Vous êtes sur la page 1sur 2

σ xx = 6 by + ( 2 d− ρ g ) x + 2 h

{ σ yy = 2 c y + ( 6 a− ρ g ) x + 2 e
σ xy = − 2 c x − 2 d y − i

O y

θ
H
r

A B
L
x
Les conditions aux limites sur la face 0A (y=0)

0 −σ 12 0

Le vecteur normal à cette face :


()
⃗n = −1
0 le vecteur force surfacique 0
( )( )
T =σ .⃗n = −σ 22 = ρ0 gx

0
pour
y=0

Avec
ρ0 masse volumique du fluide.

σ xy = − 2 c x − 2 d 0 − i=0 ⇒ c=0 et i=0


σ yy = 2 c 0 + ( 6 a− ρ g ) x + 2 e =−ρ0 gx ⇒ (6 a+ ( ρ0 −ρ ) g ) x + 2 e =0
1
⇒ e=0 et a= ( ρ−ρ0 ) g
6
Les conditions aux limites sur la face libre 0B d’équation (xL=yH)

−L

Le vecteur normal à cette face :


⃗n = 2 2 H
1
√L + H 0 () le vecteur force surfacique
−Lσ 11 + Hσ 12 0
T⃗ =σ .⃗n =
1
√ L2 + H 2 (
−Lσ 12+ Hσ 22 = 0
0 0 )() pour xL=yH

La première équation donne

xL xL
L [ 6 by + ( 2 d− ρ g ) x + 2 h ]+H [ 2 c x +2 d y + i ] =0 ⇒ L 6 b
[ H ] [
+ ( 2 d− ρ g ) x + 2 h +H 2 c x +2 d
H ]
+ i =0

L2 L2
[
x 6b
H ] [ ]
+ ( 4 d− ρ g ) L +2 Hc + 2 h L+iH =0 ⇒ 6 b + ( 4 d− ρ g ) L +2 Hc =0 et 2 h L+iH=0
H
La seconde équation donne
xL xL
L ( 2 c x +2 d y +i ) +H ( 2 c y + ( 6 a− ρ g ) x + 2 e )=0⇒ L 2 c x +2 d ( H ) (
+i +H 2 c
H )
+ ( 6 a− ρ g ) x + 2 e =0

L2 L2
( )
x 4 c L +2 d +H ( 6 a− ρ g ) +iL+2 eH =0 ⇒ 4 c L +2 d +H ( 6 a− ρ g )=0 et iL+2 eH=0
H H
1
( ρ−ρ0 ) g c=0 e=0 i=0 a=
6
[ 6 bL 2 + ( 4 d− ρ g ) LH +2 Hc ]=0 et 2 h L+iH =0
2 2
Au final on trouve les constantes suivantes : 4 c LH +2 d L +H ( 6 a− ρ g ) =0 et iL+2 eH =0

ρ0 gH 2 2 ρ0 gH 2
1
a= ( ρ−ρ0 ) g c=0
6
e=0 i=0 h=0 d=
2L 2 (
b= ρg−
L 2 ) H
6L

Calcul de la résultante des forces surfaciques sur AB

Les conditions aux limites sur la face AB (x=H)

1 σ 11

Le vecteur normal à cette face :


⃗n = 0
0 () le vecteur force surfacique 0
()
T⃗ =σ .⃗n = σ 12

2 ρ0 gH 2 H ρ0 gH 2
( ) ( )
{
σ xx = ρg− y+ −ρ g H
L2 L L2

ρ 0 gH 2
σ xy = − y
L2

La résultante est :

2 ρ0 gH 2 H ρ0 gH 2

[ ( ) ( )
]
ρg− 2 y+ 2 −ρ g H
L L L L
⃗R=∫ T⃗ ds=∫ σ . ⃗n ds=E ∫ ρ0 gH 2 dy
Ss Ss 0 − 2 y
L
0
2 2
2 ρ0 gH ρ0 gH

[ ][ ]
1 1
2
ρg− 2
L ( HL + 2
L ) (
− ρ g HL − ρ gHL
2 )
⃗R=E
ρ0 gH 2 =E ρ0 gH 2
− −
2 2
0 0

On retrouve la réaction verticale qui s’oppose au poids du barrage selon la verticale et la force qui s’oppose à la
pression hydrostatique selon la direction horizontale