Vous êtes sur la page 1sur 6

See discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.

net/publication/275406780

OPTIMISATION D'UNE CENTRALE DE TRAITEMENT D'AIR

Conference Paper · November 2013

CITATIONS READS

0 2,207

2 authors:

Abderrahmane Khelfaoui Tamali Mohammed


Université des Sciences et de la Technologie d'Oran Mohamed Boudiaf Bechar University Faculty of Technology
2 PUBLICATIONS   0 CITATIONS    83 PUBLICATIONS   114 CITATIONS   

SEE PROFILE SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

geothermi energy View project

‫ ﺳﻮرة "اﻟﻘﻤﺮ" أﻧﻤﻮذﺟﺎ‬.‫اﻟﺘﻜﺮار ﻓﻲ اﻟﻘﺮآن اﻟﻜﺮﻳﻢ دراﺳﺔ ﺻﻮﺗﻴﺔ ﻟﺨﺼﺎﺋﺺ اﻟﺘﻜﺮار وأﺛﺮه ﻓﻲ اﻟﺴﺎﻣﻊ‬. View project

All content following this page was uploaded by Tamali Mohammed on 25 April 2015.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


OPTIMISATION D’UNE CENTRALE DE
TRAITEMENT D’AIR.
A.khelfaoui 1, M.tamali 2
Université de Béchar
BP 417.Béchar. Algérie.
1
dihe.khelfaoui94@gmail.com
2
mtamali@gmail.com

Résumé :
B. Avant Propos
L'air neuf de ventilation, après avoir été porté à la
température de confort à l'intérieur du bâtiment, est rejeté à Le calcul en air non standard dans la saison hiver d’une centrale
l'extérieur alors qu'il a un niveau énergétique supérieur à l'air de traitement d’air C .T.A (tenant compte de la
extérieur que l'on introduit. On parle d’une enthalpie (un
contenu en chaleur) plus importante que l'air extérieur. Variation de la masse volumique de l’air) a fait ressortir les
L'idée est de transférer cette chaleur de l'air extrait vers
l'air neuf. Le but de notre travail est d’étudier l’influence
caractéristiques des points suivant :
d’un récupérateur de chaleur installé entre l’air neuf et l’air
rejeté pour récupérer une partie de chaleur du local en hiver
et quantifier le gain de puissance pour une configuration qv = qm xV’’x 3600
donnée.
{An : air neuf, As : air au soufflage, Arp : air repris, Am : air
Mots clé - efficacité, chauffage climatisation, mélangé, Arc : air recyclé, Arj : rejeté}
psychrométrie
Le calcul de la puissance de chauffage a fait ressortir les résultats
I. INTRODUCTION suivants :

Pour améliorer les performances d’une centrale de


 Puissance calorifique à fournir par la batterie chaude:
traitement d’air, il est économiquement intéressant
d’installer entre l’air neuf et l’air rejeté, un échangeur à
plaques et courants croisés pour récupérer une partie de la ΦBC = qmAS(H) x (hSBC – hMH) =115,71 KW éq.1
chaleur du local en hiver.
 Puissance calorifique à fournir par l’humidificateur :
A. Données Du Problème

Table I
ΦHV=qmAS(H) x (hSH-hSBC) = 24,48 KW éq.2
POINTS DE BASES CONNUES DU PROJET
 Masse d’eau à injecter :
Saison Situation Repère T HR h r
°C % kJ/kg ge/kgas
Eté Extérieur EE 40 30 77,95 15,27
M eau HV = qmAS (H) x (rSH –rSBC) = 32, 93 l/h éq.3
Intérieur LE 24 50 49,44 10,21
Hiver Extérieur EH -5 90 1,42 2,56
Φ totale = ΦBC + ΦHV = 140, 19 kW éq.4
Intérieur LH 19 45 35,77 6.73

Les charges enthalpiques totales respectivement été et hiver


sont : ΦTE=179,284 KW et ΦTH= - 27,162 KW
Table II Et le schéma de l’installation sans récupérateur de chaleur est
CARACTERISTIQUES DE LA CENTRALE DE TRAITEMENT D’AIR comme indiqué ci-dessous :
(ÉTAT NON STANDARD) Ventilateur
De reprise
Hiver An As Am=As Arc Arj Aex
Arj
T°C -5 21,29 11,36 19 19
Air extrait
Hr 90 29,07 46,37 33,52 33,52
Qm 3,76 11,83 11,83 8,072 3,763 As
An Traitement Local
kg/s
d’air
V’’ 0.8373 0,9230 0.8908 0.9158 0.9158 Air soufflé

m3/kg Ventilateur
De soufflage
Qv 11344,56 39330 37956,05 26614, 12408,03
m3/h 83
Fig. 2 Schéma de principe d’une centrale de traitement d’air Sans récupérateur
de chaleur
C. Situation Géographique

II. MISE EN ŒUVRE

L’échangeur choisi de gamme moyenne, a une efficacité


d’échange voisine de 45%.(on donne la température de surface
Tadp= 6°C et un facteur de by- passe de BF = 15%).

Le calcul sera effectué pour l’intervalle des températures


extérieures {-5,15} pour l’hiver.

Les données de calcul sont regroupées dans un tableau suivant


Fig. 1 Google Mapp 2010 les périodes de l’année.
(Béchar: latitude 31°37’ N, Longitude 2°14’ W, Altitude 777m)

Table .III
 La puissance récupérable est proportionnelle à l’écart de
CARACTERISTIQUES DE L’INSTALLATION SUR UNE PERIODE température entre l’air neuf (extérieur : An) et l’air
DE -5/15 °C. extrait (air du local).

Air neuf (An) Extérieur


T Hr V’’ qvAn h  Etude du cas extrême en hiver
°C % m3 /kg m3 /h kJ/kg
(Le plus intéressant pour la récupération d’énergie)
-5 90 0 .8369 11328.27 1.0646
0 90 0.8543 11563.80 9.2817
5 85 0.8717 11799.33 17.588
10 75 0.8891 12034.85 25.725
15 70 0.9075 12283.92 35.525 Ventilateur
De reprise Aex
An
tt
Suite Table.III
Air neuf Air extrait
Air extrait du local (Aext) Effi-
cacité Nb
j L
T Hr V’’ qvext h ε Arj
O
As
o Traitement
°C % m3 /kg m3 /h kJ/kg % C
u d’air
r Air rejeté Air A
L
s Récupérateur Ventilateur Soufflé
Lo
45 20 De chaleur De soufflage
ca
Fig. 3 Schéma de principe d’une centrale de traitement d’air Avec lrécupérateur
45 20
de chaleur
19 45 0.9181 12427,4 36.018 45 20
45 15
45 15
A. Équations Gouvernant Le Système (E : extérieur , Anpc : air neuf préchauffé)

- La puissance maximale échangée est égale à : D’où: hAnpc = hE + = 1,0646 + =16.79 kJ/kgas

Фmax = (qm.Cp) min x (TAext -TAn) éq.5


Avec: (qmAn = qvAn/v’’x3600) = =3,76 kg/s
La plus petite capacité thermique en kW/K(ou KW/°C)

- La puissance réelle est égale à :


ranpc = rE =2.564. 10-3 kg eau/kgas éq.9
Ф réelle = ε (qmAext.CpAext) min X (TAext -TArj) éq.6
Car : (TE= -5 °C et Hr = 90%)
Avec ε : efficacité de l’échangeur. Alors rE = 2.564.10-3 kg eau/kgas).

- si la récupération est totale (n’est pas seulement sensible)


car l’air extrait condense au passage sur l’échangeur, il faut La Projection sur le diagramme de l’air humide des valeurs
faire le calcul avec des enthalpies de chaque coté de enthalpie et humidité absolue calculés plus haut nous donne la
l’échangeur :
valeur de la température d’air préchauffé :

Ф réelle = ε.qmAext x (hAext -hArj) TAnpc = 10.51°C


= ε x qvAext x (hAext -hArj)/v’’ éq.7

Les débits volumiques sont calculés sur la base du débit


 Température Au Rejet Après Récupération
massique d’air neuf et d’air rejeté déjà calculés en état non
standard (hiver).
qm An (H) = qm Arj (H) = 3, 76 kgas/s On a: BF = ⇒

ET qm As (H) = 11,83 kgas/s (Tableau II) = +BF ( - ) éq.10


D’où : = 6 +0.15x (19 - 6) = 7.95 °C
Puisque qm As (H) > qm An (H) (C’est l’air extrait qui a la
plus petite capacité thermique).
7,95°C 19°C
D’où : ф récup = Ф réelle= ε xqvAext x (hAext - hArj) /v’’ ECHANGEUR
DE CHALEUR
{TADP =6°C, BF =15%, ε = 45%}
Ф RECUP = 57.84 KW
B. Application Numérique -5°C 10,51°C

Фrécup= = 59.14 kW

Fig. 4 REPRESENTATION DES TEMPERATURES ENTREES / SORTIES


AU NIVEAU DE L’ECHANGEUR
III. RESULTAT

Puisque une grande partie des apports gratuits vient d’être B.Calcul De L’énergie Moyen Récupérable :
récupérée, la batterie chaude ne fournira qu’une puissance
Calculons d’abord l’enthalpie moyen de l’air neuf.
de (115,71-59.14) KW
 hmoy An = (h1.Nj1+ h2.Nj2+ h3.Nj3+ h4.Nj4
Soit : seulement 56,57 KW à fournir par la batterie
+ h5.Nj5)/ ∑Nj éq.11
chaude.
=[(1,0646x20)+(9,2817x20)+(17,588x20)+(25,725x15) +
A. Calcul Des Températures (35,525x15)] /90 = 16.41 kJ/kgas

 Température De L’air Préchauffé  puissance moyenne récupérable


Фrécup = ε xqvAext x(hAext – hmoy) /v’’x3600 éq.12
hE = hAnpc - фrécup/qmAn éq.8
= = 33.17 KW

VI. CONCLUSION
 Énergie moyen récupérable sur 90 jours et 8 heures
de fonctionnement journalier
Pour autant que ce soit possible techniquement, l'adaptation d'un
E (récup moy) = фrécup x Nj x t éq.13 système de récupération de chaleur sur l'air extrait est d'autant
plus intéressante que l'on a :
=33,17x90x8 = 23882,4 kWh
- des débits élevés (+ de 10 000 m³/h)
- efficacité de l’échangeur
- un usage permanent de l’installation de ventilation
C. Exploration Des Résultats - des besoins thermiques élevés (ex : piscines)
- un ventilateur et son moteur surdimensionnés au départ, ce
 Le cout de l’énergie est de : 4.179 DA le kWh qui peut éviter de pourvoir au remplacement des poulies et
du moteur pour maintenir les débits prescrits.
- prix de revient du kWh thermique.
Si :
 L’investissement est de : 100DA le m3/h

On aura :
REFERENCES

[1]A. Khelfaoui, étude d’un système de climatisation à base de biogaz, mémoire


de magistère, soutenu à U.S.T.Oran- 03 juillet 2012
Table V
TABLEAU RECAPITULATIF [2] Me Béatrice Jourdon, M Abdoulaye NDIAYE, la pompe à chaleur 2011-02-
10
Cout énergétique Investissement Temps de retour
annuel I =qvx100 du surcout de [3] I .Tou, S.Igoud ET A.Touzi production de bio méthane à partir des
économique l’installation déjections animales, revue des énergies renouvelables. Alger 20-21 juin 2001
Ca = =12427,40x100 I/Ca
4 .179x23882, 4 = =1242740 DA [4] [M. Bennouna et S.Kehal] production de méthane a partir des stations
= = d’épuration des eaux usées, revue des énergies renouvelables. Alger
99804,55 DA
12.45 ans 20-21 juin 2001

[5] Nicolas Moral et Edgard Gnansounou, énergétique du bâtiment,


E.P.R.Lausanne-Sep2008
 Pratiquement on se rend compte que la rentabilité [6] Cours EE II T, Kharagpur, Réfrigération and air conditioning, India 2008.
dépend du prix de revient du kWh thermique.

Fig. 5 Représentation sur le diagramme de l’air humide


NOMENCLATURE

Nomenclature Désignation Unité

An Air neuf /
As Air de soufflage /
Am Air du mélange /
Arc Air recyclé /
Arj Air rejeté /

qmAn Débit massique d’air neuf Kg/s


qmAs Débit massique d’air au
soufflage Kg/s
qvAn Débit volumique d’air neuf M3/h
qvext Débit volumique d’air
extrait M3/h

V’’ Volume spécifique d’air M3/kg

M Masse d’eau ou d’humidité Kg/h


T Température °C
TAext Température de l’air extrait °C
TAn Température de l’air neuf °C
TAnpc Température de l’air neuf
préchauffé °C
TArj Température de l’air rejeté °C
TLH Température du local hiver °C
Tadp Température de surface °C

r Humidité spécifique Kg.eau/kgas


r Anpc Humidité spécifique de l’air
neuf préchauffé Kg.eau/kgas

h Enthalpie spécifique kJ/kgas


hAnpc Enthalpie spécifique de l’air
neuf préchauffé kJ/kgas
Hr Humidité relative %

Cp Capacité thermique
massique de l’air kJ/kg

ΦBC Puissance de la batterie


chaude KW
ΦHV Puissance de
l’humidificateur de vapeur KW

Charge totale KW
ΦT
Puissance maximale KW
Φmax
Puissance réelle KW
Φréelle

BF Facteur de by-pass
ε %
Efficacité de l’échangeur %
Nj /
Nombre de jours
t
Temps de fonctionnement h

View publication stats