Vous êtes sur la page 1sur 5

Série d’exercices : forces de Laplace 1biof S Ex – SM / 2020

Exercice n°1 :
On dispose du circuit ci-après :
1. Représenter ce circuit vu de dessus, lorsque l’observateur se situe au dessus du plan du circuit.
On représentera le champ magnétique, mais pas l’aimant.
2. Indiquer le sens de l’intensité électrique dans le circuit.
3. Indiquer sur ce schéma les vecteurs, en justifiant leur orientation.
4. Calculer la valeur de l’intensité électrique, I.
5. Déterminer la valeur de l’angle , en précisant entre quels vecteurs il est pris.
6. Déterminer l’intensité de la force de Laplace.
7. Déterminer l’intensité du poids, P, du barreau.
8. Conclure quant au mouvement du barreau.
On donne :
Pile : E = 12 V ; r= 1.5 
Résistance du barreau R = 1 
B = 50 mT
MN = 20 cm.
Masse du barreau : m = 10g
Intensité du champ de pesanteur :g = 10 N.Kg-1

Exercice n°2 :
On réalise le montage ci-dessous. OA et O’A’ sont des tiges de cuivre, les bacs A et A’ sont remplis de
mercure. L’intensité du courant électrique est la même dans les deux tiges de cuivre, elle sera notée I.
(I = 8A)
On donne :
- La perméabilité du milieu (vide, air) :μ0 = 4 π 10-7 (SI).
- Longueur de chaque tige : OA =OA’ =30cm.
- MM’ =d =2cm.
- d = 2cm.

1) Représenter le sens du courant dans les deux tiges (schéma n°1).


2) Champ magnétique et force de Laplace.
a- Montrer que le vecteur , champ magnétique produit par le fil OA en N est perpendiculaire
à la figure et plonge dans le plan du schéma (voir cour sur le champ magnétique, champ créé
par un fil.). Représenter et calculer la valeur de l’intensité du vecteur ,
b- Indiquer la direction et le sens de la force électromagnétique agissant en N. Calculer la
valeur de l’intensité de
c- Représenter le vecteur ,, champ magnétique produit par O’A’ en M. Calculer la valeur de
l’intensité de .
d- Indiquer la direction et le sens de la force électromagnétique agissant en M. Calculer la
valeur de l’intensité de .
3) Quelle est l’action mutuelle de deux courants parallèles et de même sens ?.

Données : formule donnant B dans ces conditions : B= μ0 I / (2 π d) où d est la distance séparant les
deux tiges. Il s’agit du champ magnétique généré par un fil parcouru par un courant (voir cours sur le
champ magnétique pour sa direction et son sens).

1 Site : http://phy-chmouzouri.e-monsite.com
Série d’exercices : forces de Laplace 1biof S Ex – SM / 2020

Exercice n°3
On dispose du circuit indiqué sur le schéma suivant :
1. Représenter ce circuit vu de dessus, lorsque l’observateur se situe au dessus du plan P.
2. Indiquer sur ce schéma les vecteurs, en justifiant leur orientation. Indiquer également
le sens de l’intensité électrique dans le circuit.
3. Calculer la valeur de l’intensité électrique, I.
4. Déterminer la valeur de l’angle , en précisant entre quels vecteurs il est pris.
5. Déterminer l’intensité de la force de Laplace.
On donne :

- Pile : E = 4.5V ; r= 1Ω
- Résistance du barreau R = 1 Ω
- B= 50mT
- MN = 25 cm.

Exercice n°4 :
Un fil conducteur en cuivre OA rigide et homogène, de masse m, de longueur L, est suspendu par son
extrémité supérieure en O à un axe fixe (∆), autour duquel il peut tourner sans frottement ; sa partie inférieure
plonge dans une cuve contenant une solution électrolytique concentrée lui permettant de faire partie d’un circuit
électrique comprenant un rhéostat et un générateur de tension continue (G) qui plonge dans une région où règne
un champ magnétique uniforme orthogonal au plan de la figure.

En fermant l’interrupteur K, un courant électrique d’intensité I traverse

le fil OA et celui-ci prend la position indiquée par le schéma ci-contre.

1) Représenter les forces exercées sur le fil.

2) Indiquer sur le schéma le sens du courant électrique.

3) En appliquant la condition d’équilibre à la tige, Calculer

l’angle α que fait le fil conducteur avec la verticale.

On donne : I = 5A, l=25 cm, m=8g et B =0,05 T.

Exercice n°5 :

Deux rails conducteurs rectilignes sont disposés horizontalement, parallèles entre eux et sont distants
d'une longueur L = MN=10cm. Une tige de cuivre cylindrique de masse m=30g est libre de rouler sur ces
deux rails et assure entre eux un contact électrique. La résistance électrique du circuit ainsi formé est
négligeable.
1°) Définir puis rappeler les caractéristiques de la force de Laplace.
2°) Cette tige est placée dans l'entrefer de l'aimant en U qui crée un champ magnétique uniforme et
vertical dans la région limitée par les rails (AB) et (A’B’) et de valeur B =100mT. Les deux rails sont
reliés aux bornes d'un générateur de courant continu d’intensité I=5A. (figure 1)
a- Représenter le vecteur force de Laplace exercée sur l'élément de circuit MN.
b- Calculer la valeur de la force de Laplace exercée sur l'élément de circuit MN.
3°) Pour bloquer la tige on réalise le montage (figure 2) en conservant les valeurs de I et de B .
a) Faire le bilan des forces exercées sur la tige (MN).

2 Site : http://phy-chmouzouri.e-monsite.com
Série d’exercices : forces de Laplace 1biof S Ex – SM / 2020

b) En exploitant la condition d’équilibre de la tige donner l’expression de la valeur de la masse M en


fonction de I, L, B et g puis calculer sa valeur g =10N.kg-1
4°) Les rails sont à présent inclinés d'un angle de α=10° par rapport à l'horizontale.(figure 3)
a) Faire le bilan des forces exercées sur la tige (MN) en équilibre.
b) L'intensité I du courant dans la tige est –elle suffisante pour qu'elle reste immobile sur les rails. Si non
calculer sa valeur.
c) Reprendre la question précédente avec le champ magnétique perpendiculaire aux rails dans le plan.
Figure(1) Figure(2) Figure(3)

Exercice n°6 :( filière SM)

On considère le dispositif représenté sur la figure 1:


OA est une tige conductrice de longueur OA = L = 40 cm de masse m = 3 g, mobile autour d’une axe
horizontal passant par son extrémité O.
L’autre extrémité A est reliée à un fil souple conducteur ne gênant nullement
le mouvement possible de la tige. Cette tige est soumise à l’action d’un champ
magnétique uniforme perpendiculaire au plan de la figure de valeur
B1 = 0,1 T. Ce champ magnétique règne dans une région limitée par
AC = L= 10 cm.
Au point M de la tige tel que OM = 10 cm est attaché un ressort horizontal ;
isolant de raideur K = 23 N. m-1 . Figure 1
Lorsque la tige est traversée par un courant d’intensité I1 = 10 A ; elle dévie
d’un angle α = 8° et se stabilise dans une nouvelle position d’équilibre
(voir figure 2). On suppose que la déviation α est faible de façon que la partie
plongée dans le champ reste sensiblement la même et le ressort reste horizontal
et allongé de ∆l.
1°) a – Indiquer le sens du courant traversant la tige.
b – Donner les caractéristiques de la force de la place exercée sur la tige.
2°) a – Faire le bilan des forces exercées sur la tige lorsqu’elle parcourue par
le courant I1. Figure 2
b- En appliquant le théorème des moments à la tige, déterminer l’allongement du
ressort ∆l.
3°) On enlève le ressort et on superpose au champ magnétique un autre champ magnétique
perpendiculaire au plan de la figure et opposé à .
Le champ règne dans une région de façon que la tige soit totalement plongée dans cette région.
La tige est toujours parcourue par le même courant I1= 10 A et dans le même sens que 2°) ; La déviation de la
tige par rapport à la verticale est alors θ = 4° .
a – Faire le bilan des forces exercées sur la tige.
b – Déterminer la valeur du champ magnétique .

3 Site : http://phy-chmouzouri.e-monsite.com
Série d’exercices : forces de Laplace 1biof S Ex – SM / 2020

4°) Dans cette question la tige OA est isolée du montage précèdent ; elle est liée au bras d’une balance dont les
deux bras sont isolants et égaux. La tige est maintenue horizontale dans un plan perpendiculaire au plan de la
(figure 3) et elle est parcourue par un courant d’intensité I 3.
Ce courant est amené par deux fils souples et de masse négligeable.
La tige est complètement plongée dans un champ magnétique horizontal et contenu dans le plan de la figure
tel que B3 = 5.10-2 T.
En l’absence de courant I3 ; la tige OA et le fléau sont en équilibre horizontaux. Lorsque la tige est traversée
par I3 ; il faut placer une masse m0 = 4 g sur le plateau( P) pour rétablir l’équilibre horizontal.
a – Déduire de ces expériences les caractéristiques de la force de Laplace.
b – Préciser le sens du courant I3 et calculer sa valeur.

figure (3)

Exercice n°7 :( filière SM)

1) Une tige rectiligne homogène OA en aluminium, de longueur L = 30 cm, de masse m1 = 20 g est capable de
tourner autour d’un axe fixe horizontal passant par son extrémité O. Elle trempe légèrement en A dans le
mercure contenu dans une cuve.
La tige est parcourue par un courant électrique d’intensité I = 12 A, et elle est soumise à un champ magnétique
uniforme de vecteur perpendiculaire au plan vertical dans lequel elle peut se mouvoir.
La tige tourne dans une position faisant un angle α =18° avec la verticale.
L’action du champ magnétique s’exerce sur une longueur de la tige comprise des points B et C situés
respectivement à 20 cm et 25 cm de O (voir figure -1- ci-dessous). On donne =10NKg-1
1-1- Donner le sens et la direction de la force électromagnétique appliquée sur la tige.
1-2- Préciser le sens de .
1-3- Représenter, sur la figure -1-, toutes les forces appliquées sur la tige.
1-4- Calculer la valeur de la force électromagnétique appliquée sur la tige.
1-5- En déduire la valeur du champ magnétique.
2) La tige, toujours parcourue par le même courant
d’intensité I = 12 A et baignant dans un champ
magnétique de valeur B = 0,5 T sur la partie BC,
est maintenant attachée en son centre G par un fil
de masse négligeable qui supporte sur son autre
extrémité un solide (S) de masse m2. Lorsque le
système est en équilibre, la tige s’incline un
angle = 30° par rapport à la verticale
(voir figure -2- ci-dessus).
a. Représenter les forces appliquées sur la tige et
sur le solide (S).
b. Calculer la valeur de la force de Laplace s’exerçant sur la tige.
3) Déduire la masse m2 du solide (S).

Exercice n°8 :
Un cadre carré MNPQ, de côté a = 5,0 cm, comportant N = 100 tours d'un fil conducteur est suspendu à
un dynamomètre. Sa moitié inférieure est plongée dans un champ magnétique uniforme B dont les lignes de
champ, horizontales, sont perpendiculaires au plan du cadre et orientées selon la figure ci-contre.
Lorsqu'il ne passe aucun courant dans le cadre, le dynamomètre indique 2,5 N.
Lorsqu'il passe un courant d'intensité I = 0,5 A, le dynamomètre indique 3,0 N.
1) Représenter clairement le sens du courant dans le cadre,

4 Site : http://phy-chmouzouri.e-monsite.com
Série d’exercices : forces de Laplace 1biof S Ex – SM / 2020

ainsi que les forces de nature électromagnétique qui s'exercent sur chaque
côté du cadre.
2) Que peut on dire de l'action des forces qui s'exercent sur les côtés verticaux ?
3) Quelle est l'intensité B du champ magnétique agissant sur la partie inférieure
du cadre ?
4) Quelle serait l'indication du dynamomètre si le cadre était totalement plongé
dans le champ magnétique ?

Exercice n°9:

Un cadre vertical carré MNPQ, de côté a = 10 cm, est constitué d'un enroulement comportant N = 1000 spires.
Sa moitié inférieure est plongée dans un champ magnétique
uniforme d'intensité 0,4 T perpendiculaire au plan du cadre.
Ce cadre est parcouru par un courant d'intensité constante I=2 A
délivré par un générateur de f.e.m. E=12V et de résistance
interne r=2Ω.
1- Quel doit être le sens de afin que le côté PQ
du cadre soit soumis à une force dirigée vers le bas ? Expliquer.
2- Pour chaque côté du cadre exprimer, calculer, puis
représenter à l'échelle la force électromagnétique qui s'y exerce.
3- Le cadre se comporte comme un conducteur ohmique de résistance R.
Faire un schéma du circuit électrique équivalent, puis calculer R

Exercice n°10:

Un cadre rectangulaire indéformable ABCD est formé par un fil conducteur enroulé sur du
carton. Le fil peut être relié à un générateur. L'enroulement comporte 100 spires rectangulaires
bobinées sur le carton. Il est suspendu à un dynamomètre. Sa partie horizontale inférieure AB est
immergée dans un champ magnétique uniforme horizontal, orthogonal à AB et dirigé vers
l'avant.
1) Montrer que les forces électromagnétiques agissant sur
les portions CB et DA immergées dans le champ magnétique sont
opposées, quel que soit le sens du courant dans l'enroulement.
2) Lorsque l'intensité I du courant dans l'enroulement est nulle,
le dynamomètre indique 1,9 N. Pourquoi ?
3) On fait passer un courant d'intensité I = 10,0 A :
le dynamomètre indique 2,5 N.
Déterminer la valeur de la force électromagnétique qui agit sur la portion
AB du cadre,ainsi que la direction et le sens de cette force, et le sens du
courant.
4) Quelle sera l'indication du dynamomètre si l'on inverse le sens du courant ? Justifier.

Être un bon élève n'est jamais trop tard

5 Site : http://phy-chmouzouri.e-monsite.com

Vous aimerez peut-être aussi