Vous êtes sur la page 1sur 14

Royaume du Maroc

Ministère de l’Aménagement du Territoire National,


de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville

Habitat et Politique de la Ville


Secrétariat Général
Direction Régionale de l’Habitat et de la Politique de la Ville
Région de Fès - Meknès

CAHIER DE PRESCRIPTIONS SPECIALES

Appel d’offres ouvert sur offres de prix


N° 02/2021

OBJET
ENTRETIEN ET NETTOYAGE DU BATIMENT ET DU
JARDIN DU SIEGE ADMINISTRATIF DE LA DIRECTION
REGIONALE
DE L’HABITAT ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE
REGION DE FES - MEKNES

(LOT UNIQUE)

Marché reconductible passé par appel d’offres ouvert en application de l’article 7, de l’alinéa 2 paragraphe 1 de
l'article 16 et l'alinéa 3 paragraphe 3 de l'article 17 du décret n°2-12-349 du 20 mars 2013 relatif aux marchés
publics.

Page 1 sur 14
Préambule
Appel d’offres ouvert N° 02/2021

Marché reconductible passé par appel d’offres ouvert en application de l’article 7, de l’alinéa 2 paragraphe 1 de l'article
16 et l'alinéa 3 paragraphe 3 de l'article 17 du décret n°2-12-349 du 20 mars 2013 relatif aux marchés publics.
Le présent appel d’offres a pour objet l’entretien et le nettoyage du bâtiment et du jardin du siège administratif de
la direction régionale de l’habitat et de la politique de la ville région de Fès – Meknès en lot unique.
Le marché reconductible qui fera suite au présent appel d’offres sera passé :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :


La direction régionale de l’habitat et de la politique de la ville, région de Fès-Meknès, représentée par :
Mme ALAMI GOURAFTEI Soumaya, désignée ci-après par le terme "Maître d’Ouvrage".
D'UNE PART
ET
1. Cas d’une personne morale

La société …………………………………… représentée par M : ……………...………………………………..


Qualité …………………………………………………………………………………………………………………
Agissant au nom et pour le compte de ………………………………………… en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés.
Au capital social …………………………. Patente n° ……………………………………………………………..
IF ……………………………………………………………………………………………………………………….
Registre de commerce de ……………………………..…. Sous le n° ……………………………….………………
Affilié à la CNSS sous n° …………………………………………………….……………………………………….
Faisant élection de domicile au ……………………………………………….………………………………...………
Compte bancaire n° ……………………………………………….…………………………………………………….
Ouvert auprès de LA BANQUE : ………………………………………………………………………………..……..
Désigné ci-après par le terme « PRESTATAIRE »

D’AUTRE PART

IL A ETE ARRETE ET CONVENU CE QUI SUIT

2. Cas d’une coopérative ou union de coopératives

La coopérative ou l’union de coopératives …………….…… représentée par M : ……………...……………………………….Qualité


…………………………………………………………………
Agissant au nom et pour le compte de ………………………………………… en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés.
Au capital social …………………………. Patente n° ……………………………………………………………..
IF ……………………………………………………………………………………………………………………….
Registre local des coopératives de (localité) ……………………………..…. Sous le n° ………………………………
Affilié à la CNSS sous n° …………………………………………………….……………………………………….
Faisant élection de domicile au ……………………………………………….………………………………...………
Compte bancaire n° ……………………………………………….…………………………………………………….
Ouvert auprès de LA BANQUE : ………………………………………………………………………………..……..
Désigné ci-après par le terme « PRESTATAIRE »

D’AUTRE PART

IL A ETE ARRETE ET CONVENU CE QUI SUIT

3. cas de personne physique

M………………………………………………………….Agissant en son nom et pour son propre compte.


Registre de commerce de …………………………………………..sous le n°…………………………………………
Patente n° ………………………………………….… Affilié à la CNSS sous n°…………………………………….
Faisant élection de domicile au ……………………………………………………………………………...................
…………………………………………………………………………………………………………………………….
Compte bancaire n° (RIB sur 24 chiffres)……………………………………………………………………………..

Page 2 sur 14
ouvert auprès de…………………………………………………………………………………………………………
Désigné ci-après par le terme « PRESTATAIRE»

D’AUTRE PART

IL A ETE ARRETE ET CONVENU CE QUI SUIT

4. cas d’un auto-entrepreneur

M………………………………………………………….Agissant en son nom et pour son propre compte.


Registre national de l’auto-entrepreneur de ………………………..sous le n°……………………………………
Patente n° ………………………………………….… Affilié à la CNSS sous n°…………………………………….
Faisant élection de domicile au ……………………………………………………………………………...................
…………………………………………………………………………………………………………………………….
Compte bancaire n° (RIB sur 24 chiffres)……………………………………………………………………………..
ouvert auprès de…………………………………………………………………………………………………………
Désigné ci-après par le terme « PRESTATAIRE»

D’AUTRE PART

IL A ETE ARRETE ET CONVENU CE QUI SUIT

5. cas d’un groupement

Les membres du groupement soussignés constitué aux termes de la convention


……………………………………………………………(les références de la convention)……………………….. :
- Membre 1 : M.………………………………………… qualité…………………………..………………
Agissant au nom et pour le compte de………………………………………………….en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés.
Au capital social …………………………………………………. Patente n°….………………………………….…..
Registre de commerce de……………………………………Sous le n°……..…………………………………………
Affilié à la CNSS sous n° ……….………………………………………………………………………………….……
Faisant élection de domicile au ……………………………………………………………………………...................
……………………………………………………………………………………………………………………………
Compte bancaire n° (RIB sur 24 chiffres)….…………………………………………………...……………..………
Ouvert auprès de…………………………………………………………..…………………………………………….
- Membre 2 : ………………………………………………………………………………………………
(Servir les renseignements le concernant)
- …………………………………………………………………………..……..……….…………………
- Membre n : ……………………………………………………………………………………...…………
Nous nous obligeons (conjointement ou solidairement, selon la nature du groupement) ayant M……..………………………….……...
(prénom, nom et qualité)…………………...…. en tant que mandataire du groupement et coordonnateur de l’exécution des prestations, ayant
un compte bancaire commun sous n° (RIB sur 24 chiffres)......
……………………………………………………………………………………………….……..………
ouvert auprès de (banque) ………………….……………………………………………………………………………
Désigné ci-après par le terme « PRESTATAIRE»
D’AUTRE PART

IL A ETE ARRETE ET CONVENU CE QUI SUIT

SOMMAIRE

PRÉAMBULE 2
ARTICLE 1. OBJET DU MARCHE RECONDUCTIBLE 5
ARTICLE 2. MAITRE D’OUVRAGE 5
ARTICLE 3. MODE DE PASSATION ET D’ATTRIBUTION 5
ARTICLE 4. MODE ET PROCEDURE DE JUGEMENT DES OFFRES 5
ARTICLE 5. NATURE ET CARACTERE DES PRIX 5

Page 3 sur 14
ARTICLE 6. PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE RECONDUCTIBLE 5
ARTICLE 7. CAUTIONNEMENT ET RETENUE DE GARANTIE 5
ARTICLE 8. MODALITES DE PAIEMENT ET DE REGLEMENT DU MARCHE 6
ARTICLE 9. CONDITION DE RECEPTION 6
ARTICLE 10. RESPONSABILITES ET ASSURANCE A COUVRIR PAR L'ENTREPRENEUR 6
ARTICLE 11. DOMICILE DU TITULAIRE 7
ARTICLE 12. VALIDITE, APPROBATION ET NOTIFICATION 7
ARTICLE 13. DUREE ET ORDRE DE SERVICE DE COMMENCEMENT 7
ARTICLE 14. PENALITES 7
ARTICLE 15. RESILIATION DU MARCHE RECONDUCTIBLE 7
ARTICLE 16. CONTROLE DES PRESTATIONS 8
ARTICLE 17. APPLICATION DE LA LEGISLATION SOCIALE ET DU TRAVAIL 8
ARTICLE 18. NANTISSEMENT 8
ARTICLE 19. SOUS TRAITANCE 8
ARTICLE 20. CONTESTATIONS - LITIGES 8
ARTICLE 21. FRAIS DE TIMBRES ET D’ENREGISTREMENT 9
ARTICLE 22. RÉFÉRENCES AUX TEXTES GÉNÉRAUX 9
ARTICLE 23. CONSISTANCE DES PRESTATIONS 9
ARTICLE 24. DESCRIPTION DES PRESTATIONS 9
ARTICLE 25. EXECUTION DES PRESTATIONS, EQUIPEMENT ET DETERGENTS NECESSAIRES ET EFFECTIF DU PERSONNEL
10
ARTICLE 26. RESPONSABILITE DU TITULAIRE 11
ARTICLE 27. OBLIGATIONS DU TITULAIRE 11
ARTICLE 28. DISPOSITIONS COMMUNES A TOUT LE PERSONNEL 12
ARTICLE 29. REVISION DES CONDITIONS DU MARCHE 13
ARTICLE 30. BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF 13
ARTICLE 31. SOUS DETAIL DES PRIX 14

Page 4 sur 14
ARTICLE 1. OBJET DU MARCHE RECONDUCTIBLE

Le présent marché reconductible a pour objet : Entretien et nettoyage du bâtiment et du jardin du siège administratif de la direction régionale de
l’habitat et de la politique de la ville région de Fès – Meknès.

ARTICLE 2. MAITRE D’OUVRAGE

Le Maître d’Ouvrage du marché reconductible qui sera passé suite au présent appel d’offres est La Direction Régionale de l’Habitat et de la Politique
de la Ville région Fès Meknès.

ARTICLE 3. MODE DE PASSATION ET D’ATTRIBUTION

Marché reconductible passé par appel d’offres ouvert sur offres de prix en lot unique en application de l’article 7, de l’alinéa 2 paragraphe 1 de l'article
16 du paragraphe 1 de l’article 17 et de l'alinéa 3 paragraphe 3 de l'article 17 du décret n°2-12-349 du 20 mars 2013 relatif aux marchés publics.

ARTICLE 4. MODE ET PROCEDURE DE JUGEMENT DES OFFRES

Les prestations objet du présent appel d'offres, seront présentées en lot unique. L'offre la plus avantageuse est la moins disante.

ARTICLE 5. NATURE ET CARACTERE DES PRIX

Nature des prix :


 Les prix du marché sont établis par le titulaire tel que définis à l’article 11, paragraphe 2 du décret n° 2-12-349 du 20 Mars 2013.
 Le présent marché est à prix unitaires. Les sommes dues au titulaire du marché sont calculées par application des prix unitaires portés au
bordereau des prix-détail estimatif, joint au présent cahier des prescriptions spéciales, aux quantités réellement exécutées conformément au
marché.
 Les prix du marché sont réputés comprendre toutes les dépenses résultant du gardiennage y compris le SMIG, les cotisations dues à la CNSS à
savoir la Pension de prestation sociale à CT et à long terme, AMO, Prestations familiales , La taxe de formation professionnelle, impôts, taxes,
frais généraux, faux frais et assurer au prestataire une marge pour bénéfice et risques et d'une façon générale toutes les dépenses qui sont la
conséquence nécessaire et directe de la réalisation de cette prestation .
 les prix doivent être arrondis au centième (Arrondir au centième correspond à arrondir à 2 chiffres après la virgule. L’arrondi de 14,75638 est alors
14,76. Car le troisième chiffre après la virgule 6 est supérieur à 5, l’arrondi de 14,75538 est 14.75, l’arrondi de 14,75438 est 14.75). 

Caractère des prix :


Conformément à l’article 12 paragraphe 1 du décret n° 2-12-349 du (20 Mars 2013) relatif aux marchés publics, les marchés de services autre que les études
sont passés à prix fermes et non révisables.

ARTICLE 6. PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE RECONDUCTIBLE

Les pièces constitutives du marché reconductible comprennent :


1. L'acte d’engagement ;
2. Le présent cahier des prescriptions spéciales ;
3. Le bordereau des prix détail estimatif ;
4. Le Cahier des Clauses Administratives Générales Applicables aux marchés des services portant les prestations d'études et de maîtrise d'oeuvre
passé pour le compte de l’état, approuvé par le décret n°2-01-2332 du 22 rabii I 1423 (4 juin 2002) (C.C.A.G-EMO) tel qu’il a été modifié et
complété. 
En cas de discordance ou de contradiction entre les documents constitutifs du marché, autres que celles se rapportant à l’offre financière tel que
décrit par le décret précité n° 2-12-349, ceux-ci prévalent dans l'ordre où ils sont énumérés ci-dessus.
ARTICLE 7. CAUTIONNEMENT ET RETENUE DE GARANTIE

La caution provisoire est fixée à 6.000,00 Dhs (Six mille Dhs).

Le cautionnement définitif est fixé à Trois pour cent (3 %) du montant initial du marché et doit être constitué dans les 30 jours qui suivent la notification de
l'approbation du marché. Il reste affecté à la garantie des engagements contractuels du titulaire jusqu’à la réception définitive des prestations.
La retenue de garantie : par dérogation à l’article 13 du CCAG-EMO le titulaire est dispensé de la retenue de garantie.

ARTICLE 8. MODALITES DE PAIEMENT ET DE REGLEMENT DU MARCHE

8.1. Modalités de paiement


- Le marché est consenti moyennant le paiement par le maître d’ouvrage de la redevance annuelle portée au bordereau des prix - détail estimatif ;
- Le paiement sera effectué trimestriellement et à terme échu après réception des prestations conformément à l’article 9 ci-dessous.
8.2. Pièces à fournir pour le paiement :
Le prestataire est tenu de fournir à l’occasion de chaque décompte, les pièces suivantes :
- Les polices d’assurance relatives à la responsabilité civile et à l’accident de travail mentionnant le nombre des assurés ;
- Une facture établie en (03) exemplaires originaux, numérotée, cachetée, signée, datée et arrêtée en chiffres et en toutes lettres  ; de même, elle doit porter le

Page 5 sur 14
numéro du marché et la période concernée pour chaque décompte.
Les pièces justifiant le respect du paiement du salaire (notamment SMIG, charges sociales, etc.), à savoir les bulletins de paie signés par l'ensemble du
personnel affecté chez le maitre d’ouvrage ;
- Le bordereau des allocations familiales et de déclaration de salaire (BDS) CNSS portant la liste nominative et le nombre de jours et d’heures réellement
travaillées par les agents assurant les prestations de sécurité en conformité avec ceux réellement effectués dans le cadre du marché :
- La fiche de paie individuelle signée par l’agent concerné justifiant du respect du paiement du salaire (SMIG Journalier et charges sociales ou si la paie
individuelle est effectué par versement au compte bancaire de l’agent ; le titulaire est tenu de produire la justification de ce versement individuel avant le
paiement de décompte).
8.3. Modalités de règlement
L'Etat se libérera des sommes dues par lui en faisant donner crédit au compte courant postal, bancaire ou trésor ouvert au nom du titulaire sur la base de
décomptes établis par le maître d’ouvrage, suite aux factures dûment signées et arrêtées en toutes lettres, présentées, par le titulaire, en (03) trois
exemplaires, en appliquant, aux quantités réellement exécutées, les prix unitaires du bordereau des prix – détail estimatif et au vu de la production du
procès-verbal de réception y afférent.
Le maître d’ouvrage établira, à la fin de chaque année budgétaire et à la fin de la dernière période du marché reconductible, un décompte définitif à hauteur
du montant des prestations réalisées au titre de la période considérée.
NB :
 Le prestataire doit tenir compte de toutes ces charges lors de l’établissement des prix.
 La présentation des contrats de l’ANAPEC pour justifier le non paiement du SMIG et des frais de la CNSS à l’employé est non acceptée.
 Le titulaire du marché est tenu de respecter de manière générale les dispositions du code de travail.

ARTICLE 9. CONDITION DE RECEPTION

- Réception provisoire partielle (Par trimestre) :


A la fin de chaque trimestre, il sera procédé par le maître d’ouvrage à la réception provisoire partielle des prestations effectuées, si le titulaire a bien rempli
ses obligations contractuelles.
Un procès-verbal de réception provisoire partielle sera dressé et signé par les représentants du maître d’ouvrage et du titulaire comprenant des informations
personnelles sur les trois femmes de ménages permanentes.
La dernière réception provisoire partielle tient lieu de la réception provisoire du marché.
- Réception définitive des prestations :
A l’expiration de la durée totale du marché, le maître d’ouvrage procédera à la réception définitive des prestations effectuées, si le titulaire a bien rempli ses
engagements contractuels.
Un procès-verbal de réception définitive sera dressé et signé par les représentants du maître d’ouvrage et du titulaire.

ARTICLE 10. RESPONSABILITES ET ASSURANCE A COUVRIR PAR L'ENTREPRENEUR 

Le titulaire, de par sa signature, reconnaît qu'il est seul responsable, par une assurance qu'il doit souscrire, de tout accident ou dommage matériel ou corporel,
des frais directs ou indirects des prestations objet du marché reconductible ou causés par son personnel ou son matériel.
Avant tout commencement des prestations, le titulaire doit adresser au maître d’ouvrage, une attestation d’assurance qui couvre les risques inhérents à
l’exécution du marché, en précisant leur date de validité, et ce conformément à l’article 20 du C.C.A.G EMO, tel qu’il a été modifié par le décret n° 2-05-
1433 du 28/12/2005. À savoir :
- Responsabilité civile ;
- Responsabilité pour maladie ou accident de travail.
 Aucun décompte ne sera établi tant que le prestataire n’aura pas présenté les copies
certifiées conformes des polices d’assurance susmentionnées.
 Les polices d’assurances sont à renouveler annuellement et ce, pendant toute la durée du
marché reconductible.

ARTICLE 11. DOMICILE DU TITULAIRE


 
A défaut par le titulaire de satisfaire aux prescriptions de l'article 17 du C.C.A.G EMO, toutes les correspondances relatives au présent marché sont
valablement adressées au domicile élu par le prestataire, indiqué dans son acte d’engagement.
En cas de changement de domicile, le prestataire est tenu d'en aviser le maître d'ouvrage dans un délai de 15 jours suivant ce changement.

ARTICLE 12. VALIDITE, APPROBATION ET NOTIFICATION

En application des dispositions de l’article 152 du décret n° 2-12-349 du 08 Joumada I 1434 (20 Mars 2013) relatif aux marchés publics, le
présent marché ne sera valable, définitif et exécutoire qu’après son approbation par l’autorité compétente.
L’approbation du marché doit intervenir avant tout commencement de prestations d’entretien et de nettoyage. Cette approbation ne peut
intervenir avant l’expiration des quinze (15) premiers jours à compter de la date d’achèvement des travaux de la commission et ne doit pas
dépasser un délai maximum de 75 jours à compter de la date d’ouverture des plis.
Toutefois si le maître d'ouvrage décide de demander à l’attributaire de proroger la validité de son offre conformément au deuxième alinéa
de l’article 33 du décret n°2-12-349, il doit, avant l'expiration du délai visé à l'alinéa premier ci-dessus, lui proposer par lettre recommandée avec
accusé de réception, par fax confirmé ou par tout autre moyen de communication donnant date certaine, de maintenir son offre pour une période
supplémentaire ne dépassant pas trente (30) jours. L'attributaire doit faire connaître sa réponse avant la date limite fixée par le maître d'ouvrage.
Si la notification de l’approbation n’est pas intervenue dans ce délai, l’attributaire est libéré de son engagement vis-à-vis du Maître
d’Ouvrage. Dans ce cas, mainlevée lui est donnée de son cautionnement provisoire.

Page 6 sur 14
ARTICLE 13. DUREE ET ORDRE DE SERVICE DE COMMENCEMENT

Le marché Reconductible issu du présent appel d’offres est conclu pour une période d'une année budgétaire à compter du jour fixé par l'ordre de service
prescrivant le commencement de l'exécution des prestations. Il sera renouvelé par tacite reconduction d’année en année sans que sa durée totale excède (03)
trois ans.
Toutefois, la non reconduction du marché est prise à l’initiative de l’une des deux parties au marché moyennant un préavis d’un mois avant
l'expiration de l'année budgétaire en cours donné au titulaire par le maître d’ouvrage et de 3 mois avant l'expiration de l'année budgétaire en cours donné au
maître d’ouvrage par le prestataire. La partie diligente doit notifier le préavis par lettre recommandée avec accusé de réception.
La durée du marché reconductible court à compter de la date de commencement de l'exécution des prestations prévue par ordre de service.
Le prestataire doit commencer les exécutions des prestations objet du présent marché reconductible dans les délais fixés par l'ordre de service du maître
d'ouvrage.

ARTICLE 14. PENALITES


Les pénalités prévues ci-dessous seront appliquées sans mise en demeure préalable sur simple constat de non- conformité aux prescriptions du
Marché :
- A défaut par le titulaire d’avoir commencé les prestations à la date fixée par l’ordre de service, il lui sera appliqué, une pénalité de (1‰) un
pour mille du montant initial du marché par jour calendaire de retard. Ce montant est celui du marché initial éventuellement modifié ou complété
par les avenants intervenus ;
- En cas d’absence d’un employé non remplacé : la pénalité à déduire du montant dû au titulaire sera égale à 150 DH et multiplié par le
nombre d’employés constatés absents.
- En cas de retard de paiement des salaires mensuels des préposés, il sera appliqué une pénalité de 100 DH/préposé/jour de retard (voir article
27.1).
- L’application de ces pénalités ne libère en rien le prestataire de services de l’ensemble des autres obligations et responsabilités qu’il aura
souscrites au titre du présent marché.
- Toutefois, le montant cumulé de ces pénalités est plafonné à dix pour cent (10%) du montant du marché modifié ou complété éventuellement
par des avenants.
- Lorsque le plafond des pénalités est atteint, l’autorité compétente est en droit de résilier le marché après mise en demeure préalable et sans
préjudice de l'application des mesures coercitives prévues par l'article 42 du CCAG EMO.

ARTICLE 15. RESILIATION DU MARCHE RECONDUCTIBLE

La résiliation du marché peut être prononcée dans les conditions et modalités prévues par l’article 159 du décret n° 2.12.349 du 20 mars 2013 relatif aux
marchés publics tel qu’il a été modifié et complété et celles prévues par le CCAG EMO.
La résiliation du marché reconductible ne fait obstacle ni à la mise en œuvre de l’action civile ou pénale qui pourrait être intentée à l’encontre du
titulaire en raison de ses fautes ou infractions ni à
son exclusion de toute participation aux marchés publics lancés par l’Administration.
Le marché reconductible pourra être résilié par l’Administration moyennant un préavis un (1) mois
donne au titulaire du marché reconductible.
La résiliation peut être dénoncée par le titulaire du marché reconductible avec un préavis écrit de
trois (3) mois dans le cadre d’inobservation caractérisée par l’Administration de l’une des clauses du
marché reconductible.
En cas de résiliation du marché, quelles qu’en soit la cause, une liquidation des comptes d’avances est
immédiatement effectuée sur les sommes dues au prestataire ou à défaut sur la caution personnelle et
solidaire.

ARTICLE 16. CONTROLE DES PRESTATIONS

- Contrôle du titulaire :
Le titulaire doit désigner un contrôleur, ayant pour mission l’encadrement, l’assistance et le contrôle inopiné des femmes de ménage, selon les
modalités et la fréquence à définir en concertation avec le maître d’ouvrage.
- Contrôle du Maître d’ouvrage :
Le Maître d’ouvrage se réserve le droit d’effectuer des contrôles au moment de l’exécution des prestations. Le prestataire doit fournir aux représentants
du maître d’ouvrage, s’ils le demandent tous les renseignements et explications utiles lors de l’exécution des prestations.
En outre, Le prestataire doit informer le maître d’ouvrage de tout incident ou problème intervenu durant l’accomplissement de sa tâche ainsi que les
mesures prises pour y remédier.
Le représentant du maître d’ouvrage supervise le déroulement des prestations, et se réserve le droit de contrôler la présence des femmes de ménage
dans leurs postes.
Les femmes de ménage qui s'absentent en raison de maladies ou autres empêchements, doivent être remplacés par d'autres femmes de ménage.
En cas d’absence constatée d’une femme de ménage ou plus, une pénalité sera appliquée au titulaire comme prévue dans l’article 14 du présent CPS,
sans préjudice à l’application des autres mesures coercitives prévues par le CCAG-EMO.
Des réunions d'évaluation seront tenues autant de fois que le maître d'ouvrage le juge nécessaire.

ARTICLE 17. APPLICATION DE LA LEGISLATION SOCIALE ET DU TRAVAIL

La charge entière de l’application, aux femmes de ménage du Titulaire, de l’ensemble de la législation et de la réglementation du travail et de la

Page 7 sur 14
sécurité sociale incombe au Titulaire.
Le Titulaire est tenu de transmettre au Maître d’Ouvrage, sur sa demande, tous les documents nécessaires pour vérifier l’application de la législation du
travail et de la sécurité sociale, notamment le salaire payé et les cotisations sociales : SMIG, CNSS, Repos hebdomadaire, congé annuel payé, jours fériés
payés, assurance contre les accidents du travail, et la responsabilité civile et les charges sociales comprenant la part patronale.

ARTICLE 18. NANTISSEMENT

Dans l’éventualité d’une affectation en nantissement du marché, il est précisé que :


La liquidation des sommes dues en exécution du marché sera opérée par les soins de la directrice régionale de l’habitat et de la politique de la ville,
région de Fès-Meknès ;
Les paiements prévus au présent marché seront effectués par le trésorier préfectoral de Fès, seul qualifié pour recevoir les significations des créanciers
du titulaire du marché.
En application de l’article 4 paragraphe 1 du dahir n°1-15-05 du 29 rabii II 1436 (19 février 2015) portant promulgation de la loi n°112-13 relative au
nantissement des marchés publics relatif au nantissement des marchés, le maître d’ouvrage remet au titulaire du marché une copie du marché portant la
mention « exemplaire unique » dument signée et indiquant que ladite copie est livrée en unique exemplaire destiné à former titre pour le nantissement du
marché.
Le titulaire du marché doit communiquer au maitre d’ouvrage une copie de l’acte de nantissement.
Les frais de timbres de l’exemplaire unique susmentionné sont à la charge du Titulaire du Marché.

ARTICLE 19. SOUS TRAITANCE

Les prestations de ce marché ne peuvent faire l’objet de sous-traitance.

ARTICLE 20. CONTESTATIONS - LITIGES

En cas de difficultés survenues entre le titulaire et le maître d’ouvrage au cours de l’exécution du marché, il sera fait application des
dispositions des articles 53 et 54 du CCAG-EMO.
En cas de désaccord, le litige entre le maître d’ouvrage et le titulaire est soumis aux tribunaux compétents en application des dispositions de
l’article 55 du CCAG-EMO précité.
La loi qui régit ce marché, et conformément à laquelle celui-ci doit être interprété, est la loi marocaine.

ARTICLE 21. FRAIS DE TIMBRES ET D’ENREGISTREMENT

Les droits auxquels peuvent donner lieu le timbre et l’enregistrement du marché tels qu’ils résultent des lois et règlements en vigueur, sont à
la charge du titulaire.

ARTICLE 22. RÉFÉRENCES AUX TEXTES GÉNÉRAUX

Les parties contractantes du marché sont soumises aux dispositions des textes suivants :
 Le Décret n°2-12-349 du 08 Joumada I 1434 (20mars 2013) relatif aux marchés publics
 Le Décret n°2.01.2332 du 4 juin 2002 approuvant le cahier des clauses administratives générales applicables aux marchés de services portant sur
les prestations d’études et de maîtrise d’œuvre passés pour le compte de l’Etat ;
 Le Dahir n°1-15-05 du 29 Rabii II 1436 (19 février 2015) portant promulgation de la loi n°112-13 relative au nantissement des marchés publics ;
 Dahir n°1-56-211 du 11 décembre 1956 relatif aux garanties pécuniaires des soumissionnaires et adjudicataires de marchés publics.
 la loi n° 53-00 formant charte de la petite et moyenne entreprise, promulguée par le dahir n° 1-02-188  du 12 joumada I 1423 (23 juillet 2002).
 Le décret n°2-12-269 du 03 Chaabane (10 mai 2016) modifiant et complétant le décret royal n°330-66 du 10 moharrem 1387(21 avril 1967)
portant règlement général de la comptabilité publique ;
 Décret 2-07-1235 du 05 kaada 1429 (04 novembre 2008) relatif au contrôle des dépenses de l’Etat ;
 Tous les textes législatifs et réglementaires concernant l’emploi, les salaires de la main d’ouvrés particulièrement le décret royal n°2.73.685 du 12
kaada 1393 (08 décembre 1973) portant revalorisation du salaire minimum dans l’industrie le commerce, les professions libérales et l’agriculture.
 Circulaire du Premier Ministre n° 5/2008 du 24/04/2008 relative à l’application de l’article 519 de la loi n° 99.65 du code du travail.
 Le Décret n°2.16.344 du 22 juillet 2016 fixant les délais de paiement et les intérêts moratoires relatifs aux commandes publiques.
 Circulaire du Premier Ministre n° 2/2011 du 20 avril 2011, relative à l’exercice de l’activité d’intermédiation en matière d’emploi temporaire, par
les sociétés privées.
 Dahir n°1-07-155 du 19 kaada 1428 (30 novembre 2007) portant promulgation de la loi n°27-06 relative aux activités de gardiennage et de transport
de fonds.
 Dahir du 25 juin 1927 concernant les responsabilités des accidents dont les ouvriers sont victimes dans leur travail.
 Dahir n°1-03-194 du 14 Rjeb 1424 (11 septembre 2003) portant promulgation de la loi n° 65-99 relative au code du travail.
 Loi 18-01 relative à la réparation des accidents de travail
 Décret N°2.14.272 du 14 Rajab1435 (14Mai2014) relatif aux avances sur les marchés publics.
 Circulaire du chef de gouvernement N° 02/2019 du 31/01/2019 concernant le respect de l’application de la réglementation sociale dans le cadre des
marchés publics.
Tous les textes réglementaires ayant trait aux marchés de l’Etat rendus applicables à la date de signature du marché.
Le prestataire devra se procurer ces documents s’il ne les possède pas et ne pourra en aucun cas exciper de l’ignorance de ceux-ci et se dérober aux
obligations qui y sont contenues.

ARTICLE 23. CONSISTANCE DES PRESTATIONS

Le travail confié au prestataire consiste à assurer le nettoyage et l’entretien de tous les locaux du bâtiment et du jardin du siège administratif  situé à
l’avenue Abdellah Chefchaouni Fès (superficie de terrain est de 600 m2, dont 480 m2 construite) (40 locaux environ, 11 toilettes, 4 façades, garage)

Page 8 sur 14
composé de: sous.sol + RDC + 4 étages + cours + terrasses + jardin d’entrée d’environ 50 m 2 et d'en assurer leur maintien en bon état de propreté, avec
obligation de résultat.

ARTICLE 24. DESCRIPTION DES PRESTATIONS

Une description sommaire des installations à entretenir est comme suit :


Les prestations s’étendent à l’ensemble des parties communes et privatives des locaux en question :
- Surface horizontales : niveaux (sols et plafonds), escaliers, blocs sanitaires et toute surface faisant partie ou dépendant du bâtiment.
- Surfaces verticales : ensemble de la vitrerie, cloisons, murs, rideaux, parois murales et fenêtres, moulures et rebords, huisseries et encadrements,
façades et enseignes ;
- Abords immédiats : accès, trottoirs, terrasses, parking, sous-sol.

Cette liste est donnée à titre indicatif, le titulaire doit garantir une propreté complète de l’ensemble des composants du siège administratif.

LES PRESTATIONS A REALISER SONT AU MINIMUM COMME SUIT :


24.1- Prestations quotidiennes :
- Nettoyage, désinfection et désodorisation des appareils sanitaires (lavabos, cuvettes, urinoirs, W.C, abattants, etc...) ;
- Aération des locaux ;
- Nettoyage des glaces, miroirs, photos et panneaux divers ;
- Balayage, lavage et lustrage des sols, des couloirs, bureaux, sites informatiques, salles de réunion, halls, des montées d'escaliers ;
- Dépoussiérage humide des sols ;
- Dépoussiérage du parquet ;
- Vider les corbeilles à papiers, nettoyage de celles-ci ;
- Dépoussiérage et essuyage au chiffon des meubles ou objets (tables, bureaux, comptoirs, classeurs, armoires, sièges, meubles de rangement
des dossiers, tables visiteurs, tableaux, rebords de fenêtres, encadrements de portes, plinthes, stores, ordinateur, tables de décharge, postes
téléphoniques, fauteuils et d’une façon générale tout mobilier, matériel, équipements, objets se trouvant dans les bureaux, que ces éléments
soient utilitaires ou décoratifs etc...) ;
- Nettoyage des escaliers (marches, contremarches, plinthes, mains courantes et rampes), plaques indicatrices, plaques de signalisation,
enseignes et cabines d’ascenseurs ;
- Nettoyage des tapis ;
- Dégagement et nettoyage des poubelles et broyeurs (destructeurs de papiers) ;
- Ramassage des papiers et ordures ;
- Balayage de l'extérieur des locaux ;
- Aération des locaux et bureaux ;
- Evacuation des résidus et déchets vers la décharge ;
- Débouchage des WC et lavabos chaque fois que cela est nécessaire.
- Nettoyage du parking et sous-sol ;
- Nettoyage des murs et poignés de portes ;
- Nettoyage des portes d'accès extérieurs :

24.2- Prestations trimestrielles :


Ces prestations trimestrielles doivent être effectuées pendant un samedi.
- Nettoyage des murs et vitres de deux faces ;
- Désinsectisation et dératisation de l’ensemble des locaux, des accès et des alentours immédiats y compris le sous-sol ;
- Entretien et jardinage des espaces verts (- coupe du gazon - coupe, taille et élagage des arbres et arbustes -ramassage des branches
coupées) ;
- Traitement par GEL spécial « cafard » des différents locaux.

24.3- Lutte contre le Coronavirus COVID 19


- Traitement de l’ensemble du mobilier et du matériel par une solution appropriée non nocive à la santé humaine.
- Traitement des véhicules de service à l’intérieur et à l’extérieur par une solution appropriée non nocive à la santé humaine.
- Respect des consignes générales émises par les autorités concernant la lutte contre le Covid19.
- Respect des mesures préventives et pratiques prévues par les autorités sanitaires.
- Eviter les rassemblements, et respecter la distance de sécurité.
- Port de bavette est obligatoire.

ARTICLE 25. EXECUTION DES PRESTATIONS, EQUIPEMENT ET DETERGENTS NECESSAIRES ET EFFECTIF DU PERSONNEL

25.1 Organisation du travail :


Les prestations, objet du marché, seront exécutées aux jours, heures et durées fixés au tableau ci-dessous :
Prestations Jours Heures
Quotidiennes Du lundi au vendredi 07 h à 12 h
Trimestrielles Un samedi / trimestre 08 h à 16 h
25.2 Effectif du personnel :
L’effectif du personnel affecté aux prestations d’entretien et de nettoyage est en totalité de 03 (trois) femmes de ménage pour les travaux quotidiens,
et d’une équipe spécialisée de 04 (quatre) personnes pour les travaux trimestriels.
Le titulaire du marché devra recruter un effectif de personnel suffisant pour assurer les présences permanentes ci-dessus décrites tout en respectant

Page 9 sur 14
strictement les dispositions législatives et réglementaires relatives à la durée de travail, au repos hebdomadaire, au repos des jours chômés et payés
et des jours fériés, au congé annuel payé, aux congés spéciaux et congés pour convenances personnelles.
25.3 Equipements et détergents :
Pour réaliser les prestations objet du présent marché, le titulaire doit mettre en œuvre les équipements suivants, et ils
doivent être de bonne qualité :
Equipements Quantité annuelle
Aspirateur grand format 1
Chariot de ménage 2
Ciseau à gazon 1
Gants travaux ménage multi usages / paire 40
Balais grand format + manche 6
Raclette grand format + manche 6
Tuyaux 1
Serpillères 12
Seaux 6
Et tout matériel nécessaire à la bonne exécution des travaux requis.
Le matériel et les produits nécessaires aux prestations trimestrielles sont à la charge du titulaire.
Le maître d’ouvrage met gratuitement à la disposition du titulaire l'eau et l'électricité nécessaires, ainsi que les produits de nettoyage nécessaires
aux prestations quotidiennes et les produits nécessaires aux traitements contre le Coronavirus COVID 19.

ARTICLE 26. RESPONSABILITE DU TITULAIRE


Le titulaire répond des faits et fautes de ses femmes de ménage ayant entraîné un préjudice quelconque au maître d’ouvrage et aux personnels et partenaires
de celui-ci.

ARTICLE 27. OBLIGATIONS DU TITULAIRE


27-1- Obligations vis-à-vis des femmes de ménage et des tiers
Le titulaire devra se conformer aux dispositions des dahirs du 25 juin 1927, 21mars 1943 et 27 décembre 1944, relatifs aux accidents prévus par la
législation du travail.
Le titulaire doit disposer de toutes les autorisations administratives et réglementaires pour l’exercice de l’activité objet du présent marché ;
Les accidents du travail sont du ressort de l’inspecteur de travail et de la sécurité sociale. La déclaration doit être faite par le titulaire du marché
qui paie l’employé.
Le titulaire supportera seul l’assurance et les conséquences pécuniaires des accidents corporels survenant au cours de l’exécution des travaux.
Le titulaire s’engage, en conséquence, à garantir au maître d’ouvrage contre tout recours qui pourrait être exercé contre lui, en tant que tiers
responsable de l’accident, par la victime ou ses ayants droits et par la caisse de sécurité sociale
Le titulaire est responsable de tous les accidents ou dommages que ses femmes de ménage peuvent causer à toute personne. Il s’engage à garantir
éventuellement le maître d’ouvrage contre tout recours qui pourrait être exercé contre lui du fait de l’inobservation par lui de quelconque de ses
obligations.
Le titulaire s’engage à :
- Respecter la législation du travail notamment en ce qui concerne les horaires de travail ;
- Veiller à ce que les salaires soient en conformité avec la réglementation du travail en vigueur. A cet effet, il doit servir un salaire par femme de
ménage et par mois égal au moins au SMIG, CNSS ainsi que les autres charges sociales ;
- Veiller à ce que les salaires mensuels soient payés aux femmes de ménage avant le 05 de chaque mois ;
- Remettre, chaque fois que le maître d’ouvrage le demande, une copie des contrats et des bulletins de paie du personnel affecté dans le cadre du
marché ;
- Remettre, chaque fois que le maître d’ouvrage le demande, une copie du bordereau de déclaration de son personnel auprès de ladite caisse.
Toute femme de ménage qui n'a pas les qualités requises (morales, physiques et professionnelles) pour l'exercice de cette fonction doit être, à la
demande de l'administration, immédiatement remplacé. Pour la nouvelle femme de ménage, le titulaire doit, au préalable, produire la carte
d’identité nationale et la fiche anthropométrique.
En cas d’affectation d’une nouvelle femme de ménage, le titulaire est tenu d’accomplir la même formalité.
NB : Le respect de la législation du travail, l’application du SMIG, les horaires de travail, l’assurance des Agents contre les accidents de travail et la
responsabilité civile et l’octroi des congés hebdomadaires et annuels.
Si le maître d’ouvrage constate qu’un ou plusieurs agents ne sont pas déclarés ou déclaré avec un nombre de jours inférieur à celui
exigé à la CNSS, il les considérera comme absents et appliquera à l’entrepreneur les pénalités prévues dans l’article 14 du marché,
sans préjudice de l’application des autres mesures coercitives prévues par le CCAG EMO
27-2- Obligations vis-à-vis du maître d’ouvrage
Produire, dans un délai de deux mois, à compter de la date du commencement de l'exécution des prestations, les copies certifiées conformes des
déclarations de CNSS concernant les femmes de ménage figurant dans la liste proposée par lui et arrêtée par le maître d’ouvrage.
Le titulaire doit tenir compte de toutes ces obligations et charges lors de l’établissement de ses prix,
Le titulaire reconnaît avoir reçu toutes les explications et informations concernant les prestations objet du marché, qui lui ont permis
l’établissement de ses prix. Il ne peut ultérieurement en aucun cas se prévaloir du manque d’information pour l’exécution des prestations dans les
meilleures conditions.
Le titulaire doit prendre les dispositions nécessaires pour assurer les prestations objet du présent marché reconductible quelques soient les

Page 10 sur 14
conditions.
Le titulaire doit répondre des faits et fautes de ses femmes de ménage ayant entraîné un préjudice à l’administration, au personnel ou au public.
En cas de vol de matériel appartenant au maître d’ouvrage, le titulaire sera tenu directement ou par l'intermédiaire de son assurance, de
dédommager l’administration dans la limite de la valeur vénale dudit matériel.
27.3- Réunion
A la demande du maitre d’ouvrage, le titulaire ou son représentant est tenu de se présenter aux réunions programmées pour discuter des sujets
relatifs au marché.

ARTICLE 28. DISPOSITIONS COMMUNES A TOUT LE PERSONNEL

28.1 Affectation – remplacement

La priorité est accordée aux femmes de ménage de l’ancienne société (dont le marché est arrivé à terme) désirant travailler dans la
nouvelle société.

Avant toute affectation ou remplacement, le titulaire doit soumettre au maître d’ouvrage, le CV de chaque femme de ménage, accompagné des
pièces suivantes :
- une photocopie de la CIN ;
- une copie de la fiche anthropométrique ou de l’extrait du casier judiciaire.
* Les personnes à affecter doivent en cas de recrutement ou de remplacement faire l'objet d'une sélection par le maître d'ouvrage.
* Toute personne qui ne présente pas les qualités requises pour l’exercice de sa fonction doit être immédiatement remplacée.
* Le titulaire devra obligatoirement soumettre à la visite médicale d’embauche toute femme de ménage avant sa prise de fonction.
* Il assurera d’autre part, périodiquement à son personnel, les examens médicaux prévus par la législation en vigueur. Ces examens seront
consignés par la société dans un registre spécial.
* Le maître d’ouvrage se réserve le droit de procéder à tout contrôle qu’il aura jugé nécessaire et notamment de refuser l’embauche de toute femme
de ménage ne s’étant pas soumis à la visite médicale de contrôle ou déclaré atteint d’une maladie à caractère contagieux.
* Si le maître d’ouvrage découvre qu’un des membres du personnel s’est rendu passible d’un manquement de sérieux ou est poursuivi pour délit ou
s’il a des raisons suffisantes pour être non satisfait du comportement d’un des membres du personnel, le titulaire devra alors, sur demande motivée
au maître d’ouvrage fournir immédiatement un remplaçant dont la qualification et l’expérience sont acceptables par celui-ci.

28.2 Dispositions professionnelles


Le personnel affecté doit répondre en particulier aux exigences suivantes :
 Être doté d’une aptitude physique convenable ;
 N’avoir aucun antécédent judiciaire ;
 Doit être dirigé par un superviseur ;
 Le titulaire doit désigner un superviseur qui se chargera d’affecter les tâches, superviser, coordonner et contrôler la présence et l’assiduité des
femmes de ménage;
 Le titulaire doit gérer les repos de son personnel.

28.3 Dispositions administratives


Le titulaire doit remettre à l'administration les dossiers des femmes de ménage à affecter. Ces dossiers doivent comporter les documents suivants :
 Fiche d’identité de chaque femme de ménage où doit figurer le nom, prénom, photo, date de naissance, adresse, téléphone, lieu
d’affectation, numéro de la CIN, numéro d’immatriculation à la CNSS et toutes autres informations complémentaires.
 Une copie de la CIN.
 Une copie de la carte CNSS.
 Une copie de la fiche anthropométrique ou un extrait du casier judiciaire ;
 Un contrat de travail portant les mentions légales, signé par les deux parties et légalisé auprès des autorités compétentes, les mentions
portant sur le montant et la périodicité de rémunération sont obligatoires et doivent respecter la législation en vigueur.

28.4 Tenue de travail


Le titulaire s’engage à fournir à chaque personne proposée aux prestations quotidiennes au moins deux tenues de 1 er choix, devant porter visiblement
l’insigne de l'entreprise et ce, pour permettre à ses femmes de ménage d'avoir une présentation impeccable. La tenue de travail doit être régulièrement
portée.
Les prix de ces tenues sont à la charge du titulaire et non pas à la charge des femmes de ménage.

28.5 Autorisation :
Le titulaire doit disposer de toutes les autorisations administratives et réglementaires pour l’exercice de l’activité objet du présent marché
reconductible.

ARTICLE 29. REVISION DES CONDITIONS DU MARCHE


A la date de la reconduction du présent marché Chacune des parties contractantes aura la faculté de demander qu’il soit procédé à une révision des
conditions d’exécution du marché. Cette révision est introduite par avenant conformément à l’alinéa 4 de l’article 7 du Décret n° 2-12-349 précité. Au cas où
un accord n’interviendrait pas sur cette révision, le marché est résilié.
Les prestations à réaliser dans le cadre du marché peuvent faire l’objet de modifications. Ces modifications seront effectuées dans les conditions
prévues par le CCAG-EMO.
ARTICLE 30. BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF

Page 11 sur 14
Prix Unité Prix unitaire en Prix total en
Désignation des prestations Quantité
n° de mesure DHS (hors TVA) DHS (hors TVA)

Prestations quotidiennes
1 Heure 3900
(3 femmes de ménage * 5 heures/jour * 260 jours)

Prestations trimestrielles
2 Heure 128
(4 préposé(e)s * 8 heures/jour * 4 trimestres)

Montant total en DH Hors TVA


TVA 20%
Montant total en DH Toutes Taxes Comprises

Fait à : ……………………. Le : ………………………….


(Signature et cachet du concurrent)

Page 12 sur 14
ARTICLE 31. SOUS DETAIL DES PRIX

Sous détail des prix sur la base d’un SMIG de travail effectif par heure par préposé(e)
AO N° 02/2021 concernant : Entretien et nettoyage du bâtiment et du jardin du siège administratif de la direction régionale de l’habitat et de la politique de la ville région de Fès –
Meknès.

1 2 3 4 5
sa la ire s Co tisa tio n Pa tro na le s

Pre sta tio ns so c ia le s à CT

Pre sta tio ns so c ia le s à LT


Pre sta tio ns fa milia le s
c o ng é p a yé s 5,77% 

Ta xe d e la fo rma tio n
To ta l p rix

jo urs fé rié s 3,85% 


Unité d e Assura nc e unita ire

p ro fe ssio nne lle


me sure SMIG ho ra ire To ta l sa la ire
To ta l (a c c id e nt d e
Ma rg e ho ra ire

1,05%

7,93%

4,11%
c o tisa tio n tra va il, Cha rg e s

6,4%

1,6%
AMO
ho ra ire b é né fic iè re (1+2+3+4+5)
p a tro na le s re sp o nsa b ilit
é c ivile )

heure

1= SM IG ho ra ire + SM IG h o ra ire *(5.77+3,85)%


2=1*[(6.4)+(1.05)+(7.93)+(4.11)+(1.6)]%

NB : Toutes les cases doivent être chiffrées et arrêtées au deuxième décimale et sans majoration et aucune ne peut être égale à zéro, sinon l’offre sera écartée.

Page 13 sur 14
PAGE 15 ET DERNIERE

MARCHE RECONDUCTIBLE N° /2021

Marché reconductible passé par appel d’offres ouvert N° 02/2021 du 02/02/2021 à 10h, en application de l’article 7, de l’alinéa 2
paragraphe 1 de l'article 16 et l'alinéa 3 paragraphe 3 de l'article 17 du décret n°2-12-349 du 20 mars 2013 relatif aux marchés publics.

OBJET : ENTRETIEN ET NETTOYAGE DU BATIMENT ET DU JARDIN DU SIEGE ADMINISTRATIF DE LA DIRECTION


REGIONALE DE L’HABITAT ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE REGION DE FES – MEKNES.

Titulaire du marché :…………………………………………………………………………………………

Arrêté le présent marché à la somme de :


En chiffre …………………………………….…………………………………Dirhams TTC
En lettre……………………………………………….……………………………… TTC

Dressé par : Vu et vérifié par :

Fès, le …………………………………………..………….. Fès, le ……………………………………..


… …………………

La Directrice régionale de l’habitat Lu et accepté par le soumissionnaire


et de la politique de la ville, (Mention manuscrite lu et approuve)
Région de Fès-Meknès

Fès, le ……………………………………………………. ……….……….., le ….……………………………


……

Visé par : le Trésorier Préfectoral Approuvé par :


.

Fès, le …………………………………………………… Fès, le ………………………………………….


……………

Page 14 sur 14

Vous aimerez peut-être aussi