Vous êtes sur la page 1sur 58

ROYAUME DU MAROC

UNIVERSITE ABDELMALEK SAADI


FACULTE POLYDISIPLINAIRE LARACHE

Impôt sur le revenu


Enseignante : Dr. Hasnae MGHIZOU

1
A- Définition IR

• Est un impôt déterminé annuellement à partir des déclarations des contribuables.

• s’applique à l'ensemble des revenus acquis par les personnes physiques et personnes

morales ayant opté irrévocablement pour IR.

2
A- Définition IR
Les caractéristiques de l’IR:

‾ Progressif: son barème est établie de sorte que le taux d’imposition est d’autant plus

important que les revenus soient élevés

‾ Personnel: prise en considération de la situation personnelle et familiale du

contribuable

‾ Général: concerne tout les revenus quelle que soit leurs natures et les activités qui les

procurent exclusion faite des revenus exonérés.


3
B- Les revenus imposables

Revenus
Revenus salariaux Revenus agricoles
professionnels

Revenus et profits
Revenus et profits
de capitaux
fonciers
mobiliers
C- Les personnes imposables
Les sociétés en non collectif

Les sociétés en commandite simple

Les sociétés en participation

Les sociétés de fait


D-Les personnes exonérées
Revenus de sources étrangères des
ambassadeurs et des agents
diplomatiques des consuls et des
agents consulaires (sous réserve de
réciprocité)

les personnes résidentes pour les


produits qui leur sont versés en
contrepartie de l'usage ou du droit à
usage de droits d'auteur sur les œuvres
littéraires, artistiques ou scientifiques.
E- La territorialité

Source Au Maroc Hors Maroc


revenus/résidence
Marocaine Imposable IR Imposable IR

étrangère Imposable IR Non Imposable IR


E- La territorialité

• Il y a résidence habituelle au Maroc quand une personne physique a au Maroc :

-un foyer permanent d’habitation


-un centre des intérêts économiques
- la durée continue ou discontinu de son séjour est de plus de 183 jours par an
F- Calcul de l’impôt sur revenu
IR est calculé sur la base du revenu global imposable (RGI)

RBGI= somme des revenus nets catégoriels

Remarque:
-sur cette somme on opère des déductions sur revenus constituées de
charges sociales
-les revenus et profits de source étrangère sont compris dans le revenu
global imposable pour leur montant brut, à l’exclusion des revenus et
profits de capitaux mobiliers de source étrangère soumis aux taux
spécifiques libératoires.
F-1-Déductions sur revenu global imposable

1- dons versés à des organismes/ associations œuvrant dans un but d’intérêt


général et habilités par voie réglementaire à les recevoir dans une limite de 2
pour mille du chiffre d’affaire HT quand ils sont octroyés aux œuvres sociales
des institutions privées et publiques,
2 - intérêts de prêts pour l’achat ou la construction d’un logement destiné à
l’habitation principale de l’intéressé dans la limite de 10% du RGI
3- rémunération convenue d’avance d’un contrat mourabaha et marge
locative dans le contrat ijara Mountahia Bitamlik dans la limite de 10% du
RGI
F-1-Déductions sur revenu global imposable
4- dans la limite de 10% du revenu global imposable, les cotisations ou primes versées au titre des
contrats individuels ou collectif d’assurance retraite d’une durée égale au moins à 8 ans souscrits auprès
des sociétés d'assurances établies au Maroc et dont les prestations sont servies aux bénéficiaires à partir
de l'âge de cinquante ans révolus.

revenus salariaux uniquement: revenus salariaux + autres revenus:


déduction du montant des possibilité de déduction du montant des
cotisations correspondant à son ou cotisations correspondant à son ou à ses
à ses contrats d’assurance retraite contrats d’assurance retraite, soit dans la
que dans la limite de 50% de son limite de 50% de son salaire net imposable
salaire net imposable perçu perçu régulièrement au cours de son
régulièrement au cours de son activité , soit dans la limite de 10%
activité

RNGI= RBGI-Déductions sur revenu


F-1-Déductions sur revenu global imposable
Exemple de cotisations d’assurance

Le revenu professionnel d’un commerçant s’élève à 150,000 dh en 2018


Il a souscrit en 2018 un contrat d’assurance retraite d’une durée de 9 ans
La cotisation annuelle s’élève à 18750 dh

Calcul du revenu net imposable


Revenu professionnel = 150000
Cotisation versée = 18750
Cotisation déductible= 150000*10%= 15000 dh
Revenu net imposable= 150000-15000 = 135000 dh
F-2- Calcul de l’impôt
Après avoir effectué les déductions sur revenu, on applique le barème annuel à taux progressif au revenu global
imposable
Barème annuel de l’IR

Impôt brut = revenu global imposable * taux – somme à déduire

L’IR calculé sur la base du barème est un IR brut. L’IR net à payer est obtenu après certaines déductions
(Déductions pour charges de famille ;L’impôt retenu à la source et L’impôt étranger)
F-2- Calcul de l’impôt Taux spécifiques IR
A- 10% libératoire:
- pour le montant HT des Produits bruts perçus par les personnes physiques ou morales non résidentes
- pour le montant brut des revenus fonciers imposables inférieur à cent vingt mille (120.000) dirhams
B- 15% libératoire
-produits des cessions d’actions cotées en bourse
-produits des cessions d’actions ou parts d’O.P.C.V.M dont l’actif est investi en permanence à hauteur d’au moins 60% d’actions
-profits nets pour les revenus bruts de capitaux mobiliers de source étrangère
-profit nets pour le montant brut des revenus fonciers imposables égal ou supérieur à cent vingt mille (120.000) dirhams
C- 17 % libératoire pour les rémunérations versées à des enseignants vacataires
D- 20%
-pour les profits nets résultant des cessions d’obligations et autres titres de créance , d’actions non cotées et autres titres de capital et d’actions ou
parts d’O.P.C.V.M
-pour les profits nets résultant des cessions des valeurs mobilières émises par les fonds de placement collectif en titrisation et de titres d’O.P.C.C

-pour les traitements, émoluments et salaires bruts versés aux salariés qui travaillent pour le compte des sociétés ayant le statut « Casablanca
Finance City », conformément à la législation et la réglementation en vigueur, pour une période maximale de dix (10) ans à compter de la date de
prise de leurs fonctions.
F-2- Calcul de l’impôt
Taux spécifiques IR

D- 20%
-pour les produits et les revenus de placements à revenu fixe et les revenus des certificats de Sukuk acquis par les
bénéficiaires personnes morales relevant de l’impôt sur le revenu ainsi que les personnes physiques (imputable avec droit à
restitution)

-pour les profits nets résultant des cessions des valeurs mobilières non cotées émises par les organismes de placement collectif
immobilier

E-30%
-pour les honoraires et rémunérations versés aux médecins non soumis à la taxe professionnelle effectuant des actes
chirurgicaux dans les cliniques et établissements assimilés

-rémunérations versées à des personnes ne faisant pas partie du personnel de l’entreprise (imputable avec droit à restitution)

-pour les produits des placements à revenu fixe et les revenus des certificats de Sukuk pour les bénéficiaires personnes
physiques, à l’exclusion des assujetties sous le régime du résultat net réel ou celui du résultat net simplifié (libératoire)

- Pour le montant brut des cachets d’artistes


F-2- Calcul de l’impôt
Taux pour les Auto-entrepreneurs

- 0,5% du chiffre d’affaires encaissé dont le montant ne dépasse pas cinq cent mille (500 000) dirhams pour les activités
commerciales, industrielles et artisanales ;

- 1% du chiffre d’affaires encaissé dont le montant ne dépasse pas deux cent mille (200 000) dirhams pour les prestataires de
services.
F-3- déductions sur l’impôt
Impôt retenue à la source
Charges de famille Impôt étranger
(crédits d’impôt)

Déduction de 360 dh /personne à charge Le contribuable qui réside au Maroc


dans la limite de 6 personnes et qui reçoit des pensions de source
Soit une déduction maximale de 2160 dh étrangère bénéficie d’une
récupération de 80% du montant de
Personnes à charges: l’impôt dû sur les transferts au titre IR calculée est diminué des
des pensions étrangères, retenus à la source (crédits
-le conjoint
d’impôt) opérés sur les revenus
-les enfants légitimes ou légalement du contribuable et non
recueillis d’un âge inférieur à 27 ans et libératoire (IR salarial, TPPRF,
sans limite d’âge quand ils sont infirmes Les revenus perçus de l’étranger et
imposé dans ce pays d’origine, l’impôt autres retenue à la source)
-afin de bénéficier de cette déduction subi est déductible de IR marocain
l’enfant ne doit pas disposer d’un revenu dans la limite de la fraction de cet
global annuel supérieur à la tranche impôt correspondant aux revenus
exonérée du barème de calcul de IR étrangers (imputation accordée en
(30000 dh) fonction de la convention fiscale)

IMPOT NET = IMPOT BRUT – DEDUCTIONS SUR IMPOT


RECAP. POUR CALCUL DE LA BASE IMPOSABLE IR

REVENU BRUT SALARIAL TRAITEMENT REVENU NET IMOSABLE SALARIAL


FISCAL
REVENU BRUT PROFESSIONNEL REVENU NET IMOSABLE PROFESSIONNEL REVENU BRUT
CATEGORIEL
REVENU BRUT FONCIER REVENU NET IMOSABLE FONCIER GLOBAL IMPOSABLE
REVENU BRUT AGRICOLE REVENU NET IMOSABLE AGRICOLE RBGI
REVENU BRUT DE CAPITAUX MOBILIER REVENU NET IMOSABLE DE CAPITAUX

DEDUCTIONS (assurance retraite, dons,…)

IMPOT DU SUR LE IMPOT SUR LE REVENU NET


DEDUCTIONS SOCIALES APPLICATION
REVENU NET REVENU BRUT GLOBAL IMPOSABLE
ET ECONOMIQUES TAUX IR
IR NET IR BRUT RNGI
REVENU SALARIAL
I-Revenus salariaux : champ d’application

• Particularités de IR salarial
-calculé mensuellement
-retenu à la source par l’employeur
-salarié ayant un seul salaire est dispensé de toute déclaration
-démarche de calcul spécifique
I-Revenus salariaux : champ d’application
Sont considérés comme revenus salariaux :
1. les salaires : rémunération principale versées par l’entreprise, les administrations publiques
2. les indemnités: sommes versées au salarié en remboursement de frais engagé pour
l’exercice de sa fonction ou en réparation d’un dommage
3. les émoluments: rémunération allouées aux personnes qui exercent à titre de salariés un
travail de profession libérale ou des organes de gouvernance (exp jetons de présence)
4. les primes: somme accordée au salarié à titre d’encouragement ou de récompense
5. les allocations spéciales, remboursements forfaitaires de frais et autres rémunérations
allouées aux dirigeants des sociétés ;
6. les pensions de retraite: allocations versées par l’employeur à son salarié en rémunération
de services passés et en application de la loi
7. les rentes viagères: rente versée régulièrement à une personne pendant toute sa vie en
complément de sa pension de retraite
8. les avantages en argent ou en nature : rémunération accessoires accordés au salarié
II-Revenus salariaux : exonérations
 les indemnités couvrant les frais engagés dans l'exercice de la fonction ou de l'emploi, dans la mesure où
elles sont justifiées
 les allocations familiales et d'assistance à la famille ;
 les majorations de retraite ou de pension pour charges de famille;
 les pensions d'invalidité servies aux personnes concernées et à leurs ayants cause ;
 les rentes viagères et allocations temporaires accordées aux victimes d'accidents du travail ;
 les indemnités journalières de maladie, d'accident et de maternité et les allocations décès servies en
application de la législation et de la réglementation relative à la sécurité sociale ;
 Indemnités de licenciement dans la limite de 36 mois
 les pensions alimentaires
 la part patronale des cotisations de retraite et de sécurité sociale;
 la part patronale des primes d'assurances- groupe couvrant les risques de maladie, maternité, invalidité et
décès
 ………..
III- Calcul du IR salarial
• IR salarial présente certaines particularités de calcul due à la nature
de base imposable et des charges engagés par les assujettis. On
distingue 5 étapes:

1- détermination du salaire brut global


2- détermination du salaire brut imposable
3-détermination du salaire net imposable
4- calcul de IR brut
5- calcul de IR net
Étape 1:détermination du salaire brut global

salaire de base
+ heures supplémentaires
+primes
+indemnités
+avantages

= salaire brut global


Étape 1:détermination du SBG
1- SALAIRE DE BASE = nombres d’heures normales * taux horaire normal
* pour le barème du SMIG: A partir du 01/07/2020, le Taux horaire en MAD
=14,81 (Sur la base de 191 heures de travail par mois)
*pour le barème du SMAG: A partir du 01/07/2020, le SMAG journalier
en MAD= 76,70 (Sur la base de 26 jours ouvrés par mois)

2-heures supplémentaires= nombre d’heures suppl * taux horaire supp


taux horaire supp= taux horaire normal* (1+taux de majoration)
le taux de majoration est de:
25% si les heures supp sont effectuées pendant le jour d’un jour ouvrable
50% si les heures supp sont effectuées pendant la nuit d’un jour ouvrable
50% si les heures supp sont effectuées pendant le jour d’un jour férié
100% si les heures supp sont effectuées pendant la nuit d’un jour férié
Étape 1:détermination du SBG
3- allocations familiales : des prestations versés par la CNSS aux salariés ayant des enfants à charge.
Leur montant s’élève à 300 dh/mois/enfant pour les trois premiers enfants et à 36 dh/mois/enfant pour
les trois suivants. Elles sont considérées comme des prestations sociales et par conséquent ne sont
pas incorporées dans le SBG.

4-Primes: se sont des majorations de salaires octroyés par l’employeur à ses employés à titre d’aide
et de motivation (prime de présence, d’assiduité, de rendement, de risque, de mariage, de naissance,
de 13ème mois, d’ancienneté,…)
La prime d’ancienneté est obligatoire, les autres sont facultatives
prime d’ancienneté= (salaire de base+ heures supplémentaires) * taux
Le taux varie selon l’ancienneté:
-plus de 2 ans : 5%
-plus de 5 ans : 10%
-plus de 12 ans: 15%
-plus de 20 ans: 20%
-plus de 25 ans: 25%
Étape 1:détermination du SBG
5- indemnités:
sommes d’argent attribuées à un salarié en réparation d’un dommage, en
compensation de certains frais ou pour tenir compte de la valeur des services
rendus (indemnité de transport, de déplacement, d’habillement, de
licenciement,….)
• Indemnités constituant un complément de salaire (caractère de prime),
soumises totalement à l’impôt (de congé payé, de départ à la retraite, de
logement, d’encadrement,…)

• Indemnités versées comme remboursement de frais ou réparation de


dommage sont exclus de la base imposable (de déplacement, d’habillement,
de nourriture, de licenciement ou de départ volontaire)
Étape 1:détermination du SBG
6- les avantages
• Sont des allègements des dépenses personnelles pour le salarié prises en charges
en totalité ou en partie par l’employeur
• Peuvent être en nature ou en argent
• Exemple: loyer, frais de voyage particulier, frais médicaux, voiture de service,
logement, téléphone, chauffeur,…..

SBG= salaire de base +heures suppl.+ primes + indemnités + avantages


Étape 2:détermination du SBI
SBI= SBG- les éléments exonérés
les éléments exonérés sont généralement:
-indemnités de fonction (de déplacement, de transport, frais de bureau)/de licenciement et de départ volontaire
-allocations familiales
-pensions alimentaires
-retraites complémentaires
-part patronale des cotisations sociales et des primes d’assurance groupe
-bourses d’étude
- indemnités versés aux doctorants
- Frais alimentaires (ne pas dépasser 20% du salaire brut imposable, plafond du montant des bons 30
dh/salarié/jour)
- Prix littéraires et artistiques (montant annuel ne dépasse pas 100 000 dh)
- Prestations liées aux contrats d’assurance vie
- Indemnités de stage
- Indemnités de maladie d’accidents et de maternité
Étape 3:détermination du SNI

SNI= SBI- les déductions sur salaire et abattement

• Déductions sur salaire: sont des cotisations et des dépenses prélevées sur la rémunération du
salarié, sont calculées sur le salaire brut imposable
Les déductions Formule de calcul Plafond
Frais professionnels FP= (SBI- avantages)*20% 2500 dh /mois
-20% c’est le taux normal (soit
-taux spécifiques: 30000dh/an)
*25% pour le personnel des casinos et cercles
*35% pour les ouvriers d’imprimeries de journaux travaillant la nuit et les
ouvriers mineurs et les artistes
*40% pour le personnel navigant de la marine marchande et de la pêche
maritime
*45% pour les journalistes, rédacteurs, photographes, directeurs de journaux
Cotisations CNSS CNSS= SBI *4,48% 268,8 DH
Cotisations AMO AMO= SBI* 2,26% Sans plafond
Assurances retraite Selon le contrat 50% salaire net
imposable (ou
10% du revenu
net imposable)
Cotisations CIMR (les taux varie entre 3% et 10% selon le choix de l’e/se et ses CIMR= SBI* taux Sans plafond
salariés)
Prestation indemnité pour perte d’emploi SBI * 0,19% 11,40 DH
Remboursement d’emprunt
-logement économique Capital et intérêt Sans plafond
-logement non économique intérêts 10% du SBI
Étape 3:détermination du SNI

Les abattements spécifiques


Certains salaires bénéficient d’abattements forfaitaires particuliers:
1- les pensions et rentes viagères:
*55% pour le montant du revenu brut annuel jusqu’à 168000 dh (soit 14000 dh/mois)
*40% pour le montant de ce revenu dépassant 168000 dh (ou 14000 par mois)
2- les cachets octroyés aux artistes: abattement forfaitaire de 40%. Ces revenus sont
soumis après l’abattement au taux de la retenue à la source
3- revenus salariaux versées aux sportifs professionnels: les déductions sur salaire sont
remplacées par un abattement forfaitaire de 40% calculé sur le salaire brut imposable
Exemple de déduction des intérêts
• Salaire brut annuel = 250000
• Eléments exonérés= 4000
• Frais professionnels et cotisations sociales = 34000
• Prêt pour achat d’habitation principale= 500000
• Intérêts annuels de l’ordre de 27000 TTC

Dans ce cas, le salarié ne peut déduire que les intérêts puisque le montant d’achat dépasse les 250 000 dh HT
Salaire brut imposable=250000-4000= 246000
Déductions sur revenu=34000
Limite de déduction des intérêts= (SBI –déductions)*10% = (246000-34000)*10%= 21200
Les intérêts payés sont supérieurs à la limite de 10%; les intérêts déductibles = 21200
Donc total des déductions=34000+21200= 55200
SNI= 246000-55200=190800
Exemple pour calcul des frais professionnels déductibles
Le revenu d’un contribuable au titre du mois de novembre est comme suit:
-salaire de base: 13 000
-primes diverses: 3000
-allocations familiales: 300
-loyer d’un logement mis à sa disposition: 6000
-prise en charge des facture de téléphone: 1000

Salaire brut=13000+3000+300+6000+1000= 23300


Salaire brut imposable=23300-300=23000
Frais professionnels= (23000-6000-1000)*20%= 3200
La limite des frais professionnels déductibles est de 2500 dh
Étape 4: CALCUL DE IR BRUT
Barème mensuel de IR

IR BRUT= SNI * Taux – somme à déduire


Étape 5: CALCUL DE IR NET

IR net = IR brut – les déductions sur impôts

Les déductions sur impôt concernent les charges de famille. Elles sont fixées à
30 dh par personne à charge et par mois dans la limite de 6 personnes soit une
déduction maximale de 180 dh.
Exemple de calcul de IR/salaire
Le bulletin de paie mensuel d’un salarié se présente comme suit:
-salaire de base 4000
-indemnité de fonction 1000
-indemnité de déplacement (justifiée) 600
-indemnité de caisse 200
-Allocation familiale 300
-cotisation CNSS 268,8
-ce salarié est marié et a 2 enfants âgés de 6 et 9 ans

Salaire brut=4000+1000+600+200+300= 6100


Éléments exonérés= 600+200+300= 1100
SBI= 6100-1100= 5000
Frais professionnels= 5000*20%=850 dh (inferieur au plafond de 2500/mois)
Charges sociales = 268,8
SNI=5000-850-268,8=3881,2
IR calcule = 3881,2* 10% -250= 138,12
IR à payer=138,12-(30*3)= 48,12 dh
REVENU PROFESSIONNEL
I- Champ d’application: Revenus imposable à IRP
les bénéfices réalisés • des professions commerciales, industrielles et artisanales
• des professions de promoteur immobilier, de lotisseur de terrains, ou de
par les personnes marchand de biens.
physiques • d'une profession libérale

les revenus ayant un • ne se rattachant pas à l’une des catégories de revenus salariaux, fonciers, des
capitaux mobiliers ou agricoles
caractère répétitif

• Perçus par des personnes physiques ou morales non résidentes mais répondant
aux critère d’imposition à IR en contrepartie des services rendus ou travaux
Les produits bruts exécutés au profit de personnes physiques ou morales résidentes
• Ne sont pas déjà soumis à IS

39
I- Champ d’application: Les exonérations
Exonérations et
imposition aux
taux réduit

Exonération et Imposition
Réduction
imposition au temporaire au
d’impôt
taux réduit taux réduit
permanentes

Exonération
permanente

Exonérations suivies d’une


imposition permanente au
taux réduit

Imposition permanente au
taux réduit
40
I- Champ d’application: Exonération et imposition au taux réduit permanentes

Exonérations suivies d’une


Imposition permanente au
imposition permanente au taux
réduit taux réduit
 Les entreprises hôtelières et les établissements
d’animation touristique bénéficient de l’exonération  Les entreprises minières exportatrices
totale de l’impôt sur le revenu pendant une période
de cinq (5) ans et de l’imposition au taux réduit  Les entreprises exportatrices de produits ou de services, à
l’exclusion des entreprises exportatrices des métaux de
 Les entreprises qui exercent leurs activités dans les récupération, qui réalisent dans l'année un chiffre d'affaires
zones d’accélération industrielle bénéficient de à l'exportation, bénéficient pour le montant dudit chiffre
l'exonération totale durant les cinq (5) premiers d'affaires de l’imposition aux taux prévus
exercices consécutifs à compter de la date du début
de leur exploitation et de l'imposition au taux
réduit

41
I- Champ d’application: Imposition temporaire au taux réduit

Bénéficient de l’imposition au taux Bénéficient pour une période de cinq (5) ans à
réduit pour les cinq (5) premiers compter de la date d’obtention du permis
exercices consécutifs suivant la date du d’habiter de l’imposition au taux réduit au titre
début de leur exploitation: des revenus provenant de:

 les entreprises artisanales  la location de cités,

 les établissements privés  La location de résidences et campus


d'enseignement ou de formation universitaires réalisés en conformité avec
professionnelle prévues leur destination,

 les promoteurs immobiliers

42
I- Champ d’application: Réduction d’impôt

Les contribuables dont les revenus professionnels:

• le régime du résultat net réel ou celui du résultat net simplifié

• Réduction= montant de l’impôt correspondant au montant de leur prise de


participation dans le capital des entreprises innovantes en nouvelles technologies

• Condition : les titres reçus en contrepartie de cette participation doivent être


inscrits dans un compte de l’actif immobilisé.

43
II- Détermination de la BI
Selon ces régimes :
1. Régime du résultat net réel (RNR)
2. Régime du résultat net simplifié (RNS)
3. Régime forfaitaire (RF)
4. Régime de l’auto-entrepreneur

obligatoirement selon le sur option pour le régime


régime du résultat net réel du résultat net simplifié ou
pour les sociétés en nom celui du bénéfice forfaitaire
collectif, les sociétés en en ce qui concerne les
commandite simple et les indivisions et les sociétés
sociétés en participation de fait.
44
II- Détermination de la BI REGIME DU RESULTAT NET REEL

RNR est un régime d’imposition dont le résultat imposable est déterminé sur une base
réelle.
Il tient compte des produits et des charges effectifs.

Critères d’application du RNR


- obligatoirement aux sociétés en nom collectif, les sociétés en commandite simple et les
sociétés en participation
- Sociétés de fait et Entreprises individuelles dont le CA annuel HT excède :
• 2 MDH pour les professions commerciales, industrielles ou artisanales et amateur
pour pêche
• 500.000 DH pour les Prestation de service ou professions libérales

45
II- Détermination de la BI REGIME DU RESULTAT NET REEL

Détermination du revenu imposable selon le régime du résultat net réel

Résultat fiscal
(réintégration des charges
Résultat comptable non déductibles et
déductions des produits
non imposables)

Imputation déficits / exercices antérieurs.

P.S: la détermination du revenu imposable dans le régime du résultat net réel est identique à celui du résultat fiscal en
matière d’impôt sur les sociétés

46
II- Détermination de la BI REGIME DU RESULTAT NET REEL

Détermination du résultat net réel

• D’exploitation
• financiers Idem IS
Produits • Non courants
• Subventions et dons reçus de l’état des collectivités locales ou
des tiers
imposables • des plus-values, résultant d’une cessation d’activité suite au
décès de l’exploitant
• Revenus ayant un caractère répétitif

Idem IS avec des particularités: il


s’agit de toutes les charges liées à
Charges • D’exploitation
• Financière l’exploitant, dans l »entreprise
• Non courante
déductibles • Report déficitaire
individuelle et celles liées à
l’associé principal dans les
sociétés soumises à IR
47
II- Détermination de la BI REGIME DU RESULTAT NET REEL

Détermination du résultat fiscal

Pas déductibles
• les prélèvements effectués par l'exploitant d'une entreprise individuelle ou
à l’associé principal d’une société de personne,
Les charges du • les membres dirigeants des sociétés de fait, des sociétés en participation,
personnel des sociétés en nom collectif et des sociétés en commandite simple.

• Déductible si associés salariés


Les rémunérations des associés non dirigeants

Les charges non Idem IS


déductibles

48
II- Détermination de la BI REGIME DU RESULTAT NET REEL

Détermination du résultat fiscal

Les charges financières

- Sont déductibles si les intérêts engagés sont dans


l’intérêt de l’entreprise

- Ne sont pas déductibles si les intérêts rémunèrent le


compte courant de l’associé principal
- Idem pour loyer et autres charges au profit de
l’associé principal
II- Détermination de la BI REGIME DU RESULTAT NET REEL

• Exemple de calcul des intérêts déductibles sur CCA


Une SNC dont le capital est entièrement libéré, CCA rémunérés à 15% et le taux règlementaire est
de 3%:
Part capital CCA
Associé A 600000 500000
Associé B 400000 700000
Total 1000000 1200000
La rémunération de l’associé principale (A) n’est pas déductible donc à réintégrer totalement au
résultat fiscal: 500 000 *15%= 75000
• Pour l’associé B: CCA > Capital
Taux pratiqué > Taux admis
• Réint. pour dépassement du capital = 300.000 x 15% = 45.000
• Réint. pour dépassement du taux = 400.000 x (15%-3%) = 48.000
Total réintégration = 75.000 + 45.000 + 48.000 = 168.000
II- Détermination de la BI REGIME DU RESULTAT NET REEL

 La cotisation minimale doit être calculée et versée avant le 1 er février et ce quel que soit le
résultat de l’exercice (cela concerne aussi les contribuables dont l’impôt est déterminé selon le
régime du résultat net simplifié)
 La base de calcul de la CM est composé des mêmes éléments que ceux retenus pour son calcul
dans IS
 Même taux appliqués
taux normal de 0,5%
taux réduit de 0,25% pour les produits de première nécessité
taux de 6% pour les professions libérales
 Le montant de la CM ne peut être inférieur à 1500 dh
 La CM n’est pas due par les contribuables pendant les trois premiers exercices suivant la date du
début de leurs activité professionnelle
 La CM est imputable sur IR du de l’exercice:
1er cas: IR dû est supérieur à la CM , le reliquat doit être versé à l’état avant le 31 mars
reliquat= IR dû – CM
2ème cas: IR dû est inférieur à la CM, l’excédant reste acquis au trésor public
excédent= CM- IR dû
51
II- Détermination de la BI REGIME DU RESULTAT NET REEL

Exemple de calcul de la CM
• Soit RF de 300.000 DH
• produits d'exploitation de :
CA Beurre : 500.000 • Autres produits : 6.000.000 • Produits financiers : 100.000
CA Sucre : 1.500.000 • CA Huile : 2.400.000 • CA Farine : 2.600.000
• Calcul de l’impôt dû :
• IR = 300.000 x 38% - 24.400 = 89.600
• Calcul de la cotisation minimale :
• CM à 0,25 % = (1.500.000 +2.400.000 + 2.600.000 + 500.000) x 0,25 % = 17.500
• CM à 0,50 % : (6.000.000 + 100.000) x 0,5 % = 30.500
• Total CM : 17.500 + 30.500= 48000
• Impôt du= 89 600
II- Détermination de la BI REGIME DU RESULTAT NET SIMPLIFIE

Le régime du résultat net simplifié est applicable sur option formulée par les
entreprises individuelles, les sociétés de fait dont le chiffre d'affaires, hors taxe
sur la valeur ajoutée, annuel ou porté à l'année est inférieur à :
- 2.000.000 de dirhams pour les activités commerciales ; activités industrielles
ou artisanales ; armateur pour la pêche ;
- 500.000 dirhams pour les prestataires de service et les professions libérales

Le résultat net imposable est déterminé selon les mêmes règles et conditions
applicables au résultat dans le régime net réel avec une simplification:
-Provisions non déductibles
-Déficits non imputables sur bénéfices futurs.
53
II- Détermination de la BI : régime de l’auto entrepreneur
• Les personnes physiques exerçant une activité professionnelle, à titre
individuel en tant qu’auto-entrepreneurs conformément à la
législation et la réglementation en vigueur, sont soumises à l’impôt
sur le revenu sur la base du chiffre d’affaires annuel encaissé
• Taux d’impôt sur revenu (voir partie taux IR)
• Le régime de l’auto-entrepreneur est applicable sur option dans 2
conditions :

Le montant du chiffre d’affaires annuel


encaissé ne doit pas dépasser les
limites suivantes :
Le contribuable est tenu d’adhérer au
- 500 000 DH, pour les activités
régime de sécurité sociale prévu par la
commerciales, industrielles et
législation en vigueur.
artisanales
- 200 000 DH pour les prestataires de
services.
II- Détermination de la BI REGIME DU BENEFICE FORFAITAIRE

C’est un régime applicable sur option aux contribuables personnes physiques


exerçant une activité professionnelle, aux sociétés de fait à condition que leur
chiffre d’affaire HT n’excède pas:
- 2.000.000 de dirhams pour des activités commerciales, industrielles ou
artisanales
- 500.000 dirhams pour les prestataires de service et les professions libérables
II- Détermination de la BI REGIME DU BENEFICE FORFAITAIRE

Professions et activités exclues du RF


• Médecin, chirurgien, pharmaciers …
• Architecte, topographe…
• Expert comptable, …
• Lotisseur et promoteur
• Exploitant de cinéma…
• Exploitant d’écoles et d’enseignement privé
• Editeur, libraire, imprimeur …
• Ecole d’enseignement privé…
• Avocats et notaires…
• Conseillers juridiques
II- Détermination de la BI REGIME DU BENEFICE FORFAITAIRE

• le bénéfice imposable est déterminé de manière forfaitaire et ne peut être


inférieure à un bénéfice minimum
• Le bénéfice forfaitaire est déterminé par application au chiffre d’affaire de
chaque année d’un coefficient fixé pour chaque profession
• Le bénéfice forfaitaire ne peut pas être inférieur à un bénéfice minimum:
BM = VL X Coefficient (0,5 à 10)
VL est la valeur locative annuelle de chaque établissement du contribuable
• Comparaison BF … BM
• L’impôt est établi sur le terme le plus élevé.
II- Détermination de la BI REGIME DU BENEFICE FORFAITAIRE

• on ajoute au bénéfice imposable retenu (bénéfice forfaitaire ou bénéfice


minimum) les plus valus réalisées sur la cession des éléments d’actifs immobilisé,
les indemnités, les primes et les subventions et les dons reçus

Bénéfice forfaitaire= (CA*coefficient)+plus value nette globale + indemnités


+primes + subventions et dons reçus

Vous aimerez peut-être aussi