Vous êtes sur la page 1sur 14

Faculté des Sciences Juridiques

Economiques et Sociales
-salé -

Rapport de séminaire :
« Comment le digital a changé nos
habitudes »

Présenté par :

SOMMAIRE
Introduction

1-Histoire du marketing digital

2-Markting digital : définition, objectifs, opportunités et enjeux

3 – les outils de marketing digital

4-Potentiel de développement du web en général et au Maroc

5-Marketing d’anticipation

6-Markting d’influence

7-Marketing des réseaux sociaux

8-Les nouvelles tendances du marketing digital

9-Exemple de transformation digitale en général et au Maroc

10-Expérience deMahdi Fath dans l’agence conseil en marketing

d’influence  « Influencia »

Conclusion
INTRODUCTION
L'organisation des conférences fait partie des étapes de formation des étudiants de master en
Entrepreneuriat et Ingénierie Managériale.

Le samedi 23 février 2019, s’est tenu à la salle des conférences de centre coréen à la faculté des sciences
juridiques économiques et sociales de Salé un séminaire sous le thème« comment le digital a changé nos
habitudes » , présenté par le professeur Monsieur Mehdi Fath qui avait décroché un premier master en
marketing en 2013, puis un autre en communication des entreprises à l’ENCG Settat et il prépare
actuellement un doctorat par correspondance à Paris à l’institut des arts et des cultures.

Cet évènement est organisé par l’association des étudiants de la faculté des sciences juridiques
économiques et sociales de Salé en collaboration avec les étudiants du Master Entrepreneuriat et
Ingénierie Managériale.

Aujourd’hui avec l’omniprésence de génération connectée, il est devenu indispensable pour les
entreprises et les particuliers d’utiliser le digital afin de suivre les actualités et de s’intégrer dans un
monde qui tend vers le 100 % digital.

Ce séminaire avait pour objectif de montrer l’utilité de la digitalisation qui est devenue un
phénomène naturel qui combine l'apparition d'internet et les avancées quotidiennes informatiques. Ainsi
La digitalisation permet aussi de limiter les erreurs, et de développer des opportunités dans tous les
secteurs.

Pour ce faire, Mr. Mehdi Fath a discuté les points suivants :

 Histoire de digitalisation

 Markting digital : définition, enjeux et opportunités

 les outils de marketing digital

 Potentiel de développement du web en général et au Maroc

 Marketing d’anticipation

 Marketing d’influence

 Marketing des réseaux sociaux

 Exemple de transformation digitale en général et au Maroc

 Agence conseil en marketing d’influence : Influencia

1-Histoire du marketing digital :


Le marketing traditionnel se tourne peu à peu vers un marketing exclusivement digital grâce à l’utilisation
majeure dans la société actuelle de l’internet à travers le cybermarketing, soit à travers le marketing
mobile, on parle alors de digitalisation du marketing.
Il y avait eu trois grandes périodes qui ont marqué et déterminé l’évolution du marketing digital tel qu’on
le connaît à ce jour.
● Les années 1990 : la démocratisation d’Internet
Premièrement, le web 1.0 ou encore appelé web traditionnel a marqué la période de 1990 à 2003.
Les premiers moteurs de recherche apparaissent accompagnés des premières plateformes de transfert de
fichiers.
Les entreprises commencent à profiter de cette innovation pour promouvoir leurs marques et distribuer
des informations sans solliciter l’intervention de l’utilisateur qui à l’époque, se balade seulement sur le
web comme un énorme magazine en ligne (action « One to many »), les premiers sites d’e-commerce
émergent et les entreprises repensent leur stratégie.
Cette innovation va mener à de nouvelles techniques de marketing et introduire le marketing 2.0 dans le
début des années 2000.
● 2004 : le tournant des réseaux sociaux
Le web 2.0 ou web social se situe entre 2004-2008. Les termes médias sociaux, blogging, web
apparaissent en même temps que de nouvelles plateformes communautaires et interactives où l’utilisateur
est maintenant sollicité : on parle de l’intelligence collective et participative.
Ce dernier commence à communiquer avec la marque ou avec les autres utilisateurs en ligne, ils donnent
leurs avis et partagent du contenu aux yeux de tout le web ce qui interpelle les marques qui réagissent
alors.
Elles privilégient la dimension de partage grâce aux réseaux sociaux et s’intéressent à l’univers des blogs
qui créent un réel engouement. Le web se démocratise et le consommateur est appelé à se socialiser
virtuellement via les réseaux sociaux, les forums, les SMS, etc (action « Many to many »).
● Le marketing digital aujourd’hui
Depuis 2009, la société devient de plus en plus connectée. On parle de sémantique, d’objets connectés, de
mobilité et de sémantique des données : c’est le web 3.0. Aujourd’hui le marketing numérique correspond
à toutes les méthodes et les pratiques marketings disponibles sur internet. Les outils utilisés pour le
développer sont les réseaux sociaux, les blogs, le commerce électronique, les supports numériques, les
jeux vidéo et les displays (affichage publicitaire dynamique). De nos jours, les marques courent après les
données appelées « Big Data » grâce au développement du marché des objets connectés et des pratiques
de géolocalisation.
Le web d’aujourd’hui tient compte du contexte, des besoins de chaque utilisateur en tenant compte de ses
centres d’intérêt, de sa localisation, etc.Le web 4.0, symbiotique ou intelligent représente le marketing
digital de demain. Grâce à la connexion intelligente entre les individus et les objets, il immerge l’individu
dans une réalité augmentée et s’immisce de plus en plus dans la vie du consommateur. Ce
chamboulement amène à s’interroger sur de nombreuses questions comme la protection de la vie privée
et le contrôle des données.
2– marketing digital :

a-Définition de marketing digital

Le marketing digital (marketing numérique, marketing électronique ou encore e-marketing), représente


l’ensemble des techniques pour créer la communication d’une marque pour acquérir, fidéliser des
clients et promouvoir des produits grâce au numérique. Il touche autant les sites internet que les
téléphones mobiles, GPS et tous autres types d’objets connectés.
Le marketing traditionnel se tourne peu à peu vers un marketing exclusivement digital grâce à l’utilisation
majeure dans la société actuelle des mobiles et donc du marketing mobile, on parle alors de la Les
principaux objectifs du marketing digital.

b- Les principaux objectifs du marketing digital

Les diverses disciplines du marketing digital visent essentiellement à développer votre relation client. Le
but de cette manœuvre étant d’optimiser la notoriété de votre enseigne et de booster votre chiffre
d’affaires. De fil en aiguille, il s’agit de1 :
 Augmenter le trafic du site : L’un des principaux objectifs du marketing digital est de générer des
leads sur le site. Grâce à diverses techniques SEO, vous pouvez le rendre attractif et bien positionné sur
les moteurs de recherche.
 Transformer les visites en achats : En menant des campagnes sur Internet, il est évident que vous
envisagez d’agrandir le portefeuille client. Et l’e-marketing permet d’atteindre cet objectif en offrant
l’opportunité de transformer les visiteurs du site en prospects.
 Fidéliser la clientèle : En travaillant notamment sur l’image de marque, vous vous assurez de
gagner la confiance des clients.
 Influencer la cible : Le marketing digital permet de créer une communauté, notamment sur les
réseaux sociaux, qui s’engage pour la marque. Dans certains contextes, vous pouvez vous servir de cette
influence pour déclencher un besoin chez d’éventuels futurs clients.

c-Les opportunités de digital

La croissance du digital a généré des opportunités extraordinaires, en effet selon les chiffres dévoilés par
le Digital Report 2020, 59% de la population mondiale avait accès à internet à fin 2019, soit 4,5 milliards
de personnes (Les réseaux sociaux ont eux aussi vu leur public s'accroître et comptent 3,48 milliards
d'adeptes, soit 45 % de l'humanité).Au niveau national 69% de la population marocaine utilise internet
avec 22,57 millions d’internautes, dont 17 millions utilisateurs de réseaux sociaux, soit un taux de

1
Frissard. L, Digitiz, IN (https://digitiz.fr/blog/marketing-digital/)
pénétration de 47%.La digitalisation permet à l’entreprise de créer une communication en temps réelle
avec ses clients, ce qui va lui permettre d’améliorer son image de marque et de maximiser ses profits.
A cet effet la digitalisation grâce à ses atouts (l’ergonomie, la fiabilité, la sécurité et l’intégrité), a
engendré de nouvelles attentes et a profondément bouleversé la relation entre les marques et leurs publics.

Ceci a été favorisé par le développement des réseaux sociaux et la facilité de publication de contenus,
ainsi les attentes sont devenues de plus en plus fortes. Le contenu est au cœur d'une stratégie web
marketing, il permet d'améliorer le référencement, d'engager les fans, afin de déclencher les ventes.
Autrement-dit, le contenu nécessite une planification des publications et une stratégie bien réfléchie afin
de ne pas se laisser piéger par le budget.Les supports et les acteurs se sont également multipliés, ce qui a
«conduit à une spécialisation des métiers d'internet (social marketing, e-commerce, e-marketing,).
Le digital a donc bien transformé la manière de faire du marketing. Désormais, le sujet est de savoir
mettre en place et maitriser les nouvelles techniques du marketing digital.
d- les enjeux du marketing digital

L’arrivée du marketing digital avait déjà modifié les responsabilités du Directeur Marketing au cours des
dernières années. L’augmentation des budgets technologiques, qui peuvent représenter jusqu’à 30% des
coûts marketing, l’arrivée de l’intelligence artificielle, et l’augmentation du niveau d’exigence des clients,
augmentent encore la pression qui pesait sur ses épaules.

Le Digital devient la priorité pour se démarque de la concurrence, et assurer la croissance de l’entreprise


pour les prochaines années, le service Marketing doit se réorganiser pour ne plus « déléguer » le digital à
quelques spécialistes présents dans l’entreprise. La digitalisation a donné un pouvoir décisif au
consommateur, ainsi le marketing a passé de la forme traditionnelle (push) à la forme digitale (pull), on
parle alors de l’inbound marketing. Ce dernier permet de communiquer en temps réel avec un
consommateur ayant un comportement volatil, afin lui fournir les informations dont il a besoin sinon il
va être chassé par la concurrence. Cela d’une part d’autre part, les consommateurs sont de plus en plus à
la demande de communications personnalisées et pertinentes. L’époque du mass-média est révolue, et
nous sommes passés dans celle des micro-moments. Aussi l’arrivée de l’Intelligence Artificielle renforce
la tendance en permettant de comprendre et d’adapter en temps réel chaque expérience client.

L’ultra-personnalisation en temps réel devient un pré requis pour créer de l’attachement à une marque.
Un autre enjeu c’est la e-réputation, à cet effet l’entreprises doit veiller à surveiller sa marque car les
consommateurs se renseignent facilement auprès de la concurrence et ce grâce aux réseaux sociaux.
Il est utile que l’annonceur élabore un processus de collection des avis des clients pour contrôler la
notoriété de ses produits et transformer des leads en consommateurs. Pour réussir face à ces enjeux les
entreprises doivent intégrer le marketing digitale dans sa stratégie globale voir marketing et d’en
concevoir un plan adéquat afin d’effectuer des retours sur investissements et de couvrir les couts
technologiques et organisationnels du marketing digital.
3. Les outils utilisés en marketing digital

Les outils marketing sont divers et s’utilisent en fonction des techniques de marketing digital utilisées.
La meilleure technique fait recours à l’utilisation de plusieurs canaux numériques.
Parmi les principaux outils nous citons :
4-Potentiel de développement du web en général et au Maroc

Aujourd’hui, tous les indicateurs confirment la croissance soutenue du e-commerce au Maroc. Selon le
classement international 2018 de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement
(CNUCED) basé sur l’indice du commerce électronique d’entreprise à consommateur (B2C), le Maroc se
hisse au 5e rang derrière d’autres pays comme le Nigéria et l’Afrique du Sud en matière de taille de
marché de l’e-commerce.Le Royaume est ainsi passé de la 85e à la 81e place sur 151 pays évalués.
Rendu public dans le cadre de la Semaine africaine du commerce électronique qui s’est tenue à Nairobi,
au Kenya en décembre 2018, le rapport de la CNUCED se fonde sur le nombre d’acheteurs en ligne, le
niveau de sécurité des serveurs et la facilité de paiement et de livraison. Dans ce domaine, le Maroc se
positionne au-dessus de la moyenne africaine (26 %) et même mondiale (54 %), puisque 62 % des
Marocains utilisent internet alors que les trois quarts de la population du continent n’en ont pas encore
l’accès. Le pays décroche ainsi la première place en Afrique, ex aequo avec le Gabon et devant l’Afrique
du Sud (59 %) et la Tunisie (56 %). Concernant le taux de pénétration de serveurs internet sécurisés, il
s’élève à 54 % au Maroc (soit 15 points de plus par rapport à 2017) et s’avère très performant comparé à
celui de l’Afrique du Sud (83 %), de l’Île Maurice (56 %) ainsi qu’au niveau international (56 %
également).
5-Marketing d’anticipation

Dans un contexte où les mutations s'accélèrent, les entreprises sont de plus en plus à la recherche de
moyens permettant de décrypter les prochaines tendances, les comportements à venir, l'évolution des
mentalités. Les intervenants, comme les outils, se multiplient au fur et à mesure de la demande on parle
de markéting d’anticipation. Aussi lorsque le consommateur envisage des changements de vie tels qu’un
déménagement, un mariage, un départ en retraite, l’arrivée d’un enfant etc., ses attentes auprès des
marques changent aussi. C’est alors un moment propice pour les marques pour s’adresser à lui. En
anticipant ses nouveaux besoins et en proposant des réponses pertinentes, les marques lui facilitent ses
démarches avant même qu’il ne débute ses recherches, et s’assurent ainsi un meilleur taux de fidélisation
et/ou de conversion. Et parmi ces outils on trouve LeadPlace a conçu une solution de Big Data disruptive
qui permet aux marques d’anticiper, de cibler, d’identifier en temps réel les événements de vie et les
envies de changement de leurs clients et prospects.
6-Markting d’influence

Le marketing d’influence est le processus d’identification, de recherche d’information, d’engagement,


de soutien et d’activation des personnes qui influencent vos consommateurs à chaque étape du
parcours client. L’objectif ultime est de créer des relations durables qui impactent positivement vos
objectifs clés et aident votre organisation à communiquer avec ses clients de façon pertinente
(sans être bloqué ou ignoré).En influençant les opinions et à terme, les décisions d’achat de votre
communauté d’acheteurs, les influenceurs donnent à votre marque un visage humain. Mais l’idée
d’atteindre les acheteurs à travers ceux qui les influencent n’est pas nouvelle. Ce qui est
nouveau, c’est l’avènement des médias sociaux et leur impact omniprésent sur nos vies. Les
influenceurs font ce qu’ils ont toujours fait, mais les médias sociaux permettent deux choses :
amplifier la portée de leurs opinions ; trouver ces avis beaucoup plus facilement et rapidement
qu’auparavant. Ceci représente à la fois une opportunité et un défi pour les marques. Pour déterminer
si une personne peut avoir de l’influence sur votre marque ou organisation, vous devez porter un
regard holistique sur l’empreinte qu’elle laisse en ligne. A Traackr, nous mesurons l’influence
suivant trois critères fondamentaux : Portée, Résonance et Pertinence.
7-Marketing des réseaux sociaux
Aujourd’hui un réseau social est un ensemble d'identités sociales, telles que des individus ou
encore des organisations, reliées entre elles par des liens créés lors d’interactions sociales. Il
se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social.
Le but des réseaux sociaux sur internet est tout d’abord de rencontrer des personnes qui ont des intérêts
communs, garder le contact avec ces personnes et enfin de reprendre contact avec des personnes
perdues de vue ainsi que de maintenir le lien avec des personnes distantes. Le premier réseau
social ayant connu du succès est Friendster en 2002 et a atteint un million d’utilisateurs; En2003, ce sont
trois grands sites qui font leur apparition et qui vont révolutionner notre façon d’utiliser le web, que ce
soit dans la sphère privée et dans la sphère professionnelle :MySpace ,WordPress: ce
sont des centaines de personnes dans le monde qui travaillent ensemble pour créer un système
gratuit de management de contenus, et LinkedIn qui est un réseau social professionnel. Aujourd’hui, ce
sont 57 millions de membres aux Etats Unis, 34 millions en Europe9 qui ont un profil sur le réseau
social. En2004, Mark Zuckerberg lance TheFacebook.comdepuis sa chambre d’étudiant d’Harvard.
En2005, ce sont les vidéos qui sont à l’honneur avec le lancement deYouTube, depuis2006, nous
avons pris l’habitude d’écrire en 140 caractères avec Twitter .La même année, Spotify permet à ses
utilisateurs de partager leurs playlists musicales. En2007,Tumblrpermet à ses souscripteurs de partager
rapidement et facilement des photos, des textes, des notes et des liens avec leurs communautés.
Depuis2008, vous pouvez désormais faire des deals sur Groupon. Le principe est simple, plus vous êtes
nombreux, moins vous payez. Plus récemment encore, Google a voulu concurrencer les réseaux
sociaux comme Facebook et Twitter et a créé Google +en2011.Enfin, le dernier en date est Pinterest,
créé en2012, en tant que réseau social dédié à l’image. C’est d’ailleurs le premier site utilisé
majoritairement par des femmes.10Le succès de ces réseaux sociaux sur internet est essentiellement
dû à la rapidité et à la simplicité des échanges, mais aussi grâce à la désinhibition que cela engendre,
l’écran apporte une certaine protection et enlève toute pudeur à l’utilisateur il répond au besoin
d’appartenance de ceux-ci, en étant sur un réseau social, un utilisateur appartient à une
communauté, avec des « amis » (Facebook), des « followers » (Les « followers » sont les
abonnés sur Twitter). Ainsi, les réseaux sociaux sur internet se sont multipliés et développés en créant
un réel phénomène et en répondant à un besoin humain.
8-Les nouvelles tendances du marketing digital

Le marketing data driven permet aux entreprises de choisir le bon message, le diffuser à la bonne
audience par le bon canal au bon moment. Aussi le marketing big Data sera de plus en plus automatisé
dans la prochaine décennie. Depuis maintenant plusieurs années, l’intelligence artificielle permet aux
ordinateurs de développer des algorithmes afin de récolter et analyser les données. Maintenant, toutes les
différentes plateformes digitales proposent la récolte et l’analyse d’un volume très important des données
des utilisateurs. De ce fait, la bonne exploitation de ces données est ce qui détermine la performance
d’une stratégie. Il faut donc allier l’intelligence artificielle au savoir-faire humain pour ressortir avec les
meilleurs résultats. En plus la vidéo domine de plus en plus le marché du digital. En effet, en 2020, le
trafic vidéo sur Internet représentera 84% ! La haute croissance des usages des applications comme
TikTok et Snapchat vont accentuer cette tendance. Dans la prochaine décennie, les entreprises devront
donc faire bon usage de cette tendance afin d’acquérir plus de clientèle. Leurs stratégies devront se baser
sur les annonces par vidéo dans les supports sociaux qui ne sont pas encore saturés pour avoir l’attention
du consommateur. On passe petit à petit d’une consommation vidéo “longue durée” (Netflix, YouTube) à
du “snackable content” : des vidéos courtes, innovantes et qui attire rapidement l’attention de l’utilisateur
(TikTok, Snapchat, Stories, IGTV, Bumper Ads sur YouTube). Cela nécessite alors un format de vidéo
adéquat à ce genre de publicité, ce qui oblige les annonceurs à s’adapter et d’innover dans ce nouveau
contenu.

Dans la prochaine décennie, le nombre d’utilisateurs d’assistance vocale intélligente augmentera de plus
de 1,8 milliards. Amazon (Alexa), Google (Google Home), Apple (Siri) sont les trois assistants qui
dominent le marché d’assistance vocale, ils ont signé un accord qui va permettre à tous les objets
connectés de la maison de communiquer entre eux, quels que soient le modèle et le fabricant. De ce fait,
les fonctionnalités d’assistance seront plus développées et l’engagement des utilisateurs va augmenter.  
Néanmoins, Les publicités vocales ne sont toujours pas d’actualité, mais verront peut-être le jour dans
cette prochaine décennie. La recherche vocale devient de plus en plus répandue et est une révolution dans
le monde du SEO, cela ouvrira peut-être les portes pour faire des annonces google adwords dans les
résultats de recherche vocale.

9-Exemple de transformation digitale en général et au Maroc


Le secteur financier est l’un des exemples les plus frappants du processus de transformation digitale de
l’économie marocaine. En tant qu’administration, la Direction générale des impôts (DGI) incarne
parfaitement ce choix de la transformation numérique. Elle s’est ainsi fixée comme objectif d’être une
«véritable administration connectée». Parmi les chantiers qu’elle a menés à terme, il y a la généralisation,
en 2017, des télédéclarations et télépaiements à l’ensemble des entreprises. Elle a aussi développé de
nouveaux services web et mobiles pour offrir à ses usagers plus d’autonomie et de simplicité. Ces
mutations profondes ont ainsi impacté son mode de fonctionnement, la dématérialisation ayant permis de
libérer des ressources humaines qui peuvent s’investir dans des tâches à plus forte valeur ajoutée.
En Europe, le digital s’est emparé de la profession d’assureur et s’est concentré sur les activités de
courtage. Une étude récente montre que 40% des assurtech sont spécialisées dans ce domaine. Elles
offrent à la clientèle la possibilité de souscrire rapidement à leurs assurances, de manière personnalisée et
à moindres coûts. Au Maroc, les premières offres disponibles sont aussi portées sur le courtage. Une autre
catégorie a émergé depuis 2017 : l’assurance collaborative ou achats groupés. Ce dispositif permet de
couvrir une communauté d’assurés qui ont des besoins similaires. Si l’ensemble du groupe a un
comportement responsable, une partie de la prime d’assurance lui est redistribuée en fin d’année. En
2017, elles représentaient 10% des assurtech en France, par exemple. Enfin, 12% des assurtech proposent
des services aux particuliers et entreprises. Il s’agit de solutions d’inventaires de biens pour mieux faire
ses déclarations à son assurance, ou encore d’application pour réaliser des états des lieux. En revanche,
l’offre d’assurance santé n’est pas développée dans le Vieux continent. Une idée sur ce que peut être
l’offre au Maroc les années à venir.tous les importateurs automobiles au Maroc disposent de sites
Internet et de comptes sur les réseaux sociaux. L’objectif est de répondre à une population de
plus en plus connectée et de lui présenter les modèles commercialisés avec leurs caractéristiques
techniques, les versions disponibles et la tarification. L’acheteur peut même personnaliser de manière
virtuelle son véhicule de prédilection.
10 - agence conseil en marketing d’influence : Influencia

Pour faire évoluer la propagation d’une entreprise, il faut avoir recours à un plan marketing comme le
marketing d’influence social. Cela signifie que vous mettez en place une campagne de marketing autour
des E-influenceurs pour votre société. Ce sont des personnes avec une forte communauté active qui
travaillent en partenariat avec vous pour mettre en avant votre marque ou vos produits et générer ainsi
plus de ventes en un temps limité. Mais comment cela fonctionne-t-il ? Il faut trouver un e-influenceur
répondant à vos besoins.Si vous vendez des vêtements de sport, vous devez toucher une communauté
aimant le fitness, et non pas des musiciens par exemple. Il faut donc trouver un influenceur, chercher une
influenceuse comme une fitgirl, et mettre en action un partenariat pour du placement de produit efficace.
En tant qu’entreprise, il est très difficile de mettre cela en place tout seul, le marketing d’influence
nécessite une grande expertise.
Influencia est une agence de marketing d’influence composée d’experts maitrisant parfaitement la
recherche d’influenceurs, la prise de contact et la mise en place d’une campagne efficace de marketing
d’influence, et qui vise à faire du digital un relais de croissance et l’intégrer à la stratégie globale de
communication ou répondre à une problématique de visibilité , de notoriété , ou de mémorisation via des
supports digitaux ….

Conclusion
Si l’avenir d’Internet et du marketing digital n’est pas écrit, leurs fondations sont, quant à
elles,solides. C’est ce que nous indique le nombre impressionnant et toujours croissant d’internautes,
lacroissance continue du commerce électronique (doublement lors des trois dernières années
enEurope), la part des budgets marketing dédiée au digital, l’émergence confirmée de l’Internet
mobile,mais aussi et surtout le développement de nouveaux services en ligne et de nouveaux usages
dontbeaucoup n’imagineraient plus pouvoir se passer : navigation sur son réseau social
favori,consultation des petites annonces immobilières, préparation de voyages, comparaison de prix,
suivide l’information en direct, recherche d’avis sur un produit, partage de photos, recherche
dedocumentation, consultation de vidéos, etc.

Vous aimerez peut-être aussi