sur la page 1sur 4

Matière 

: Français Année scolaire : 2019-2020


Classes : 3ème AS L.PH Durée : deux heures
Composition du premier trimestre
« La “Bleuite”, l’autre guerre d’Algérie »
En 1957, les services français lancent une redoutable opération de manipulation et d’intoxication de
l’armée de libération algérienne. Pas seulement en raison de son nom, la « bleuite » pourrait s’apparenter à
une maladie virale, contagieuse, voire honteuse ; de celles que l’on tait malgré les traces laissées sur la peau.
Et des stigmates, cette opération d’infiltration et de manipulation menée par les services français lors de la
guerre d’Algérie, en aura laissé, tant sur les corps torturés que dans les mémoires.

Cette guerre secrète, retorse, qui entraîna une purge effroyable au sein de l’armée algérienne, n’est pas de
celles que l’on raconte volontiers, d’un côté comme de l’autre de la Méditerranée. Aussi est-ce l’un des
grands mérites de Jean-Paul Mari que de retracer avec minutie cet épisode méconnu, en s’appuyant sur de
maigres archives, et les témoignages éclairants et émouvants d’anciens maquisards.

L’épisode a pour prélude et pour cadre la Casbah. C’est là, au plus fort de la bataille d’Alger, que le -
capitaine Paul-Alain Léger choisit de lancer, en 1957, une opération d’infiltration et de déstabilisation de ce
bastion FLN. Rompu en Indochine à la technique de « retournement de l’ennemi », ce fin psychologue
forme très vite une petite équipe de « bleus » qui ne cessera de grossir au fil des semaines.

Grâce à ces hommes, mais aussi à quelques femmes – comme la fameuse Ouria –, l’officier français
parvient à arrêter Yacef Saadi, chef FLN de la Zone autonome d’Alger. La ZAA décapitée, Paul-Alain
Léger la « ranime » avec une redoutable duplicité. Le temps pour lui d’intoxiquer l’ALN, tout
particulièrement le colonel « Amirouche le terrible », en lui faisant croire que ses troupes sont infestées
d’agents doubles. Le poison de la suspicion inoculée, la « bleuite » peut alors se répandre dans tout le
maquis. Aveuglement et paranoïa faisant le reste, elle conduira à une vaste purge au sein de l’ALN. Purge
dont, aujourd’hui encore, on ne peut dénombrer les victimes – certains avancent le chiffre de 4 000 morts –,
ni mesurer les conséquences réelles qu’elle eut sur l’Algérie naissante.
Par Christine Rousseau lemonde.fr Publié le 13 mai 2018 à 17h45

Questions :

I-Compréhension de l’écrit : (13pts)


1. « Bleuite » veut dire :
A. La bataille d’Alger .
B. Une opération de purge menée par l’ALN
C. Une opération d’infiltration du FLN

Choisissez la bonne réponse

2. Qui a mis en œuvre l’opération « bleuite » ?


3. « retournement de l’ennemi » relevez du 4ème § la phrase qui reprend la même idée.
4. « En s’appuyant sur de maigres archives » l’expression soulignée veut dire :
A. Beaucoup d’informations
B. Peu d’informations
C. Pas d’informations
5. Classez les expressions suivantes : redoutable duplicité – opération de déstabilisation – suspicion
inoculée – paranoïa – intoxiquer l’ALN – vaste purge.
Selon qu’elles renvoient :
 Au service français : ……………………/…………………………………/………………………
 A l’armée algérienne :……………………………./……………………./………………………….

6. A qui ou quoi renvoient les pronoms soulignés ?


« Pas seulement en raison de son nom.. » 1er §
« Le temps pour lui d’intoxiquer l’ALN » 4ème §
« …en lui faisant croire que ses troupes sont infestées d’agents doubles. » 4ème §
7. Complétez l’énoncé ci-dessous par les mots proposés dans la liste :
« mort - camarades - bleuite - secrète - infiltrer- personnes  », selon ce qu’elles revoient :

Paul-Alain Léger a entrainé un groupe de…………………… sous le nom de …………………. Afin


d’…………….. …………l’armée algérienne. Une opération………………………..Qui a réussi à causer
la………………… de 4000 soldats algériens tués par leurs propres ………………… .

8. « la bleuite », Pensez-vous que c’est la seule stratégie utilisée pour renverser la révolution
algérienne ? Développez votre réflexion en deux ou trois lignes.

II-Production écrite : (07pts)

Sujet 01 :

Votre professeur d’histoire vous a demandé de rechercher des informations sur « La bleuite ». Ce texte
vous a plu. Faites-en le compte rendu objectif.

Sujet 02 :

La mobilisation héroïque du peuple algérien, tout au long de la guerre de libération, a été décisive pour
arracher l’indépendance.

Rédigez en une quinzaine de lignes, un texte historique pour lui rendre hommage .
Réponses attendues Notes
Parties
Détail Total
I 1- « Bleuite » veut dire : 01pt 13pts
Compréhensio
C. Une opération d’infiltration du FLN.
n de l’écrit 01pt
2- « bleuite » a été mis en œuvre par Paul-Alain Léger
3- « retournement de l’ennemi »
01pt
« une redoutable duplicité », « agents doubles » ,« Le poison de
la suspicion inoculée »
4- « En s’appuyant sur de maigres archives » l’expression 01pt
soulignée veut dire :

D. Peu d’informations
5- Au service français : redoutable duplicité, opération de
déstabilisation, , intoxiquer l’ALN
(0.5x6) 03pts
A l’armée algérienne : paranoïa, vaste purge. suspicion
inoculée

6- A qui ou quoi renvoient les pronoms soulignés ?


Son : « La bleuite » 
(0.5x3)01.5p
Lui : Paul-Alain Léger
t
Lui : Amirouche

7- Complétez l’énoncé ci-dessous par les mots proposés dans


la liste :

Paul-Alain Léger a entrainé un groupe de personnes


sous le nom de bleuite afin d’ infiltrer l’armée algérienne.
Une opération secrète qui a réussi à causer la mort de 4000 (0.5x6)03
soldats algériens tués par leurs propres camarades. pts

II - production
écrite 1/ Compte-rendu objectif :
* Cohérence du texte
* Structure adéquate et présentation (accroche – résumé)
* Pertinence des idées 07pts
* Utilisation de la langue de façon appropriée
2/ Production personnelle :
* L’ordre des éléments (plan)
* Compréhension du sujet
* Choix des informations
* Cohérence
* Correction de la langue
Corrigé type de la 1er composition (3 ème AS L.PH)