Vous êtes sur la page 1sur 4

ED - Cristallographie

Exercice 1
Donner les indices de Miller correspondant aux directions et aux plans repérés
sur la figure ci-dessous :

Figure 1 – Directions et plans à identifier

Exercice 2
Représenter sur une structure cristalline hexagonale les plans de la famille
{0001}, ceux de la famille {1120} et les directions < 1122 >.

Exercice 3
On donne les paramètres cristallins des mailles cubiques des deux structures
cristallines du fer :
– fer α : système CC a = 0, 286 nm
– fer γ : système CFC a = 0, 356 nm
Calculer le rayon atomique du fer dans chacune de ces structures. Calculer aussi
la densité du fer. On donne sa masse molaire : 55, 8 g.mol−1 .

1
Exercice 4
Pour des corps simples cristallisant suivant un réseau cubique simple, calculer
la densité de surface occupée par les atomes sur les plans (100), (110) et (111) de
la maille. D’après le modèle des sphères dures, quelle est l’expression du rayon
atomique R en fonction du paramètre de maille a ?

Exercice 5
L’or cristallise dans le système cubique à faces centrées. Un lingot d’un kilo-
gramme occupe un volume V =52,5 mL. La masse molaire de l’or est M =197
g.mol−1 .
Quel est le rayon atomique de l’or ?

Exercice 6
On considère la droite D passant par les points de coordonnées cristallogra-
phique M1 (3,0,0) et M2 (0,2,0). Trouver :
1) l’équation de la rangée D dans le repère cristallographique ;
2) les indices [uvw] correspondant à la direction définie par la droite ;

Exercice 7
1) Dans une structure quadratique, quelles sont les directions de la famille
< 011 > ? Même question pour la famille < 110 >.
2) Sur un cristal quadratique, l’angle des normales à deux faces d’indices de
Miller (hk0) et hk0 est de φ = 53◦ 10’. Déterminer h et k.

2
Exercice 8

Figure 2 – Représentation de la structure hexagonale compacte

1) Calculer la densité de noeuds dans le cas d’une structure hexagonale


compacte.
2) Montrer que la compacité d’une structure hexagonale compacte est égale
à celle d’une structure cubique à faces centrées si le rapport c/a est égal à 1,63.
3) Le cobalt, de rayon atomique 125 pm, cristallise dans une structure hexa-
gonale compacte. Vérifier si la masse volumique ρ =8,90 g.cm−3 s’accorde avec
les paramètres calculés. On donne sa masse molaire : M =58,9 g.mol−1 .

Exercice 9
1) A quelle condition l’orientation [uvw] peut elle être une arête de la face
(hkl) ?  
2) Application : l’orientation 210 peut elle être une arête du plan (123) ?
3) Trouver la face à laquelle appartiennent les arêtes [uvw]
 et [pqr].
 
4) Application : à quelle face appartiennent les arêtes 101 et 011 ?

Exercice 10
L’alliage métallique nichrome, alliage de 20 % de Cr et 80 % de Ni (pour-
centages atomiques) est largement utilisé industriellement pour la réalisation
de résistances chauffantes bobinées. C’est une solution solide monophasée de
chrome dans le nickel cubique à faces centrées.
1) Faire un schéma de la structure cfc du nickel pur.
2) Dans l’alliage, les atomes de chrome occupent 20 % des positions ato-
miques, de faon aléatoire (solution solide de substitution). Combien y a-t-il, en
moyenne, d’atomes de chrome par maille ?
3) Combien un atome de chrome a-t-il de plus proches voisins (Ni ou Cr) ?
4) Calculer le paramètre a ( en picomètres) de la maille cubique de l’alliage.
5) En déduire la distance moyenne entre deux atomes voisins de l’alliage,
qu’on comparera à celle calculée pour le Ni pur.

3
6) Quelle est l’influence de l’introduction du chrome sur la compacité du
matériau (grandeur qu’on ne calculera pas).
Données : Masses molaires moléculaires (en g.mol−1 ) MCr =52,0 ;MN i =58,7.
Masses volumiques (en kg.m−3 ) : ρN i =8900 ; ρalliage =8400. Nombre d’Avoga-
dro : N = 6, 022.1023 mol−1 .