Vous êtes sur la page 1sur 2

Ecole Nationale d'Ingénieurs de Sfax Année 

: 2019-2020
Département de Génie Mécanique Filière : GEM2
Devoir de Mécanique des solides
- Durée : 1H 30 - Documents non Autorisés -
N. B. : on donne à la fin de ce document les relations entre E, et  d’un matériau isotrope.

Exercice 1 : Etude d’un massif en compression



Les hypothèses formulées sont les suivantes : E1
* Le massif est un parallélépipède rectangle de hauteur h de largeur
2l et de grande longueur. Le champ de déplacement est caractérisé
par un déplacement longitudinal nul  u 3  0  . P0

* Le matériau a un comportement élastique linéaire déterminé par


le module d’Young E et le coefficient de Poisson .
* La face supérieure du massif est soumise à une pression uniforme h l l
p0.
* La face inférieure repose sur un appui plan indéformable, le 
contact étant sans frottement. E2
* Les faces en x 2  l ne sont pas chargées.
* Les forces de volume sont négligeables. 
E3
* Le champ de déplacement est donné par :
 u1  Ax1  Cx2 Figure [1]
 
U  M   u2  Cx1  Bx2
u  0
 3
1- Calculer le tenseur des déformations  . Que signifie physiquement le fait que  12 soit nul ?

2- Calculer le tenseur des contraintes. Déterminer les constantes A, B et C.

3- On donne les valeurs numériques suivantes : E=210 GPa ; p0=500N/mm2 ; 0,3 ; h=10m et l=2m. Tracer
la déformée de la face x3=cte.
L’état de référence (initial avant chargement) de la face en x3=cte est représenté en tirets.
Exercice 2 : Etat de contrainte uniaxiale dans un solide avec prise en compte de son poids propre

On considère un domaine (D) en équilibre statique, tel qu'en tout point M 


de ce domaine, l'état de contrainte soit de la forme suivante :
P0 E1
 0 0
 
M    0 0 0 avec     x1 , x 2 , x3 
0 0 0   E , E , E  (S1)
 1 2 3
)D(
1- Calculer les composantes de la force de volume. 
(S3) H
On désigne par  la masse volumique du domaine (D). A quelles condi-
tions cette force de volume peut-elle être celle du champ de pesanteur ? 
En déduire la fonction     x1 , x 2 , x3  .
(S2) E2
Figure [3] 1
M. T. KHABOU, B. ZOUARI et T. FAKHFAKH
2- Le domaine (D) est un tronc de cône de demi-angle au sommet  , d'axe vertical, placé dans le champ de

pesanteur g   gE1 . On exerce une pression p0 sur la grande base (S1) du tronc de cône. En déduire la
fonction     x1 , x 2 , x3  et les conditions aux limites (chargement) sur la petite base (S2) et la surface
latérale (S3) (Compte tenu de la symétrie de révolution de (D), on s’intéressera uniquement au cas x 2  0 ).
On indiquera clairement sur un schéma les répartitions de charges sur les frontières du domaine.

Exercice 3 : Etude d’un champ de déplacement

Soit un corps cylindrique repéré dans un trièdre orthonormé direct  O, E1 , E 2 , E3  . Pour un point M de
  

coordonnées (x1, x2, x3), le vecteur déplacement est :


 
  
U  M    2ax1 x 2  E1  7 ax12  3ax 22 E 2 (a est un nombre infiniment petit)
1- Déterminer le tenseur des déformations  et le tenseur rotation  de la transformation.
2- Calculer le tenseur de contrainte (l’exprimer en fonction des constantes matérielles E et )

3- Ecrire les équations d’équilibre ? Quelle est la valeur du coefficient de Poisson qui permet de les satisfaire
en l’absence de force de volume ?
Relations entre les caractéristiques mécaniques d’un matériau isotrope : Module d’Young E, coefficient
de Poisson , et les coefficients de Lamé et .
E E
 
1  2 1    , 2 1   

2
M. T. KHABOU, B. ZOUARI et T. FAKHFAKH

Vous aimerez peut-être aussi