Vous êtes sur la page 1sur 2

See discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.

net/publication/276746630

Vers un éclairage efficace du bloc opératoire

Conference Paper · May 2015


DOI: 10.13140/RG.2.1.3995.5367

CITATIONS READS

0 540

2 authors:

Latifa Dekhici K. Belkadi


Université des Sciences et de la Technologie d'Oran Mohamed Boudiaf Université des Sciences et de la Technologie d'Oran Mohamed Boudiaf
48 PUBLICATIONS   84 CITATIONS    38 PUBLICATIONS   96 CITATIONS   

SEE PROFILE SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

Design and development of an accessible website environment for the visually impaired View project

Multi-Objective Quality Service Optimization in a CloudComputing Environment View project

All content following this page was uploaded by Latifa Dekhici on 18 May 2015.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


Séminaire sur l’histoire de la lumière et de l’optique LumOp’15 USTHB – Alger du 10 au 11 Mai 2015

Vers un Eclairage Efficace des Blocs Opératoires


Latifa DEKHICI*, Khaled BELKADI
LAMOSI, Faculté des Mathématiques et d’informatique,

Université des Sciences et de la Technologie d’Oran, Mohammed Boudiaf (USTO-MB),

*Latifa.dekhici@univ-usto.dz, Belkadi@univ-usto.dz

Les interventions chirurgicales durent parfois des heures. Elles requièrent de grands efforts
physiques et mentaux des praticiens. Ces efforts dépendent de plusieurs facteurs entre autre le confort
d’éclairage élevé et apaisant qui est autant plus important pour travailler fiablement. D’autre part, les
administrateurs cherchent à minimiser le coût de l’ouverture du bloc opératoire. Plusieurs études en
simulation et optimisation ont été menées dans cet axe [1][2][3]. L’efficacité du bloc opératoire est liée
à la fois à son coût et au confort que nécessite la performance des actes chirurgicaux. Pour cette raison,
et au plan stratégique, de nouvelles technologies d’équipement d’éclairage s’imposent.
Le bloc opératoire possède 2 types d’éclairage: l’éclairage d’ambiance et l’éclairage opératoire. Le
premier peut tout simplement être un éclairage naturel, à vasques encastrées au plafond ou au néon. Le
second ayant pour but d’éclairer la table de l’intervention, est aussi appelé Scialytique (du grec scia :
ombre, et lyticos : qui délie.) [4] inventé en 1919 par Pr.Verain de la faculté de médecine d’Alger [5]. Il
s’agit d’une lampe puissante et sans ombre qui s’adapte dans un volume de lumière le plus homogène
possible en surface et en profondeur, avec un minimum de rayons calorifiques. Ses caractéristiques sont
l’adaptabilité aux surfaces, le réglage de l’intensité, la dilution des ombres, la restitution fidèle des
couleurs, la minimisation du dégagement de chaleur et la maniabilité [6].
La génération conventionnelle à ampoules halogènes ou à décharge de gaz consomme l’électricité.
La nouvelle technologie innovante est basée sur des LED (light emitting diodes). Les LED opératoires
offrent une multitude d’avantages par rapport à l’ancienne génération : une lumière exempte
d’infrarouge évitant l’apport de chaleur, la possibilité de réglage des propriétés de la lumière, une
température de couleur ajustable pour une excellente représentation des contrastes dans chaque situation
opératoire et une durée de vie quasi illimitée. Ces lampes à LED possèdent aussi une matrice multi
lentilles pour une perception tridimensionnelle. Leur construction s’inspire des yeux à facettes convexes
des insectes. Elle diffuse le plus régulièrement possible la quantité de lumière émise [7].
La rénovation des équipements d’éclairage opératoire dans les hôpitaux en Algérie s’avère
nécessaire. Et quoique l’installation des LED opératoires semble coûteuse, elle minimisera
considérablement le coût de l’ouverture du bloc opératoire. Nous envisageons reparamétrer une
simulation à évènement discret du processus chirurgical journalier déjà faite [2] pour évaluer l’impact
d’une telle rénovation sur le coût de l’ouverture et sur les éventuels retards et annulations.
Références
[1] Scalea TM, Carco D, Reece M, Fouche YL, Pollak AN, Nagarkatti SS. Effect of a novel financial incentive
program on operating room efficiency. JAMA Surgery 149:920-924, 2014.
[2] Dekhici L., Belkadi K., Performances Measuring of a Neuron-Surgical Theatre: A Discrete Event Simulation
Technique, IRECOS, International review on computers and software, (2011). 6.(5):730-734
[3] Dekhici, L.,Belkadi, K., Bi-objective Operating Theater scheduling case of the paediatric hospital of
Oran, Logistics and Operations Management (GOL), 2014 International Conference on , pp.181-187,5-7, 2014.
[4] Vademecum du vocabulaire de la santé, Pierre Delaveau
[5] Binet J-P.,L'acte chirurgical, Éditions Odile Jacob, 1990.
[6] Fagot L., Guide pour la conception et la rénovation des blocs opératoires, Stage DESS, UTC,
2000, http://www.utc.fr/~farges/DESS_TBH/99-00/Stages/Fagot/Blocop.htm
[7] I-led, La nouvelle ère des LED dans le bloc opératoire, http://ultrasonmedical.com/iLED_f.pdf

View publication stats