Vous êtes sur la page 1sur 5

LOPEZ Jocelyn Terminale 7

Bride Hydraulique :

Etude 1 : Analyse de la loi de mouvement du piston.

Q1 :

On connaît le débit qui est de Q=1,06cL/s donc on a :

Q  1, 06cL / s  10, 6mL / s  10, 6cm 3 / s

La surface du piston vaut Svérin   R ² , sachant que le diamètre du piston vaut


26mm le rayon est de R=13mm.
Soit Svérin   1,3²  1, 69 5,3cm²
Q étant un volume par seconde, on a l’équation suivant :

Q  Svérin  Lvérin
10, 6  5,3  Lvérin
10, 6
Lvérin  2cm
5,3
Donc étant donné que ce volume est
« Remplie » en 1 seconde,
L soit 2cm est effectué en 1sec.
On obtient alors la vitesse V=2cm/s.
LOPEZ Jocelyn Terminale 7

Q2 :
Phase 1 :
1
d1   1 (t1  t0 )²  V0 (t1  t0 )  d 0
2
Or V0  0m / s car on a pas de vitesse a t0 et d 0 car on n’a parcouru aucune
distance à t0 . On a :
1
d1   1 (t1  t0 )²
2
d
 (t1  t0 )²  1
1
1
2
d1 ² d1 2
 t1   3
 d 1 
1 3 3,3.10 3,3.10 3
 3,3.10
2 2
 t1  3, 6s
Calcul de d1 établie plus tard.

d 2  V  t2  2  103  2, 4
Or d total  26mm et
d 2  4,8mm
d1  dtotal  d 2
Et
d1  21, 2mm

Q3 :

Ttotal  t1  t2  6s

Etude 2 : Effort du Ressort.


Q4 :

On nous donne la relation suivante : Fressort  K .x


LOPEZ Jocelyn Terminale 7
Soit K la raideur du ressort qui vaut 9,925 DaN/mm.
Et X la Longueur Libre soit 20 mm moins la longueur comprimée de 16mm.
DaN
On a alors : Fressort  9,925  (20  16)  39, 7 DaN . ( Fressort   mm  DaN )
mm

Etude 3 : Etude Statique de la Bride.


Q5 :

Pour calculer l’effort pneumatique on utilise cette formule : Fpneumatique  P  S .


Où, F en Newton, P en Bars et S en m² (ici en cm²).
Alors F  10  5,3  53DaN  530 N
DaN DaN
On sait aussi que Bars  donc F   cm ²  DaN ce qui justifie que F
cm² cm ²
est en DaN.

Q6 :
L’effort de poussé résiduel vaut Frésiduel  Fpneumatique  Fressort .

On trouve alors Frésiduel  53  39, 7  13,3DaN .

Q7 :

 Hypothèse de Modélisation :

- Les liaisons sont parfaites : Il n’y a pas de frottements, ni de jeu.


LOPEZ Jocelyn Terminale 7
- Le solide est indéformable.
- Le système est considéré comme plan.
- Les poids des pièces sont négligés.

On doit d’abord isoler les pièces soumises à 2 forces et ensuite celles soumises à 3
forces.
Nous isolerons donc les ensembles dans cet ordre :
- {A} : désigne les pièces {2;3;10}.
- {E} : désigne les pièces {8;9;6;7}.

 On isole {A} ou {2 ;3 ;10}: L’ensemble est soumis à 2 forces.

On note FR  A  Fressort  A  Frésiduel  A .

Nom Point d’application Support Sens Norme


Fpneumatique A F FC + 530N
FR  A C FC - 530N

PFS : Pour un solide soumis à 2 forces, celles – ci sont de même norme, de même
support mais de sens opposé.

 On isole {E} ou {9;6;8;7} : L’ensemble est soumis à 3 forces.

Nom Point d’application Support Sens Norme



Atôle E A AI - ?N
B1 E B IB - ?N
C A E C Axe Y - 530N

PFS : D’après le théorème des moments résultants on a :


   
M i Atôle E  M i B1 E  M i C A E  0
t t t
LOPEZ Jocelyn Terminale 7
D’après le théorème de la résultante on a :
   
Atôle E  B1 E  C A E  0

L’action de la tôle sur la bride au point A est de ? N.