Vous êtes sur la page 1sur 5

Bios 

:
-Relie la partie Soft et Hard du pc

-Permet par exp d’amorcer la machine depuis le disque dur ou depuis un CD pour réinstaller sa
machine

-Détecte les erreurs (mémoire défectueuse, disque dur endommagé …) et les communique à
travers des séquences de bip

-Stocké dans le ROM sur la carte mère

BIOS -> MBR -> Boot loader -> Kernel (noyau) -> Init

MBR :
-C’est un chargeur de démarrage qui fait au plus 512 octets

Id = 0xAA55, il permet à
la machine de déterminer
s’il s’agit d’un secteur
d’amorçage ou pas

¤ 15 octets= Taille,
localisation, type et statut

¤ 4 entrées = 4 partitions
primaires ou principales

 Master Boot Code  :

¤ Passage en revue de la table pour déterminer la partition active

¤ Détermination de l’@ du secteur de début de la partition active

¤ Chargement d’une partie du bloc de boot de la partition active en mémoire

¤ Transfert du contrôle au bloc de boot de la partition active

 S’il y a erreur, celui-ci affiche l’un de ces messages  :

¤ Invalid partition table

¤ Error loading operating system

¤ Missing operating system


-Le chargeur de démarrage est situé sur le premier secteur du périphérique d’amorçage, c’est le
MBR

-Il est impossible de stocker un chargeur de démarrage complet

-Le chargeur initial appelle un chargeur de démarrage secondaire situé sur une partition du disque

-Son rôle principal est de localiser le noyau du système d’exploitation, le charger et l’exécuter

-La majorité des chargeurs de démarrage sont interactifs

-Exp. des chargeurs de démarrage :

 Grub
 Lilo

Gestionnaire d’amorçage (Boot Manager) :


-Permet de sélectionner le noyau à partir sur lequel on veut démarre et lui passer des paramètres

GRUB vs LILO :

Avantages de Grub : - Conserve les informations sur le


BOOT dans le MBR => impossible
+ Possède une invite de d’ajouter des nouvelles
commande fonctionnalités
+ Plus sécurisé

+ Possibilité d’extension

- Ne supporte pas le chargement


depuis LVM ou RAID

LILO :
- etc/lilo.conf
- password = xxx => Ajouter xxx en tant que mot de passe pour y accéder
- chown root.root /etc/lilo.conf => Masquer le mot de passe pour tout autre user
Chmod 600 /etc/lilo.conf
GRUB :
- /boot/grub/menu.lst => Ouvrir le contenu de grub

Convention de nommage :
- (hd0 ,1)

=> Hd : il sagit d’un disque dur

0 : le numéro du disque

1 : le numéro de partition (commençant de 0 / les lecteurs logiques commencent à partir


de 4)

- (hd0, 0)/vmlinuz => Désigne les fichier nommé vmlinuz se trouvant à la premiére partition du
premier disque dur

- Password -xxxx => Mettre un mot de passe (avant la définition des images)

- # grub

Grub> find /boot/grub/stage1 => Donne la partition sur laquelle est installée Grub
( root(hd0,5) )

Grub> root (hd0,5) => Determiner où installer Grub

Grub> setup (hd0) => Installe Grub dans le MBR


RunLevel :
 Mode Arrêt (init 0) => Shut down the system
 Mode simple user (init 1) => Mono user
 Mode multi-user (init 2) => Multi-user et serv. Réseau on
 Mode multi-users + réseau (init 3) => Partage à distance

 Mode multi-users + réseau + graphique (init 5) => Interface X-Windows
 Mode redémarrage (init 6) => Reboot

INIT :
- Vérifie le système de fichier et le monte

- Il démarre les démons qui enregistrent les messages système, gèrent les réseaux, écoute les
signaux de la souris et du clavier, démarre le processeur Getty (invite de connexion terminal)

- [root]# init 6 => Exécute le niveau 6 (Reboot)

- [root]# runlevel => Donne le niveau actuel

- étiquette : niveau(x) :  action : commande

Commande ou script-shell
lancé

Mot clé conditionnant le lancement du processus associé

Exp : « initdefault »

 Niveau d’exécution du processus associé


 Champ vide : Tous les niveaux sauf ‘s’

Exp : « 3 »

0 -> 4 caractères qui


identifie la ligne

Exp : « id »

Les Actions de Inittab :


 Initdefault => Entrée de inittab lue par init par défaut au démarrage
 Sysinit => Exécuté une seule fois lors du démarrage à froid
 Wait => init lance le processus et attend sa terminaison before lecture inittab
 Ctrlaltdel => Si init reçoit SIGINT
 Powerfail => Déclenche un arrêt propre en cas de coupure de courant
 Powerokwait => ‘’ ‘’ + init attend que la commande soit terminée
 Respawn => init relance le processus s’il meurt
 Once => Processus non recréé une fois mort

Les RC :
-Run Command : Ensemble de scripts de démarrage des services

- ls -l /etc/rc ?.d => lister tous les rc

-[S | K] XX nom_du_script

Numéro d’ordre de lancement du script par rapport aux autres

Indique au système que le script doit être lancé avec «  stop  »

Indique au système que le script doit être lancé avec «  start  »

Exp : S18sound et S24messagebus => Sound sera lance avant messagebus

K08lisa et K09dm => lisa sera arrêté avant dm

- # chekconfig -list NetworkManager => Afficher l’état du service NetworkManager pour chaque
Runlevel (marche ou arrêt)

- # chkconfig –level 3 httpd on => Active le niveau 3 pour le service « httpd »

- #/etc/init.d/xxx start => Démarrer le programme xxx

- #/etc/init.d/xxx stop (ou “status”) => Arrêter le programme xxx

Vous aimerez peut-être aussi