Vous êtes sur la page 1sur 6

LE TRIBUNAL DE PAIX DE KINSHASA N’DJILI Y SEANT ET SIEGEANT EN MATIERE

CIVILE ET GRACIEUSE RENDIT LE JUGEMENT SUIVANT : ***************************

RPG 5117 PREMIER FEUILLET

AUDIENCE PUBLIQUE DU SEPT MAI DEUX MILLE DIX-NEUF.--------------------

EN CAUSE : Monsieur KALONGA KALONGA Astride, résidant sur l’avenue Kalonga


n°03, Quartier Sicotra Lokali dans la commune de la N’sele à Kinshasa ;
…………………………………..

= DEMANDEUR=

Par sa requête du 11 mars 2019 adressé à Madame le Président de cette juridiction en


ces termes : ………

Kinshasa, le 11/03/2019

A Madame le Président du Tribunal de


Paix de Kinshasa/N’djili
à Kinshasa/N’djili

"Concerne : Demande d’un jugement supplétif


d’acte de décès

"Madame le Président,

"L’honneur m’échoit de venir auprès de votre autorité, solliciter ce dont l’objet est repris
"en marge, au profit de mon défunt père KALONGA KALONGA Serge ;………………..
"En effet, il est décédé à Kinshasa, le 21/01/2016 suite d’une affection médicale, comme
"atteste le Certificat de décès n°081 de l’hôpital de N’djili délivré en date du 25/01/2016
"par le Docteur EYULU MPELA ILONGA, et sa dernière résidence se trouvait sur
"l’avenue Kalonga n°03, quartier Sicotra Lokali dans la commune de la N’sele à
"Kinshasa ;………………….
-
"A cet effet, elle a été inhumé au cimetière de Kinkole, Que suite à l’ignorance de la loi ;
"son décès n’a pas été déclarée devant l’Officier de l’état-civil compétant ;…………….

"Veuillez agréer, Madame le Président, l’expression de ma très haute considération.------

"Le requérant
Sé/0.KALONGA KALONGA Astride
"==================================================================
La cause ainsi régulière inscrite au rôle civil et gracieuse du Tribunal de céans sous
RPG5117, fut fixée et appelée à l’audience publique du 07/05/2019 au cours de
laquelle le requérant comparut en personne non assisté de conseil et le Tribunal se
déclara saisi sur requête ;………………………………………….

Vu l’instruction de la cause faite à cette audience ;………………………….

Ouї, le requérant en ses conclusions verbales, plaise au Tribunal d’accorder le bénéfice


intégral de sa enquête introductive d’instance ;…………………………….

RPG 5117 DEUXIEME FEUILLET

Le Ministère Public représenté par Monsieur VAMPEKE BOUCHON substitut du


procureur près le Tribunal de Paix de Kinshasa/N’djili avis verbal émis sur le banc,
tendant à ce qu’il plaise au Tribunal de faire droit à la requête sous examen ;
…………………………………………………………………………………….…….

Sur ce, Tribunal déclara les débats clos, prit la cause en délibérée et à l’audience du
047/05/2019 prononça publiquement le jugement suivant :………………………………..

=/=JUGEMENT=/=

Attendu que par sa requête du 11/03/2019 adressé au Président du Tribunal de Paix de


Kinshasa/N’djili, Monsieur KALONGA KALONGA Astride, résidant sur l’avenue Kalonga
n°03, Quartier Sicotra Lokali dans la commune de la N’sele, sollicite du Tribunal de
céans un jugement supplétif d’acte de décès en faveur de son défunt père KALONGA
KONGOLO Serge ;……………………………………………………………………………..

Que par la procédure suivie en l’espèce est régulière ;……………………………………..

Attendu qu’il ressort des termes de la requête et des éléments recueillis à l’audience,
que le défunt KALONGA KONGOLO Serge est décédé à Kinshasa, le 21/01/2016, de
suite d’une affection médicale, comme atteste le Certificat de décès n°081 de l’hôpital
de N’djili délivré en date du 25/01/2016 par le Docteur EYULU MPELA ILONGO, et sa
dernière résidence se trouvait sur l’avenue KALONGA n°03, quartier Sicotra Lokali dans
la commune de N’sele à Kinshasa ;……………………………………….

Que par l’ignorance de la loi, ce décès n’a pas été déclaré à l’officier de l’état civil
compétent dans le délai de la loi ;……………………………………………………………….
Attendu que l’article 106 de la loi n°87-010 du 1 er Août 1987 modifiant et complétant le
code de la famille dispose que le défaut d’acte de l’état-civil peut être suppléer par
jugement rendu par le Tribunal de Paix ou pour Enfants selon le cas sur simple requête
présentée au Tribunal du lieu où l’acte aurait dû être dressé ;…………………………

Que dans le cas sous examen, le Tribunal relève que le défunt KALONGA KONGOLO
Serge est décédé à Kinshasa, le 21/01/2016, de suite d’une affection médicale, alors
que sa dernière résidence était su l’avenue Kalonga n°03, Quartier Sicotra Lokali dans
la commune de la N’sele à Kinshasa ;………………………………………………………..
Que de ce qui précède, le Tribunal de Paix recevra la requête de Monsieur KALONGA
KALONGA Astride et déclare fondée ;………………………………………………………...

Et mettant les frais de la présente instance à charge du requérant ;……………………..

***//***
RPG 5117 TROISIEME FEUILLET

PAR CES MOTIFS

Le Tribunal, ----------------------------------------------------------------------------------

Statuant publiquement et sur requête ;………………………………………..

Vu la loi organique n°13/011-B du 11 Avril 2013 portant organisation,


fonctionnement et compétences des juridictions de l’ordre judicaire ; --------------------------

Vu le code de procédure civile ; ----------------------------------------------

Vu la loi n°016/008 du 15 Juillet 2016 spécialement en ses articles 106 et


132 ; …………………………………………………………………………………

Le Ministère Public entendu : -------------------------------------------------

Reçoit la requête et la dit fondée ; ------------------------------------------

Dit que Monsieur KALONGA KONGOLO Serge est décédé à Kinshasa, le


21/01/2016,
De suite d’une affection médicale, alors que sa dernière résidence était
sur l’avenue Kalonga n°03 Quartier Sicotra Lokali dans la commune de la N’sele à
Kinshasa : ----------------------------------------------------------------------------

Ordonne à l’Officier de l’Etat-civil de la commune de N’djili de transcrire le


dispositif du présent jugement dans le registre y afférent et de délivrer l’acte de décès
en faveur de l’intéressé : --------------------------------

Met le frais de la présente instance à charge du requérant : --------------------

Ainsi jugé et prononcé par le Tribunal de Paix de Kinshasa/N’djili en son


audience publique du 07/05/2019 à la quelle a siégé le Magistrat MULANDU MBEMBA,
Président de chambre, avec le concours de Monsieur VAMPEKE MBOUCHON,
Officier du Ministère Public et l’assistance de MAWANDA Jean, Greffier du siège.
-----------------------

Le Greffier Le Président de Chambre


Sé/. Sé/.
Pour copier, certifiée conforme
Kinshasa, le 07/05 2017
Le Greffier Titulaire
MBIYAVANGA KIMBUETE Elisabeth.
République démocratique du Congo
POUVOIR JUDICAIRE

Tribunal de Paix de Kinshasa

ACTE DE SIGNIFICATION D’UN JUGEMENT

L’an deux mille vingt, le 03e jour du mois de septembre ;


A la requête de Mademoiselle KALONGA KALONGA Aristide , résidant sur l’avenue
Kiala n°19, Quartier LOKARI dans la commune de Masina à Kinshasa ;

Je soussigné Junior MWANANZILA Huissier Judicaire du tribunal de


Grande Instance de Kinshasa /N’djili ;
AI SIGNIFIE A :
- Monsieur le Chef du Parquet près le Tribunal de Paix de Kinshasa/N’djili ;
- L’officier de l’Etat-civil de la commune de Masina à Kinshasa ;

L’expédition conforme du jugement rendu par le Tribunal de Paix de


Kinshasa/N’djili en date du 03/09/2020 y séant et siégeant en matière civile et
gracieuse sous le RPG 8657 ;
Déclarant que la présente signification se faisant pour information et direction à
telles fins de droit ;
Et pour que le signifiés n’en prétextent l’ignorance, je leur ai laissé copie de mon
présent exploit, et celle de l’expédition conforme du jugement sus-vantée ;
1) Etant à : son Office
Et y parlant à : Mr KAKHUBA MAFUTA, secrétaire, Ainsi déclaré ;

2) Etant à : son Office


Et y parlant à : Mme MUSANDA-Félicité, préposé de l’Etat-civil ;
Ainsi déclaré
Dont acte coût……FC L’Huissier
Pour réception

Vous aimerez peut-être aussi