Vous êtes sur la page 1sur 11

-Introduction aux sciences économiques

1/Aperçu historique :
Il y a un accord assez large sur la date de naissance de l’économie politique.
Pour la majorité des économistes, le père fondateur de la discipline est Adam
Smith* . Pour d’autres, ce sont les physiocrates1* qui ont posé les premiers
jalons, suivis en cela par les mercantilistes2*. Cette polémique aujourd’hui n’a
plus beaucoup d’intérêt. L’économie comme discipline scientifique est
étroitement associée aux transformations économiques et surtout industrielles
qui se sont produites au XIXe siècle. Mais l’héritage des penseurs grecs, des
pères de l’église et des philosophes arabes sur des questions aussi
fondamentales que celles se rapportant à la définition de la discipline elle-même,
à l’échange, au prix et à l’argent sont d’un grand intérêt. Ces analyses inspireront
les travaux d’Adam Smith, de Marx* et de Keynes*, lorsqu’ils traiteront du rôle de
la monnaie et de l’échange dans l’activité économique.

Le mercantilisme, considéré comme la première école de pensée en


économie, émerge aux XVIe et XVIIe siècles. Elle est l’expression de la nouvelle
attitude qui se répand vis-à-vis des pratiques économiques et de leur place dans
l’ordre social qui est aussi un ordre politique. C’est Adam Smith qui a désigné ce
courant économique de système mercantile du fait de son opposition à Aristote et
à l’école chrétienne par rapport au rôle que doivent jouer les marchands et la
richesse monétaire dans la prospérité économique d’une nation. Les
mercantilistes prolongeront leur analyse en accordant une place centrale à l’État
dans le développement du système industriel et de sa protection de la
concurrence étrangère. Une thèse qui sera ultérieurement reprise et défendue
ardemment par Keynes3 dans l’avant-dernier chapitre de sa Théorie générale de
l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie.

L’économie politique comme science des richesses fait son apparition à


la fin du XVIIIe et XIXe. Elle commence avec Adam Smith (Recherche sur la
nature et les causes de la richesse des nations, 1776), se poursuit notamment
1
_ La physiocratie est une école de pensée économique, politique et juridique, née en France à la fin des années
1750.
Les physiocrates sont parfois considérés comme des fondateurs de la science économique, quoiqu'ils tendaient à
estimer que la seule activité réellement productive est l'agriculture, et qu'il est plus généralement admis qu'Adam
Smith est le père de l'économie moderne.
2
Le mercantilisme est un courant de la pensée économique contemporain de la colonisation du Nouveau Monde et
du triomphe de la monarchie absolue, depuis le XVIe siècle jusqu'au milieu du XVIIIe siècle en Europe.
Il considère que « le prince, dont la puissance repose sur l'or et sa collecte par l'impôt, doit s'appuyer sur la classe
des marchands et favoriser l'essor industriel et commercial de la Nation afin qu'un excédent commercial permette
l'entrée des métaux précieux »1.

3
John Maynard Keynes, né le 5 juin 1883 à Cambridge et mort le 21 avril 1946 dans sa ferme de Tilton à Firle, est
un économiste, haut fonctionnaire et essayiste britannique. Sa notoriété est mondiale. Il est le fondateur de la
macroéconomie keynésienne
avec David Ricardo (Des principes de l’économie politique et de l’impôt, 1817) et
s’achève avec Karl Marx (Le Capital, 1868) qui est, d’une certaine manière, le
« dernier des classiques ».

Leur interrogation principale concerne ce qu’on appellerait aujourd’hui « le


processus de croissance économique », c’est-à-dire « le processus
d’accumulation des richesses » : il s’agit de s’interroger sur :

- 1) les causes de la richesse (ce qui conduit à s’interroger sur le processus de


production, le mécanisme de la division du travail et les mécanismes de
l’échange ;

- 2) sur sa nature (ce qui conduit à s’interroger sur la nature de la monnaie et les
concepts de valeur et de prix ;

- 3) sur sa répartition (détermination des revenus et mécanisme de la


redistribution ; Deleplace, 2008).

Un philosophe et économiste écossais des Lumières. Il reste dans l’histoire comme le


père des sciences économiques modernes, dont l'œuvre principale, publiée en 1776, La Richesse des
nations, est un des textes fondateurs du libéralisme économique .

2/Définition de l'économie
« la science économique étudie comment les individus, les entreprises, les pouvoirs publics
et d’autres organisations sociales font des choix et comment ces choix déterminent la façon
dont les ressources de la société sont utilisées » 4

l'Economie est la « science qui étudie le comportement humain en tant que relation entre
les fins et les moyens rares à usage alternatif »5

« L’économie est la science des richesses »

« La science économique est celle qui a pour objet la production, la consommation et


l’échange de biens et services rares »

« L’économie est la science qui étudie comment les ressources rares sont employés pour la
satisfaction des besoins des hommes vivant en société; elle s’intéresse, d’une part, aux
opérations essentielles que sont la production, la distribution et la consommation de biens
et, d’autre part, aux institutions et aux activités ayant pour objet de faciliter ces opérations »

Comme vous voyez ci dessus il y a d'autans de définition attribués l'économie que d ouvrage
destiné à présenter cette science mais à vrai dire la plus simple et évidente est :

" L’économie est une science sociale qui étudie la manière dont les hommes s’organisent
pour produire, répartir, distribuer et consommer les biens et les services destinés à satisfaire
leurs besoins."

Autrement dit l'économie vise à répondre à la question économique ( le problème de la


rareté ) donc • L’économie devient une science des choix .
"LE PROBLEME DE LA RARETE"
les ressources sont rares et polyvalentes, et s’il est possible de
satisfaire un désir pris individuellement, satisfaire tous les désirs de
tous est impossible. Il faut faire des choix d’allocation des
ressources, qui excluent tout gaspillage (choix OPTIMAL).

D’après ces définitions Les éléments fondamentaux qui définissent l’économie (3)

4 Besoins RESSOURCES RARES


_ Joseph E. STIGLITZ (1943), prix Nobel 2001
COMPORTEMENTS

5
3 _Baron Lionel ROBBINS (1898-1984), économiste britannique
II- ELEMENTS FONDATEURS DE LA SCIENCE ECONOMIQUE ( Objet d'étude la science

économique et son but ) Quoi ? Comment ? pou qui Répartir la richesse


produire ? créée sur la totalité de
la population
Par objet on entend le domaine de recherche et d'application d'une discipline « L'économie
est l'étude de la manière dont les sociétés utilisent des ressources rares pour produire des
marchandises ayant une valeur et pour les répartir entre une multitude d'individus »
Samuelson Paul
Une situation de non
abondance de ressources
nécessaires

3/Relation entre économie et autres sciences :


L’économie avec la sociologie

-Marx qui a donné (1818-1883) à travers la lutte des classes une définition
avec différents groupes sociaux et de différents comportements
déterminés par des impératifs économiques.

L’économie et l’histoire

-on retrouve Marx avec une vision déterministe de l’histoire


économique. Selon lui, chaque pays devait suivre un certain nombre
d’Etats qui devait le mener inéluctablement à l’avènement de
l’économie collectiviste. Rostow a développé dans les années 60 une
autre approche déterministe de l’évolution économique dans les pays.
Une évolution axée sur une économie de marché où il reprend les
phases préalables de décollage (take off) de l’activité économique avec
l’avènement de la consommation de masse.

-Robert Fogel a mis en évidence que l’on avait exagéré le rôle


économique du chemin de fer dans le développement économique des
USA.

Ces auteurs ont eu le prix Nobel pour avoir renouvelé la recherche en


histoire économique par l’application de la théorie économique et des
méthodes quantitatives aux changements économiques et
institutionnels. Ce sont des précurseurs de ce que l’on appelle
actuellement la nouvelle histoire économique.

Relations entre économie et droit

le droit conditionne les activités économiques ainsi que l’on a pu le


voir avec le système des enclosures. Rawls est un philosophe
économiste juriste qui a travaillé sur la notion de justice sociale et par
exemple, a travaillé sur l’accessibilité des citoyens aux différents services
publics. Ex : comme vous le savez, les départements ont été créés après
la révolution française, on a pris la taille de ces départements parce qu’il
fallait que la préfecture ne soir pas situé à plus d’une journée de cheval
allez retour de tout lieu du département. Gary Becker (prix Nobel 1992
d’économie) a développé des études sur l’influence du droit dans les
comportements microéconomiques des individus,  en particulier par
rapport au mariage et au divorce.

Entre économie et science politique

L’école du Public Choice avec James Buchanan (prix Nobel 1986) a


posé les bases contractuelles et constitutionnelles de la théorie des
décisions économiques et politiques. Les décisions économiques de
l’intervention de l’état ne sont pas le fait d’individus dévoués au service
public mais d’agents rationnels qui répondent à des demandes issues de
groupes de pression. Le développement du marchandage parlementaire
aboutit selon lui à la croissance de l’Etat et de ses dépenses pour
satisfaire des minorités d’électeurs qui recherchent leur intérêt
personnel et non pas la maximisation de l’intérêt général. Les
interventions publiques sont alors déterminées sur un marché politique :
le lobbying.

4/LA SCIENCE ECONOMIQUE : SUBDIVISIONS


La science économique dispose de deux outils d’analyse

la micro-économie, qui analyse le comportement des agents


individuels tels que le consommateur (ménage), ou
l’entreprise ; elle étudie comment ces entités prennent des
décisions, ainsi que les éléments qui les influencent, et
comment fonctionnent les marchés ;

la macro-économie, qui analyse le fonctionnement de


l’économie dans son ensemble, et notamment le
comportement des grands agrégats que sont le taux de
croissance économique, le niveau de chômage et de
l’inflation,... Notez qu’il ne s’agit pas d’étudier des choses
différentes, mais bien deux aspects d’une même réalité. La
macro-économie est chronologiquement postérieure à la
micro, elle s’est développée au XXème siècle avec la théorie
keynésienne16

Il existe plusieurs types d’économie selon le service et le bien :

• Économie marchande

• Économie non-marchand

• Économie non-monétaire

• Économie solidaire

• Economie sociale

5/Une théorie économique : c'est quoi en fait ?


c’est un mode particulier de représentation causale existant dans le
système économique. On cherche à expliquer ou à donner une explication
scientifique par rapport à des faits économiques. Ces explications devant
permettre de décrire ce qui est et ce qu’il faudrait faire. Ce qui est, descriptif :
une approche positive. Ce qu’il faudrait faire : une approche normative (Une
question positive se rapporte à ce qui est, tandis qu'une question normative se rapporte
à ce qui devrait être.). Les économistes ont donc deux grandes orientations, à la
fois ils expliquent les faits, mais ils conseillent aussi les dirigeants. Pourquoi
peut-il y avoir différentes prévisions : il reste toujours des désaccords
scientifiques, on est pas d’accords sur le schéma de causalité du chômage,
les décisions économiques ont souvent des effets redistributifs, certains y
gagnent et d’autres y perdent. Le choix d’une politique dépend alors du
système de valeurs auquel le décideur appartient. Derrière ces différences,
l’important est la dimension scientifique d’une théorie. On dit qu’une théorie
est scientifique si les propositions sur lesquelles elles débouchent ne peuvent
pas être infirmées par l’observation empirique. Selon Karl Popper, on ne peut
jamais dire qu’une théorie est nécessairement vraie, en revanche, il suffit
d’une seule proposition en sens inverse pour qu’une théorie soit réfutée : la
science n’accepte pas l’exception, elle est universelle. Pour lui le choix entre
deux théories s’effectue en faveur à celle qui possède le contexte le plus
large par rapport à la théorie existante.

6/LES LOIS FONDAMENTALES DE


L’ECONOMIE
LOI N°1 : L’HOMO OECONOMICUS & L’UTILITE MARGINALE

Chaque individu éprouve des besoins « économiques » (manger, boire, voyager, se


vêtir, se loger, …) qu’il va satisfaire en consommant des biens et des services. Vu sa
contrainte budgétaire (son revenu limité), il va opérer des choix supposés rationnels
(il est un homo oeconomicus) en vue d’OPTIMISER SA SATISFACTION. Il va
MESURER cette dernière en attribuant à chaque unité consommée une UTILITE
ordinale (non quantifiable), qui reflète son système de préférences.

LOI N°2 : L’ENTREPRISE ET LES RENDEMENTS DECROISSANTS

L'entreprise achète ou loue des FACTEURS DE PRODUCTION, le capital (K) et le


travail (L) ; en combinant ces différents facteurs selon certaines normes techniques
(que l’on qualifie de « fonction de production »)24, l'entreprise fabrique des produits.

La PRODUCTIVITE (ou le rendement) peut être définie comme un rapport entre la


production et les facteurs mis en œuvre pour la réaliser

LA FPP

Dans un contexte de rareté et de polyvalence des ressources (population active,


usines, machines, outils, ressources naturelles), toute société doit effectuer des choix
essentiels, c’est-à-dire PROCEDER A LEUR ALLOCATION. Approchons le
problème par un exemple simple bien connu dans la littérature économique, à savoir
celui du beurre et des canons, illustré par ces mots de Dwight EISENHOWER27 : «
Tout canon, tout lancement de bateau de guerre, tout tir de fusée signifie, en dernière
analyse, un vol au détriment de ceux qui ont faim et ne sont pas nourris » 28 . Il ne
s'agit pas de rentrer ici dans un débat normatif, mais d'appréhender la notion de
FRONTIERE DES POSSIBILITES DE PRODUCTION, OU FPP.
Index :
Aperçu historique .

Définition de l'économie

Relation entre économie et autres sciences

LA SCIENCE ECONOMIQUE SUBDIVISIONS

Une théorie économique : c'est quoi en fait ?

LES LOIS FONDAMENTALES DE L’ECONOMIE


Les sources :
1_https://www.superprof.fr/ressources/scolair
e/droit/cours-droit/l1-droit/universite-fac-
economie-scientifique.html#chapitre_une-
theorie-economique
2_http://www.esa-namur.be/economie
%202016%2001.pdf
3_https://hal.archives-ouvertes.fr/cel-
01087055/document
4_http://economia.ma/fr/content/une-br
%C3%A8ve-histoire-de-la-science-
%C3%A9conomique-0
5_https://fr.wikipedia.org/wiki/Mercantilisme
6_https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Maynard_
Keynes
Thème choisi : -Introduction aux sciences économiques

Edité par : Ait Saada Mohamed Nazim .

Supervisé par : Mme

Vous aimerez peut-être aussi