Vous êtes sur la page 1sur 5

FICHE VIDEO 17,18 et 19

Les subventions d’investissements


+Les subventions d’investissements sont des aides accordées par l’état, les collectivités
locales, les communes. Le but de cette subvention c’est d’aider l’entreprise à investir elle vas
servir à acquérir des immobilisations

+A la fin de chaque exercice comptable on choisit d’étaler la subvention d’investissement sur


la durée de l’équipement acquis

Application :

F détenue à 55% par M a enregistré dans ses comptes une subvention d’investissement
comme suit :
Le 01/01/N : 1210 k (subventions d’investissement) ; subventions reçus dans l’exercice=
1000k ;
Quote part des subventions intégrées dans le CPC=690k,

Le 31/12, subvention d’investissement= 1520

1311 Subvention d’investissement 1520

4498/44911 Produits différés 1520

Frais de constitution :

La société mère a enregistré des frais de constitution en début 2015, pour un montant de
100000, à amortir sur 4ans
TAF : passer les retraitements fin 2016
2111. FC débité par 100000
6191 DEA des investissements : 25000 / 2811. Amts des FP : 25000+25000= 50000

Sur les FC, créance d’ID= 31000


Fin 2015, une dette d’ID= 7750, fin2016 : dette d’ID= 15500

Amts des FP 50000


Créances d’ID 15500
Réserves consolidées 517550
Résultat consolidé 17250
FC 100000
ID 7750
Résultat après impôt 17250
DEA des INV 25000
Impact sur les réserves= (100000-25000)*69%= 51750

Les contrats de location

L’IFRS 16 a remplacé l’IAS 17 qui a été intitulé « contrats de location financement »

(Voir la norme IFRS 16) => (Notre objectif ce n’est pas la norme IFRS 16 en soi mais c’est
les retraitements dans le cas de consolidation)

+ Preneurs (locataires) bailleurs (propriétaires des actifs)

+ Lorsque une e/se va louer un actif elle doit enregistrer l’actif et bien sur elle doit enregistrer
également le passif (emprunt par exemple)

Application :

+si on vous demande le règlement du loyer au début de la période ca veut dire que toute la
correction va changer

+Ps: Si le loyer est réglé au début de la période cad on va créditer la redevance de crédit bail
et on débite charges constatées d’avance

+Ps: Généralement pour les écritures de régularisation elles sont contre passées au début de
l’année sinon elles doivent être corriger a la date du règlement de la redevance ( il y a deux
possibilités)

+ Le compte FRS FACT non parvenues est un compte ouvert

11008,21
Redevance de CB 11008,21
FRS, FACT non parvenues

Régularisation fin 2010


01/01/2011

11008,21
FRS, FACT non parvenues 11008,21
Redevance de CB

31 Mars 2011

22016,42
Redevance de CB 22016,42
Banque

30 Septembre 2011

22016,42
Redevance de CB 22016,42
Banque

31 Décembre 2011

11008,21*
Redevance de CB 11008,21
FRS, FACT non parvenues

*22016.42/2 => redevance qui correspond a trois mois (du 1 er octobre jusqu’au fin 31
décembre 2011)

MT de redevance debite fin 2011= -11008,21+ 22016,41+ 22016,42- 11008,21 =44032,84

La comptabilisation selon l’IFRS 16 (dans le cadre de la consolidation)

+ On considère que ce matériel appartient à l’entreprise cad l’entreprise doit débiter le compte
matériel par 360000 et la contrepartie c’est l’emprunt au taux d’intérêt implicite (on doit le
calculer)

+ La dotation fin 2010 correspond à 3 mois

+Fin 2011 va correspondre à 12 mois


*360000*2%= 7200
*22016,42-7200= 14816,42
*345183,58= 360000-14816,42

FIN 2010 Compte de RST

DEA des ITMO 360000/8 * 3/12 11250


Ch d’intérêt 7200/2 3600
Redevance de CB 11008,21
ID 1190,95
Rst après impôt 2650,84

31/12/2011
MAT ET OUT 360000
Réserves consolidées + IM Réserves 2650.84
Rst consolidé+IM RST 10192.365
Créances d’ID 5770.12
FRS FACT NP 11008.21
AMTDES ITMO 11250+45000 56250
Emprunt 330070.8316
4493 I courus et non échus 3300.705
Compte de bilan
DEA des ITMO 45000
I des emprunts et dettes 7200/2 + 13804.375
6093.67+6601.41/2
Redevance de CB 44032.84
ID 4579.17
Rst après impôt 10192.365
Compte de RST

Retraitements des opérations (comptes) d’origine fiscale

Amortissements dérogatoires (exp : Amts dégressifs)= ce sont les fractions d’amortissement


qui correspondent pas à l’objet normal des amortissements pour dépréciation et qui vont être
comptabilisés pour bénéficier d’avantages fiscaux

Provisions règlementées= peuvent être créer, modifier ou supprimer par les lois de finance (ils
ne correspondent pas à l’objet normal de la provision

Vous aimerez peut-être aussi