Vous êtes sur la page 1sur 35

Chapitre 1

Notions de CEM
Programme

1. Notions de CEM
2. Réglementation et normes relatives à la CEM
3. Sources et causes de perturbations
4. Mesures en CEM
5. Approche pratique des phénomènes CEM
6. Illustration de la problématique CEM.
1.Introduction Chapitre 1. Notions de CEM

La Compatibilité électromagnétique (CEM) est présente partout à l’état naturel.

- un champ électrique naturel créé par la présence de charges électriques dans la


haute atmosphère.
- Un champ magnétique terrestre dont l’existence est prouvée par la déviation
d’une aiguille aimantée suivant l’axe Nord-Sud.
- Artificiellement, tout passage de l'énergie électrique dans un conducteur génère
à la fois un champ électrique et un champ magnétique. Sachant que ces champs
sont relativement néfastes, il faut alors les étudier vis-à vis de la CEM.
1.Introduction Chapitre 1. Notions de CEM

La Compatibilité électromagnétique est une discipline qui a pour


objectif d’étudier les problèmes de cohabitation électromagnétique. Elle a
pour vocation de :

 Etudier les transferts d’énergie non intentionnels entre systèmes


électriques et/ou électroniques,

 Mettre au point des procédés permettant de limiter les perturbations


électromagnétiques émises et de ce fait satisfaire à la réglementation
en vigueur,

 Mettre au point des procédés permettant d’accroitre l’immunité des


systèmes aux parasites.
1.Introduction Chapitre 1. Notions de CEM

• Qu’est ce que la CEM ?


– Des règles de bons voisinages entre tous les systèmes électriques et électroniques,
– Un domaine d’étude très pluridisciplinaire : électromagnétisme, propagation, électronique
rapide, systèmes électriques, métrologie.

• Pourquoi la CEM ?
– Un nombre toujours croissants de systèmes électriques ou électroniques,
– Leur densité spatiale s’accroît : un exemple l’automobile,
– Les fréquences de fonctionnement s’accroissent facilitant la propagation des signaux
parasites.

• Qui est concerné par la CEM ?


– Strictement tous les systèmes électriques industriels, domestiques, militaire, aérospatial,
doivent respecter des normes CEM.
– Chaque industriel doit certifier ses produits.
1. Introduction Chapitre 1. Notions de CEM

En résumé un système électromagnétiquement compatible


respecte 3 critères :

 il ne produit aucune interférence (perturbation) avec d’autres


systèmes,
 Il n’est pas susceptible aux émissions des autres systèmes.
Il ne produit aucune interférence (perturbation) avec lui-même
1. Introduction Chapitre 1. Notions de CEM

Selon le vocabulaire électrotechnique international VEI 161-01-07,


La CEM est la capacité d’un dispositif électronique, d’un équipement
ou d’un système à fonctionner de façon satisfaisante dans son
environnement (électromagnétique) sans introduire de perturbations
électromagnétiques intolérables pour quoi que ce soit dans cet
environnement.

Il faut noter que : il existe toujours un niveau de perturbation électromagnétique


émis par l’appareil ou l’environnement, il devra alors être inférieur à un seuil
prédéfini. l’appareil ou le système devra présenter un certain seuil d’immunité
intrinsèque, c’est à dire tolérer sans dysfonctionnement un niveau minimum de
perturbations.
2. La démarche d’étude en CEM Chapitre 1. Notions de CEM

phénomènes naturels
• foudre
• décharges électrostatiques
Sources de perturbations • rayonnement cosmiques

phénomènes artificiels
• émetteurs radio et radars
• appareils industriels
Couplages • traitement de l'information
• traitement de l'énergie
• dispositifs d'éclairage
Victimes
couplages
– conduits et rayonnés
– diaphonie
– champs à câbles ou à structures
Appareils électriques, électroniques …

But de la CEM Des normes s’appliquent


 Réduction des émission - en émission
 Durcissement
 Réduction des couplages - en susceptibilité EM
2. La démarche d’étude en CEM Chapitre 1. Notions de CEM

Éric Labouré, François Costa « La compatibilité électromagnétique: C.E.M »


2. La démarche d’étude en CEM Chapitre 1. Notions de CEM
2.1 Importance DE LA CEM en matière de sûreté

Exemples de dysfonctionnement graves dus à la CEM


- 1967 Destruction du porte avion Forrestal : un radar provoque la mise à feu d’une roquette qui
détruit un avion et par effet boule de neige tout le porte avion.
- 1982 Destruction du croiseur Sheffield par un exocet : le système de contre-mesures était brouillé
par les communications satellitaires
- 1980 Les premiers allumages électroniques d’automobile sont perturbés par les talky walky de la
police.
- 1990 Déclenchement de l’airbag lors de l’actionnement du klaxon (célèbres berlines allemandes !)
… sans compter tous les plus petits dysfonctionnement dans tous les systèmes électriques qui se
traduisent par des pertes de données, de temps et d’argent !…

La CEM peut être un enjeu vital lors de la conception d’un produit qui surpasse
la contrainte économique

Éric Labouré, François Costa « La compatibilité électromagnétique: C.E.M »


2. La démarche d’étude en CEM Chapitre 1. Notions de CEM
2.2 Impact économique

Le niveau de bruit électromagnétique s’accroît de 3 dB/an


- accroissement du coût lié à la protection,
- nécessité de contrôler d’avantage les émissions : les normes durcissent

Le coût d’un problème CEM


- Le rapport coût en phase industrielle/coût en phase d ’étude est de 100 à 1000
- Nécessité d ’optimiser le coût de filtrage : environ 20 à 25% du coût total

Nécessité d’intégrer la CEM lors de la


conception d’un produit
2. La démarche d’étude en CEM Chapitre 1. Notions de CEM
2.3 Champ électrique, champ magnétique et champ électromagnétique

Champ électrique: Tout fil conducteur sous tension produit un champ


électrique dans son voisinage. Son intensité se mesure en volts par
mètre (V/m).
champ magnétique: Contrairement aux champs électriques, les champs
magnétiques n’apparaissent que lors du passage d’un courant électrique
dans un conducteur. Leur intensité se mesure en ampères par mètre
(A/m) ou en microteslas (µT).
champ électromagnétique: il apparaît dès lors que des charges
électriques sont en mouvement. Ce champ résulte de la combinaison de
2 ondes (l’une électrique, l’autre magnétique) qui se propagent à la
vitesse de la lumière.
2. La démarche d’étude en CEM Chapitre 1. Notions de CEM
2.3 Champ électrique, champ magnétique et champ électromagnétique

Tout conducteur traversé par un courant électrique rayonne un


champ magnétique H. Si un conducteur électrique formant une
boucle S est traversé par le champ magnétique H, toute variation de H
va induire une f.e.m dans la boucle, entraînant la circulation d’un
courant de perturbation dans le circuit fermé.

La perturbation est proportionnelle à la surface de la boucle et la


variation dH/dt. Elle devient importante pour des phénomène
transitoires rapides et lorsque la surface de la boucle est importante.
3. Les champs électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM

• Les champs électromagnétiques existent partout : dans la nature


comme dans les objets électriques

• Ceux créés par les lignes à haute tension sont des champs de très
basse fréquence

• Le champ magnétique mesuré sous les lignes HT est au maximum de


30 μT, soit trois fois moins que le seuil fixé par la réglementation et
l’Organisation Mondiale de la Santé (100 μT)
3. Les champs électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM

 Pour les usages courants de l’électricité (en basse


fréquence), champ électrique et champ magnétique sont
disjoints.

 Le champ électrique est lié à la tension; il est présent dès


que l’on branche un appareil, même si le courant ne passe pas.
Il se mesure en volt par mètre (V/m).

 Le champ magnétique est lié au courant et n’apparaît que


si un courant est consommé, autrement dit si l’appareil
électrique est allumé. Il se mesure en tesla (T).
3. Les champs électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM

Basses fréquences: les champs varient lentement au cours du temps, on distingue


champ électrique et magnétique. Notamment les réseaux électriques

Hautes fréquences: les champs varient très rapidement, plusieurs millions, voire
milliards d’oscillations par seconde) utilisées pour les télécommunications moins
de 300GHz. Dans ce domaine, les champs se propagent dans l’espace, raison pour
laquelle on parle souvent d’ondes électromagnétiques.
3. Les champs électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM

 Pour une ligne à haute tension, la tension ne varie


pas et le champ électrique non plus.

 le champ magnétique varie en permanence en


fonction du courant qui circule et donc selon la
consommation d’électricité. Champ électrique et
magnétique décroissent très rapidement lorsqu’on
s’éloigne des lignes.
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM

 Une onde électromagnétique peut se représenter comme un flux


d’énergie capable de se propager, dans le vide ou dans l’air, à la
vitesse de la lumière.

 Cette énergie est transportée dans l’environnement sous la forme


d’un champ électrique et d’un champ magnétique variables… d’où le
qualificatif d’ "électromagnétiques".
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM

Une onde électromagnétique comporte à


la fois un champ électrique et un champ
magnétique oscillant à la même fréquence.
Ces deux champs, perpendiculaires l’un par
rapport à l’autre se propagent dans un milieu
selon une direction orthogonale (figure ci-
dessous).
La propagation de ces ondes s’effectue à
une vitesse qui dépend du milieu considéré.
Dans le vide, la vitesse de propagation est
égale à 3.108 m.s-1.
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM

Une onde électromagnétique est caractérisée par plusieurs grandeurs physiques :

 La longueur d’onde ( λ ) : elle exprime le caractère oscillatoire


périodique de l’onde dans l’espace. C’est la longueur d’un cycle d’une
onde, la distance séparant deux crêtes successives. Elle est mesurée en
mètre ou en l'un de ses sous-multiples.
 La période (T) : elle représente le temps nécessaire pour que l’onde
effectue un cycle. L’unité est la seconde.
 La fréquence ( ν ) : inverse de la période, elle traduit le nombre de
cycles par unité de temps. Elle s’exprime en Hertz (Hz), un Hz équivaut à
une oscillation par seconde .
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM

Longueur d’onde et fréquence sont inversement proportionnelles et unies par la relation suivante :


- λ : longueur d’onde de l’onde électromagnétique
- c : vitesse de la lumière (3.108 m.s-1)
- ν : la fréquence de l’onde
Par conséquent, plus la longueur d'onde est petite, plus la fréquence est élevée, et réciproquement.

De cette relation ressort un fait important : tout rayonnement électromagnétique, quelque


soit sa longueur d'onde ou sa fréquence, se propage à la vitesse de la lumière.
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM
4.1 Le rayonnement électromagnétique

Le rayonnement électromagnétique est l'une des nombreuses formes sous

lesquelles l'énergie se propage dans l'espace. La chaleur d'un feu, la lumière du soleil,

les rayons X utilisés en médecine, ainsi que l'énergie utilisée pour cuire les aliments

dans un four à micro-ondes sont toutes des formes de rayonnement

électromagnétique. Bien que ces sources d'énergie semblent très différentes les unes

des autres, elles ont toutes en commun le fait de se comporter comme des ondes.
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM
4.1 Le rayonnement électromagnétique
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM
4.1 Le rayonnement électromagnétique

Classification des rayonnements électromagnétiques


4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM
4.1 Le rayonnement électromagnétique

La relation suivante exprime la quantité d'énergie associée à un photon en


fonction de la fréquence de l'onde :

E=hν
où :
- E : l’énergie de l’onde électromagnétique
- ν : la fréquence de l’onde
- h : la constante de Planck (6,625.10-34 J.s)
Ainsi, les rayonnements électromagnétiques de courte longueur d'onde ou
de fréquence élevée véhiculent davantage d'énergie que les rayonnements de
grande longueur d'onde (basse fréquence).
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM
4.2 Les Gammes de fréquence et leurs applications
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM
4.2 Les Gammes de fréquence et leurs applications
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM
4.2 Les Gammes de fréquence et leurs applications
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM
4.3 spectre radioélectrique

 Le domaine des radiocommunications est réglementé par l'Union


internationale des télécommunications (UIT) qui a établi un règlement des
radiocommunications
 Ondes radioélectriques ou ondes hertziennes : « ondes électromagnétiques
dont la fréquence est par convention inférieure à 300 GHz, se propageant
dans l'espace sans guide artificiel »
 Les ondes de fréquence inférieure à 9 kHz sont des ondes radio, mais ne
sont pas réglementées.
 Les ondes de fréquence supérieure à 300 GHz sont classées dans les
ondes infrarouges car la technologie associée à leur utilisation est
actuellement de type optique et non électrique.
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM
4.3 spectre radioélectrique

On distingue un assez grand nombre de services radioélectriques comme par exemple:


 le service de radiodiffusion qui comprend la radiodiffusion sonore et télévisuelle,
le service mobile qui se décline en services mobiles aéronautique, terrestre, maritime,
par satellite etc.,
 le service fixe qui correspond à des liaisons de radiocommunications entre points fixes
(exemple : faisceaux hertziens),
le service de radiolocalisation,
le service de radionavigation,
le service de radioastronomie,
 le service de recherche spatiale,
 le service de radioamateur etc.
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM
4.4 Les Rayonnement ionisant et non ionisant

Un rayonnement non-ionisant sert à désigner un type de rayonnement pour lequel


l'énergie électromagnétique transportée par chaque quantum est insuffisante pour
provoquer l'ionisation d'atomes ou de molécules. Ces radiations peuvent cependant avoir
suffisamment d'énergie pour provoquer le passage d'un électron sur un niveau
d'énergie plus élevé. Certains de ces rayonnements peuvent avoir des effets biologiques
Parmi les rayonnements non-ionisants, on compte les rayonnements du
proche ultraviolet, la lumière visible, l'infrarouge, les micro-ondes, les ondes radio et les
champs statiques

.
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM
4.4 Les Rayonnement ionisant et non ionisant

Les différentes classes de rayonnement

Sont regroupées sous le terme


rayonnements non ionisants
(RNI) toutes les ondes dont
l’énergie n’est pas suffisante
pour rompre les liaisons
moléculaires par un phénomène
d’ionisation à l’origine
notamment d’effets mutagènes
et cancérigènes. Notons que les
rayons UV sont classés dans ce
groupe mais se trouvent à la
limite ionisant/non ionisant.
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM
4.4 Les Rayonnement ionisant et non ionisant
4. Les Ondes électromagnétiques Chapitre 1. Notions de CEM
4.4 Les Rayonnement ionisant et non ionisant

Un rayonnement ionisant est un rayonnement électromagnétique capable de produire

directement ou indirectement des ions (une ionisation, consiste à créer des atomes ou des

molécules de charge électrique positive ou négative) lors de son passage à travers

la matière. Ces rayonnements ionisants peuvent être produits par la radioactivité d'atomes

tels que l'uranium ou le plutonium. Ils ont des applications dans les domaines de la défense,

la santé, de la production d'électricité, etc. Pour les organismes vivants, les rayonnements

ionisants sont nocifs, et même mortels en cas de dose élevée


Références bibliographiques

1. https://e-cours.univ-
paris1.fr/modules/uved/envcal/html/rayonnement/1-rayonnement-
electromagnetique/index.html
2. http://utlcob.e-monsite.com/pages/content/les-ondes-
electromagnetiques.html
3. http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1150
4. Éric Labouré, François Costa « La compatibilité électromagnétique:
C.E.M »