Vous êtes sur la page 1sur 2

Biotechnologie et

sécurité alimentaire

Une utilisation appropriée de la biotechnologie pourrait beaucoup améliorer la


PRINCIPAUX TERMES sécurité alimentaire. Plusieurs de ces technologies, comme la culture de tissus et
les marqueurs moléculaires, sont déjà utilisées en toute sécurité pour accélérer
● ADN: Molécule chimique qui se
l'hybridation classique des plantes. Cependant, étant donné les risques que
trouve au cœur de la vie elle-même, peuvent présenter les organismes génétiquement modifiés (OGM) pour la santé
composée de quatre éléments humaine et l'environnement, il faut procéder avec prudence. Comme, pour
chimiques appelés bases. Ces éléments l'essentiel, le développement des biotechnologies est entre les mains d'intérêts
forment une double spirale, deux fils commerciaux, aucun effort ne doit être négligé pour faire en sorte que leurs
s'enroulant l'un autour de l'autre. Des avantages parviennent jusqu'aux petits agriculteurs, aux pauvres et à ceux qui
milliers, ou des millions, de ces bases ont faim.
constituent un:
● Gène: Plus petite unité complète
QU'EST-CE QUE LA BIOTECHNOLOGIE?
d'informations codées dans un orga- Selon la Convention de 1992 sur la diversité maux. Le deuxième, plus avancé, modifie la
nisme. Le gène constitue le «code biologique, on entend par biotechnologie: structure génétique d'une plante ou d'un ani-
source» de l'organisme, tout comme «Toute application technologique qui utilise mal pour créer un organisme nouveau.
des systèmes biologiques, des organismes Les recherches menées en République arabe
une série de 1 et de 0 définissent un
vivants ou leurs dérivés pour aboutir à des syrienne pour améliorer la résistance des
fichier ou programme informatique. Un processus ou procédés destinés à une utilisa- lentilles au froid est un exemple de processus
grand nombre de gènes constituent tion spécifique ou les modifier.» Cette définition biotechnologique du premier type. Plutôt que
un: englobe même des techniques traditionnelles de croiser plusieurs variétés de lentilles pour
comme la production de vins et de fromages. prendre ensuite le temps de les faire pousser et
● Génome: Collection de gènes con-
Toutefois, on entend généralement aujourd'hui d'analyser leurs caractéristiques jusqu'à ce
tenue dans une cellule et organisée par biotechnologie une modification d'orga- qu'apparaisse une variété améliorée, les scien-
selon une structure spécifique qui nismes vivants (plantes, animaux et poissons) tifiques accélèrent le processus en utilisant un
définit l'organisme. Ces structures peu- au moyen de la manipulation de gènes. processus de sélection à l'aide de marqueurs
vent être identifiées par l'utilisation de: Il y a deux principaux types de processus pour identifier les gènes des lentilles qui résis-
biotechnologiques. Le premier utilise des infor- tent au froid. Ils utilisent ensuite la variété qui
● Marqueurs moléculaires: Séquences mations génétiques pour accélérer et améliorer contient ce gène dans des programmes clas-
d'ADN qui peuvent être associées à un la reproduction classique de plantes ou d'ani- siques de reproduction.
trait, comme la tolérance du froid ou la La mise au point de cultures
capacité de produire une certaine to- résistant aux insectes est un
xine. Les marqueurs moléculaires peu- exemple du deuxième type. Les
vent aider les chercheurs à caractériser scientifiques ont génétique-
ment modifié des plantes
plus rapidement la diversité génétique
Photo Chemistry & Industry

comme le coton et le maïs en


et à accélérer les programmes d'hybri- insérant un gène de bactérie.
dation sans modifier le stock géné- Les nouvelles variétés pro-
tique de l'organisme. Une autre Ce saumon transgénique de l'Atlantique, en comparaison des poissons duisent une toxine qui est
biotechnologie utile consiste à repro- témoins, illustre comment la biotechnologie peut accroître les mortelle pour les insectes, ce qui
duire une cellule en la plaçant dans un disponibilités alimentaires. réduit la nécessité de pesticides.
environnement artificiel qui lui fournit
des éléments nutritifs, ce qu'on appelle
COMMENT LA BIOTECHNOLOGIE PEUT-ELLE AIDER
une:
CEUX QUI ONT FAIM?
●Culture du Tissu: technique utilisée Les biotechnologies qui existent à l'heure nutritionnelle des aliments). La plupart des
pour la micropropagation et la repro- actuelle peuvent accroître le rendement des produits de la biotechnologie sont protégés par
duction. récoltes et réduire les coûts de production, des brevets ou d'autres formes de droits de pro-
même pour les petits agriculteurs des pays en priété intellectuelle. L'un des principaux pro-
● Organisme génétiquement modi-
développement, qui constituent une large part blèmes qui se posent à cet égard est la mesure
fié: Organisme dont le stock génétique des populations pauvres et sous-alimentées du dans laquelle les petits exploitants ont le droit
a été modifié par l'introduction ou la monde. Les recherches en cours sur les récoltes de réutiliser des semences génétiquement
suppression d'un ou plusieurs gènes. qui résistent à la sécheresse et tolèrent la salinité modifiées provenant de leurs récoltes pour les
Les gènes «importés» peuvent provenir sont encore plus importantes pour ces agricul- semis de l'année suivante.
de différents organismes ou espèces. teurs, qui doivent souvent tirer leurs moyens de Pour l'essentiel, la recherche-développement
subsistance de terres marginales. biotechnologique est entre les mains d'intérêts
La biotechnologie peut aider même les pau- commerciaux. Si on veut que cette technologie
On trouvera un glossaire complet vres sans terre en enrichissant les aliments de serve l'intérêt général, le secteur public devra par
des biotechnologies à l'adresse: grande consommation (par exemple par l'ad- conséquent jouer un rôle dans son développe-
www.fao.org/biotech/gloss.htm jonction de vitamines essentielles) (voir au verso ment et veiller à ce que les pauvres et ceux qui
Avantages potentiels: Amélioration de la valeur ont faim puissent y avoir un accès équitable.
RÉCOLTES GÉNÉTIQUEMENT MODIFIÉES: ESPÈCES CULTIVÉES ET ESSAYÉES
●En 2000, on estime que 44 millions d'hectares de cultures génétique-
Millions d'hectares
ment modifiées ont été plantés.
35
● Les cultures génétiquement modifiées les plus communes sont le soja
30
(58 pour cent du total), le maïs (23 pour cent), le coton (12 pour cent) et États-Unis
le colza canola (7 pour cent), viennent ensuite les pommes de terre, les 25 Argentine
courgettes et les papayes. Canada
20
Chine
● En 2000, l'Argentine, le Canada, la Chine et les États-Unis représentaient 15
99 pour cent du total des superficies plantées de récoltes génétiquement
10
modifiées. Celles-ci étaient également cultivées commercialement en
Afrique du Sud, en Allemagne, en Australie, en Bulgarie, en Espagne, en 5
France, au Mexique, au Portugal, en Roumanie, en Ukraine et en Uruguay. 0

1995 1996 1997 1998 1999 2000
Un grand nombre de pays en développement participent aux

Source: ISAAA
recherches sur les OGM. Des essais sur le terrain d'OGM sont en cours en En 2000, ces quatre pays représentaient 99 pour cent de la superficie
Afrique, où l'Afrique du Sud, l'Égypte, le Kenya et le Zimbabwe ont mis à mondiale consacrée aux cultures transgéniques (essentiellement soja,
l'essai une ou plusieurs espèces génétiquement modifiées de blé, coton, maïs et canola).
d'arachide, de coton, de courgette, de canne à sucre et de patate douce.
En Asie, où la Chine, l'Inde, l'Indonésie, la Malaisie, le Pakistan, les En Amérique latine, il y a à l'essai en Argentine, en Bolivie, au Brésil, à
Philippines et la Thaïlande essaient une ou plusieurs variétés génétique- Cuba et au Mexique une soixantaine d'organismes génétiquement mo-
ment modifiées de tabac, d'aubergine, de tomate, de coton, de sorgho et difiés appartenant à plus de 20 espèces, dont papaye, tabac, coton, maïs,
de banane. pomme de terre, café, canne à sucre, tournesol et betterave à sucre.

LES NOMBREUSES INCONNUES DES PRODUITS GÉNÉTIQUEMENT MODIFIÉS


Avantages potentiels qui pourront par conséquent être produites sur ● Imprévisibilité: Les cultures génétiquement

des terres marginales. modifiées peuvent avoir des effets imprévus sur
● Amélioration de la valeur nutritionnelle
les systèmes agricoles, par exemple si elles
des aliments de grande consommation: Des
Risques potentiels extraient plus de ressources du sol ou utilisent
gènes sont insérés dans le riz pour qu'il produi-
● Insuffisance des mesures de contrôle: Bien
plus d'eau que les cultures normales.
se du béta-carotène, que l'organisme transfor-
que les régimes de contrôle de l'innocuité des ● Transfert accidentel de gènes: Les gènes
me en vitamine A. Ce «riz doré» transgénique,
encore au stade expérimental, pourrait réduire produits soient en cours d'amélioration, les introduits artificiellement dans une espèce ris-
les carences en vitamine A, qui sont l'une des mesures existantes concernant l’introduction quent de s'implanter accidentellement dans
principales causes de la cécité et qui contri- d'OGM ne sont pas tout à fait efficaces. En 2000, une autre espèce. Par exemple, la résistance aux
buent directement à un grand nombre de par exemple, une variété de maïs, agréée seule- herbicides pourrait passer d'une variété généti-
décès chez les enfants. ment pour la consommation animale, a été quement modifiée aux mauvaises herbes, qui
trouvée dans des produits alimentaires. pourraient alors devenir elles-mêmes résistan-
● Réduction de l'impact environnemental:
● Transfert d'allergènes: Il se peut que des
tes aux herbicides.
Les scientifiques travaillent à la mise au point
d'arbres dont les cellules contiennent une ligni- allergènes soient transférés involontairement ● Risques environnementaux: Les espèces de

ne modifiée. Lorsqu'il est utilisé pour la fabrica- d'un organisme existant à un nouvel organisme poisson génétiquement modifiées risquent
tion de papier et de pâte à papier, il n'est pas et qu'il en soit créé de nouveaux. Par exemple, d'altérer la composition des populations natu-
nécessaire de traiter autant le bois modifié avec lorsqu'un gène de noix du Brésil a été transféré relles de poisson si elles s'échappent dans la
des produits chimiques potentiellement nocifs. à une variété de soja, on a constaté, lors des nature. Par exemple, des poissons génétique-
● Amélioration des rendements de la pisci-
analyses, qu'il avait été transféré en même ment modifiés de manière à manger plus pour
temps un allergène connu. Le danger a néan- croître plus rapidement pourraient envahir de
culture: Les chercheurs ont modifié le gène qui
moins pu être découvert lors des essais, et cette nouveaux territoires et déplacer les populations
régule la production d'hormones de croissance
variété de soja n'a pas été lancée sur le marché. indigènes de poissons.
dans le tilapia, poisson d’élevage, ce qui per-
mettra sans doute d'accroître les rendements et
la teneur en protéines de poisson des régimes Quelques OGM actuellement disponibles
alimentaires locaux. Espèces Modification Source du gène But de la modification Principaux
d'OGM génétique génétique bénéficiaires
● Absorption accrue de nutriments par le
bétail: Les aliments pour animaux à l'étude leur Maïs Résistance aux insectes Bacillus thuringiensis Réduction des dommages Agriculteurs
causés par les insectes
permettront de mieux assimiler le phosphore,
ce qui réduira la teneur de cette substance dans Soja Tolérance aux herbicides Streptomyces spp. Maîtrise des mauvaises herbes Agriculteurs
les déchets animaux, qui pollue les eaux souter- Coton Résistance aux insectes Bacillus thuringiensis Réduction des dommages Agriculteurs
raines. causés par les insectes

● Tolérance de mauvaises conditions envi- Œillet Modification de la couleur Freesia Production de différentes Détaillants et
variétés de fleurs consommateurs
ronnementales: Les scientifiques travaillent à
la mise au point de cultures transgéniques qui Riz Pro-Vitamine A Jonquille Erwinia Augmentation de la teneur Consommateurs
en vitamine A
résistent à la sécheresse ou tolèrent la salinité et
AD/I/Y 1023F/1/7.01/17000

C O N TA C T S Pour des renseignements plus détaillés, se mettre en rapport avec:


Division de la production végétale Renseignements pour les Organisation des Nations Unies
et de la protection des plantes médias pour l'alimentation et l'agriculture
Téléphone: +39 5705 3751 Téléphone: +39 06 570 53625 Viale delle Terme di Caracalla
Télécopie: +39 06 5705 6347 Télécopie: +39 06 570 53729 00100 Rome, Italie
nuria.urquia@fao.org media-relations@fao.org www.fao.org