Vous êtes sur la page 1sur 17

Banque de Q.R.O.

C du Dr Kerbaol - Neurologie périphérique- 1997

GENERALITES

1.  Comment nomme t-on les expansions cytoplasmiques des corps neuronaux ?

2. Comment nomme t-on les entailles interrompant, à intervalles réguliers, la gaine de myéline ?

      R : noeuds de Ranvier

3. Comment nomme t-on les cellules d'enveloppement de l'axone ?

      R : Schwann (1/2 pt) 

4. Citer en partant de la périphérie, les trois types d'enveloppes conjonctives entourant  les fibres nerveuses
d'un nerf périphérique

      R : Epinèvre-périnèvre-endonèvre (1/4 par nom-1/4 pour l'ordre) 

5. Citer les 4 types de fibres nerveuses

      R :Somato-motrices, somato-sensitives, viscéro-motrices, viscéro-sensitives.

6. Que signifie le terme nerf mixte ?

7. Citer les branches de terminaison du nerf rachidien

      R : Sinu vertébral-Rameau communicant-Br ant-Br post (1/4 x 4) 

8. Citer, du proximal au distal, les différents composants du système nerveux périphérique. 

9. Définir le sens du terme "potentiel de membrane"

10.  Définir le sens du terme "potentiel d'action"

      R : Modification de polarité après stimulation (1/2 x 2) 

11. Quelle est la caractéristique de la propagation de l'influx nerveux dans une fibre myélinisée

12. Pourquoi dit-on que la propagation de l'influx répond à la loi du "tout ou rien" ?

13. Définir le sens du terme "unité motrice"

14. Donner un synonyme au terme : "plaque motrice"

15. Lors d'une lésion focalisée d'un nerf périphérique, on peut décrire trois types de lésions macroscopiques.
Lesquelles ?

      R : Neurapraxie-axonotmésis-neurotmésis (1/3 x 3) 

16. Qu'est-ce qu'une "neurapraxie" ?


17. Quel est le potentiel de récupération spontanée aprés une lésion neurapraxique ?

      R : récupération totale sauf pathologie pré-éxistante (1pt)

18. Définir  un "axonotmésis"

19. Définir un "neurotmésis"

20. Quel est le potentiel de régénération spontanée d'un neurotmésis ?

      R : Pas de potentiel de régénération spontanée (1/2) 

21. Quel est le sens de la conduction nerveuse dans un axone ?

22. Définir l'expression "Dégénérescence Wallérienne".

      R : Conséquences ultrastructurales (1/4) en aval (1/2) d'une lésion (1/4) d'une fibre nerveuse. 

23. Définir l'expression " Dégénérescence axonale"

24. Définir le terme "chromatolyse centrale".

      R : transformation R. E. granuleux en poussière de localisation péri-nucléaire 

25. Rôle de la gaine de myéline.

26. Lors d'une lésion diffuse d'un nerf périphérique, on distingue en fonction du type d'atteinte deux grandes
familles pathologiques. Quelles sont-elles ?

27.Définir le terme “ plexux ”

28. Définir le terme “ rapport d’innervation ”

29. Quel est le neuro transmetteur de la jonction neuro - musculaire ?

30. La réparation “ normale ” après lésion de type focal peut se faire selon deux modes. Lesquels ?

31. Qu’est-ce qu’une travée de BUNGNER ?

DIAGNOSTIC

 
 
 

40. Le syndrôme neurogène périphérique associe 4 types de signes. Le déficit moteur et les troubles sensitifs
sont les premiers, citer les deux autres.

      R : modification des reflexes (1/2) perturbation végétative ou troubles trophiques (1/2)

41. Comment apprécie t-on l'intensité du déficit moteur de type périphérique ?


42. Quels sont les signes d'accompagnement d'un déficit moteur de type périphérique ?

43. Que mesure t-on par l'électro-diagnostic de stimulo-détection ?

      R :  R : Vitesse de conduction motrice (1/2) et sensitive (1/2) 

44. Qu'enregistre t-on lors d'un électro-diagnostic de détection ?

45. Qu'obtient-on lors de l'enregistrement E.M.G. d'une fibre musculaire normale au repos ?

46. Citez deux types d'activité spontanée observées dans une fibre musculaire lors d'un processus neurogène
périphérique ?

47. Lors d'une contraction musculaire progressivement croissante, on décrit à l'EMG 3 types de tracé
normaux. Les citer.

48. Quel type de réponse obtiendra t-on lors de la recherche d'un reflexe ostéo-tendineux dont l'arc réflexe
est touché lors d'une atteinte neurogène périphérique ?

49.Citer deux éléments cliniques pouvant permettre  de différencier un syndrôme neurogène périphérique
d’un syndrôme neurogène central.

50. Citer deux éléments cliniques pouvant permettre  de différencier un syndrôme neurogène périphérique
d’un syndrôme myogène.

51. Quel est , à l’EMG, le tracé caractéristique d’une atteinte neurogène périphérique ?

52. Lors d’un examen de stimulo - détection, l’atteinte axonale se caractérise par une diminution de
l’amplitude de réponses.

Comment s’exprime une telle atteinte démyélinisante ?

53. Qu’est-ce qu’un trouble sensitif subjectif ?

54. Citer deux épreuves permettant d’évaluer la sensibilité tactile.

55. Quelles épreuves cliniques classiques utilise t - on pour apprécier la sensibilité thermique et la sensibilité
douloureuse ?

56. Pourquoi ne réalise t - on pas en urgence d’EMG après lésion focale d’un nerf périphérique ?

57. Lors d’un examen de stimulo - détection, l’atteinte démyélinisante se caractérise par une diminution de
la vitesse de conduction. Comment se traduit une atteinte axonale ?

NEUROPATHIES

 
 

70. Caractéristiques topographiques des troubles moteurs  dans une polyneuropathie.

      R : Troubles moteurs distaux(ou ,paralysie pseudo-radiale aux MS, atteinte de la loge antéro-ext aux MI)
(1/2) bilatéraux (1/4) et symétriques (1/4)
71. Caractéristiques topographiques des troubles sensitifs dans une polyneuropathie

72. Citer la plus fréquente des neuropathies métaboliques.

73. Définir ce qu’est une neuropathie multiple .

74. Lors d'une affection acquise avec lésion diffuse du système nerveux périphérique, on peut retrouver 3
grands tableaux cliniques. Lesquels ?

75. Le diabète peut être responsable de mononeuropathies multiples. Dans ce cas, quel est le tronc nerveux
le plus fréquemment touché.

76. Définir ce qu’est une polyradiculoneuropathie.

77. Une polyradiculoneuropathie peut mettre en cause le pronostic vital. Comment ?

78. Citer l’étiologie la plus fréquente des syndromes polyradiculoneuropathiques.

79. Citer deux neuropathies familiales sensitives et motrices.

80. Citer une neuropathie sensitive familiale.

81. Parmi les signes habituels dans un tableau de type neurogène périphérique, quelle symptomatologie
prédomine dans la maladie de Charcot Marie Tooth ? R : nerf crural R : Polynévrite (1/2) 

82. Outre les membres et le tronc, quel territoire moteur peut-être concerné dans une
polyradiculoneuropathie ?

83. Quelles sont les trois phases évolutives d’un syndrome de Guillain et Barré

84. Parmi les signes habituels d’un tableau de type neurogène périphérique, quels troubles prédominent dans
la maladie de Thévenard ?

85. Quelle est la plus fréquente des neuropathies diabétiques ?

86. Citer deux agents infectieux responsables de neuropathies

87. Citer deux agents toxiques responsables de neuropathies . 


 

RADICULOPATHIES : R : = nombre de fibres musculaires innervées par un motoneurone (1) 

100.  Citer les trois constituants d'un disque inter-vertébral

101.  Définir le terme : "radiculopathie".

      R : Atteinte de la racine (1/2) d'un nerf rachidien (1/2) 

102. Définir le terme : "hernie discale"

      R : Migration du noyau pulpeux hors de l'anneau fibreux du disque intervertébral dégénéré.

103. Conséquence d'une hernie discale sur le nerf rachidien

104. Douleurs sciatiques S1 : topographie ?


      R : fesse-face post cuisse(1/4)-creux poplité-face post jambe(1/4)-région rétro-malléolaire externe(1/4)-
plante et derniers orteils(1/4) 

105. Douleurs sciatiques L5 : topographie ?

      R : fesse-face post de cuisse(1/4)-face antéro-ext de jambe(1/4)-dos du pied(1/4)-gros orteil(1/4) 

106. Cruralgie L4 : topographie ?

107. Cruralgie L3 : topographie ?

108. Que signifie le terme "rythme mécanique" pour caractériser une douleur ?

      R: Douleur augmentée à l'effort (marche, station debout,station assise prolongée,...) et diminue ou
disparait au repos.

109. Que signifie le terme "impulsif" pour préciser une douleur radiculaire ?

      R : douleur déclenchée ou aggravée par un effort tel que la défécation ou la toux

110. Quelle est l'étiologie la plus fréquente dans les radiculopathies ?

111. Un réflexe ostéo-tendineux peut être aboli dans une sciatique S1. Lequel ?

      R : Achiléen (1/2) 

112. Un réflexe ostéo-tendineux peut être aboli dans une sciatique L4. Lequel?

113. Sur quels critères cliniques différencie t - on une sciatique dite commune d'une sciatique paralysante ?

114. Citez 4 muscles pouvant présenter un déficit lors d'une sciatique paralysante L5.

      R : ext propre I - ext commun - moyen fessier - péroniers - JA (0.25 x 4) 

115. Lors des cruralgies L3 ou L4, un muscle est préférentiellement touché. Lequel?

      R : quadriceps(1)

116. Névralgie cervico-brachiale C5 : topographie de la douleur

117. Névralgie cervico-brachiale C6 : topographie de la douleur

118. Névralgie cervico-brachiale C7 : topographie de la douleur

119. Névralgie cervico-brachiale C8 : topographie de la douleur

120. Névralgie cervico-brachiale D1 : topographie de la douleur

      R : partie sup de face interne du bras (1) (0 pour tout autre réponse)

121. Définir le terme "névralgie cervico-brachiale"

      R: Radiculopathie concernant l'une des racines C5, C6, C7, C8, D1

122. Quel ROT peut être diminué ou aboli en cas de NCB C5


123. Quel ROT peut être diminué ou aboli en cas de NCB C6

124. Quel ROT peut être diminué ou aboli en cas de NCB C7

      R : tricipital (1/2) 

125. Quel ROT peut être diminué ou aboli en cas de NCB C8

126. Quelle est l'affection associant une NCB C8 (et éventuellement D1) à des troubles vasculaires, artériels
et veineux du membre supérieur ?

      R : Défilé cervico-thoracique 

127. Quelle est l'affection associant une NCB C8 à un syndrôme de

   Claude Bernard Horner ?

      R : Syndrôme de Pancoast Tobias (1) 

128. Citer les racines constituant la queue de cheval.

129. En plus des signes habituels d'une atteinte de type périphérique des membres inférieurs (moteurs,
sensitifs, trophiques), que doit on absolument rechercher lors d'une lésion de la queue de cheval ?

130. Quelle sont les deux étiologies les plus fréquentes des syndromes de la queue de cheval.

131. Décrire la technique et le résultat de la recherche d’un signe de Lasègue.

132. Pourquoi un syndrome de la queue de cheval constitue t - il une urgence chirurgicale ?

133. Qu’est-ce qu’une chimio - nucléolyse ?

134. Citer deux causes de radiculopathies non discales d’origine rachidienne

135. Citer deux causes de radiculopathies non discales d’origine extra rachidienne. 

PLEXUS : 
 

150. Citer les nerfs rachidiens constituant le plexus brachial

151. Nerfs rachidiens d'origine du tronc primaire supérieur du plexus brachial

152. Nerf rachidien d'origine du tronc primaire moyen du plexus brachial

153. Nerfs rachidiens d'origine du tronc inférieur du plexus brachial R : C8 et D1 (1) (o pour tout autre
réponse)

154. Mode de constitution du faisceau latéral du plex. Brach.

155. Mode de constitution du faisceau médial du plex. Brach.

156. Mode de constitution du faisceau postérieur du plex. Brach.

157. Citer les branches collatérales du faisceau médial du plex. brach.


158. Citer deux branches collatérales du faisceau postérieur du plex. brachial.

159. Terminaison du faisceau médial du plexus brachial

160. Terminaison faisceau postérieur du plexus brachial

161. Terminaison du faisceau latéral du plexus brachial

162. Citer deux collatérales du plexus brachial dont l'atteinte signe une lésion proximale.

      R : N du Gr dentelé-de l'angulaire et des rhomboïdes-phrénique-sus scapulaire (1/2 x 2) 

163. Quel est le dermatome incluant le pouce ?

      R : C6 (1)

164. Quel est le dermatome incluant le majeur ?

165. Quel est le dermatome incluant l'auriculaire ?

      R : C8 (1/2) 
 
 

166. Quel est le dermatome incluant la face externe de l'avant-bras ?

      R : C5 (1/2) 

167. Quel est le dermatome incluant la face interne de l'avant-bras ?

168. Quelle est l'action motrice principale commandée par le métamère C5 ?

169. Quelle est l'action motrice principale commandée par le métamère C6 ?

      R : Flexion de coude (1/2) 

170. Quelle est l'action motrice principale commandée par le métamère C7 ?

      R : extension du MS(1) ou ext du coude(1/3) + ext du poignet (1/3) + ext des doigts (1/3)

171. Quelle est l'action motrice principale commandée par le métamère C8 ?

172. Quelle est l'action motrice principale commandée par le métamère D1 ?

      R : intrinsèques (1/4) hypothénariens (1/4) 

173. Il existe deux mécanismes pour expliquer les lésions fermées du plexus brachial. Quels sont-ils ?

      R : Compression, étirement

174. Quelles sont les racines les plus fréquemment avulsées dans les lésions du plexus brachial ?

175. Un syndrome du faisceau postérieur du plexus brachial implique 4 nerfs périphériques lesquels ?

      R : Radial-circonflexe-grand rond-grand dorsal (1/4 x 4 -1/4 si erreur grossière) 


176. Un syndrome du faisceau latéral du plexus brachial concerne deux nerfs périphériques. Lesquels ?

177. Un syndrome du faisceau médial du plexus brachial concerne 4 nerfs périphériques. Lesquels ?

178. Citer deux éléments favorables dans le bilan d'un traumatisme du plexus brachial.

      R : Traumatisme(lux épaule)-incomplet ou dissocié-progression du tinnel-récup progressive-neurapraxie


(1/2 x 2) 

179. Citer deux éléments du bilan d'un traumatisme du plexus brachial dont la présence rend le pronostic
défavorable. 

180. Définir le terme "avulsion radiculaire"

      R : Arrachement d'une racine au niveau de son insertion médullaire.

181. Définir le terme " neurolyse"

      R : Acte chirurgical visant à libérer un nerf du tissu fibreus cicatriciel environnant.

182. Définir le terme "suture nerveuse directe"

183. Définir le terme "autogreffe nerveuse"

184. Définir le terme "neurotisation".

      R : Détournement du trajet d'un nerf (1/2) dont on garde l'insertion proximale et dont on suture
l'extrémité distale sur un nerf lésé. (1/2) 

185. Quelle est la caractéristique clinique habituelle d'une paralysie non traumatique du plexus brachial ?

186. Citer les nerfs rachidiens constituant le plexus cervical.

187. Citer les nerfs rachidiens constituant le plexus lombaire

188. Citer 4 collatérales du plexus lombaire.

189. Branches terminales du plexus lombaire

190. Citer les nerfs rachidiens constituant le plexus sacré.

191. Citer les 4 collatérales du plexus sacré.

192. Terminaison du plexus sacré.

193. Quel est le dermatome incluant la rotule ?

      R : L3

194. Quel est le dermatome incluant le 5 ième orteil ?

195. Quel est le dermatome incluant le gros orteil ?

      R : L5 (1/2) 
196. Quel est le dermatome incluant la face antéro-médiale de la jambe ?

197. Pourquoi l’avulsion radiculaire est - elle une lésion grave ?

198. Quel est le tableau clinique le plus fréquent dans les atteintes du plexus brachial ?

199. Qu’est-ce que le signe de Tinel ?

200. Comment surveille t-on cliniquement l’évolution de la récupération après lésion focalisée du système
nerveux périphérique ?

201. Citer deux types principaux de techniques de chirurgie palliative après lésion neurogène périphérique.

202. Citer les nerfs rachidiens constituant le plexus honteux.

203. Citer les nerfs rachidiens constituant le plexus sacro-coccygien .

204. Quelle est la topographie de l’amyotrophie après lésion du nerf supra scapulaire ? 

TRONCS MS : 

210. Donner sur un schéma le territoire sensitif du médian à la paume de la main.

      R : 5° + moitié du 4° doigt 

211. Donner sur un schéma le territoire sensitif du médian au dos de la main

212. Nerf Médian : naissance

213. Citer les collatérales du nerf médian au coude

214. Citer les collatérales du nerf médian à l'avant-bras.

215. Compléter :" le rond pronateur est innervé par une branche  collatérale

du ..............

216. Compléter :" le fléchisseur superficiel est innervé par une branche  collatérale du ..............

217. Compléter :" le long palmaire est innervé par une branche du ..............

218. Compléter : " les muscles thénariens sont innervés par une

branche terminale du ...........

219. Quelles sont les activités motrices principales dépendant du Médian.

      R : flexion opposition du pouce-pronation avant-bras (1/2 x 2)

220. Compléter : Le fléchisseur commun profond des doigts reçoit des collatérales  de deux nerfs
périphériques : lesquels ?

221. Dans quels territoires décrit-on une amyotrophie aprés lésion du médian? 

222. Compléter : " Le signe du "serment" est observé dans une lésion du ..........
      R : Médian 

223. Nerf radial  : naissance.

224. Nerf radial : Citer les trois collatérales au bras

      R : nerf du vaste interne et de l'anconé(1/3) + nerf du vaste ext (1/3) + rameau cutané ext (1/3)

225. Nerf radial : Citer deux collatérales naissant dans la gouttière bicipitale latérale

226. Compléter : Le brachio-radial est innervé par une collatérale du..........

227. Compléter : Les extenseurs radiaux sont innervés par une collatérale du..........

228. Compléter : Le triceps est innervé par des collatérales du..........

229. Compléter : L'extenseur commun des doigts est innervé par une collatérale du..........

      R : Radial (1/2) 

230. Quelles sont les fonctions motrices et sensitives épargnées lors d’une atteinte du nerf radial au 1/3
moyen du bras ?

      R : Radial (1/2)

231. Compléter : L’extenseur ulnaire du carpe  est innervé par une collatérale du..........

232. Quelle est l'action motrice principale du nerf radial ?

233. Compléter : Le signe du "fléau est observé dans une lésion du .............

      R : Radial

234. Deux réflexes ostéo-tendineux peuvent être abolis aprés une lésion du nerf radial. Lesquels ?

      R : stylo radial (1/2)-tricipital (1/2) 

235. Quelle est l'étiologie la plus fréquente des atteintes du tronc du nerf radial ?

      R : Fracture tiers moyen humérus

236. Donner sur un schéma le territoire sensitif du ulnaire à la paume de la main.

237. Donner sur un schéma le territoire sensitif du cubital au dos de la main. 

238. Nerf cubital : Origine ?

239. Nerf cubital : citez trois branches collatérales à l’avant bras

240. Compléter : Le fléchisseur ulnaire du carpe est innervé par une collatérale du ......

241. Compléter : Les muscles hypothénariens sont innervés par le .................

242. Compléter : Les muscles inter-osseux sont innervés par le .........................


243. Décrire une "griffe ulnaire".

      R : Hyperextension 1° phalange (1/4)-flexion 2° phalange (1/4)-flexion de 3° phalange (1/4) du 4 et 5°


doigt (1/4) 

244. Dans quels territoires décrit-on une amyotrophie aprés lésion du ulnaire?

245. Quels sont les muscles épargnés lors d’une atteinte du nerf ulnaire sur le tiers inférieur de l’avant bras ?

246. Citer les muscles thénariens innervés par l’ulnaire.

247. Le signe de "Froment" est associé à une lésion du ........................

248. Citer les muscles innervés par le nerf axillaire

249. Naissance du nerf axillaire

250. Quel réflexe ostéo tendineux peut-être aboli après lésion du nerf musculo-cutané ?

251. Citer les deux muscles innervés par le nerf musculo-cutané ?

252. Quel est le territoire sensitif du musculo-cutané ?

253. Actions motrices du musculo-cutané

254. Origine du nerf musculo - cutané du membre supérieur

255. Citer les muscles innervés par le nerf supra scapulaire .

256. Quel est le signe clinique d’inspection retrouvé dans une paralysie du nerf thoracique long ?

257. Donner sur un schéma le territoire sensitif du nerf radial à la main.

258. Quel élément clinique permettra de différencier l’atteinte du nerf médian au 1/3 moyen de celle au 1/3
inférieur de l’avant bras ?

      R : Fracture tiers moyen humérus

TRONC MBE INF

 
 

270. Origine du  sciatique

271. Terminaison du  sciatique

272. Terminaison du fibulaire commun

273. Terminaison du tibial

274. Citer 4 collatérales du  sciatique


275. Citer les 2 collatérales du fibulaire superficiel

276. Citer 2 collatérales du fibulaire profond

277. Citer deux collatérales du nerf tibial au creux poplité

278. Citer deux collatérales du fibulaire commun

279. Terminaison du nerf fibulaire superficiel

280. Terminaison du nerf fibulaire profond

281. Terminaison du tibial

282. Le nerf plantaire médial innerve trois muscles intrinséques du pied. Lesquels ?

283. Action motrice du sciatique ?

284. Action motrice du fibulaire commun

285. Action motrice du tibial

286. Action motrice du fibulaire superficiel

287. Action motrice du fibulaire profond.

288. territoire sensitif du fibulaire superficiel

289. territoire sensitif du fibulaire profond

290. Une paralysie du tibial peut abolir un réflexe ostéo-tendineux ; Lequel ?

291. territoire sensitif du tibial.

292. Expliquer pourquoi la paralysie du tibial peut - être source de troubles trophiques importants.

293. Citer quatre collatérales du tibial à la jambe.

294. Le triceps sural est innervé par une branche collatérale du …

295. Le semi - membraneux est innervé par une branche collatérale de …

296. Les muscles fibulaires sont innervés par des collatérales de…

297. Le long extenseur des orteils est innervé par …

298. Le long extenseur de l’hallux est innervé par

299. Les intrinséques du pied sont innervés par les branchjes terminales du

300. Le fléchisseur commun des orteils est innervé par une branche collatérale de …

301. Le muscle tibial postérieur est innervé par…

302. Quel est la caractéristique du nerf sural.


303. territoire sensitif du sural ;

304. Citer 4 nerfs assurant l’innervation sensitive de la plante du pied.

305. Origine du nerf fémoral.

306. Citer deux collatérales du nerf fémoral dan le petit bassin

307. Physiologie du nerf fémoral

308. territoire sensitif du nerf fémoral

309. Une paralysie du nerf fémoral peut abolir un réflexe ostéo tendineux ; Lequel ?

310. Branches de terminaison du nerf fémoral ;

311. Naissance du nerf obturateur

312. Physiologie du nerf obturateur

313. Territoire sensitif du nerf obturateur. 


 

DIVERS : ( vieilles questions ) 


 

203. Caractéristiques topographiques des troubles moteurs  dans une polynévrite.

      R : Troubles moteurs distaux(ou ,paralysie pseudo-radiale aux MS, atteinte de la loge antéro-ext aux MI)
(1/2) bilatéraux (1/4) et symétriques (1/4) 

204. Caractéristiques topographiques des troubles sensitifs dans une polynévrite

205. Dans quelle pathologie retrouve t-on une hypo ou une anesthésie "en gant" ?

      R : Polynévrite

206. Dans quelle pathologie retrouve t-on une hypo ou une anesthésie "en chaussette" ?

      R : Polynévrite (1/2) 

207. Quelle est la plus fréquente des polynévrites toxiques ?

      R : Ethylique (1/2) 

208. Citer la plus fréquente des polynévrites métaboliques.

209. Quelle est l'élément clinique dominant dans la polynévrite diabétique

210. définir ce qu'est une multinévrite.

211. Lors d'une affection acquise avec lésion diffuse du système nerveux périphérique, on peut retrouver 3
grands tableaux cliniques. Lesquels ?

      R: Polynévrite, multinévrite, polyradiculonévrite


212. Le diabète peut être responsable de mononévrites multiples. Dans ce cas, quel est le tronc nerveux le
plus fréquemment touché.

      R : nerf crural

213. Définir ce qu'est une polyradiculonévrite.

      R : Atteinte diffuse pouvant concernerdes racines et des nerfs périphériques (3/4) pouvant s'étendre aux
nerfs crâniens (1/4) 

214. Une polyradiculonévrite peut mettre en cause le pronostic vital. Comment?

215. Citer l'étiologie la plus fréquente des syndrômes polyradiculonévritiques.

216. Citer deux neuropathies héréditaires sensitives et motrices.

      R : Maladie de Charcot-Marie-Tooth (1/2) de Déjerine Sottas (1/2) 

217. Citer une neuropathie héréditaire sensitive et autonome.

218. Parmi les signes habituels dans un tableau de type neurogène périphérique, quelle symptomatologie
prédomine dans la maladie de Charcot Marie Tooth ?

      R : Amyotrophie (1) 


 

NB : Questions sur la polio en gras = à ne pas poser....(FAX du 20/01/95) 

220. Citer deux sources possibles de contamination par le poliovirus.

221. Quel est le site d'action du virus de la poliomyélite ?

222. Aprés infestation, le polivirus peut s'exprimer de trois façons.

Lesquelles ?

223. Citer deux signes cliniques qui dans un contexte épidémique font penser, devant un syndrome grippal,
qu'on esten phase d'invasion d'une polyomyélite.

224. La poliomyélite peut mettre en jeu le pronostic vital. Comment ?

225. Citer deux éléments du bilan neurologique dont l'existence remettrait en cause une poliomyélite.

226. Caractéristiques topographiques des paralysies des membres dans la poliomyélite.

227. Outre les motoneurones des cornes antérieures de la moëlle, le poliovirus est capable de détruire
d'autres neurones. Lesquels ?

228. Caractéristiques évolutives des paralysies de la poliomyélite.

229. Le traitement de la poliomyélite est essentiellement préventif : citer les moyens à notre disposition.

230. Mode d'administration des vaccins anti-poliomyélitiques. 


 
231. Le psoas est innervé par une branche collatérale du ......

232. Le triceps sural est innervé par une branche collatérale du ......

233. Le demi-membraneux est innervé par une branche collatérale du ........

234. Le triceps sural est innervé par .......

235. Les péroniers latéraux sont innervés par des collatérales du .....

236. L'extenseur commun des orteils est innervé par ........

237. L'extenseur propre du gros orteil est innervé par .......

238. Le pédieux est innervé par .............

239. Les intrinséques du pied sont innervés par les branches terminales du .........

240. Le fléchisseur commun des orteils est innervé par des branches terminales du ............

241. Le jambier postérieur est innervé par ..................

242. La réparation "normale", après un lésion de type focal, peut se faire selon deux modes. Lesquels ?

      R : reinnervation par bourgeonnement terminal (1/2) ou régénérescence collatérale (1/2)

243. Citez deux éléments cliniques pouvant permettre de différencier un syndrôme neurogène périphérique
d'un syndrôme neurogène central.

244. Citez deux éléments cliniques pouvant permettre de différencier un syndrôme neurogène périphérique
d'un syndrôme myogène.

      R : 1/2 pour l'une et l'autre des réponses : topographie, aréflexie ostéotendineuse, existence de troubles
sensitifs, existence de troubles trophiques.

245. Quel tracé caractéristique obtient t-on à l'EMG lors de la contraction volontaire chez unpatient
présentant une atteinte neurogène périphérique ?

      R: Au repos : tracé plat avec présence d'activités spontanées anormales

         Lors de l'activité : tracé plat lors d'une atteinte complète, tracé pauvre accéléré lors d'une atteinte
incomplète.

246. Lors d'un examen de stimulo détection, l'atteinte axonale se caractérise par une diminution de
l'amplitude des réponses. Comment s'exprime une atteinte démyélinisante ?

247. Qu'est-ce qu'un trouble sensitif subjectif ?

248. Quels sont les les différents modes de sensibilité que l'on peut mettre en évidence à l'examen clinique ?

249. Décrire le technique et le résultat de la recherche d'un signe de Laségue.

      R: Chez un patient en décubitus dorsal, flexion de la hanche réalisée par l'examinateur jusqu'à un angle
qui est mesuré où est déclenchée la douleur radiculaire lors d'une sciatique.
250 . Pourquoi dit-on s'un syndrôme de la queue de cheval constitue une urgence chirurgicale.

      R: Existence de troubles vésico-sphinctériens et génito sexuels dont le pronostic de récupération est trés
lié à la durée de compression.

251. Pourquoi l'avulsion radiculaire est-elle une lésion grave ?

252. Quel est le tableau clinique le plus fréquent dans les atteinte du plexus brachial ?

253. Qu'est-ce que le signe de Tinel ?

254. Comment surveille-t-on cliniquement l'évolution de la récupération après lésion focalisée du système
nerveux périphérique ?

255. Citez les 2 types principaux de techniques de chirurgie palliative après lésion neurogène périphérique.

      R : arthrodèse(1/2) transfert musculaire ou musculo-tendineux(1/2)

256. Citez les nerfs rachidiens constituant le plexus honteux.

257. Citez les nerfs rachidiens constituant le plexus sacro-coccygien.

258. Quelle est la topographie de l'amyotrophie après lésion du nerf sus-scapulaire ?

259. Quelle est la caractéristique du nerf sural ?

260. Territoire sensitif du nerf sural.

261. Naissance du nerf obturateur.

262. Physiologie motrice du nerf obturateur.

263. Territoire sensitif du nerf obturateur.

264. Outre les membres et le tronc, quel autre territoire peut-il être concerné dans une polyradiculonévrite ?

265. Quelles sont les 3 phases évolutives classiques d'une polyradiculonévrite de Guillain-Barré ?

266. Parmis les signes habituels d'un tableau de type neurogène périphérique, Quels troubles prédominent
dans la maladie de Thévenard ?

      R : 1 pt si dans la réponse figure la notion de troubles végétatifs, ou troubles trophiques ou maux
perforants plantaires. 
 

37. Définir le terme "rapport d'innervation".

      R : = nombre de fibres musculaires innervées par un motoneurone (1) 

. Dans quelle situation pathologique trouve t-on un signe de Laségue ? 

68. Définir ce qu'est une "anesthésie en selle".

120. Donner sur un schéma le territoire sensitif du radial à la main


123. Donner sur un schéma le territoire sensitif du cubital à la paume de la main.

124. Donner sur un schéma le territoire sensitif du cubital au dos de la main. 

Vous aimerez peut-être aussi